Francaisdefrance's Blog

20/02/2012

Les cas Lies Hebbadj: précisions.

Photo pillée au Bloc Identitaire…

Il ne faut pas lâcher cette affaire qui a un relent très âcre et nauséabond… Le beurre et l’argent du beurre…

L’épicier multidélinquant de Nantes ne doit pas nous provoquer sans cesse…
FDF

.

Le juge d’instruction a rendu une ordonnance de non-lieu concernant la principale fraude aux allocations familiales reprochée à l’épicier nantais. Le parquet a fait appel.

La grosse artillerie pénale sortie dans ce qui est devenu l’affaire Lies Hebbadj était-elle justifiée ? La question mérite d’être posée à la lueur de l’ordonnance de renvoi qui a été rendue mardi. Le juge d’instruction a décidé que cet épicier de 35 ans devait être jugé par le tribunal correctionnel de Nantes notamment pour travail illégal, non remise de bulletins de salaire et fraude aux aides sociales pour… quelque 3 000 €. « Tout ça pour ça. L’ affaire Lies Hebbadj n’aurait jamais dû exister », martèle Loïc Bourgeois, son avocat. L’homme avait été rendu célèbre par le ministre de l’Intérieur qui l’avait publiquement soupçonné de fraude et de polygamie. Il l’avait aussi menacé de le déchoir de sa nationalité.

« Celui qu’on avait présenté comme un escroc de grand vol s’avère être un petit entrepreneur local comme on en voit tous les jours devant le tribunal correctionnel pour des petites infractions sur le travail », commente son avocat qui fait allusion entre autres à un défaut de déclaration à l’Urssaf de quatre salariés, une absence de bulletins de salaire pour cinq autres et des heures de travail minorées. Et pour le reste ? La fraude aux allocations familiales retenue par le juge est réduite à peau de chagrin. Il soupçonne Lies Hebbadj et l’une de ses compagnes d’avoir touché des aides durant quelques mois alors qu’ils étaient absents du territoire pour un montant de 3 426 €.

« Cela n’aurait jamais dû aller au pénal ». Le juge a rendu un non-lieu concernant la principale fraude pour un montant de 90 000 € qui correspond à l’allocation de parent isolé versé à deux compagnes de Lies Hebbadj, lesquelles vivent dans des domiciles séparés et seules. Faute de domicile commun, le juge a décidé ne pas poursuivre, suivant ainsi le raisonnement de deux responsables de la CAF, laquelle caisse n’a d’ailleurs jamais déposé plainte.

Source: Facebook

19/02/2012

Cas Lies Hebbadj: petite mise à jour d’action…

Il serait grand temps que la VRAIE justice soit rendue…Ce profiteur professionnel doit rendre des compte et l’argent du contribuable indument perçu à qui de droit !

FDF

.

EXIGEONS le renvoi de Lies Hebbadj devant le tribunal correctionnel !

.

Mise à jour 18 février 2012
Echec de l’action initiale : Le camarade fonctionnaire Jacky Coulon a choisi le camp de l’islam (Archive PDF. Dessin Bergolix-Forkum rajouté avec pdfescape.com).
NOUVELLE ACTION : imprimer l’archive pdf ci-dessus (une page) et compléter cette fois par la version complète en trois pages du discours de Paul Weston Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : « Nous vous demanderons des comptes ».
Envoyer le tout comme expliqué ci-dessous.
Vous pouvez en plus envoyer de même ce courrier à l’avocate Cécile De Oliveira dont vous trouverez le nom dans l’archive et l’adresse postale publique sur la page avocat-annuaire.actes-types.com/de-oliveira-cecile-nantes-44000-F24096.php.

Coup de pied au cul de Lies HebbadjLe parquet de Nantes a requis le renvoi devant le tribunal correctionnel de Lies Hebbadj, de son épouse et de trois de ses compagnes, notamment pour fraudes aux aides sociales, à l’issue d’une instruction débutée en juin 2010, selon un communiqué du parquet publié aujourd’hui.

La balle est désormais dans le camp du juge d’instruction en charge du dossier, Jacky Coulon, qui peut DOIT désormais rendre une ordonnance concluant, soit au non lieu, soit au renvoi devant le tribunal correctionnel.

“Une polygamie de fait”

Hebbadj, selon le parquet, doit entre autres être poursuivi pour “complicité de fraude pour obtention de prestation ou allocation familiale indue (allocation dite parent isolé et revenu de solidarité active majoré) par dissimulation d’une vie maritale de fait avec Sandrine Mouleres et Sonia Yaker pour un préjudice d’un montant estimé de 90.000 euros”.

