Francaisdefrance's Blog

01/03/2012

Les dernières (en date) provocations des muzz: les taxis de New York s’arrêtent pour la prière !

Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour bosser un minimum; et emmerder le monde. Elle a bon dos, la « prière »…

FDF

.

Ils devraient être peints en vert, qu’on puisse les repérer…
.

Mieux qu’à Barbès!
 
Plutôt que d’aller « lutter contre l’islamisme » en Afghanistan, avec le succès que l’on sait,
qu’ils commencent donc par le faire dans les rues de leurs villes.
Le 11 septembre ne leur a-t-il donc pas ouvert les yeux?

USA : les chauffeurs de taxi musulmans sèment le chaos à l’heure de la prière
Quand ce n’est pas la prière illégale sur la voie publique, c’est le stationnement illégal dans les rues de New York.

Comme dit Hélios d’Alexandrie, l’islam des fondamentalistes est une idéologie antisociale. Les fondamentalistes se retrouvent à la fois en dehors et au-dessus des lois qui régissent la société. Ils ne se soucient pas de concilier leur croyance avec les impératifs de la vie en société. Ils adoptent des comportements qui entravent son fonctionnement harmonieux, ouvrant tout grand la porte aux abus et au chaos.

 

La bande jaune qui s’étire au loin ressemble à une file de taxis dans un aéroport très achalandé. Or cette photo a été prise à l’extérieur d’une mosquée à l’heure de la prière ; 200 voitures de chauffeurs musulmans sont stationnées illégalement.

Les résidents du quartier huppé Upper West Side de Manhattan sont révoltés par l’occupation des rues plusieurs fois par jour pour le service de prière de 45 minutes. Les chauffeurs stationnent en double et en triple sur une grande distance, forçant la circulation à emprunter la voie en sens inverse. La situation s’est envenimée et, à une occasion, un policier qui avait ordonné à un chauffeur de circuler a été entouré par d’autres chauffeurs et a dû appeler des renforts. Le chauffeur de taxi a été menotté et emmené après l’arrivée de plusieurs autres voitures de police.

Les musulmans garent illégalement leur voiture devant le Centre culturel islamique depuis quatre ans, mais le conflit a éclaté après la réouverture d’une rue jusque-là fermée et qui mène au Centre. Les prières ont lieu cinq fois par jour, la prière du vendredi midi étant toutefois la plus fréquentée, avec 300 fidèles et 200 voitures de taxi. La plupart des chauffeurs n’ont aucun remords. L’un d’eux affirme : «Je dois prier. Je n’ai d’autre choix que d’enfreindre les règles.» Abdoulaye Diallo, 30 ans, un immigrant originaire de Guinée, a déclaré  à DNA info qu’il avait acquitté l’amende de 75 dollars pour stationnement illégal à plusieurs reprises et qu’il s’en fiche : «Ma prière est plus importante que le reste car c’est ce que je vais emporter avec moi le jour de ma mort.»

Les résidents sont toutefois de plus en plus inquiets car ils ne peuvent pas traverser la route en toute sécurité. «Un accident risque d’arriver, a déclaré James Beale, gestionnaire du bloc appartement Trump à côté de la mosquée. C’est une situation très dangereuse. C’est comme si on passait outre à tous les règlements de la circulation», a-t-il dit à DNA Info. Abdur Rahman, assistant de l’imam de la mosquée, a déclaré qu’il avait demandé aux fidèles de respecter le règlement sur le stationnement, en vain. Il a ajouté que les règles devraient être plus flexibles afin d’accommoder les besoins des fidèles.

Source : The upmarket Manhattan block that grinds to a halt at prayer time… as Muslim taxi drivers illegally park outside Islamic center, Mail, 1 décembre 2011. Traduction par Poste de veille

Source: A.K.

23/12/2011

New-York : un jeune homme passé à tabac dans le métro !

C’est un « blanc ». Les tabasseurs, qui sont deux, sont « afro-américains »… Ca étonne quelqu’un?

Ca se passe comme ça, chez l’oncle Barak.

Chez nous aussi d’ailleurs; à la différence près que les agresseurs, on les nomme des « jeunes ». On nous y oblige…

FDF

.

http://tinyurl.com/ch9morp

21/11/2011

USA: un « sympathisant » d’Al-Qaïda fabriquait des bombes.

Le 11 septembre ne leur a pas suffit, à ces cons. Et il me semble que les pires, dans le domaine des actions terroristes, sont les convertis…

FDF

.

Les autorités à New York ont annoncé dimanche avoir arrêté un « sympathisant d’Al-Qaïda » qui selon elles avait fabriqué des bombes pour attaquer la police et des membres de forces armées américaines.

