Francaisdefrance's Blog

18/07/2011

Mais qui est Effa Chôly ?

Reçu par mail…

Eva Joly ne sait rien de ce qui signifie être Français par le sang reçu et par le sang versé…

.

Si tout cela est vrai, voter Eva Joly en 2012 relèvera de la trahison… Mais j’ai bien peur que ce soit la réalité (http://fr.wikipedia.org/wiki/Eva_Joly).

FDF

.

Ainsi après les immigrés islamistes, français de papiers, binationaux et parasites, qui veulent nous imposer leurs us et coutumes, avec la complicité électoraliste de la droite courbe française et  de la gauche internationaliste, voici qu’une binationale franco-norvégienne   voudrait nous faire renoncer à nos traditions les plus sacrées et consensuelles fondées sur le prix du sang reçu et du sang versé.

Alors qui est cette  française de papier, binationale ?

Internet nous apprend qu’elle est née en 1943 en Norvège dans une famille très modeste sous le nom de Gro Eva Farseth.

Elle émigre en France en 1961 avec en poche pour tout bagage « professionnel » une place de 3ème au concours de Miss Norvège.

Bagage suffisant pour un emploi de « secrétaire » dans le lupanar d’Eddie Barclay qui ne semble pas combler ses espérances, car elle change d’employeur pour se faire engager dans une famille de grand bourgeois comme fille au pair.

Elle profite alors de cet emploi pour circonvenir le fils de famille, étudiant boutonneux en médecine (bonne affaire) et l’épouse en 1967 au grand dam de ses futur beaux-parents qui rêvaient, pour leur fils (qui se suicidera en 2001) d’un parti plus reluisant.

Ce mariage lui permet d’obtenir de facto la nationalité française, mais elle se garde bien de se défaire de sa nationalité norvégienne au cas ou…

Ce fait appelle une première observation : sa sincérité sur sa pseudo attirance et fascination pour la France était tempérée surtout par le besoin de se caser le plus confortablement possible, ce qu’elle réussit parfaitement.

S’en suit une existence oisive de nantie avec deux enfants , avec quelques activités fumeuses de décoratrice , pour enfin reprendre des études de droit et en obtenir une licence.

Elle intègre ensuite le Ministère de la Justice d’où elle prendra sa retraite en 2006 comme Juge d’Instruction.

C’est alors que n’écoutant que son « courage » elle s’enfuit en Norvège grâce à sa double nationalité afin, dit-elle, de se soustraire à la vengeance de ceux qu’ elle avait mis en examen durant sa carrière de Juge d’Instruction. Ses collègues, Français , ont dû apprécier, d’autant plus qu’en France il ne se pratique pas la vendetta contre les juges qui partent en retraite…

Au passage il est possible de noter dans son livre «  Eva Joly-La force qui nous manque », une diatribe acérée sur la justice française qui l’a nourrie sans qu’elle renâcle. Façon peu élégante de cracher dans la soupe après s’être gavée!

C’est sans aucune pudeur, en conservant sa double nationalité, après avoir été investie par quelques baltringues écologistes qu’elle a l’outrecuidance de déclarer qu’il faudrait supprimer le défilé de l’Armée Française le jour de la Fête Nationale.

Madame Eva Joly n’a strictement rien compris de ce qui fait la Nation Française.

Madame Eva Joly ne sait rien de ce qui signifie être Français par le sang reçu et par le sang versé, elle qui n’est  française…que de papiers. Même si une loi imbécile prétend le contraire, les citoyens  sauront toujours faire la différence entre les profiteurs et ceux qui depuis 25  siècles ont fait ce pays au prix de nombreux sacrifices   avec courage et abnégation, y compris à Narvick !

 Madame Eva Joly, prouvez- nous que vous voulez être française, abandonnez la nationalité norvégienne !

Bernard M.

05/07/2011

C’est pas bon « l’immigration »…


Il est certain que quiconque se voit attribuer le dossier de l’immigration est assis sans cesse sur des charbons ardents… Et pourquoi? A t’on peur d’aborder le problème? A t’on peur de heurter certaines minorités? A t’on peur de fâcher certaines communautés? C’est vrai qu’un « loupé » en ce domaine pourrait faire perdre bon nombre de voix électorales bien précieuses…

Messieurs les politiques: arrêtez de tourner en rond et prenez des décisions; fermes et définitives !

FDF

.

Lionnel Luca quitte son poste à l’UMP

Lionnel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes, vient de démissionner de son poste de secrétaire national à l’immigration de l’UMP. «J’ai envoyé ma lettre de démission à Jean-François Copé car je ne suis pas en cohérence avec l’UMP sur ces questions» confie Lionnel Luca au Figaro.

