Francaisdefrance's Blog

30/01/2012

Et tout en finesse…

Lisez celle-ci; elle est excellente…

FDF

.

Un diplomate israélien a récemment fait sourire la communauté des diplomates aux Nations Unies :
Le représentant d’Israël, qui venait d’être appelé faire son discours, déclara :

« Avant de commencer mon discours, je désire vous raconter une histoire à propos de Moise. Lorsqu’il frappa le rocher et que l’eau se mit a jaillir, Moise pensa « Quelle belle occasion de prendre un bain! ». Il se déshabilla, posa avec soin ses vêtements sur un rocher puis entra dans l’eau.

Lorsqu’il en ressortit, ses vêtements avaient disparu, volés par un palestinien.

Le représentant palestinien, estomaqué et furieux, interrompit le discours du représentant israélien : « Que racontez-vous? Les Palestiniens n’étaient pas là à cette époque ! ».

Le représentant Israélien sourit, puis :  » Maintenant que ceci est clairement établi, je peux commencer mon intervention… »

.

11/07/2011

Gouvernance mondiale: alerte rouge !

De quoi réfléchir…

FDF

.

Le Groupe Bilderberg et la gouvernance mondiale quels dangers pour l’humanité et pour la France ?

 

Pour comprendre ce qui se passe en France et dans le monde au quotidien, il faut avoir conscience des forces qui détiennent véritablement le pouvoir, fusse par personnages interposés et soumis.

Ainsi, il est difficile de percevoir les apparentes incohérences décisionnelles de nos ‘’ dirigeants ‘’ politiques actuels de même que ceux des dernières décennies, si on n’est pas conscient de l’existence de certains organismes tels le le RIIA Royal Institute for International Affairs, d’origine britannique, le  CFR ( Council on Foreign relations, créé au début du XIX ème siècle par le président Woodrow Wilson,  et la Tri latérale qui a été mise en place par Zbignew Brezinski dans les années 1950.

En effet par le jeu d’un certain nombre de processus et les moyens colossaux dont disposent les membres de ces organisations, elles pèsent d’un poids tel sur les affaires du monde, qu’il n’est pas d’élection qu’elles ne contrôlent pas, ou, dans lesquelles  elles ne jouent un rôle déterminant. Les candidats à une élection présidentielle dans un pays occidental, sont peu nombreux aujourd’hui susceptibles de s’affranchir de ces pesanteurs, si tant est qu’ils en aient l’ambition et le courage. Il n’est pas de décision des dirigeants occidentaux qui ne soit soumise à l’influence de ces organisations autoritaristes et malfaisantes. 

Il n’est pas totalement inexact de dire que ces groupes, décident très souvent des candidats en présence dans les diverses confrontations électorales, qu’ils contrôlent par le poids des influences et moyens divers qu’ils sont susceptibles de mettre en œuvre pour ou contre ces candidats, en fonction de leurs inclinaisons et objectifs propres.

C’est dire que dans nos prétendues démocraties, il est extrêmement difficile d’être élu à un certain niveau, sans faire allégeance à ces groupes  internationaux qui, dans la coulisse, tirent les ficelles de marionnettes soudoyées.  

Parmi ces organisations agissant dans le plus étroit secret le groupe BILDERBRG est particulièrement influent et peu d’hommes politiques, ni mêmes de personnes influentes dans différents domaines d’importance et de pouvoir, échappent au poids redoutable de ce véritable gouvernement de l’ombre ou les hommes politiques et autres ‘’ décideurs ‘’ doivent aller chercher les approbations sans lesquelles ils s’exposent à de nombreux soucis.

 

Le Groupe BILDERBERG  a été fondé en 1954 à Oosterbeck aux Pays Bas à l’initiative du prince Bernahrd , co fondateur du groupe avec David Rockefeller.