Le maire de New York, Michael Bloomberg, a annoncé dans une conférence de presse convoquée à la hâte dimanche soir que Jose Pimentel, 27 ans, d’origine dominicaine et converti à l’islam, « prévoyait d’utiliser des bombes contre des voitures de police, des équipements de la poste, et des militaires revenant de l’étranger ».
« Cela aurait pu tuer beaucoup de gens », a déclaré M. Bloomberg, ajoutant qu’avant l’arrestation de Pimentel, « il y avait eu au moins 13 complots terroristes qui ciblaient New York depuis le 11-Septembre« , et que « celui là serait le 14ème ».
Le patron de la police Ray Kelly a affirmé que le suspect, surveillé depuis deux ans par la police, avait ces derniers mois construit trois bombes artisanales dans son appartement, après en avoir acheté les composants dans plusieurs endroits, et s’être inspiré de conseils sur internet.
Mais ces bombes n’étaient apparemment pas complètement terminées lorsqu’il a été arrêté samedi, selon le détail de l’acte d’accusation.


Pimentel était un partisan de l’imam radical américano-yéménite Anwar al-Aulaqi, tué le 30 septembre dernier, et ses activités s’étaient intensifiées après la mort de l’imam, a également déclaré M. Kelly.
C’était un « loup solitaire », motivé par son ressentiment vis à vis de l’engagement des troupes américaines en Irak et en Afghanistan, et inspiré par la propagande d’Al-Qaïda, a précisé le maire, ajoutant qu’il « ne faisait pas partie d’un complot plus vaste d’origine étrangère ».
« Il avait parlé de tuer des militaires américains qui rentraient d’Irak et d’Afghanistan (…) Il avait parlé de faire sauter des bureaux de poste (…) et des voitures de police dans New York » a ajouté M. Kelly.
Les autorités ont précisé qu’elles avaient choisi d’intervenir samedi, pour éviter tout risque.
L’acte d’accusation précise que Pimentel animait depuis octobre 2010 un site internet « true islam », sur lequel il avait notamment placé un lien vers un document « comment faire une bombe dans la cuisine de votre mère« .
Ce document provenait d’un magazine, « +Inspire°, créé par Al Qaïda », selon les autorités.
Le suspect est notamment accusé de possession d’arme à des fins terroristes, complot terroriste, soutien à un acte terroriste et possession de substances explosives. Il devait être formellement inculpé plus tard dimanche.
Dimanche, le maire de New York a rappelé que quelque 1.000 policiers étaient chaque jour assignés à la lutte antiterroriste à New York.
L’agenda du maire ne prévoyait aucune activité dimanche, jusqu’à la convocation inhabituelle de cette conférence de presse dans la soirée.

Partagez cet article sur FacebookPartagez cet article sur Twitterpartagez
Source: http://actu.orange.fr/

06/09/2011

Dans cinq jour, c’est le 11 septembre…

Je ne vous apprendrai rien. Mais c’est l’occasion de se remémorer un petit PPS qui circule depuis un moment sur la Toile…

FDF

.

Voir: 201003ALCarmina_buirina

19/07/2011

DSK et Anne Sinclair: un nouveau départ…

Malgré toute ces souffrances endurées, la vie continue chez Anne et Dominique… C’est beau. Et le couple n’hésite pas à montrer son bonheur aux yeux du monde. Amour, toujours…

Mais non, j’déconne… Ils nous feraient un doigt d’honneur, que ce serait pareil. Cette attitude est une pure provocation. A leur place, je me ferais discrets. Ben non. La Gôche-caviar dans toute sa splendeur… Ce n’est pas la peine de nous rediffuser « Dallas ». On a la version 2011…

FDF

.

Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair ont assisté jeudi et vendredi soir à deux concerts dans le Massachusetts (nord-est des Etats-Unis), à Tanglewood (Lenox), résidence d’été de l’orchestre symphonique de Boston, rapporte samedi le New York Times. Jeudi, l’ancien patron du Fonds monétaire international, qui est inculpé de crimes sexuels à New York et ne peut quitter les Etats-Unis, a écouté un récital du violoniste danois Nikolaj Znaider, accompagné par le pianiste Saleem Abboud Ashkar, précise le quotidien. L’ancien ministre français et son épouse sont revenus vendredi soir pour un concert dirigé par le chef d’orchestre allemand Kurt Masur, avec le violoncelliste Lynn Harrel. Ancienne journaliste vedette de la télévision française, Anne Sinclair, née le 15 juillet 1948, a eu 63 ans vendredi…
Suite et source: http://alexandre-thomas-forum.blogs.nouvelobs.com/

28/05/2011

Humour Strauss-Kahnien…

Un petit montage, vite fait. Incorrigible, l’oncle Dom…

FDF

.

22/05/2011

Selon son avocat, Strauss-Kahn sera acquitté !!!

Eh bien, si c’est le cas, on aura assisté à la plus grande entourloupe du siècle !!! Et la Justice pourra se passer de son « J » majuscule. Et en plus, DSK pourra réclamer des dommages et intérêts. Les traces d’ADN ne sont elles pas une preuve? Déjà qu’il ose plaider « non coupable »… On marche sur la tête.

FDF

.

« Il plaidera non coupable, et en fin de compte il sera acquitté ». Dans une interview au quotidien israélien Haaretz,  Benjamin Brafman, un des avocats de Dominique Strauss-Kahn, assure que son client sera blanchidans le procès pour tentative de viol et agression sexuelle qui lui est intenté.

