Francaisdefrance's Blog

01/03/2012

Les Chrétiens des Maldives envoyés dans des camps par les musulmans !

Photo d’illustration…

.

Et ce ne sont pas des camps de vacances… Franchement; ça ne vous rappelle rien???

Sans commentaires…

FDF


.

On attend la réaction d’Alain Juppé et de la presse française…

Source: http://www.islamisation.fr/

18/01/2012

Le ridicule est une arme pour ceux qui le dénoncent…

C’est en utilisant cette pratique (entre autres) que nous viendrons à bout de nos ennemis. Je pense à certains en particuliers.

Ne nous gênons pas, donc. En outre, il ne tue pas (le ridicule), dit’on. Allons-y gaiement !

FDF

.

Voici quelques perles recueillies par notre presse vigilante. Astérix, Tintin, Babar, les Schtroumpfs véhiculeraient des stéréotypes racistes et  nazis!
La peste brune, décidément, se glisse partout. La peste verte aussi…

Absurdie

Merci à R.S.

19/10/2011

Ni pute ni facho…

Sacré Gilbert! Toujours à nous sortir des analyses pertinentes autant que réalistes…

FDF

.

« Je ne suis pas d’extrême droite, Marine n’ont plus ;

elle n’est ni de droite ni de gauche, elle est du seul parti qui vaille aujourd’hui, le parti du sauvetage de la France ! »

Quelle semaine nauséabonde !

Aux rendez-vous des lieux d’aisance médiatique, les bobos ont pu déféquer dans l’hilarité tribale leurs injures, en toute impunité apparente. Cette charge de cavalerie des crottins, marchant au pas, hennissant au son de la même fanfare, relève de l’orchestration «  idéoconologique. »  Le chef d’orchestre de cet orphéon farineux est le comique secoué, Laurent Ruquier. Au prétexte préparé, il a montré ma photo pour permettre à Gérard Darmon de dire que « je suis un petit con », « à la droite d’Hitler ». 

Rien que cela. Tout le monde a ri…dans le studio… C’est en effet très drôle… surtout pour les victimes du nazisme !

On a vu, en gros plan Ruquier rire des épaules, car cet arlequin mécanique ne rit pas, il se secoue, comme un sac à puces à pouffer. Darmon était fier de faire encore rire, ce qui ne fut pas le cas le lendemain dans son téléfilm, qui fut un « bide »,  pour reprendre l’expression utilisée à ce sujet ! 

Laurent Ruquier est de gauche, c’est son droit, mais il a fait de son émission une essoreuse  idéologique, une foire aux bobos, une machine médiatique où la moquerie est une propagande démodée des pays de l’injure.

Au moment prévu, Darmon, qui expectore difficilement une réplique après l’autre dans un rot de nicotine, a lâché devant les insomniaques, pas forcément soumis, son immondice hitlérienne qui balançait au bas de sa mâchoire comme le pendu au bas de la corde. 

Après, dans direct 8, un autre humoriste, un certain Madénian, a traité les gens du front de « Fils de pute »… Morandini, hommage lui soit rendu, a donné une leçon à Ruquier en stigmatisant cette fiente verbale. N’empêche, si l’on en croit ce fils de vierge, toutes nos mères sont des putes… Si l’on en croit Gérard Darmon, président du tribunal de Nuremberg des bobos, on est tous des nazis, des fils de pute d’Hitler…

On en est là aujourd’hui dans le débat politique, malgré les misères du peuple de France. 

Ces gens dont le vocabulaire, « petit con », « fils de pute »,  « bras droit d’Hitler », tient dans un papier hygiénique croient, faire la mode sans même pouvoir croire ce qu’ils disent. Ils s’imaginent exister comme au temps de tonton, être des flingueurs flattant une opinion hypnotisée, être dans le ton ! Ils tombent à plat.

L’opinion n’est plus dupe de ces intermittents de l’indignation promotionnelle qui s’engraissent dans les beaux quartiers et les gros cachets.

Voilà le programme de la gauche intellectuelle : traiter l’adversaire de « fils de pute », « de nazis », « de collaborateur », ce dernier trait étant l’humour de la compagne de Montebourg, une plume de primaire socialiste !

Qui peut encore les croire ? 

Pourquoi tant de haine pour des compatriotes qui votent démocratiquement ?

Mais quelque chose s’est passé. Au lendemain de ma promotion au rang de génocidaire, des centaines de gens indignés m’ont écrit, les uns marinistes, les autres incertains, pour me dire leur indignation, leur écœurement, leur amitié.

Un professeur de libertés publiques, dans son cours, sans prendre parti, à même analysé pour ses étudiants, la technique antidémocratique de la diabolisation comique, la «  ruquiérisation ».  Il a été acclamé !

Tous ces bouffons sans autre roi que l’audimat ignorent la France et ses malheurs, ils rient en suivant le corbillard, les policiers ripoux, les ministres écoutés, les valises de fric, les magistrats mis en cause, les épouses qui balancent, les Grecs qui nous braquent, l’Euro qui nous ruine, la dette qui s’aggrave, les pauvres plus pauvres, les fins de mois qui n’en finissent pas d’affamer, les augmentations de tout, l’arrogance des banques, la jeunesse sans issue, la vieillesse sans respect,  la France sans bouclier. 

Je crois qu’ils ne font rire qu’eux-mêmes,  méconnaissant la réalité sociologique, qui ne supporte plus l’insulte, qui n’a plus peur, qui a compris le fonctionnement du système exclusif, qui se partage la dépouille, couteau de gauche, fourchette de droite, « serviteurs vertueux qui pillent la maison ».

Je remercie les milliers de Français qui m’ont envoyé un message ! Je ne suis pas seul. Marine n’est pas seule, la reconstruction n’est pas seule !

Je devais faire une conférence devant le cercle de Wallonie sur mon livre « les dérives judiciaires », sans aucun rapport avec la politique.

Au dernier moment, j’ai été décommandé sous la pression de Willi Borsus,  un libéral, Émile Hoyos, un écolo et, surtout, Benoit Lutgen, centre gauche.

Voici ce que m’écrivent les organisateurs, à lire attentivement :

« Le président du cercle de Wallonie, Pierre Rion, son administrateur délégué, André Van Hecke, son comité de contenu et ses mille cinq cents membres tiennent à vous présenter leurs plus vives excuses pour le gâchis provoqué par une médiatisation manipulée ( je souligne) de l’invitation que nous vous avions faite. 

C’est la première fois que nous nous retrouvons dans une situation d’instrumentalisation (je souligne) de la classe politique par quelques journalistes “engagés”.

Le jour de la rentrée parlementaire, une équipe de la RTBF se croit obligée d’interpeller les principaux représentants de tous les partis en brandissant la couverture du Cercle et en ne posant qu’une question :

“Trouvez-vous normal que le Cercle de Wallonie reçoive Gilbert Collard, soutien affiché de Marine Le Pen, candidate de l’extrême droite à la présidence française ?”  […]

Nous sommes bien en présence d’une démarche de censure ( je souligne) initiée par la presse et relayée par le politique “pensée unique”. Ce journalisme militant est un véritable danger pour notre démocratie et pour la liberté d’expression. Il refuse le débat et prend les citoyens en otage en les considérant comme incapables d’avoir leur propre jugement.