 

Il siège chaque année dans la  plus grande discrétion, et dispose des autorités locales quel que soit le pays de ces rencontres afin d’assurer sa tranquillité. Les périphéries sont bloquées et les citoyens doivent admettre que durant ces réunions, une partie de leur territoire est occupé et qu’ils n’y ont plus accès. Les raisons pour lesquelles il est important de s’intéresser à ce groupe est d’une part l’influence qu’il exerce sur les décisions de toutes natures prises dans les pays occidentaux, mais de surcroît la nature de ses objectifs dont le caractère dépasse largement l’entendement le plus déraisonnable de toute personne normalement constituée.

 

Ainsi, comme le déclarait William Shannon *  ‘’ Les Bilderbergers, travaillent à l’avènement  d’une ère post nationale lorsque les pays auront disparu au profit de régions de la terre, entourée de valeurs universelles, C’est-à-dire une économie globale, un gouvernement mondial ( constitué de personnes sélectionnées plutôt qu’élues ) et une religion universelle. Pour êtres surs d’atteindre ces objectifs, les Bilderbergers se concentrent sur une approche plus technique et moins d’attention à l’opinion publique.  ‘’ * Daniel Estulin The True story of the  Bilderberger group ‘’  

Commentaires:

 

Autrement dit le suffrage universel disparait, et les peuples n’ont plus la parole ‘’ ON ‘’ décide pour eux !

 

Ces déclarations qui font froid dans le dos, n’ont jamais et pour cause, été démenties. Sans être un observateur expérimenté, il est tout de même saisissant de voir, sous nos yeux, se dérouler un certain nombre d’évènements tout à fait représentatifs de ces orientations, mises en place par les gouvernements pourtant élus, qui sont ainsi conduits à trahir allègrement leurs mandats. On nous parle d’économie mondiale, de nourriture mondiale de monnaie mondiale,  etc … afin d’accoutumer les populations à ces conceptions. Cela est bel et bien accompli par nos représentants politiques de tous bords en conformité avec les exigences Bilderbergienne.

Ainsi, la volonté des Bilderbergers de mettre à bas les états, d’éradiquer les frontières, de mêler les populations par l’immigration de masse, n’a pas d’autre objectif que celui de dissoudre les identités, et  pour cela de faire perdre les repères identitaires historiques ou religieux. Un des aspects de la stratégie ‘’Bilderbergienne ‘’ est l’appauvrissement des peuples et la disparition des classes moyennes. Au fond on retrouve là la fameuse table rase des communistes, ou après avoir tout détruit on propose la misère et la soumission.  Outre la soumission ainsi obtenue et l’abrutissement progressif du à la misère, ce type d’action présente l’intérêt d’aligner vers le bas les aspirations légitimes des travailleurs que l’on veut asservir et donc, d’améliorer les rendements financiers de la production.  

Voici les objectifs du groupe Bilderberg dont il est souhaitable que chacun soit conscient que quel que soit le président élu de Besancenot à  Sarkozy, il les appliquera inévitablement. Votre bulletin, de vote en 2012 sera par conséquent déterminant sur le sort à venir de notre peuple, et de notre pays.

 

Une identité internationale.

En développant la puissance des corps internationaux pour détruire complètement  toute identité nationale par la subversion interne, ils entendent établir un ensemble de valeurs universelles. Il ne sera permis à aucune autre de fleurir dans l’avenir.

Commentaires :

Une sorte de melting pot à l’échelle mondiale

Contrôle centralisé des peuples

Par la maitrise des esprits, ils prévoient d’amener l’ensemble de l’humanité à obéir à leurs souhaits. Leur plan est froidement décrit dans le livre de Zbignew Brzezinski ‘’ Betwen Two Ages. America’s role in the Technotronic Era.’’  Qu’on peut traduire par : Entre deux ères. ‘’ Le Rôle de l’Amérique dans l’ère Technotronique.’’ Diplomé de Harvard  et fondateur de la  Commission Tri Latérale Brzezinski  résume de façon impressionnante. Il n’était pas seulement le conseillé de J.Carter pour la sécurité nationale,  mais aussi un membre du conseil de Ronald Reagan pour le renseignement extérieur et vice président du comité  de conseil de H.W Bush pour les forces militaires et est aussi un associé de Henry Kissinger et très connu pour ses exposés à plusieurs conférences de Bilderberg. Il n’envisage pas dans le futur de classe moyenne mais seulement des dirigeants et des serviteurs.( En d’autres termes : des esclaves ) Ce qui frappe dans ces propos, c’est le cynisme qu’ils révèlent. Ces gens ont une bien curieuse notion de l’humanitaire qu’ils brandissent pourtant à tous propos.