C’est la première interview d’un défenseur de l’ex directeur du Fonds monétaire international (FMI) depuis l’arrestation de ce dernier le 14 mai. « Rien n’est sûr, mais dans ce que je discerne dans l’enquête, il (Strauss-Kahn) sera acquitté (…) Il m’a beaucoup impressionné. En dépit des circonstances, il tient bien le coup », insiste l’avocat. « Il n’est pas heureux d’être accusé de faits qu’il n’a pas commis », a encore dit Me Brafman, venu en Israël pour participer à un évènement familial.

Me Brafman, 62 ans, est considéré comme l’un des grands maîtres du barreau aux Etats-Unis. Il a été l’avocat de plusieurs vedettes américaines, y compris du défunt Michael Jackson.

Source: http://www.lefigaro.fr/

21/05/2011

Affaire DSK: les immigrés guinéens sont heureux que la justice américaine ait fait son boulot.

Mal barré aussi de ce coté là, DSK… La femme de chambre, musulmane, a toute la communauté guinéenne avec elle…

FDF

.

Les Guinéens du Bronx réclament justice

Les responsables de la communauté immigrée de Guinée, essentiellement composée de Peuls, connaissent bien la femme de chambre du Sofitel. Et ils sont particulièrement touchés par les accusations de viol.

Pas de minaret ni de coupole. Le Fouta Islamic Center n’est qu’un petit immeuble de brique rouge dont le rez-de-chaussée est défendu par deux rideaux de fer. Une petite porte vitrée ouvre sur un escalier qui conduit à l’étage. Ce n’est qu’à la vue du mur recouvert de casiers à chaussures que l’on comprend qu’il s’agit d’une mosquée. Le vendredi, 500 à 600 Guinéens se pressent dans la vaste salle de prière. Installé dans un bureau contigu, l’imam Abdourahmane Bah tient conseil avec d’autres membres de l’Union pour le développement du Fouta-Djalon, l’association qui a fondé la mosquée. Un seul sujet à l’ordre du jour: l’affaire du Sofitel.

«Bien sûr que nous connaissons Nafissatou Diallo, dit le religieux. Elle fréquente cette mosquée.» La femme de chambre, victime présumée de Dominique Strauss-Kahn, n’habite qu’à un quart d’heure de marche. Le cœur de la communauté guinéenne du Bronx bat ici, au coin de la 3e Avenue et de la 166e Rue. A côté de la mosquée se trouve un centre d’assistance pour les démarches administratives et les transferts d’argent vers le pays natal, puis un restaurant où l’on sert les plats traditionnels et, enfin, une épicerie où, en plus des aliments de base, on peut acheter des baguettes dorées et des croissants bien ventrus.

Le viol, un sujet particulièrement douloureux

Au Fouta Islamic Center, c’est la colère qui domine. «Un viol, chez nous, c’est le déshonneur, dit Souleyman Diallo, président de l’association. Nafissatou a été souillée. C’est pour cela qu’elle se cache et qu’on ne voit aucune photo d’elle. Qu’on ait dévoilé son nom est déjà très grave.» Dans la communauté guinéenne de New York -qui compte plus de 3000 personnes, dont 80% de Peuls qui jouissent de l’asile politique-, le viol est un sujet particulièrement douloureux. Car le régime de Conakry, quand il a envoyé ses milices contre les populations peules, a incité ses soudards à violer systématiquement les femmes. Qu’une des leurs ait subi le même sort dans un palace de Manhattan plonge les Guinéens dans leurs souvenirs les plus sombres.

«M.» Diallo (il a demandé qu’on ne dévoile pas son prénom) connaît Nafissatou depuis son enfance. Elle a 32 ans, trois ans de plus que lui et ils ont grandi dans le même village, Sagalé, dans le Fouta-Djalon. «En Guinée, dit-il, les gens de Sagalé ont la réputation d’être très pieux, le village est cité en exemple.» «M.» raconte que Nafissatou, fille d’agriculteurs, est arrivée aux Etats-Unis il y a sept ans à l’instigation de sa sœur aînée, qui vit à New York depuis quatorze ans, avant d’obtenir un statut de réfugiée politique. Elle s’est installée chez elle avec sa fille âgée de 15 ans aujourd’hui, qu’elle élève seule depuis la mort de son mari en Guinée. Grande, discrète, portant toujours un foulard pour couvrir ses cheveux, le visage un peu grêlé par des cicatrices d’acné, la jeune femme a d’abord travaillé dans un restaurant du Bronx, tenu par des Gambiens. Il y a trois ans, grâce à un contact dans la communauté guinéenne, elle a décroché une place de femme de chambre au Sofitel de Manhattan.«C’est un job enviable, souligne «M.». Ici, tout le monde aimerait travailler dans un grand hôtel comme celui-là. Elle sait à peine lire et écrire!» Tous la décrivent comme une jeune femme sérieuse, assidue au travail et préoccupée par l’éducation de sa fille, scolarisée dans un lycée du Bronx. Les habitués des clubs de musique africaine du Bronx ne l’ont jamais aperçue dans ces lieux de nuit. «Elle vient régulièrement prier au rez-de-chaussée de la mosquée, dans la salle réservée aux femmes», confie Souleyman Diallo.