C’est la raison pour laquelle nous organisons le 19 octobre prochain un grand débat sur le sujet : “Journaliste : acteur ou témoin ?”

Merci de nous avoir entendus, désolés et furieux d’avoir dû céder notamment pour protéger la soixantaine de nos collaborateurs… »

 

« Désolés et furieux », je sais maintenant que cet état d’esprit est partagé par de plus en plus de Français.

Je ne suis pas d’extrême droite, Marine n’ont plus ; elle n’est ni de droite ni de gauche, elle est du seul parti qui vaille aujourd’hui, le parti du sauvetage de la France !

Est –ce un crime que d’aimer son pays et de dire la vérité ?

Je me sens bien. Je suis heureux d’être avec vous, anonymes honnis. Je me bats pour une grande cause qui ne porte en elle aucune haine, aucun racisme, aucune censure, aucune insulte,  une cause commune,  qui ferait rire les épaules  électrocutées de Ruquier, une passion française, l’attachement à la Nation, à son respect, à sa souveraineté, à ses valeurs républicaines,  à sa culture, à son histoire ; un ensemble auquel tant d’hommes et de femmes ont adhéré, d’où qu’ils soient venus, parce que le modèle était respectable, fier, républicain, non négociable. 

Je sais que Marine le Pen a le courage de dire «  le vrai sur le réel »  et que le réel aujourd’hui déménage les faussaires, les démagogues,  les truqueurs. 

Oui,  j’aime ma maison, ses vieilles pierres, ses neuves pierres et ceux qui y viennent, qui y vivent, pourvu qu’ils respectent les meubles !

C’est ça, un « fils de pute », un « bras droit d’Hitler »…

source : Le blog de Gilbert Collard

11/09/2011

Ne vous souvenez pas du 11 septembre*…

(Allez dire à leur famille que c’était un rêve cauchemar… Que ce n’est pas l’islam qui leur a ôté la vie en 2001)

.

* C’est la « bienpensance » qui le dit. Et Christine Tasin qui le décrypte d’une façon pour le moins magistrale…

FDF

.

11 Septembre 2001 sur TF1 : islam connaît pas !

Nous avons assisté à un numéro époustouflant de désinformation lors des « informations » de 13 heures de ce jour. Pendant trois quarts d’heure, nous avons vu et entendu des témoins, des acteurs et des journalistes ayant vécu le 11 septembre parlant de ce qu’ils avaient vécu il y a dix ans, nous avons entendu parler des terroristes, de leurs complices et de leurs commanditaires, Zacarias Moussaoui, Mohamed Atta, Khaled Cheikh Mohammed… tous affiliés à Al Qaida et donc à Ben Laden…  sans que jamais le mot islam, même pas islamiste, ne soit prononcé. Incroyable.

On pourrait, pour mémoire, rappeler à tout ce petit monde ce que l’on dit d’ Al Qaida sur Wikipedia « Al-Qaida (arabe: القاعدة    al-Qā’ida, « la Base ») est un mouvement islamiste fondé par le cheik Abdullah Yusuf Azzam et son élève Oussama Ben Laden en 1987. D’inspiration sunnite fondamentaliste, il […] considère que les gouvernements « croisés » (occidentaux), avec à leur tête celui des Etats-Unis, interfèrent dans les affaires intérieures des nations islamiques… »

Or, malgré cela, il semble que pour Claire Chazal et ses invités « l’islamisme », le « sunnisme » et »les nations islamiques » n’auraient aucun rapport avec l’islam !

C’est à peu près comme si, au procès de Nuremberg, on n’avait jamais osé prononcer « nazisme », comme si les monstruosités de la deuxième guerre mondiale avaient été causées par une simple poignée d’illuminés ou comme si, pour faire le procès du goulag, on n’avait jamais parlé ni de Staline ni du communisme !

On peut d’autant plus s’en scandaliser qu’a contrario, on n’a eu de cesse de faire entrer, avant même de savoir qui il était, le terroriste  norvégien Breivik   dans les cases « extrême droite », franc-maçon », « fondamentaliste chrétien », « anti-musulman » etc.

Un tel exemple de désinformation et de détournement de sens en dit long sur la volonté de nos élites politiques et médiatiques de taire tout ce qui pourrait rappeler la nature de l’islam et les dangers que ce système recèle tout en stigmatisant à l’envi tous ceux qui s’y opposeraient.

Pire encore peut-être, nulle part, dans la commémoration de ce jour, vous pouvez en être sûrs, on ne montrera à nouveau ces scènes de liesse dans un certain nombre de pays musulmans à l’annonce de la tragédie new-yorkaise comme ici à Gaza.

http://youtu.be/pOr2YdoB0rk

Sans commentaires.

Il paraît que c’est nous qui appellerions de nos vœux un choc des civilisations…

Ô journalistes coupables, Ô politiques frileux, Ô associations staliniennes, vous ne voulez pas que le peuple sache. Vous ne voulez pas que les Français vous demandent des comptes et se rendent compte, avant qu’il ne soit trop tard, que vous êtes en train de remplacer une population attachée aux libertés et à l’égalité homme-femme par une autre qui ne jure que par le Djihad, la violence et le mépris des femmes, et vous prétendez détenir la vérité, pire encore, nous l’imposer ?

Source: http://christinetasin.over-blog.fr/

09/09/2011

Horrible: l’armée syrienne a sorti des blessés d’un hôpital pour les achever !

Ne parlez plus des atrocités commises par le régime nazi en Allemagne. C’est révolu. On tourne la page.

2011 prend le relai. J’ose espérer que d’ici des dizaines d’années, on osera aussi en parler sans vergogne. Le devoir de mémoire est alimenté par Bashar el-Assad « le tyran sanguinaire », désormais…

Ce dictateur là est encore plus cinglé que les autres. Il faut mettre l’Union Méditerranéenne au rebut. N’en déplaise à Sarkö.

FDF

Les bons potes

.

Les forces syriennes ont sorti de force au moins 18 opposants blessés d’un hôpital de Homs, selon un communiqué de Human Rights Watch publié jeudi soir. Vendredi, l’opposition syrienne appellait la Russie à l’aide.

L’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch affirme que les forces de sécurité syrienne ont « sorti par la force » au moins 18 blessés d’un hôpital de Homs, bastion du soulèvement contre le régime de Damas. Human Rights Watch cite des témoins dont des médecins dans son rapport publié jeudi soir.

« Arracher des blessés du bloc opératoire est inhumain et illégal, sans parler de la menace pour leur vie », a déploré Sarah Leah Whitson, directeur Proche-Orient pour HRW. « Priver les gens des soins de première urgence cause de graves souffrances et peut-être des dommages irréversibles ».

De plus, l’armée a également empêché des équipes médicales de porter secours à des blessés, des faits qui se sont déroulés mercredi lors d’une offensive qui a fait au moins 20 morts.

« Nous avons essayé d’aider les blessés qui avaient besoin de soins en urgence, mais les forces de sécurité nous ont repoussés, affirmant que c’était des criminels et des violeurs », a témoigné un médecin. « Ils frappaient les blessés en les extirpant de l’hôpital ».