Une société de croissance zéro

Dans une période post industrielle une croissance nulle sera nécessaire pour détruire les vestiges de la prospérité générale. Ou il y a prospérité il y a progrès. Prospérité et progrès rendent la mise en oeuvre de répression impossible et on a besoin de la répression  si l’on souhaite diviser la société entre propriétaires et esclaves. La fin de la prospérité mettra un terme à la production d’électricité d’origine nucléaire et de toute industrialisation ( excepté pour l’industrie des ordinateurs et les services ). Le restant des industries Canadiennes et Américaines seront exportés dans les pays pauvres tels la Bolivie ; l’Equateur, le Pérou, le Nicaragua  ou le travail asservi  est bon marché. L’un des principaux objectifs pour la N.F.T.A. sera alors réalisé.  

Commentaire : On est évidemment saisi d’effroi en lisant cela. Mais le lire n’est rien à côté de ce que nous voyons. Car la mise en œuvre de ces ‘’formules ‘’ sataniques le terme est faible, s’étale sous nos yeux tous les jours. Les délocalisations massives de nos usines, avec les conséquences sociologiques, et la misère qu’elles génèrent  en sont un exemple évident. Le paysage industriel français disparait peu à peu avec ses emplois. Si cette mise en oeuvre n’est pas de la responsabilité de nos hommes et femmes politiques depuis plusieurs décennies, on peu s’interroger pour savoir qui en est la cause. Il y a moins d’hésitation en ce qui concerne la réintégration de nos forces armées  dans le commandement intégré de l’OTAN – des mots que tout cela, qui  sont destinés à dissimuler la vérité sur un processus engagé – Quant à la croissance zéro nous nous n’en sommes plus très loin ! En passant : il est clair que l’assaut contre le nucléaire ( La production d’énergie électrique la moins couteuse et donc la plus libératrice ) des prétendus écologistes, donne une idée de leurs mandants et dépendances …  

Un état de perpétuel déséquilibre

En fabriquant artificiellement des crises qui vont mettre les peuples sous une contrainte permanente – physique mentale et émotionnelle – il est possible de les maintenir dans un état permanent de déséquilibre. Trop fatiguées et tendues pour décider de leur propre destinée les populations sombreront  dans la confusion, et seront démoralisées au point que confrontées à de trop nombreuses alternatives, une massive apathie s’emparera d’elles.

Commentaire :

Nous y sommes !

Contrôle centralisé de tous les systèmes éducatifs.

Une des raisons pour la communauté européenne et l’union américaine, et la future union asiatique, de rechercher la maîtrise de l’éducation en général, est de permettre à un monde globaliste de stériliser le véritable passé du monde. Leurs efforts portent des fruits fantastiques !

Aujourd’hui la jeunesse est presque complètement ignorante des leçons de l’histoire, des libertés individuelles et du sens même de la liberté. Du point de vue mondialiste, cette disposition simplifie le programme.

Commentaires :

L’appauvrissement des programmes par les Bourdieux,  Meyrieux et consorts n’est pas le fait du simple hasard, il s’agit bien d’une destruction programmée. Les propos de l’ambassadeur des USA à Paris révélés par Wikileaks sont à cet égard indubitablement en phase avec cette destruction.