Membre actif du collectif de la Droite Populaire, il déplore «la frilosité» de l’UMP, notamment sur le problème des binationaux ou sur celui de la démarche volontaire pour acquérir la nationalité française. Il regrette aussi de ne pas avoir été associé à la préparation de la convention que tiendra jeudi l’UMP sur l’immigration. «Sur la binationalité, on aurait pu ouvrir un débat, de façon à ce qu’elle soit à géométrie variable. Autant il est normal que des citoyens européens puissent avoir une double nationalité, autant on peut s’étonner que ceux qui ont été colonisés veuillent à tout prix conserver la nationalité de leur colonisateur» ajoute-t-il «sans vouloir stigmatiser personne».

La Droite populaire avait réclamé en vain la suppression de la double nationalité, et le retour à la loi Pasqua de 1993 pour obliger les jeunes immigrés de plus de 18 ans à faire une démarche volontaire pour acquérir la nationalité française, comme cela existe pour les mineurs.

Source: http://www.lefigaro.fr/

11/06/2011

Non non non, Monsieur Guéant! Vous n’entrerez pas au FN…

C’est bien, ça part d’un bon sentiment, mais ça sent un peu le moisi, toutes ces nouvelles affaires traitées par l’UMP; on se croirait en 2007, quand Sarkö Ier s’est fait élire avec les idées du Front National. Souhaitons que le peuple verra les choses autrement en 2012 et ne se laissera plus prendre au piège. Sinon, c’est reparti pour cinq ans de « sarkonneries »…

FDF

.

Claude Guéant refuse la nationalité française à un Algérien pour «défaut d’assimilation»!

Cette décision pourrait faire jurisprudence…

Claude Guéant, le ministre de l’Intérieur, a refusé la nationalité française à un Algérien marié à une Française car il ne respectait pas l’égalité homme-femme. L’affaire a été révélée par Europe 1 jeudi et Le Figaro de ce vendredi avance que le ministre cherche à dessiner un nouveau code de la nationalité.

C’est la première fois que la nationalité française est refusée pour ce motif. Le code civil précise que quatre années de mariage avec un ressortissant français sont nécessaires pour acquérir la nationalité française. Le gouvernement peut empêcher cette acquisition en opposant notamment le motif de défaut d’assimilation ou pour polygamie. Mais, note Le Figaro, l’homme «n’a pas commis de faits graves et ne bat pas sa femme. Il n’est pas non plus bigame ou polygame. Son épouse ne porte pas le voile intégral et il ne la contraint pas à le faire».

Jurisprudence

Mais l’enquête de proximité menée par la préfecture a montré que cet homme vivant en Alsace a une «conception dégradante» de la place de la femme dans la société. Il l’empêcherait notamment de sortir seule, de prendre la parole sans son autorisation ou encore de travailler.

«C’est bien le principe d’égalité entre les hommes et les femmes qui est en jeu dans cette affaire», explique un conseiller de Claude Guéant au Figaro. Se fondant sur ces faits, Claude Guéant a donc signé un décret pour refuser la nationalité à cet homme pour «défaut d’assimilation». Un décret pourrait faire jurisprudence désormais. Tout candidat à la naturalisation doit le savoir: l’égalité homme-femme est un critère pour l’obtention de la nationalité.

Source: http://www.20minutes.fr/

29/03/2011

EXCLUSIF – Voici l’homme recherché pour la mort du douanier sur l’A10 !



Encore un! Simple coïncidence, bien sûr, tirons un voile pudique pour ne pas susciter de réaction « xénophobe ».
Imaginez le scénario inverse: Un douanier en service abat un « jeune » qui tentait de forcer un barrage. Aussitôt, les « zones sensibles » entreraient en ébullition, les voitures flamberaient, les merdia se saisiraient de l’affaire, parleraient de « bavure » et le gouvernement présenterait des excuses.
Dans le cas présent, il ne s’agit que d’un Gaulois, de surcroît un membre des forces de l’ordre, en service.  On aura organisé,  au maximum, une « manifestation silencieuse » ou une « marche blanche », avec remise d’une décoration posthume…

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhh, le « vivre ensemble », la diversité… Que du bonheur. « On ne naît pas raciste; on le devient… ». C’est un simple avertissement à tous ceux qui sont à genoux devant ce genre de cons, meurtriers de surcroît… Il nous faut nous débarrasser de toute cette merde. Les renvoyer au bled. Depuis le temps que nous prévenons le peuple… Ah oui, c’est vrai; on ne peut pas. Il est de nationalité française; grâce à certains irresponsables.

Vous voulez continuer à les soutenir? OK. A vous aussi, on viendra vous demander des comptes… Tenez vous prêts.

Toutes mes condoléances aux proches de Damien Rouillier, victime du laxisme pratiqué envers la racaille qui pourrit notre Patrie. Et si ce billet peut contribuer à retrouver cette ordure de Zohire Zaafari, j’en serai plus que satisfait.