Selon l’ONU, la répression par le président Bashar el-Assad a causé la mort d’au moins 2.200 personnes depuis le début du soulèvement en mars dernier.

Appel à la Russie

La Russie a reçu vendredi des représentants de l’opposition syrienne, qui l’ont appelée à jouer un rôle « plus positif » dans la crise, après que le président russe Dmitri Medvedev a dénoncé la présence de « terroristes » et d’extrémistes dans l’opposition.

« La Russie doit jouer un rôle plus actif et plus positif dans le règlement de la situation intérieure en Syrie », a déclaré Ammar Kourabi, directeur de l’organisation nationale syrienne pour les droits de l’homme, au cours d’une conférence de presse à Moscou.

« Nous voulons raconter aux médias russes ce qui se passe vraiment en Syrie et pour qu’ils nous aident et fassent pression sur le pouvoir russe », a-t-il déclaré, après des entretiens avec le représentant spécial du président russe Mikhaïl Marguelov.

Message sévère

Jeudi soir, le président russe Dmitri Medvedev a estimé qu’il fallait envoyer un « message sévère » à la Syrie, mais que celui-ci devait être adressé non seulement au pouvoir, mais à l’opposition, dans un entretien avec la chaîne de la télévision Euronews. Il a affirmé que certains opposants pouvaient être qualifiés de « terroristes ».

Alliée de longue date de la Syrie à laquelle il fournit des armements, la Russie bloque depuis des mois une condamnation du régime syrien au Conseil de sécurité de l’ONU.

Moscou s’est aussi opposé au départ du président Bachar el-Assad, réclamé par les Occidentaux et a désapprouvé l’embargo de l’Union européenne sur les importations de pétrole syrien pour sanctionner le régime de Damas.

Source: http://www.tdg.ch/

28/08/2011

Les ennemis communs des nazis et des islamistes…

Les nazis n’ont rien inventé. Les islamistes non plus; ou l’inverse…

FDF

.

Dans la conversation du 5 juin 1942, par exemple, le Führer affirme l’infériorité du christianisme par rapport aux autres religions, parmi lesquelles l’islam :

« Et cette fois nous éprouvons une violente sensation de colère à la pensée que des Allemands ont pu s’enliser dans des doctrines théologiques privées d’une quelconque profondeur quand sur la vaste terre il y en a d’autres, comme celle de Confucius, de Bouddha et de Mahomet, qui à l’inquiétude religieuse offrent un aliment d’une bien autre valeur. »

« Si à Poitiers Charles Martel avait été battu, le monde aurait changé de face. Puisque le monde était déjà condamné à l’influence judaïque (et son sous-produit le christianisme est une chose si insipide !), il aurait mieux valu que l’Islam triomphe. Cette religion récompense l’héroïsme, promet au guerrier les joies du septième ciel… Animé d’un esprit semblable, les Germains auraient conquis le monde. Ils en ont été empêchés par le christianisme.».

En janvier 1941, dans un long message, al-Hussaynî avait écrit à Hitler :

« Les chaleureuses sympathies que les Arabes nourrissent à l’égard de l’Axe et de l’Allemagne sont et seront déterminantes ». Le Führer lui répondra : « L’Allemagne national-socialiste reconnaît la totale indépendance des nations arabes et pour celles qui ne l’ont pas encore obtenu, reconnaît le plein droit à l’obtenir. Les Allemands et les Arabes ont comme ennemis communs les Anglais et les Juifs ».

Source: http://prophetie-biblique.com/

02/07/2011

Tareq Oubrou veut rétablir le Califat en France !

Cet homme est dangereux. En outre, c’est un pote à Juppé, ministre de la République Française… 

FDF

(Dessins de Bergolix)

.

Le collège des Bernardins a accueilli l’islamiste Tareq Oubrou et son « intime » Farid Abdelkrim

3078888-4391821.jpg

La nveté des évêques laisse pantois

Le film promotionnel  « Tareq Oubrou : un imam dans tous ses états » a été chaleureusement accueilli au Collège des Bernardins, à Paris, mercredi 22 juin devant 250 personnes. Le site Saphirnews, présent rapporte que « L’écrivaine Malika Dif, l’archevêque de Bordeaux Monseigneur Ricard et tant d’autres ont témoigné de leur sympathie et de leur admiration à l’égard de M. Oubrou. ». Le réalisateur du documentaire, Farid Abdelkrim, se disant ami « intime » du futur imâm de la Grande mosquée de Bordeaux, avait défrayé la chronique dans un livre, La France des Islams, dont la présentation de l’éditeur avait le mérite d’annoncer le programme :

« Nous sommes en 2005 après Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les gaulois… Toute ? Non ! Des villages peuplés d’irréductibles musulmans résistent encore et toujours à l’intégration. Et la vie n’est pas facile pour les garnisons de républicains.« 
Quant à la star de la soirée, Tareq Oubrou, « excellente relation » d’Alain Juppé qui lui met à disposition un terrain au centre de Bordeaux pour sa Grande mosquée, il est nécessaire de le citer dans le texte :

Dans un documentaire daté de 2003 , celui qui a été naturalisé français par la magie républicaine  affirme :

« La France d’hier n’est pas la France d’aujourd’hui, il y a un droit de minorité qui s’impose à la France » (…) l’islam a réinterrogé une certaine lecture de la laicité »

« je situe le fait de couvrir les cheveux comme un devoir ethique »

Dans une autre conférence (retranscrite dans cette enquête) destinée à un usage interne mais mis en ligne sur internet, il annonce clairement le programme : rétablir le Califat afin d’asseoir un islam évidemment politique en démantelant les états-nations :

« Le califat est une obligation, et la réunion des musulmans, l’union autour de ce Calife est une obligation. Et tant que les musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer  ce califat »

« L’islam comme le veut le Coran touche à tous les domaines de la vie. C’est un Etat, c’est un pays […] il regroupe toute la communauté dans une géographie. Il n’y a pas de frontières en conséquence,  la frontière entre deux pays est une hérésie méprisable par l’ islam. Les Frères Musulmans ne reconnaissent pas les frontières entre les peuples musulmans. » Tareq Oubrou expliquant qu’il suffit d’un représentant par wilayat, soit par sous région administrative califale, et ce dans chaque pays. La France serait donc dirigée par un représentant local du Calife.
Il reprend les idées d’Hassan al-Banna bien à son propre compte. Il ne dit pas « la frontière entre deux pays est une hérésie méprisable selon Hassan al-Banna » mais bien « la frontière entre deux pays est une hérésie méprisable par l’islam ». De même, sur la question du califat, Tareq Oubrou enfonce le clou en précisant que la fin du gouvernement transfrontalier est une situation intenable, que les musulmans ne collaborant  pas  à ce projet sont à blâmer : « je dirais même dans une situation de péché »…il s’exprime bien à la première personne et non au nom de Al-Banna. Précision importante, car, depuis que cette vidéo a été révélée au grand public par l’Observatoire de l’islamisation en février 2008, les défenseurs de Tareq Oubrou soutiennent qu’il ne s’agissait pas pour lui d’exprimer ses idées propres, mais simplement de restituer la pensée de Al-Banna. Mais comment penser que  Oubrou ne vénère pas le fondateur des Frères Musulmans alors qu’il l’encense de longues minutes, en le qualifiant de « grand soufi et grand spiritualiste », « grand psychologue », après l’avoir décrit comme quelqu’un ayant « un savoir sain, une lumière intérieure (…) c’est quelqu’un qui observe avec intelligence les phénomènes,  qui a aussi une intelligence qui le classe parmi les génies de la Oumma ». Comment un grand savant de la communauté islamique pourrait-il avoir des idées condamnables pour un imam ?