Jeffrey Shapiro, son avocat, a expliqué à la chaîne de télévision NBC que Nafissatou Diallo était encore sous le coup de ce qui lui était arrivé. Il a indiqué qu’elle était forcée d’aller de chambre d’hôtel en chambre d’hôtel avec sa fille pour échapper aux médias qui font le siège de son appartement du Bronx. «Elle est perdue, a-t-il déclaré, ne sait pas de quoi son avenir sera fait. Elle a peur pour son job.» Il a également répété qu’elle ne savait pas qui était celui qui l’a, selon sa version, agressée. «C’est un ami qui le lui a appris au téléphone quand l’information de son arrestation a été diffusée à la télévision», a raconté Jeffrey Shapiro, quelques heures avant qu’elle dépose devant le grand jury de la cour criminelle de Manhattan.

«Aux Etats-Unis, j’ai autant de droits qu’Obama!»

Au Fouta Islamic Center, on suit la procédure heure par heure. Bien sûr, ces immigrés guinéens sont heureux que la justice américaine poursuive un homme aussi puissant que DSK, suspecté d’avoir violé une petite employée d’hôtel. «Aux Etats-Unis, j’ai autant de droits qu’Obama!» lance Abdoulaye, enthousiaste, sur le trottoir de la mosquée. Tous redoutent néanmoins que l’avocat de DSK parvienne à contrer les accusations du procureur et que, selon eux, justice ne soit pas rendue. Ils ont peur pour Nafissatou Diallo et sa famille que la défense du directeur général du FMI tente de les présenter sous un jour négatif et les diffame afin de «sauver» ce prestigieux client.

Souleyman Diallo veille tout particulièrement sur la procédure. «Si des poursuites n’avaient pas été lancées immédiatement, confie-t-il, j’étais prêt à organiser des manifestations de Guinéens devant le tribunal de Manhattan.» Cette communauté peule qui a connu les meurtres, les viols, les destructions et l’arbitraire du pouvoir en Guinée sait apprécier l’Etat de droit. Et elle usera de tous les moyens qu’il lui offre pour voir DSK condamné.

Source: http://www.lefigaro.fr/

19/05/2011

La roue tourne…

Humour…
FDF

.

17/05/2011

Manifestation de soutien à DSK.

Humour. Faut bien aussi en rire… (Désolé: pas eu le temps de peaufiner le montage photo…)

FDF

.

Une manifestation de soutien à Dominique Strauss-Khan, organisée conjointement par de jeunes socialistes et d’anciens fans de Bill Clinton, aurait lieu en ce moment même à New York. 

Merci à DG…

Affaire DSK: les tests ADN, ce n’est pas que dans « les experts »…

Tout le monde s’étonne, tout le monde le soutient dans cette « dure épreuve« , on le stigmatise à souhait. Mais dans cette histoire, la victime, c’est qui? 

FDF

.

Affaire DSK: les événements de lundi

Affaire DSK: les événements de lundiDominique Strauss-Kahn lors de sa comparution devant la juge, le 16 mai 2011.D.R

.

Dominique Strauss-Kahn a comparu cet après-midi. La juge s’est opposé à la remise en liberté du patron du FMI. La journée en direct.

L’essentiel de la journée

DSK reste en détention Evoquant un risque de fuite, une juge new-yorkaise a ordonné lundi l’incarcération de Dominique Strauss-Kahn, et refusé de le libérer moyennant une caution d’un million de dollars. 

Un scénario a géométrie variable Avant que DSK ne s’exprime, mais plusieurs versions de son emploi du temps du samedi 14 mai circulent déjà. La plainte de la femme de chambre, qui accuse DSK d’agression sexuelle, a été relayée par les officiers de le NYPD avec force détails. Mais d’autres témoignages sont rapidement venus la contredire

Les conséquences pour le PS Martine Aubry avait fait passer un message clair à ses camarades socialistes: « Restez unis et responsables. » Pour une fois, le discours a été suivi à la lettre. Pas une voix discordante depuis le « coup de tonnerre ». 

19h43: Dominique Paillé, vice-président du Parti radical de Jean-Louis Borloo, a déclaré que la décision « impressionnante » du maintien en détention de Dominique Strauss-Kahn, « ne préjugeait » pas de l’issue, mais prouvait « que le pouvoir et la puissance sont éphémères ». Interrogé par l’AFP Dominique Paillé a par ailleurs affirmé que la « justice américaine est celle d’un grand pays démocratique », et qu’il faut « respecter ses décisions ». 

19h36: La ministre Roselyne Bachelot a exprimé sa « sidération » à propos de l’inculpation de Dominique Strauss-Kahn. « Je dois dire que je n’y ai pas cru au départ, je pensais à une plaisanterie, à un gag », mais « la confirmation évidemment est arrivée », a-t-elle déclaré. 