FDF

.


Encore une « chance pour la France »…

.

La police a mis un nom et un visage sur le suspect numéro un dans la mort de Damien Rouillier, ce motard des douanes décédé la semaine dernière pour avoir tenté d’intercepter des trafiquants de drogue sur l’A10. Il s’agit de Zohire Zaafari, né le 27 janvier 1981 à Beauvais dans l’Oise. Déjà connu des services de police pour des affaires de stupéfiants, il est suspecté d’être le conducteur de la BMW contre laquelle le motard des douanes a trouvé la mort. Le véhicule a été retrouvé abandonné avec quelque 400 kilos de résine de cannabis à son bord.

Le drame a eu lieu jeudi dernier 24 mars sur l’A10 vers 10h15 dans le sens province-Paris à l’entrée du département d’Indre-et-Loire, à hauteur de Nouâtre, alors que le motard du service des douanes de Poitiers poursuivait un « Go Fast », un de ces convois de véhicules puissants et ultra-rapides qui convoient de la drogue du Maghreb vers la partie Nord de la France.

Quatre complices présumés ont été interpellés peu après – dont deux demeurent eux aussi dans l’Oise, les deux autres étant domiciliés en Gironde – et le plan Epervier a été déclenché pour retrouver le suspect numéro un.

Agé de 38 ans, marié et père de deux enfants en bas âge, Damien Rouiller était aussi très impliqué dans la vie locale de Vivonne (Vienne), où il était conseiller municipal.


Source: [http://fr.novopress.info]

28/02/2011

Claude Guéant à l’Intérieur : Sarko nomme une « flèche » Place Beauvau…

Je me doutais que l’intervention Sarközienne d’hier soir allait être du « vite fait, bien fait ». Le roi de France a su en 6 minutes chrono faire sa propagande électorale pour 2012 en utilisant la politique internationale mélangée à l’immigration, l’islam et jointe à un micro-remaniement. Fallait déjà oser. Il a osé…

Sarkö est coincé. Le peuple ne lui fait plus confiance (et pour cause…). Il pense qu’en évinçant les « brebis galeuses » du gouvernement, il va faire remonter sa cote. Trop tard. Les français en ont marre qu’on les prenne que pour des cons. La connerie à ne pas faire: nommer Claude Géhant à l’Intérieur;  ben il l’a faite…

Et à ce niveau là (du jamais atteint durant la Vème République), le président a battu des records. Le pire est qu’il continue. 2012 sera une bonne leçon; les cantonales de mars, déjà…

FDF

.

 


Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée vient d’être nommé ministre de l’Intérieur. C’est l’occasion pour nous de revenir sur quelques perles de ce personnage très proche du locataire élyséen… Une vraie flèche dans sa catégorie !

2009 : Claude Guéant justifie l’absence des policiers à Strasbourg

Le secrétaire général de l’Elysée a justifié l’absence des forces de sécurité lors des très violents incidents samedi à 5 avril 2009 Strasbourg en marge du sommet de l’Otan, en expliquant que les policiers avaient défendu en priorité les réunions entre chefs d’Etats.
Un quartier périphérique et populaire de la ville, où avaient été cantonnés les manifestants anti-Otan, a été ravagé et des bâtiments ont été incendiés, dont un hôtel, un office du tourisme et l’ancien bâtiment de la douane entre la France et l’Allemagne.
« Ce qui s’est passé à Strasbourg est évidemment complètement inacceptable. Le défi a été bien perçu, les forces de l’ordre étaient là pour assurer la sécurité du sommet », a dit Claude Guéant sur Europe 1.

« En ce qui concerne la sécurité de Strasbourg et des Strasbourgeois, il est évident comme le disait le maire de Strasbourg (…) que on ne peut pas être partout en même temps », a-t-il ajouté.

Les policiers étaient absents quand les émeutiers, au nombre de quelques centaines, ont saccagé puis incendié l’hôtel Ibis, selon un journaliste de Reuters sur place. Les forces de l’ordre étaient pourtant présentes non loin et en nombre pour encadrer la manifestation.

« On ne peut pas être devant chaque immeuble de Strasbourg, c’est évident. Dès qu’ils ont eu connaissance des incidents violents, les sapeurs-pompiers sont arrivés, mais il faut évidemment quelques minutes pour qu’ils soient sur les lieux », a dit Claude Guéant.

Il a estimé que ces actes étaient l’oeuvre de personnes venues dans le but de provoquer les incidents à Strasbourg, armés de divers objets.

« Que les casseurs se soient attaqués à une pharmacie, à un hôtel dans un quartier qui est un quartier modeste traduit bien le cynisme extraordinaire et la violence qui les animent », a-t-il dit.