Contrôle centralisé de toutes les politiques étrangères 

Ce que font les Etats-Unis influence le monde entier. Le Bilderberg parait exercer un certain contrôle sur les E.U. Sur le président Bush et ses politiques. Le Canada tandis qu’il donne l’impression de préserver sa souveraineté, accède aux demandes US. Il n’est pas encore complètement évident de se prononcer sur la persistance de ces influences, avec l’administration de Barack Obama. 

Commentaires :

Evidemment la France n’aura plus son mot à dire quant aux dispositions internationales engagées pour elle et la participation éventuelle de ses troupes.

Développer la puissance des nations unies.

En utilisant ce que les nations unies ont déjà mis en place, ils projettent de le façonner en une sorte d’entité juridique qui sera en quelque sorte un gouvernement mondial de facto qui percevra une taxe U.N sur les citoyens du monde.

Commentaires :

La voie choisie passe par une fausse légalité. D’autant plus que les peuples n’auront certainement pas voix au chapitre. Cela ressemble à la légalité, a, la couleur de la légalité, mais ne l’est pas. Même méthode que Sarkozy avec le traité de Lisbonne.  

Bloc commercial occidental

En étendant la NAFTA au travers de l’hémisphère occidental et en Amérique du Sud une union américaine se formera de façon similaire à l’union Européenne.  

Commentaires :

En attendant le parlement atlantique à Washington sans doute.    

Extension de l’OTAN  

Dans la mesure ou les nations unis interviennent dans de plus en plus de theâtres, globalement, comme c’est le cas en Afghanistan actuellement, l’OTAN devient l’armée mondiale des nations unies.  

Commentaires :

On voit là la démarche consistant à banaliser une évolution parfaitement décalée par rapport aux réalités du monde, mais inspirée par cette volonté de domination exacerbée. Lorsqu’un pays renâclera à accepter les exigences mondialistes, on lui enverra les troupes de l’OTAN comme ce fut le cas sur la Serbie avec bombardement massifs préalables..

Une seule cours de justice

La cours internationale de justice deviendra le seul système légal pour le monde.

Commentaires :

Lorsqu’on sait combien les choses sont déjà compliquées sur les plans nationaux et de combien d’injustices ces complications administratives sont responsables, on peut imaginer ce que cela serait susceptible de représenter à l’échelon mondial. Mais la justice au sens ‘’stricto sensu’’ du terme est elle vraiment la préoccupation majeure de nos apprentis sorciers ?

Un état de bien être socialiste

Les Bilderbergers envisagent un état socialiste ou les esclaves obéissants seront récompensés et les non conformistes ciblés pour l’extermination.

Commentaires :

On a l’impression de revenir 70 ans en arrière ! A quand les asiles psychiatriques et les goulags ?

Voilà le monde que nous préparent, de Besancenot à. L’UMP , les gens que nous avons élus.

Est ce vraiment cela que certains d’entre nous sont près à accepter pour leurs enfants, voir pour eux-mêmes ?

 

Voilà mes chers compatriotes ce que les gens que vous élisez depuis quarante et plus, envisagent pour votre avenir et celui de vos enfants. Est-ce vraiment ce que vous attendiez d’eux ?

En 2012 une des dernières chances vous sera offerte d’échapper à cette monstruosité et de préserver l’avenir de vos enfants. Sauvez vous, sauvez les et sauvez la France en vous informant d’abord, afin de vérifier ce qui précède, puis décidez en hommes et femmes qui veulent rester des êtres humains, libres et responsables en tournant le dos à ces valets de l’asservissement des peuples quelle que soit l’étiquette que porte leur masque ! Allez sur internet vous retrouverez leur nom.  