19h32: Arlette Laguiller a déploré que « les médias » et les « milieux politiques » ne s’occupent que de l’affaire DSK. « Strauss-Kahn, sortant hagard et menotté d’un commissariat de Harlem, est une image qui, diffusée devant des centaines de millions de téléspectateurs, marque sa chute plus que tous les discours. Exit donc un des ténors, mais le spectacle continue », a-t-elle conclu…

Suite et source: http://www.lexpress.fr/actualite/politique/affaire-dsk-les-evenements-de-lundi_993077.html?xtor=EPR-583

15/05/2011

DSK inculpé… Souvenez vous…

Contribuons à couler Dominique Strauss-Kahn, directeur du FMI, probable candidat aux présidentielles de 2012


DSK arrêté et inculpé à New-York pour agression sexuelle,
tentative de viol et séquestration
Le piège à parfaitement fonctionné, il a sauté dedans à pieds joints !Merci à tous les participants.Votre prochaine mission :
Voter Ségolène Royal aux primaires socialistes

SITA vers les USAcaricature_de dominique strauss-kahn, par MORDominique Strauss-Kahn, directeur du FMI, sera-t-il contraint de démissionner ?

Christian Cotten, 29 octobre 2008

Au-delà de la gaudriole gauloise qui trouble le puritanisme anglo-saxon, Dominique Strauss-Kahn fait l’objet, en quelques jours, d’accusations bien plus graves : tentative de viol, corruption de (très) haut vol, vol de brevets, détournements de fonds, escroqueries financières et abus de pouvoir… Les poubelles sont très chargées, ces temps-ci.

Il semblerait bien que les ailes d’Icare fondent de plus en vite. Sans doute le réchauffement climatique ?

Lire en complément : La Secte d’Icare, par le Dr Matthias Rath

M. Dominique Strauss-Kahn ne va pas tarder à devoir démissionner de son prestigieux poste au FMI. C’est en tout cas la dernière rumeur à la mode sur Paris et sur le net, si j’en crois quelques-uns de mes interlocuteurs.

De fait, il est intéressant d’observer comment le mensonge finit toujours par s’écrouler.

En quelques semaines, quelques jours même, en cette fin octobre, les victimes du militant sioniste (1) Dominique Strauss-Kahn parlent. Et c’est assez drôle, je dois dire, tant l’ampleur des poubelles auxquelles tout laisse penser que M. le Directeur Général du FMI est bien mêlé donne le vertige.

(1) Lire : article de Thierry Meyssan : Dominique Strauss-Kahn, l’homme de «Condi» au FMI, 5 octobre 2007

Ainsi, en quelques jours, à la suite du scandale à l’anglo-saxonne pour une histoire d’alcôve qui semble a priori plutôt banale dans la culture française, de bien plus grosses poubelles de la République s’étalent sur les trottoirs des média libres.

Tentative(s) de viol par personne ayant autorité ?

Ainsi, dès février 2007, une jeune et jolie journaliste évoque chez Thierry Ardisson, (sur la chaîne Paris Première) et ce, on ne peut plus clairement, une tentative de viol commise par (…)

Cliquer dans l’image ci-dessous pour lire la suite et agir :

Dominique Strauss-Kahn, directeur du FMI, sera-t-il contraint de démissionner ? par Christian Cotten, 29 octobre 2008

Note :
Pourquoi couler DSK ? Pour tout un tas d’excellentes raisons mais en premier lieu parce qu’il est pro-immigration incontrolée et pro-islam. Selon lui, le postulat de base c’est qu’on ne peut pas résister à la pression migratoire (il n’a jamais entendu parler de Charles Martel ni de Jeanne d’Arc, ni de Verdun, ni du débarquement de Normandie !). Il convient donc, dans sa logique, d’encourager l’immigration, position officielle du parti socialiste, qui veut en plus donner le droit de vote aux étrangers afin de rester au pouvoir. Toutes ces Zélit collabos savent parfaitement que cela va amplifier tous les problèmes qui découlent déjà d’une immigration majoritairement musulmane, incompatible avec notre société, mais ils se disent qu’ils sont suffisamment riches pour s’en tenir à l’écart, et être élus par la nouvelle population en remerciement de leur collaboration.

Le texte ci-dessus date d’octobre 2008. Aucune plainte n’a depuis été déposée contre Christian Cotten, son auteur.
A propos de l’auteur Christian Cotten… Ce gars est ce qu’il est convenu d’appeler un « fou lucide » (d’autres disent « escroc paranoiaque et delirant » !). A peu près 80% de ce qu’il raconte est du grand n’importe quoi. Par exemple, il défend les Raëliens, qui ne sont pourtant qu’une bande d’illuminés escroqués par l’habile mythomane Claude « Raël » Vorilhon. Il est copain comme cochon avec Thierry Meyssan, qui affirme non seulement que les attentats du 11 sept sont un complot américain mais aussi que les attentats de Londres n’ont pas été commis par ceux qui en ont été accusés. Voilà pour les 80% de grand n’importe quoi. Mais il reste 20%… Dans ces 20%, Cotten se trompe la moitié du temps, pour diverses raisons. Ce qui fait qu’il reste quand même 10% de ce qu’il raconte qui est parfaitement sensé. C’est parmi ces 10% de révélations tapant juste, ou pas loin que se trouvent les éléments exposés dans le texte ci-dessus, et d’autres qui lui ont valu de se retrouver parfois en prison sous divers prétextes pour le faire taire.

La preuve ? le 18 février 2011 Dominique Strauss-Kahn a été mis en cause devant le TGI de Paris pour son implication dans une escroquerie internationale à 22 milliards de dollars. On n’en a pas trop entendu parler dans les grands médias, n’est-ce pas ?