Lors de la même conférence sur Hassan al-Banna’ il affirme successivement :

« La politique est une donnée, est une partie, est un élément de l’islam. Le Prophète était un chef d’Etat. »

« Il [le Calife] dirige la vie par la religion, il dirige les relations entre les hommes par la religion. Et quand on dit la religion c’est pas dans le sens ecclésiastique, ni judaïque du terme. La religion en islam elle a une toute  autre signification, c’est une manière de vivre c’est une conception des choses, c’est un mode de vie selon la volonté d’Allah »

« L’imam Al-Banna veut qu’on soit comme des salafistes car on n’interprète pas, car l’interprétation peut prêter à l’abus, par conséquence on peut risquer d’abolir une caractéristique (des attributs d’Allah)»

Tareq Oubrou précise bien que « tout homme qui réfute un verset formel du Coran, ou bien qui interprète un verset du Coran abusivement est considéré comme en dehors du cercle de l’islam ». Cette manière de décréter l’excommunication pour tout musulman n’interprétant pas les versets selon l’orthodoxie est caractéristique des mouvements islamistes algériens ou égyptiens pratiquant le takfir (du mot kufr en arabe, « mécréance » ou « incroyance »), soit le fait de mettre hors-la-loi l’apostat de fait, celui-ci se retrouvant, outre la perte de ses droits juridiques, sous la menace d’une exécution. Si le concept est diffusé aujourd’hui par des groupes islamistes connus sous le nom de Takfit wa’l-Hijra, celui-ci fut théorisé par Ibn Taymiyya, théologien souvent cité par Tareq Oubrou connu pour ses appels au djihad contre les non-musulmans.

Enfin, nous citerons une dernière phrase de l’islamiste :

« La politique des musulmans ce n’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge » (SIC) Qu’en pense Alain Juppé (qui peut se sentir visé) ?

Plus de citations et d’analyses des liens de Tareq Oubrou avec des organisations islamistes dans l’enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme, consacrant 70 pages à l’imâm de Bordeaux, ami de Mgr Ricard.Cet évêque nous rappelle Mgr Mayol de Lupé qui collaborait avec les nazis il y a 60 ans : même haine des frontières, même xénophilie béate, même pacifisme suicidaire le poussant dans les bras de ceux qui veulent abolir nos frontières afin de nous assujettir à un ordre étranger et totalitaire.

Heureusement, des moles de résistance  perdurent dans l’Eglise.

Joachim Véliocas 

10/06/2011

Le Grand Orient de France s’en prend à Monseigneur Vingt-Trois…

Et si le peuple savait combien de nos dirigeants et décideurs font partie du Grand Orient de France… On ne s’étonnerait plus de certaines décisions, décrets, lois et autres amendements…

FDF

.

L’insupportable arrogance du Grand Orient contre l’Église catholique.

Usant du vocabulaire jacobin et laïcard le plus éculé, le Grand Orient de France a lancé ses invectives contre Monseigneur Vingt-Trois traité notamment « d’obscurantiste » pour avoir exprimé avec raison combien le nouveau projet de loi sur la bioéthique pouvait entraîner, s’il était adopté, un « recul de civilisation ».

Avec ce projet eugéniste la loi française ferait en effet encore un pas dans l’établissement institutionnel de la culture de mort, dont les étapes principales sont celles de l’IVG légalisée, banalisée et systématisée, de la destruction par l’idéologie dite du « genre sexuel » de l‘ordre naturel de la famille fondée sur la complémentarité de l’homme et de la femme dans le couple humain et encore la légalisation de l’euthanasie.

L’établissement d’un eugénisme d’État rejoint en effet les formes historiques anticipatrices de la barbarie moderne, de Sparte jusqu’au communisme et au nazisme et que parachèverait « le meilleur des mondes ».

Le communiqué du Grand Orient est une fois encore l’expression de l’idéologie ésotérique qui en sous-tend le totalitarisme, c’est celle selon laquelle l’homme est censé n’exister que par la décision de la collectivité.

Sans crainte de la plus cynique contradiction le Grand Orient évoquant « le grand débat, qui intéresse le pays tout entier » affirme que « l’État est chez lui » et que l’Église doit rester chez elle. C’est le raisonnement par excellence des grands génocideurs jacobins, jeunes-turcs, communistes et nazis.

Le Grand Orient, quand il le faut, sait ainsi sortir de sa politique « patte blanche », de son hypocrite habituel ronronnement soi-disant humaniste.

On mesure combien il est odieux que certains clercs se pressent dans ses « tenues blanches » voire ses ateliers et qu’on le reçoive et l’exalte dans des soirées de connivence idéologique comme à l’Institut catholique de Toulouse le mardi 8 février dernier.

L’État français ne doit pas être la propriété du Grand Orient. Plus que jamais s’impose la séparation de l’État et de l’église maçonnique.

Source: http://bernard-antony.blogspot.com/

09/06/2011

Susauxcollabos. L’émission Contre-Enquête de Benoît Duquesne: un summum de désinformation…

Et un de plus!

FDF

.

Intéressons-nous au cas du  journaliste Benoît Duquesne dont l’émission contre-enquête tendait un traquenard à Marine le Pen qui flairant le guet-apent s’est fort judicieusement décommandée. Voici un article bien argumenté contre Benoît Duquesne dont voici la source: http://www.legaulois.info/2011/05/complement-denquete-quelle-bouffonnerie.html . Les commentaires méritent d’être lus.

Une fois encore nous avons eu droit à une désinformation totale de notre télévision publique.Marine Le Pen a eu mille fois raison de refuser de participer à cette mascarade produite par « Complément d’enquête » et destinée à mieux nous faire connaître le Front National et dont l’objet premier était de le « diaboliser », de le « marginaliser » et cela sur ordre bien évidemment du « Front républicain » (UMP et PS complices). La séquence finale sur les « Skinheads », nazis, racistes et, cerise sur le gâteau, l’assassinat d’un jeune innocent par quatre demeurés embrigadés par un débile profond qui lui n’a pas été inquiété par « notre » justice, et cela afin que nous gardions l’image d’une droite extrême et que nous tremblions si par hasard elle arrivait un jour au pouvoir.

Si « Complément d’enquête » réalisait une émission multiraciale pour nous présenter sous un meilleur jour l’immigration, l’intégration, est-ce que la séquence finale nous présenterait les multiples assassinats et meurtres commis par des « blacks », des « beurs », des « jaunes », des « rouges » ?

Si « Complément d’enquête » réalisait une émission sur le Parti Communiste et le Parti Socialiste est-ce que la séquence finale nous présenterait les porteurs de valises du FLN, les poseurs de bombes, les assassins de nos enfants, des vôtres métropolitains, des extrémistes sanguinaires d’Action directe, des disparitions et suicides inexpliqués ?