 

Le Général de Gaulle fut sans doute une des exceptions du XXème siècle à cet égard du moins pour la période post 1945. Les campagnes de dénigrement à son encontre, auxquelles participèrent un certain nombre de thuriféraires stipendiés, prétendus Français n’ont pas manqué. De gaulle n’est plus. Son héritage dilapidé, par ces voyous, ne peut plus nous sauver du désastre en chemin .Il nous reste sa pensée et le souvenir de  son exemplaire détermination. Le peuple doit désormais ne plus compter que sur lui-même et quelque rares personnalités que leur attachement à nos valeurs et leur courage politique, mettent en danger. Ne pas les soutenir c’est se tirer une balle dans la tête collectivement. Un jour proche vient ou il sera trop tard. La survie de la France tient à un cheveu électoral en 2012. Une seule candidate en l’état des choses est digne de notre confiance. Montrons lui que nous sommes digne des risques qu’elle prend pour sauver notre pays et offrons lui une majorité massive dès le premier tour afin d’écarter les magouilles du front prétendu populaire composé des thuriféraires de ces projets monstrueux.

Que ces gens là ne nous parlent plus jamais d’humanitaire. Dans leur bouche cela devient un blasphème ! ( Dito Monsieur Kouchner et son droit d’ingérence ! Vous comprenez maintenant ! )

.J.Destere

Le Club des euroréalistes

De Seine & Marne 

07/07/2011

La Corée du Nord va présider la Conférence du désarmement des Nations unies…

Nous ne sommes pas le 1er avril et ce n’est pas une blague…

FDF

.


Pour le général de Gaulle, l’ONU était un machin. Sauf qu’en matière de droit international, c’est la référence. A chaque intervention militaire, l’on prend généralement le soin de préciser que l’on agit sous le mandat des Nations unies…

Mais quand l’ONU nomme la Libye à la tête de la Commission des droits de l’homme, en 2003, l’on se dit que quelque chose tourne pas rond et que c’est un peu comme confier les clés du bar à un alcoolique. Et le 1er juillet, l’organisation internationale a récidivé en plaçant la Corée du Nord à la tête de la Conférence du désarmement, pendant quatre semaines.

En fait, cette présidence est attribuée automatiquement à chacun des 65 pays qui sont membres de cette instance, dont la mission est de veiller à la non-prolifération des technologies sensibles, tels que les armes nucléaires ou les missiles balistiques. Il suffit d’attendre son tour puisque la désignation se fait par ordre alphabétique. Et l’on n’est pas au bout de nos peines puisque l’Iran et la Syrie sont sur la liste. Il ne faut guère s’étonner, après, que cet organisme n’ait pas fait progresser d’un iota les dossiers qu’elle a à traiter depuis près de 15 ans…

Le Canada a cependant réagi en demandant à la Corée du Nord de quitter la présidence de la Conférence du désarmement, en faisant valoir qu’elle n’avait « tout simplement pas la crédibilité requise pour présider un organe de désarmement nucléaire ».

Le fait est… La Corée du Nord a augmenté ses capacités de production de matières fissiles à usage militaire et participé à la construction d’une usine nucléaire en Syrie (laquelle a été détruite lors d’un raid aérien israélien en septembre 2007), se livre au commerce de missiles et de technologies nucléaires avec l’Iran et la Birmanie.

Son représentant aux Nations unies, So Se Pyong, a commenté la nomination de son pays en se disant « prêt à accueillir toute proposition constructive qui pourra renforcer le travail et la crédibilié de la Conférence sur le désarmement ». Le monde réel est parfois aussi drôle qu’un numéro des Monty Python…

Source:  http://www.opex360.com/2011/07/07/la-coree-du-nord-va-presider-la-conference-du-desarmement-des-nations-unies-et-ce-nest-pas-une-blague/

14/05/2011

Amnesty International a l’Algérie dans le collimateur…

Arrêtons de faire l’apologie de cet Etat « ami » de la France (exemple: le drapeau algérien à l’aéroport de Lille)… Parce qu’ils font là-bas, ils le font aussi en partie chez nous. Où ils ne risquent pas grand-chose comme sanctions.

FDF

.

Liberté religieuse, violence contre les femmes, liberté de la presse et disparitions forcées en Algérie…

Amnesty International a rendu public son rapport 2011 (qui couvre l’année 2010) qui est, encore une fois, sévère à l’endroit de la situation déplorable des droits de l’homme en Algérie.