SITA vers les USA

Le PS dans « ses petits souliers »: DSK interpellé pour une agression sexuelle !

Et encore un scandale!

Mal barré pour la présidentielle, DSK; il les accumule. Déjà, le « coup de la Porsche ». Cette affaire va faire celles de François Hollande, je pense. La mère Aubry a le devoir de rester aux commandes jusqu’aux primaires, au moins. Quelqu’un va oser le blanchir, cette fois? Vaudrait mieux pas, je pense…

FDF

« Que s’est-il passé samedi dans la chambre 2806 de l’hôtel Sofitel New York situé au 45 West 44th Street, à Manhattan, près de Times Square ? Une femme de ménage de 32 ans a porté plainte pour une agression sexuelle dont elle aurait été victime, vers 13 h ce jour là, dans cette chambre. Or, selon elle, son agresseur présumé ne serait autre que Dominique Strauss-Kahn, 62 ans, actuel directeur du FMI et candidat pas encore tout à fait déclaré du Parti socialiste à la présidentielle de 2012. 

Deux tentatives d’agression selon la plaignante
Selon le porte-parole du ministère, Paul J. Brown, cité par le New York Times, l’occupant de la chambre d’hôtel serait sorti nu de la salle de bain alors que la femme de ménage, qui pensait la chambre inoccupée, s’y trouvait. L’homme aurait alors tenté de l’agresser sexuellement, la poussant sur le lit. Il aurait fait une deuxième tentative dans le couloir de la salle de bain alors qu’elle cherchait à s’enfuir, ont précisé les autorités américaines 

Le téléphone portable de DSK retrouvé dans la chambre d’hôtel
La jeune femme aurait réussi à prévenir les secours. Elle aurait été prise en charge pour de légères blessures et transportée à l’hôpital Roosevelt. Après enquête, la police de New York, qui aurait retrouvé dans la suite des effets personnels de Dominique Strauss-Kahn ainsi que son téléphone portable, a décidé d’interpeller l’homme politique. Ce dernier a été arrêté par des agents de l’autorité portuaire de New York et du New Jersey à l’aéroport Kennedy alors qu’il se trouvait seul à bord du vol 23 de la compagnie Air France en direction de Paris, 10 minutes avant le décollage. Il a été conduit, non menotté, dans les locaux du commissariat de Harlem (nord de Manhattan) où il est toujours entendu. 

DSK devrait plaider non coupable selon son avocat
Selon la police de New York, Dominique Strauss-Kahn pourrait être inculpé pour « agression sexuelle, séquestration de personne et tentative de viol ». Son avocat Benjamin Brafman a indiqué à l’agence Reuters que son client plaiderait non coupable.

Dominique Strauss-Kahn devait rencontrer aujourd’hui la chancellière allemande Angela Merkel à Berlin. Il devait également participer à une réunion des ministres des Finances de la zone euro demain à Bruxelles.

DSK cible d’attaques
L’annonce de cette interpellation intervient à un bien mauvais moment pour le parti socialiste. DSK, qui ne s’est toujours pas déclaré pour la candidature à la présidentielle de 2012, est en effet le favori des sondages depuis plusieurs semaines déjà. Mais le directeur du FMI fait aussi l’objet de nombreuses attaques, concernant notamment son train de vie et son patrimoine familial. Des attaques auxquelles il a décidé de répliquer pas plus tard que vendredi dernier en annonçant qu’il allait porter plainte contre le quotidien France Soir pour publication de fausses informations. 

Rappelons aussi que Dominique Strauss-Kahn avait fait l’objet en 2008 d’une enquête interne au sein du FMI à la suite d’une relation extra conjugale avec une ex-responsable du département Afrique. Il avait alors été blanchi, mais le FMI lui avait reproché une « grave erreur de jugement ».  « 

  Source: http://www.letelegramme.com/

04/02/2011

Définition du “vrai” musulman selon le nouvel imam de la mosquée de Ground Zero…

Ca commence bien, à Ground Zero. Ca promet… La provocation est de mise dès le départ. L’affrontement sera inévitable. C’est ce qu’ils veulent, de toutes façons… Et ce n’est pas Obwana qui va se révolter.

FDF

.

 

Surprise ! Les 19 islamoterrroristes-suicide qui ont tué près de 3000 américains le 11 septembre 2001 sont les “vrais”musulmans suivant sa définition.

les ‘vrais’ musulmans qui entrent dans les plus hauts niveaux du paradis musulman sont ceux qui paient le prix ultime du sacrifice dans le but de  mettre en œuvre la charia, la loi islamique,” a déclaré l’imam qui est devenu le nouveau visage des futures mosquée et centre culturel islamique de Ground Zero à New York.

Dans un sermon récent obtenu par WorldNetDaily, l’Imam Abdallah Adhami a débuté son sermon par une prière islamique déclarant la suprématie d’Allah sur l’Univers.

 

13/12/2010

Prières dans les rues.

Pouvons-nous imaginer des catholiques ou chrétiens faisant la même chose impunément ?