Si « Complément d’enquête » réalisait une émission sur les « gaullistes », sur le RPR ou sur l’UMP  (peu importe le sigle puisqu’il change si souvent) est-ce que la séquence finale nous présenterait les crimes exécutés par le SAC, les affaires Boulin, de Broglie, l’exécution de Markovic sous Pompidou, les « barbouzes » et l’affaire Saint-Aubin ? Et je préfère oublier de Gaulle…

« Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de France »… Quoi ? Suivez mon regard… il va dans toutes les directions !!

Allez dire à ce journaleux dont l’idéologie personnelle  tient lieu de déontologie journalistique, à moins qu’il agisse sur ordre,  ce que vous pensez de son travail de basse propagande.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu )

IMPORTANT: on peut participer à une action « Sus aux collabos » plusieurs semaines ou plusieurs mois après que le collabo ait vu ses « exploits »  publiés sur le net car un collabo reste un collabo et plus il recevra des courriers espacés plus il sentira le poids de l’opinion publique sur lui et c’est bien le but de la manoeuvre.

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) L’article situé au-dessus du mot ACTION en l’imprimant à partir du navigateur (Cliquer d’abord sur le titre de l’article puis sur Aperçu avant impression, Imprimer). Si l’article dépasse une page à l’impression n’imprimer que la première page. cela devrait suffire à renseigner le destinataire sur le sujet du courrier.

On peut aussi convertir l’article au format PDF en allant à cette page http://joliprint.com/. A partir de l’URL de l’article trouvé sur le net Joliprint vous fournira un document avec l’article au format PDF sur 2 colonnes qu’il vous suffira d’imprimer.

2)En complément. Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux ou trois feuilles selon le grammage du papier soit de 4 à 6 pages. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les  pages encore disponibles ce document de 3 pages de Paul Weston intitulé: Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : «Nous vous demanderons des comptes»  http://sitasecure.files.wordpress.com/2010/10/paulwestonstatement.pdf et éventuellement d’autres disponibles à cette page: http://tinyurl.com/ksudr9

A qui envoyer les courriers?

A cette page on trouve l’adresse de France2 où envoyer le courrier qui sera transmis  à Benoît Duquesne: http://www.takeapen.org/francais/RTV.html#France2

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez  vous pourrez  aussi suivre les  consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page  http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées  sur les actions  SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

26/01/2011

Fanatiques…


Texte de Martin Niemoller (1892-1984) à lire avec attention.  C’est du sérieux, tout a fait d’actualité, et mérite d’être rappelé. Et une ou deux minutes d’attention, pour être lu et retransmis.

FDF

.

Un  homme dont la famille faisait partie de l’aristocratie allemande,avant la seconde guerre mondiale, possédait un certain nombre de grandes usines et de  propriétés. Quand on lui demandait combien d’allemands étaient de véritables  nazis, il faisait une réponse qui peut guider notre attitude au regard du  fanatisme. «Peu de gens sont de vrais nazis » disait-il, «mais nombreux sont ceux qui se réjouissent du retour de la fierté allemande, et encore plus  nombreux ceux qui sont trop occupés pour y faire attention. J’étais l’un de  ceux qui pensaient simplement que les nazis étaient une bande de cinglés.  Aussi la majorité se contenta-t-elle de regarder et de laisser faire. Soudain,  avant que nous ayons pu réaliser, ils nous possédaient, nous avions perdu toute liberté de manœuvre et la fin du monde était arrivée. Ma famille perdit tout. Je terminai dans un camp de concentration et les alliés détruisirent mes  usines. »


Aujourd’hui,
des «experts» et des «têtes bien pensantes», ne cessent de nous répéter que l’islam est la religion de la paix, et que la vaste majorité des musulmans ne désire que vivre en paix. Bien que cette affirmation gratuite puisse être vraie, elle est totalement infondée.

C’est une baudruche dénuée de sens, destinée à nous réconforter, et, en quelque sorte, à diminuer le spectre du fanatisme qui envahit la Terre au nom de l’islam.

Le fait est  que :

-les fanatiques gouvernent l’islam, actuellement.

-Ce sont les fanatiques qui paradent.

-Ce sont les fanatiques qui financent chacun des cinquante conflits armés de par le monde.

-Ce sont les fanatiques qui assassinent systématiquement les chrétiens ou des groupes tribaux à travers toute l’Afrique et mettent peu à peu la main sur le continent entier, à travers une vague islamique.

-Ce sont les fanatiques qui posent des bombes, décapitent, massacrent ou commettent les crimes d’honneur.

-Ce sont les fanatiques qui prennent le contrôle des  mosquées, l’une après l’autre.

-Ce sont les fanatiques qui prêchent avec zèle  la lapidation et la pendaison des victimes de viol et des homosexuels.

-La  réalité, brutale et quantifiable, est que la «majorité pacifique», la «majorité silencieuse» y est étrangère et se terre.

-La Russie communiste était composée de russes qui voulaient tout simplement vivre en paix, bien que les communistes russes aient été responsables du meurtre d’environ vingt millions de personnes. La majorité pacifique n’était pas concernée.

-L’immense  population chinoise était, elle aussi, pacifique, mais les communistes chinois réussirent à tuer le nombre stupéfiant de soixante-dix millions de personnes.

-Le japonais moyen, avant la deuxième guerre mondiale, n’était pas un belliciste sadique. Le Japon, cependant, jalonna sa route, à travers l’Asie du sud-est, de meurtres et de carnages dans une orgie de tueries incluant l’abattage systématique de douze millions de civils chinois, tués, pour la plupart, à coups d’épée, de pelle ou de baïonnette.

-Et qui peut oublier le Rwanda qui s’effondra dans une boucherie. N’aurait-on pu dire que la majorité des Rwandais était pour «la Paix et l’Amour» ?

Les  leçons de l’Histoire sont souvent incroyablement simples et brutales, cependant, malgré toutes nos facultés de raisonnement, nous passons souvent à côté des choses les plus élémentaires et les moins compliquées : les musulmans pacifiques sont devenus inconséquents par leur silence.
Les  musulmans pacifiques deviendront nos ennemis
s’ils ne réagissent pas, parce que, comme mon ami allemand, ils s’éveilleront un jour pour constater qu’ils  sont la proie des fanatiques et que la fin de leur monde aura commencé.

-Les Allemands, les Japonais, les Chinois, les Russes, les Rwandais, les Serbes, les Albanais, les Afghans, les Irakiens, les Palestiniens, les Israéliens, les Nigériens, les Algériens, tous amoureux de la Paix, et beaucoup d’autres peuples, sont morts parce que la majorité pacifique n’a pas réagi avant qu’il ne soit trop tard.

Quant  à nous, qui contemplons tout cela, nous devons observer le seul groupe important pour notre mode de vie:les fanatiques.

Enfin, au risque de choquer ceux qui doutent que le sujet soit sérieux et détruiront simplement ce message, sans le faire suivre, qu’ils sachent qu’ils contribueront à la passivité qui permettra l’expansion du problème.


Aussi,  détendez-vous un peu et propagez largement ce message !