Des défenseurs des droits humains et d’autres personnes ont été empêchés de tenir certaines réunions et manifestations. Des personnes soupçonnées d’infractions liées à la sécurité ont été arrêtées et incarcérées sans contact avec le monde extérieur. Des femmes victimes de violences liées au genre ont été privées de voies de recours. Des étrangers ont été arrêtés et expulsés sans pouvoir faire appel de cette décision.Des chrétiens ont été persécutés pour avoir pratiqué leur foi sans autorisation ; d’autres personnes ont été jugées pour avoir dénigré les préceptes de l’Islam. Les autorités n’ont pris aucune mesure pour lutter contre l’impunité dont bénéficiaient les responsables de disparitions forcées et d’autres atteintes graves aux droits humains perpétrées par le passé». Voilà, en gros, l’état des droits de l’homme en Algérie, selon un tableau dressé par Amnesty International (AI) dans son rapport 2011. Le contenu du document rendu public avant-hier ne couvre que l’année 2010.

Au début du chapitre consacré à l’Algérie, il est précisé que «l’état d’urgence imposé en 1992 restait en vigueur». L’année dernière, «les autorités ont interdit certains rassemblements et manifestations organisés par des défenseurs des droits humains, des journalistes et des proches de victimes de disparition forcée», rapporte Amnesty International, qui fait également le constat que «des journalistes et des défenseurs des droits humains ont été inculpés de diffamation, entre autres infractions pénales, selon toute apparence parce qu’ils avaient critiqué des agents de l’Etat ou des institutions, ou dénoncé la corruption».
Très léger, le rapport 2011 ne fait cependant en aucun cas mention de la fermeture des médias lourds à l’expression plurielle en général et à l’opposition politique en particulier. Concernant les libertés religieuses, AI fait état d’«attaques contre les temples protestants qui se sont poursuivies».

L’ONG ajoute que «des chrétiens, parmi lesquels des convertis, ont fait l’objet de poursuites pénales pour exercice des cultes sans autorisation, aux termes de l’ordonnance n°06-03 qui règlemente les croyances autres que l’Islam». «La Constitution garantit la liberté de religion, mais fait de l’Islam la religion d’Etat», précise le rapport. Pour ce qui est du chapitre réservé à «la lutte contre le terrorisme et la sécurité», la même source relève «l’impunité toujours bien établie pour les actes de torture et autres sévices infligés à des personnes soupçonnées d’infractions liées à la sécurité».AI donne, entre autres, comme exemple «le procès de Malik Medjnoun et Abdelhakim Chenoui qui n’avait pas repris à la fin de l’année». «Accusés du meurtre du célèbre chanteur kabyle Lounès Matoub et d’infractions liées au terrorisme, ces deux hommes étaient incarcérés sans jugement depuis plus de 10 ans», mentionne le rapport, avant de préciser qu’«ils ont été arrêtés en 1999 et torturés durant la longue période de détention au secret qui a suivi».

Au sujet de la discrimination et la violence contre les femmes, AI rappelle qu’une rapporteuse spéciale des Nations unies sur la violence contre les femmes s’est rendue en Algérie en novembre 2010. «Malgré des efforts visant à mettre en œuvre une stratégie nationale dans ce domaine, les autorités n’avaient toujours pas érigé en infraction les violences au sein de la famille, notamment le viol conjugal, et les auteurs de violences liées au genre n’étaient pas traduits en justice», souligne le rapport. Amnesty International rappelle qu’en mars et en avril 2010, des femmes vivant seules à Hassi Messaoud, dans les quartiers dits des «36 Logements» ou des «40 Logements», ont été la cible d’une série d’attaques : «Des groupes d’hommes sont entrés chez elles par effraction et les ont dépouillées de leurs biens et agressées physiquement. Certaines ont également subi des violences sexuelles.»