Que nous réserve l’avenir dans une perspective de « communautarisme » bonasse et imbécile ?

Interruption du trafic ?

Où sont les policiers ?

 

 

Ceci se passe à New York City sur  Madison avenue.

Je me demande ce qui se passerait si les chrétiens bloquaient les rues de New York tous les dimanches pour une heure ou deux ?
Une nation chrétienne ne peut pas mettre en place une scène de Noël de l’enfant Jésus dans un lieu public, mais les musulmans peuvent arrêter la circulation normale un vendredi après-midi en adoration dans les rues … Quelque chose se passe en Amérique qui n’est pas sans rappeler ce qui se passe en Europe.
Le politiquement correct nous rend imbéciles.


C’est une image précise de ce qui se passe tous les vendredis après-midi dans plusieurs régions de New York où un grand nombre de musulmans ne peuvent entrer dans les mosquées – Ils remplissent les rues avoisinantes, face à l’est pour un couple d’heures entre 2 et 4 heures – d’ailleurs ce rassemblement se situe au coin de la 42e Rue et Madison Ave, il existe un autre groupe encore plus important, aux 94e rue et 3e avenue, etc.

Aussi, nous présumons que vous êtes au courant du différend sur la construction d’un autre lieu de « haute » Mosquée à quelques rues de « Ground Zero » – En ce qui concerne cette mosquée, l’imam refuse de divulguer l’endroit d’où vient la somme des 110 millions de dollars pour la construire.  Une plainte a été déposée pour forcer la divulgation de cette information – les faits viennent du FYI.


Cette scène se situe à New York City sur Madison avenue, non en France ou au Moyen-Orient, Yémen ou Kenya. 


Y a-t-il un message ici ?  Bien entendu, ils
revendiquent l’Amérique pour Allah.
Si l’on ne se réveille pas rapidement, le « politiquement correct » nous mettra à la porte de notre propre pays!
« Afin que le mal s’épanouisse, tout ce qui est nécessaire est que les gens de bien ne fassent rien. »


07/12/2010

Une mosquée sur Ground Zero, mais surtout pas d’église !

Et ça, c’est au nom de la laïcité???
FDF

.


Church destroyed by jihad left out of 9/11 renewal (video)

(cliquez pour vidéo)

Source: JPPS

04/11/2010

On se sent moins seuls…

Des images comme là-bas; pardon, comme ici..

FDF

.



26/10/2010

Daisy Kahn: « le 11-Septembre a fait de moi une femme musulmane ».

Daisy Kahn
Directrice de la Société américaine pour la promotion des musulmans.

Et elle explique pourquoi. Elle trouve le projet de Ground Zero « très exitant »… Ca arrive à tout le monde de péter les plombs; mais là… Et elle veut nous faire croire que cette soudaine conversion à l’islam est due à un acte (ou plutôt tous les actes…) de l’islam radical… Mais, Mme Kahn, il n’y a qu’UN islam. Le saviez-vous? Et il est intégriste, radical, meurtier, sanguinaire.

FDF

Daisy Kahn est à l’origine, avec son mari, l’imam Rauf, du projet de centre culturel musulman Cordoba House, près de Ground Zero, à New York



 

Daisy Kahn eu un parcours identitaire agité. « Jusqu’à l’âge de 15 ans, j’étais une fillette du Cachemire. Arrivée alors aux États-Unis, je suis devenue “Indienne”, car personne ne connaissait le Cachemire. Puis, lors des opérations de recensement, j’ai été cataloguée comme “Asiatique du Sud-Est”, parce qu’il n’y avait pas de case “Inde” à cocher. J’ai ensuite obtenu la citoyenneté américaine et je suis rapidement devenue “New-Yorkaise”, tant il est vrai que New York est un monde à lui tout seul. »

Tout cela n’était qu’anecdote. Le 11 septembre 2001, lorsque les tours jumelles se sont effondrées à New York, la vie de Daisy Kahn a basculé. Celle qui avait épousé le rêve américain, réussi de belles études et s’était établie comme architecte, est devenue soudainement à 43 ans une « femme musulmane ».

« Bien sûr, j’étais musulmane, mais je ne m’étais jusqu’alors pas vraiment pensée moi-même comme telle. Devenus curieux au sujet de l’islam, les Américains se sont mis sans cesse à m’interroger sur le statut des femmes dans le monde islamique, raconte-t-elle. J’avais beau leur répondre qu’elles avaient les mêmes droits que les autres, mes propos tombaient dans l’oreille de sourds. On me sommait d’expliquer pourquoi elles étaient maltraitées et ce que je faisais pour changer le cours des choses. Il fallait que je m’exprime au nom des 750 millions de femmes musulmanes du monde. J’ai commencé alors à sentir le fardeau que signifiait d’être étiquetée “femme musulmane”. »

La New-yorkaise a découvert le poids du patriarcat dans nombre de pays musulmans.

En bonne Américaine entreprenante et plutôt que de subir cette nouvelle et pesante identité, Daisy Kahn prend le sujet à bras-le-corps. « Il fallait que les femmes musulmanes soient visibles, qu’elles puissent s’exprimer pour que leur voix soit dominante et ne plus laisser le champ libre aux extrémistes », explique-t-elle. En 2006, elle renonce à la carrière à laquelle elle s’était d’autant plus librement consacrée qu’elle n’a pas d’enfants (son mari, l’imam Rauf, en a deux).