-Espérons que des  milliers de personnes, de par le monde, le liront, y réfléchiront et le feront suivre.
Quand ils sont venus chercher les communistes,

je n’ai pas protesté parce que je ne  suis pas communiste.
Quand  ils sont venus chercher les Juifs,

je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.
Quand  ils sont venus chercher les syndicalistes,

je n’ai pas protesté parce que je  ne suis pas syndicaliste.
Quand  ils sont venus chercher les catholiques,

je n’ai pas protesté parce que je ne  suis pas catholique.
Et  lorsqu’ils sont venus me chercher,

il n’y avait plus personne pour protester.

-Une fois de plus on a oublié ou volontairement omis de parler du génocide des 1 500 000 victimes civiles Arméniennes, perpétré par la Turquie en 1915 et qui depuis 95 ans nie ses crimes contre la première nation du monde a adopté et propagé le christianisme.

-Alors que la Turquie d’aujourd’hui qui se dit civilisée et tolérante, détruit toutes les églises des chrétiens vivants en Turquie en obligeant les résidants minoritaires de se reconvertir a l’islam et de changer de patronyme pour avoir droit de travailler en Turquie ou tout simplement de vivre.


Décidément je présume que l’islam ignore la présence des 10 commandements de dieu.

Texte de Martin Niemöller (1892-1984), pasteur protestant arrêté en 1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen. Il fut ensuite transféré en 1941 au camp de concentration de Dachau. Libéré du camp par la chute du régime nazi, en 1945

23/12/2010

L’islam vise à appliquer la sharîa et à établir le califat.

Pour ne pas se laisser envahir « idiots »…

FDF

.

« L’Europe et le spectre du califat » de Bat Ye’or

Sous domination islamique, les indigènes non-musulmans – juifs, chrétiens, hindous, bouddistes, zoraostriens, etc. – vaincus à la suite du jihad se trouvent confrontés à cette douloureuse alternative : soit la conversion à l’islam, soit la reprise du jihad, soit la dhimmitude, un statut cruel et inégalitaire réservé aux non-musulmans (cf. lexique infra).
Universaliste, l’islam vise à appliquer la sharîa et à établir le califat, la gouvernance islamique mondiale à la fois politique, religieuse et législative.
Tel est le dessein de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), une organisation transnationale faîtière qui regroupe 56 pays et entité musulmans ou à majorité musulmane et 1,3 milliard de musulmans.  

Un but avoué par les islamistes et dont ont pris conscience des responsables de l’administration Bush comme Dick Cheney, alors vice-président, et Donald Rumsfeld, alors Secrétaire à la Défense.

Dès les années 1970, l’OCI bénéficie d’une conjoncture favorable (cf. chronologie infra).

Forte d’avoir su unifier un continent européen en paix, l’Union européenne a cependant réduit la souveraineté de ses Etats membres et imposé les décisions de sa bureaucratie.
Après le double choc pétrolier et l’afflux des pétrodollars, en croyant assurer sa sécurité menacée par le terrorisme islamiste, marquée par l’alliance entre les dirigeants nazis et leurs homologues du monde arabe ou/et musulman ainsi que de l’adhésion enthousiaste de foules arabes pour le Führer et l’idéologie antisémite du IIIe Reich, elle s’est rapprochée du monde arabe, dont elle partage nombre d’idées, pour former Eurabia.
Ce faisant, elle sacrifie l’Etat d’Israël et les chrétiens d’Orient persécutés sur l’autel de ses intérêts et de ses faiblesses. Occculte son histoire. Néglige son identité. Impose une terminologie « politiquement correcte » qui imprègne aussi dans des médias…
Dialogue euro-méditerranéen, multilatéralisme, multiculturalisme, Alliance des civilisations (UNAOC), dialogue des cultures… Tels sont les instruments promus par une Europe négligeant son passé ou par une ONU (Organisation des Nations unies) influencée par une majorité automatique incluant les Etats et entité membres de l’OCI.
Les buts ? Affaiblir les Etats-Unis, superpuissance leader du monde occidental ; imposer des concessions unilatérales et sans réciprocité à un Occident culpabilisé par son passé colonial ; instiller la sharîa (finance islamique, interdiction du blasphème), etc.
Ainsi, à l’insu des populations européennes, et à des siècles de distance, des mécanismes institutionnels et des réseaux œuvrent au rétablissement du califat universel aboli par Atatürk en 1924. Un califat dont le siège serait à Jérusalem, ville définie comme la capitale de la « Palestine ». Ce qui révèle la volonté de détruire l’Etat juif.
Par cet essai documenté, au style clair, synthèse augmentée et mise à jour de ses précédents travaux, déjà publié en italien (2009) et prochainement édité aux Etats-Unis, Bat Ye’or, essayiste qui a forgé le terme dhimmitude, offre des clés pour comprendre le monde contemporain et ses enjeux. 

Un livre passionnant dont les analyses ont été involontairement validées par le refus de François Descoueyte, directeur du CAPE (Centre d’accueil de la presse étrangère) d’une conférence de presse de Bat Ye’or et le silence de nombreux médias sur les faits analysés.

Bat Ye’or, L’Europe et le spectre du califat. Editions Les Provinciales, 2010. 215 pages.  ISBN : 978-2-912833-22-8
QUELQUES REPERES CHRONOLOGIQUES

587 avant l’ère commune. Le roi Nabuchodonosor II détruit le Premier Temple qui avait été construit à Jérusalem par le roi juif Salomon, au Xe siècle, pour abriter l’Arche d’Alliance.

70. Reconstruit (19 av. JC-63) par Hérode 1er, roi de Judée, le Deuxième Temple est détruit par les Romains.

380. L’édit des empereurs Théodose et Gratien (édit de Thessalonique) impose le christianisme comme seule religion officielle et obligatoire de l’empire romain

632. A la mort de Mahomet, Abou Bakr est nommé calife.

661. Califat des Omeyyades, dont la capitale est Damas, jusqu’en 750.

732. Bataille de Poitiers au cours de laquelle Charles Martel, maire du Palais du royaume franc, victorieux, met un terme à l’expansion musulmane en France.

750. Califat des Abbassides, dont la capitale est Bagdad, jusqu’en 1258.

1095. La première des neuf Croisades permet l’accès des pèlerins à Jérusalem.
Création des Etats latins d’Orient qui disparaissent en 1291.

1261. Califat des Fatimides, dont la capitale est Le Caire.

1453. Constantinople est prise par les troupes menées par le sultan Mehmet II.

1492. Les rois catholiques espagnols achèvent la Reconquista de l’Espagne sous domination maure depuis 718.

1517. Califat ottoman qui s’étend sur une partie de l’Asie, de l’Afrique et une partie de  l’Europe de l’Est, et sera aboli en 1924 par Atatürk, président turc..

1529. Soliman II le Magnifique échoue à s’emparer de Vienne.

1571. Bataille victorieuse à Lépante de la flotte de la Sainte-Ligue contre celle ottomane.

1683. Vienne résiste victorieusement aux Turcs qui lèvent leur siège de la ville.

1801-1805. Première des deux guerres barbaresques gagnées par les Etats-Unis contre les Etats barbaresques en Méditerranée afin de n’avoir plus à payer de tribut pour la sécurité de leurs navires. La seconde guerre barbaresque se déroule en 1815. En mars 1794, le Congrès américain a adopté l’Act to provide a Naval Armament pour se doter de l’US Navy.