2007 : Claude Guéant justifie la visite de Mouammar Kadhafi à Paris

Claude Guéant a déclaré le 13 décembre 2007 que la visite de Mouammar Kadhafi en France profitait à la communauté internationale en dépit du tollé qu’elle soulève en France, jusqu’au sein du gouvernement.

Le secrétaire général de l’Elysée a également maintenu sur Europe 1 que les contrats signés avec la Libye représentaient l’équivalent de 30.000 emplois sur cinq ans.

« C’est la communauté internationale qui en profite le plus », a dit le plus proche collaborateur de Nicolas Sarkozy, pour qui il vaut mieux aider le numéro 1 libyen « à faire des progrès plutôt que de le laisser dans un isolement qui le condamnerait à retourner à des errements anciens. »

Claude Guéant a pris acte de la condamnation des attentats d’Alger par Mouammar Kadhafi, soulignant qu’il était « depuis des années déjà » aux côtés des occidentaux dans la lutte contre le terrorisme et al-Qaïda.

Il a annoncé que le dirigeant libyen participerait « à la prochaine réunion » sur le projet d’Union méditerranéenne porté par Nicolas Sarkozy.

Il a précisé que cette réunion aurait lieu à Marseille à la fin du premier semestre de l’année prochaine. Le colonel Kadhafi « partage tout fait notre voeu de faire de la Méditerranée une aire de prospérité », a-t-il dit.

L’opposition ayant dénoncé une visite interminable qui tourne à la mascarade, Claude Guéant a souligné que la visite officielle proprement dite ne durait que deux jours et demi, l’autre partie du séjour ayant un caractère privé.

Le secrétaire général de l’Elysée a également rejeté les arguments selon lesquels les 10 milliards d’euros de contrats avec la Libye annoncés par l’Elysée ne seraient que de vagues intentions commerciales.

« Ces perspectives commerciales sont bel et bien réelles (…) elles se traduisent quand même, ne n’oublions pas, par l’équivalent de 30.000 emplois garantis pour cinq ans garantis pour les Français », a-t-il dit.

2008 : « Carla Bruni sera Française »! Claude Guéant l’a décidé!

Voici un extrait d’une dépêche de l’Associated Press qui rend compte du passage de Claude Guéant, le 3 février 2008, au « Club de la presse d’Europe 1 » :

« Claude Guéant a précisé que Carla Bruni, d’origine italienne, ‘sera française’ car ‘quelqu’un qui épouse une personnalité française devient automatiquement français’ ».

Alerté par l’un d’entre vous (merci Thomas), je veux simplement rappeler au secrétaire général de l’Élysée ce qui suit concernant l’acquisition de la nationalité Française par le mariage et dont la source est le Portail internet de l’administration Française…

Principe

Le mariage n’exerce pas d’effet automatique sur la nationalité.

Une personne étrangère qui épouse un(e)français(e) ne peut acquérir la nationalité française que si elle remplit certaines conditions.

La procédure est celle de la déclaration

Conditions à remplir

Le conjoint étranger ou apatride (sans nationalité) d’un Français peut, après un délai de 4 ans à compter du mariage, acquérir la nationalité française par déclaration, à condition qu’à la date de cette déclaration : la communauté de vie tant affective que matérielle n’ait pas cessé entre les époux depuis le mariage, et que le conjoint français ait conservé sa nationalité.

Le délai de communauté de vie est porté à 5 ans lorsque le conjoint étranger, au moment de la déclaration : soit ne justifie pas avoir résidé de manière ininterrompue et régulière pendant au moins 3 ans en France à compter du mariage, soit n’apporte pas la preuve que son conjoint français a été inscrit pendant la durée de leur communauté de vie à l’étranger au registre des Français établis hors de France.

Le mariage célébré à l’étranger doit avoir fait l’objet d’une transcription préalable sur les registres de l’état civil français.

Le conjoint étranger doit également justifier d’une connaissance suffisante, selon sa condition, de la langue française.

Voilà voilà…

Nulle trace donc de cette étonnante catégorie « personnalité Française » qui permettrait, selon Guéant, de devenir « automatiquement Français » par le mariage…

Donc, si quelqu’un trouve trace de cette catégorie – apparemment largement « exorbitante du droit commun » -, ou s’il pense savoir à quel genre de texte(s) ou de jurisprudence(s), voire de coutume (s), Claude Guéant a fait précisément référence ce soir, je suis preneur !

J’adore découvrir des textes juridiques ou des précédents que j’ignore.

Merci d’avance à celui ou à celle qui m’éclairera…

PS : Et ne me chicanez pas avec la possibilité d’un décret de naturalisation, Claude Guéant a bien parlé d’acquisition de la nationalité Française par le mariage.

 

source : http://www.nationspresse.info/?p=124456#more-124456