Elle crée alors la Société américaine pour la promotion des musulmans et lance le réseau Wise (Women’s Islamic Initiative in Spirituality and Equality, « Initiative des femmes islamiques pour la spiritualité et l’égalité »). « Les femmes musulmanes veulent se définir au travers de leur religion et non pas en dépit de leur religion », explique-t-elle.

Elle qui vivait dans son cocon new-yorkais a découvert le poids du patriarcat dans nombre de pays musulmans et décidé de concentrer sa lutte sur « la manipulation de la croyance pour justifier en son nom les horreurs faites aux femmes : mutilations sexuelles, crimes d’honneur, violence domestique et même terrorisme ».

Avec son mari, elle est à l’origine de l’initiative Cordoba House (« Maison de Cordoue »), le projet de construction du centre culturel et religieux musulman non loin de Ground Zero à New York (l’ancien emplacement des tours jumelles). Ce centre, qui se veut un haut lieu de l’islam modéré et vise à promouvoir le multiculturalisme, sera aussi un lieu d’expression des femmes musulmanes. « La communauté musulmane de New York est la plus diverse du monde », fait valoir Daisy Kahn, qui, à 52 ans, trouve ce projet « socialement très excitant ».

Source: http://tinyurl.com/255m7df

30/09/2010

 » Muslim Day Parade 2010 » à New-York  » !

Ils font vraiment TOUT pour nous imiter; dans le principe. Car quand nous ferons la fête comme ci dessus, il sera trop tard pour nous… Nous avons la Gay Pride, la Techno Parade et autres défoulements pacifiques… Eux, ils ont copié pour nous imposer ça (voir la vidéo sur le lien). Et cette manifestation a tout sauf de pacifique, croyez moi… Quelques vidéos supplémentaires ici: http://tinyurl.com/37qmmqn

Ne riez pas de trop. Ca pourrait très bien vous arriver et plus tôt que prévu dans votre propre ville. Nous en avons déjà eu un exemple avec le maboule de Limoges… Alors, tant que l’on pourra éviter ça…

FDF

.


http://www.youtube.com/watch?v=_zChPXcp9bw&feature=player_embedded

16/09/2010

L’homme qui a brûlé un coran à New York le 11 septembre a été licencié !

Ca, c’est certain: s’ il avait brûlé un Bible, il ne lui serait rien arrivé… HONTEUX !!!

FDF

Son licenciement pour cause de blasphème est une violation grave de son droit à la liberté d’expression en tant que citoyen en-dehors de ses heures de travail. Espérons qu’il contestera cette décision devant les tribunaux.

Coran-burner

Rappel des faits: USA : Un homme brûle des pages du coran près du site de la mosquée de Ground Zero

___________________

Le manifestant qui a brûlé des pages du coran devant la future mosquée de Ground Zero a été licencié par la NJ Transit en raison de son geste controversé, ont déclaré hier des sources et des responsables.

La carrière de 11 ans de Derek Fenton chez NJ Transit a connu une fin abrupte lundi après que des photos le montrant déchirant des pages du livre sacré des musulmans et y mettant le feu ont été publiées dans les journaux.

Fenton a été escorté par la police qui l’a éloigné des manifestants. La police l’a libéré sans inculpation après l’avoir interrogé. «Il a dit que nous sommes en Amérique et qu’il voulait défendre son pays à la manière du Tea Party», selon une source policière. Une autre source a indiqué que Fenton s’est décrit comme un «Américain loyal» exerçant son «droit de protester».

Décrit par ses voisins comme un père de deux enfants sympathique, Fenton a été assistant coordonnateur de trains ; ses tâches consistaient à s’assurer qu’il y a un nombre suffisant de wagons prêts à être mis en service, selon des sources. Il a travaillé auparavant comme  chef de train pour NJ Transit.

NJ Transit a confirmé que Fenton avait été licencié, sans élaborer. Une déclaration indique que : « Les gestes publics de Mr Fenton contreviennent au code d’éthique de NJ Transit, qui l’a licencié parce qu’il avait rompu le lien de confiance en tant qu’employé de l’état. »

Plusieurs voisins de Fenton dans le quartier Bloomingdale ont défendu son droit de s’exprimer avec du feu. « Il a bien fait de brûler le coran, a déclaré son voisin Jacqui Marquez, 40 ans, ajoutant que « tout le monde a droit à son opinion … en le licenciant, ils envoient le message qu’il n’y a pas de liberté d’expression. Ils ont complètement tort de faire cela. » «C’est un homme de famille», a déclaré son voisin Randy Mconnell, 43 ans. « Il adore ses enfants et il aime les trains. Je ne suis pas d’accord avec ce qu’il a fait, mais il ne devrait pas perdre son emploi pour autant. Il avait le droit de le faire.»

Source : Koran burner Derek Fenton booted from his job at NJ Transit, NY Daily News, 14 septembre 2010. Traduction partielle

Source: http://tinyurl.com/3xc5slp

Page suivante »