1924. Mustafa Kemal Atatürk, président turc, abolit le califat ottoman institué en 1517.

1933. Mohammad Amin al-Husseini, grand mufti de Jérusalem, exprime son soutien au nazisme triomphant en Allemagne. Il devient un collaborateur efficace et rémunéré des nazis.

1945. 8 mai. La capitulation de l’Allemagne nazie marque la fin en Europe de la Seconde Guerre mondiale pendant laquelle six millions de juifs ont été exterminés (Shoah ou Holocaust). Des nazis fuient vers l’Amérique latine et vers des pays arabes dont l’Egypte et la Syrie.

1948. 14 mai. Restauration de l’Etat d’Israël.
Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée par les Nations unies dont le principal rédacteur est René Cassin.

1973. Guerre du Kippour : alors que l’Etat d’Israël est attaqué par des armées arabes, l’Europe ferme son espace aérien aux avions américains le ravitaillant.
Premier choc pétrolier : en quelques mois, le prix du baril de pétrole triple. Boycott arabe (OPEC ou OPEP, Organisation des pays exportateurs de pétrole) contre les pays amis de l’Etat juif.

1975. Publication de l’opuscule Eurabia.

1979. Deuxième choc pétrolier qui se traduit par une hausse considérable du prix du pétrole.

1989. Auteur des Versets sataniques (1988), Salman Rushdie est visé par la fatwa de l’ayatollah iranien Khomeiny l’accusant de « propos blasphématoires » envers l’islam.

1990. Déclaration du Caire des droits de l’homme en islam fondée sur la sharîa.

2001. 11 septembre. Attentats terroristes islamistes perpétrés par al-Qaïda aux Etats-Unis.

2004. Un islamiste tue le réalisateur néerlandais Théo van Gogh, co-auteur avec Ayaan Hirsi Ali, du film Soumission, dénonçant la condition des femmes sous l’islam.

2005. Le journal danois Jyllands-Posten publie 12 dessins sur Mahomet. Ce qui suscite l’ire de musulmans et des menaces de mort pour les auteurs de ces oeuvres, notamment Kurt Westergaard.

2006. Le Figaro publie Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre ? du philosophe Robert Redeker, qui est alors menacé de mort.

2008. Le politicien néerlandais Geert Wilders réalise Fitna, film critique sur l’islam. Menacé de mort, il vit sous protection policière.
Le Conseil onusien des droits de l’homme adopte une résolution sur La lutte contre la diffamation des religions.

2009. 29 novembre. Vote majoritaire en Suisse contre la construction de nouveaux minarets. Réactions négatives de la communauté internationale.

2010. 21 octobre. Le Conseil exécutif de l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture) adopte cinq résolutions dont l’une islamise et palestinise deux sites juifs – le Tombeau des Patriarches à Hébron et la Tombe de Rachel à Bethléem – et demande à Israël de les retirer de sa liste des sites du patrimoine national. 

LEXIQUE

Blasphème : en islam, il détermine la condamnation des « infidèles » et des musulmans qui, accusés de ce délit, peuvent être condamnés à mort et même assassinés.

Califat : territoire gouverné par le calife conformément à la sharîa.

Coran : parole incréée d’Allah, révélée à Mahomet par l’ange Gabriel.

Da’wa : appel de l’islam ; prédication, propagation universelle de l’islam.

Dar al-islam : territoire sous gouvernance musulmane. Il se différencie du dar al-harb (domaine de la guerre), territoire visé par le jihad afin de le soumettre à l’islam et y appliquer la sharîa.

Dhimmi : non musulman soumis par les armées du jihad, il cède au calife sa terre et sa souveraineté en échange d’une protection contre le jihad. Cette protection lui assure une sécurité relative et conditionnée à des prescriptions et des discriminations avilissantes.

Eurabia : titre d’une revue et nom donné à un nouveau continent unissant l’Europe et le monde arabe par les tenants de cette idéologie.

Fiqh : jurisprudence islamique.

Frères musulmans : mouvement islamiste fondé par Hassan al Banna, en 1928, en Egypte.

Hadith : relation des actes et propos du prophète Mahomet. Un des deux fondements de l’islam avec la Coran.

Jihad : guerre obligatoire non abrogeable contre les infidèles.

Jizya : taxe coranique obligatoire pour les non musulmans dhimmis et qui doit être perçue avec humiliation (Cor. 9, 29).

Sharîa : gouvernance fondée sur le Coran et la Sunna.

Sunna : Compilations des hadiths et traditions se rapportant à Mahomet. Source avec le Coran de la juridiction islamique.

Théologie de la libération palestinienne : elle vise à extraire le christianisme de sa matrice juive.

Wakf : bien appartenant à Allah ou de mainmorte et géré au bénéfice de la communauté islamique ou d’œuvres charitables.

20/11/2010

Iran : « nous sommes prêts à exécuter 100­.000 personnes » !

La pire ethnie que le monde n’ait jamais connu… Les nazis étaient des enfants de choeur à coté de ces fous d’allah !

FDF

.

 

 

Coran:8:39 — “Ainsi combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de division et que tous se soumettent à la seule religion d’Allah dans le monde entier”

Le Coran décrit les supplices qu’Allah, le dieu des musulmans, va soi-disant faire subir aux non-musulmans :

« Des vêtements de feu seront taillés pour les incrédules [les non-musulmans]. On versera sur leurs têtes de l’eau bouillante qui brûlera leurs entrailles et leur peau. Des fouets de fer sont préparés à leur intention. Chaque fois que, poussés par la souffrance, ils voudront sortir de là, ils y seront ramenés : “Goûtez le châtiment du Feu”. » sourate 22, v.19-22

Et le Coran ajoute en disant aux musulmans :

« Ne faiblissez pas ! Ne faites pas appel à la paix quand vous êtes les plus forts. » sourate 47, v.3

 

La religion de la justice, de la compassion, et de l’épuration…

Ci-dessous, un extrait d’un article du Australian.

Iran-cleansing
__________________________________

[…] Hassan Ghashghavi, le vice-ministre des Affaires étrangères iranien, a déclaré que Téhéran était prêt à exécuter des gens par milliers pour maintenir la loi islamique.

S’adressant à des étudiants de l’Université Ferdowsi, à Mashhad, Mr Ghashghavi a été interrogé sur les informations, rapportées par le Times, faisant état d’exécutions massives secrètes à la prison de Vakilabad dans le nord-est de l’Iran. «Nous vivons dans un pays islamique et nous nous conformons à la lettre du coran», a répondu Mr Ghashghavi. «Nous appliquerons les peines prévues par le coran même s’il nous faut exécuter 100.000 personnes.» […]

Source : Conservative paper challenges stoning, The Australian, 9 novembre 2010

 

17/10/2010

Et c’est reparti avec les croix gammées taguées sur les mosquées !

Belgique.