Et de conclure que «les plaintes ont entraîné un renforcement de la sécurité autour des zones visées, mais aucune poursuite n’a été engagée contre les responsables présumés de ces agissements».
Concernant les disparitions forcées, AI indique que «les autorités n’ont pris aucune mesure pour enquêter sur les milliers de disparitions forcées et autres violations graves des droits humains qui ont eu lieu au cours du conflit interne des années 1990».
Qu’en est-il de l’application de la peine de mort ? AI fait remarquer que «l’Algérie a coparrainé la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies appelant à un moratoire mondial sur les exécutions et elle a maintenu le moratoire de facto en vigueur depuis 1993». Toutefois, souligne l’ONG, «plus de 130 personnes ont été condamnées à mort, dans de nombreux cas par contumace, essentiellement pour des infractions liées au terrorisme». Aucune exécution n’a été signalée, précise le document.

Source:http://www.elwatan.com/

28/11/2010

L’administration Obama reste résolument hostile à Israël…

A lire…

FDF

.


Elle jette en ce moment toutes ses forces dans la bataille destinée à faire céder Binyamin Netanyahu et le gouvernement israélien. Elle fait des propositions conditionnelles mirobolantes : une livraison d’avions F 35 contre un gel des constructions en Judée-Samarie et contre une assurance que les Etats-Unis continueront à se tenir du côté d’Israël aux Nations Unies. Netanyahu se voit d’ores et déjà critiqué par certains pour avoir manifesté l’intention d’accepter.

En fait, je dirai qu’il gagne du temps, car il sait que bientôt l’administration Obama se trouvera très dépourvue. Il sait aussi que Barack Obama gardera des capacités de nuire, et a pour ferme intention d’en finir avec le conflit israélo-arabe d’une manière très néfaste pour Israël. Je détaille tout ce que prépare Obama dans le prochain numéro de l’excellente revue Israël magazine (1).

Netanyahu sait aussi qu’il y a, derrière le comportement de l’administration Obama, une volonté de focaliser l’attention internationale sur Israël, pendant que la même administration Obama fournit des armes en quantité inquiétante à l’Arabie Saoudite, et sabote l’Otan de l’intérieur en y renforçant la position de la Turquie, alliée de l’Iran (voilà que le dispositif de défense anti-missiles américain qui devait être déployé en République tchèque et en Pologne le sera sur le territoire turc).

Il sait aussi que l’administration Obama entend permettre à l’Iran de gagner du temps et d’avancer vers l’arme nucléaire. Et il sait que celle-ci constituerait un péril mortel pour Israël.

Fort heureusement, des gens très inventifs, des génies de l’informatique (on ne sait pas qui, et je me garderai d’énoncer des hypothèses, même si j’ai des idées sur le sujet), ont mis au point un virus extraordinaire qui permet de placer en suspens la question de savoir s’il faut frapper ou non. De fait, pourquoi frapper si l’ennemi est mis hors d’état de nuire d’une autre façon ? Or, ce virus extraordinaire, Stuxnet, agit depuis plusieurs semaines sur les ordinateurs du programme nucléaire iranien, qui se trouve gravement infecté.

Et selon des rapports dignes de foi rédigés par divers organismes scientifiques, Stuxnet apparaît avoir été conçu tout spécialement pour faire dysfonctionner les centrifugeuses iraniennes, et pour susciter une variation erratique de leur vitesse de fonctionnement, qui les conduit à l’autodestruction.

Faut-il le dire ? L’autodestruction empêche la production d’uranium enrichi, et sans uranium enrichi…

J’écrivais dans la « Septième dimension » que les guerres du futur auraient une dimension virtuelle et passeraient par l’immatérialité. J’écrivais aussi que, quand bien même l’intelligence et l’innovation n’étaient pas nécessairement l’apanage des sociétés ouvertes, celles-ci, par leur aptitude à produire du capital intellectuel et à susciter de la créativité, avaient la possibilité de garder plusieurs longueurs d’avance et les garderaient sans aucun doute.

Ceux qui connaissent la véritable histoire des années Reagan (j’ai traduit, annoté et préfacé les Ecrits personnels de Ronald Reagan, et il en reste des exemplaires disponibles), savent que c’est très largement par le lancement du programme d’Initiative de défense stratégique, que l’administration Reagan a annihilé la possibilité, pour l’Union soviétique, d’inspirer la peur et de conquérir, ce qui a conduit à l’effondrement qu’on sait. L’intelligence américaine a permis à l’époque de gagner : sans qu’il soit nécessaire de tirer un seul coup de feu.

Ceux qui, plus tard, écriront l’histoire du Proche-Orient, auront sans aucun doute des récits passionnants à faire sur le rôle de virus informatiques bien conçus, dans la mise hors d’état de nuire d’un régime profondément néfaste, installé à Téhéran depuis trop longtemps. L’intelligence de quelques-uns pourrait permettre de gagner.

On ne sait pas qui sont ces « quelques uns ». Officiellement on ne sait pas. Mais j’ai des idées sur le sujet, et je parie que vous qui me lisez, vous avez des idées sur le sujet vous aussi.

Guy Millière

(1) http://www.israelmagazine.co.il/

11/09/2010

L’hopital qui se fout de la charité… L’ISESCO appelle les Nations Unies à criminaliser l’atteinte aux religions !

« Ils » ont peur. Il était temps. Partout, en ce triste anniversaire du 11 septembre 2001, le monde Occidental se soulève et réagit enfin intelligemment par diverses façons à l’islamisation sournoise et rampante…Les dhimmis vont devoir raser les murs, aussi…

FDF

.

11/09/2010

En réaction au projet d’autodafé, les pays musulmans appellent l’ONU à criminaliser le blasphème

L’appel vient de l’Organisation islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture, un bras de l’Organisation de la conférence islamique, le bloc de 57 pays qui réclame depuis des années la criminalisation du blasphème en droit international. Le Pakistan a même demandé à l’ONU une loi mondiale prévoyant la peine de mort pour ce « délit ».

En islam, la protection de la réputation de la religion passe avant la protection de la vie humaine.

New_nouveau_un_onu_drapeau_flag


L’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) a appelé les Nations Unies à promulguer une loi internationale qui criminalise l’atteinte aux religions, sous quelque forme ou conditions que ce soient. [NdPdV : le fait que l’Arabie saoudite interdise tout lieu de culte autre que musulman devrait être considéré comme une forme gravissime d’atteinte aux religions]

Dans un communiqué publié aujourd’hui, l’ISESCO a déclaré : « l’appel lancé par l’église Dove World Outreach Cente, Etat de Floride, pour brûler le Saint Coran en commémoration des attaques du 11 septembre donne une autre raison de prendre des mesures pratiques destinées à criminaliser toute atteinte aux religions et aux symboles sacrées des peuples ». Dans ce contexte, l’ISESCO a rappelé que les attaques du 11 septembre ont été condamnées par plusieurs chefs d’églises, hommes religieux chrétiens et juifs, par la Commission européenne, l’Administration américaine et le Conseil papale pour le dialogue des civilisations ainsi que par l’ensemble de la communauté mondiale.

Dans son communiqué, l’ISESCO a également déclaré : « Toute personne juste s’aperçoit que les attaques répétées contre l’islam et ses symboles sacrés remet au débat l’absence d’instruments juridiques internationaux et locaux interdisant ces appels racistes et hostiles qui sont en totale contradiction avec les valeurs et les principes humains ».

Dans son communiqué, l’ISESCO a fermement condamné cet appel criminel lancé par l’église Dove World Outreach Center » , en exhortant les musulmans du monde à se comporter selon la morale de l’islam en réaction à cet acte provocateur et œuvrer à la diffusion des préceptes islamiques, corriger les images déformées et les idées erronées colportées par les ennemis de l’islam. L’ISESCO a conclu que c’est là la meilleure riposte qui soit à ce genre de campagnes haineuses et hostiles.


Source : ISESCO, 9 septembre 2010 via: http://tinyurl.com/3xrq9wd