Ca c’était calmé depuis un moment, ces histoires de tags « nazis » sur les mosquées. Mais voilà; les musulmans perdent leur « état de grâce » de jours en jours (voir les médias). Alors, comme d’habitude en situation de crise chez cette communauté, la stigmatisation reprend du poil de la bête… Lisez les pleurs et les grincements de dents ci dessous, médiatiquement exagérés à l’extrême, évidemment… Tout le monde est en « état de choc ». En outre, d’après la photo, l’abruti qui a tagué ça ne l’a pas dessinée dans le bon sens, la svastika. Un « néo-nazi » n’aurait pas commis cette erreur… Faut trouver un autre coupable; désolé…

Si je me souviens bien, récemment, la même situation avait eu lieu; je ne sais plus dans quelle ville de France. Peu importe. La police avait retrouvé l’auteur: c’était un jeune… musulman… A force de crier au loup…

FDF

.

Cuesmes: des croix gammées dans la rue Derbaix

Des graffitis choquants! (B.E.)

Des graffitis choquants! (B.E.)

La communauté turque de Cuesmes est choquée. Des voyous ont tagué des croix gammées sur la façade de la mosquée Fati Sultan, située dans la rue de l’Étang Derbaix. Les maisons des frères Postal ont également été dégradées. Les riverains sont choqués.


Je suis choqué! Blessé! La croix gammée, c’est la mort! Nous nous sentons menacés! ” témoigne Hayrettin Postal. La maison de son père Amhet et celle de son oncle Ibrahim sont marquées de l’emblème nazi. “ Je suis rentré vers minuit. Je n’ai rien remarqué. ” Hayrettin a surfé sur internet tard dans la nuit, sans entendre quoique ce soit. Les voyous ont marqué de plusieurs croix toute la façade de la mosquée, les maisons des Postal et ont inscrit “ SS ” sur le sol, dans une rue perpendiculaire. “ On vit dans un monde de fou! ” dit Alfonsina, une riveraine. Elle travaille avec les cousines de Hayrettin au Smatch de la même rue. “ Ce sont des braves gens. Comment peut-on faire ça? Ces voyous sont vraiment stupides!

Le père Dalloz, prêtre de la paroisse de Cuesmes, est un voisin de la famille Postal. Il ne comprend pas non plus ce geste. “C’est désagréable pour les gens visés mais aussi pour ceux qui le voient. C’est complètement irrespectueux. Ce n’est pas comme cela que l’on dialogue! ”

Quelles pistes?

Trois plaintes ont été déposées contre X dans ce dossier. La police peut difficilement retrouver le ou les auteurs de ce genre de faits. Les indices manquent. S’agit-il de gamins néonazis? Un acte raciste et xénophobe, impulsif? Possible mais l’acte a été commis un vendredi, jour sacré pour les musulmans. Et du coup, jour de passage pour la prière à la mosquée. Différend religieux peut-être? Pourquoi alors s’en prendre à deux membres d’une famille habitants la même rue que la mosquée? Le délit était probablement prémédité. Ils connaissaient les frères Postal et leur adresse précise dans la rue. Seules leurs deux demeures ont été dégradées alors que d’autres Turcs résident la rue de l’Etang Derbaix.

Source: http://tinyurl.com/34cbvvd

 

02/10/2010

Himmler adorait l’islam car il trouvait les musulmans en phase avec les théories antijuives des nazis…

Et pourtant, quand une mosquée ou un carré musulman sont « profanés », les « premiers soupçonnés » ne sont elles pas les mouvances néo-nazies? C’est quand-même bizarre… En fait, non. Encore à notre époque, évoquer ce mot est tabou. Les muzz le savent et l’exploitent…

FDF

.

Islam et Nazisme: Des liens de moins en moins secrets!

L’islam nous est toujours présenté comme une religion victime de l’incompréhension au minimum voire, de racisme avec l’invention récente du mot islamophobie par les radicaux islamistes. L’islam n’a pas cette blancheur de la colombe que l’on veut bien nous dire.

Il n’est pas étonnant que les antiracistes de France et d’ailleurs évitent de parler d’une période sombre de l’histoire de l’islam pour n’évoquer que Vichy et les collabos.

Ils se trouvent que dans le même temps, ce temps si « nauséabond » (autre mot que l’on nous sert à toutes les sauces) quand il s’agit des français, ne l’est plus lorsqu’il s’agit de l’islam.

Bien évidemment, il est plus facile de dénoncer le Pape Pie VI que le grand mufti de Jérusalem. L’anti racisme à des raisons que la morale ignore. Qu’importe pour ces « antiracistes professionnels qui vivent grassement des allocations, prêts de locaux et autres subventions diverses, l’essentiel étant de faire du vent tout en détruisant les valeurs culturelles et autres sentiments nationaux des français. Ce qui curieusement aboutit à ce paradoxe ou ils approuvent l’inverse dès qu’il s’agit des anciennes colonies. En clair, tous ont le droit d’être fiers de leurs drapeaux, de leurs pays, de leurs nations sauf la France qui, bien entendu, commettrait un crime en assumant les mêmes sentiments. C’est pour « ces gens là » un retour honteux vers un passé nauséabond et Vichyste.

Il se trouve que bien des français sont fiers de l’être malgré l’arrachage de pages de notre histoire dans les manuels scolaires pour ne pas fâcher les élèves originaires des anciennes colonies et les mahométans. Exit donc Charles Martel et des pages écrites par Voltaire.

Pour autant, si nous n’avons de vidéos de Charles Martel, ni de Voltaire, nous avons des vidéos d’une période ou les mahométans étaient les alliés des collabos et des nazis de France et même d’Hitler en personne. D’ailleurs, Himmler adorait l’islam car il trouvait les musulmans en phase avec les théories antijuives des nazis.

Désormais, nous savons que non seulement l’islam est profondément antijuif, hier comme aujourd’hui, mais qu’il avait négocié l’extermination des juifs en levant une division Waffen SS musulmane. Qui en parle chez nos biens pensants ? Personne ! C’est du passé disent-ils ! Alors pourquoi nous lessivent-ils la tête avec l’époque sombre et le passé nauséabond de la France ? Ce n’est pas pareil ? Ah bon…

Voilà 6 épisodes d’une réalité que feignent, pour les plus hypocrites des antiracistes et autres biens pensants, d’ignorer. Les autres étant les idiots utiles habituels.

Gérard Brazon

Islam et nazisme 1/6
islam et nazisme, 1/6
http://www.wikio.fr/video/islam-nazisme-3429790

Islam et nazisme 2/6
islam et nazisme, 2/6
http://www.wikio.fr/video/islam-nazisme-3429791

Islam et nazisme 3/6
islam et nazisme, 3/6
http://www.wikio.fr/video/islam-nazisme-3429792

Islam et nazisme 4/6
islam et nazisme, 4/6
http://www.wikio.fr/video/islam-nazisme-3429793

Islam et nazisme 5/6
islam et nazisme, 5/6
http://www.wikio.fr/video/islam-nazisme-3429794

Islam et nazisme 6/6
islam et nazisme, 6/6
http://www.wikio.fr/video/islam-nazisme-3429795

Handschar, la Waffen-SS en Bosnie
Handschar, la Waffen-SS en Bosnie
http://www.youtube.com/v/rhB-c4goZuk

Uniforme d'un SS musulman de la division Handschar

Uniforme d’un SS musulman de la division Handschar

Par Gérard Brazon

Source: http://tinyurl.com/29g7x3s