Sur une période allant d’avril 2007 à mai 2010, Sandrine Mouleres – verbalisée puis relaxée en 2010 pour port du niqab au volant -, et Sonia Yaker – poursuivie aujourd’hui pour infraction à la loi sur la dissimulation du visage – ont notamment touché l’une ou l’autre de ces allocations.

“Or elles vivent dans une polygamie de fait avec Lies Hebbadj, ont des domiciles très proches les uns des autres, une communauté de vie financière, affective, sexuelle: elles ne sont donc pas isolées et à ce titre n’ont pas le droit de percevoir cette allocation”, a expliqué le procureur de la République de Nantes, Xavier Ronsin.

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/11/21/97001-20111121FILWWW00564-hebbadj-renvoi-en-correctionnelle-requis.php

EXIGEONS des camarades fonctionnaires de l’administration judiciaire, payés avec NOS impôts et qui soi-disant jugent en NOTRE nom, notamment les fonctionnaires Nantais Jacky coulon et Xavier Ronsin, qu’ils renvoient Lies Hebbadj devant le tribunal correctionnel avec pertes et fracas.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/d95pa9)

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon d'exiger

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

Imprimer l’article du Figaro en version PDF une page annotée et illustrée :

article du Figaro Lies Hebbadj : renvoi en correctionnelle requis - Version obtenue avec les services joliprint.com + pdfescape.com + illustrations Bergolix
(Version obtenue avec les services joliprint.com + pdfescape.com + illustrations Bergolix)

Avec ça le destinataire va comprendre à propos de quoi on lui écrit et, au vu des illustrations, comprendre aussi immédiatement ce que l’on exige.

Un timbre tarif « 20 grammes » de base permet d’envoyer au moins deux feuilles, vous pouvez donc rajouter une feuille à votre courrier (recto-verso, soit deux pages). Avec le verso libre de la feuille où vous avez imprimé la première page de l’article, cela fait donc trois pages disponibles sur lesquelles :

1- offrir une occasion de prendre le bon chemin en expliquant pourquoi il ne faut pas lécher les babouches des musulmans.

et aussi

2- AVERTIR le destinataire, posément, qu’il devra rendre des comptes si jamais il lui prenait la funeste envie de verser dans la facilité en suivant le séduisant chemin de la collaboration avec l’islam.

1- Au verso libre de la première feuille, imprimer une au choix parmi les déclarations des deux Charles : Foucauld (à René Bazin), 1916, ou De Gaulle (à Alain Peyrefitte), 1959
En une page chacune, ces déclarations font toujours leur petit effet dans ce genre de situation.

page les musulmans selon charles de foucauld ou bien page les musulmans selon charles de gaulle

2- Pour la deuxième feuille, imprimer (recto-verso) le discours de Paul Weston en deux pages A suivre : « Nous vous demanderons des comptes »

pages 1 et 2 du discours de Paul Weston en deux pages A suivre : Nous vous demanderons des comptes

Voici, pour simplifier, le document PDF final en quatre pages :

article du Figaro Lies Hebbadj : renvoi en correctionnelle requis - Version obtenue avec les services joliprint.com + pdfescape.com + illustrations Bergolix + lettre de Foucauld + discours de Paul Weston -Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : --Nous vous demanderons des comptes-- -ouarticle du Figaro Lies Hebbadj : renvoi en correctionnelle requis - Version obtenue avec les services joliprint.com + pdfescape.com + illustrations Bergolix + lettre de Charles De Gaulle + discours de Paul Weston -Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : --Nous vous demanderons des comptes-- -
(Documents pdf obtenus avec pdfjoin.com)

Vous pouvez bien entendu compléter la première page avec d’autres argumentaires que ceux proposés ci-dessus si vous le préférez.

Imprimer vos documents, mettre dans une enveloppe, écrire nom et adresse du fonctionnaires destinataire payé par vos impôts et par conséquent à votre service, timbrer, poster à destination des légitimes responsables des futures pertes et fracas que nous exigeons pour Lies Hebbadj :

– le juge d’instruction en charge du dossier, Jacky Coulon

– le procureur de la République de Nantes, Xavier Ronsin

Vous trouverez l’adresse postale du tribunal de Grande Instance de Nantes dans l’annuaire pagesjaunes.fr en indiquant Quoi, Qui : Tribunal de grande instance et Où : Nantes 44000.

Lies Hebbadj devant le tribunal de grande instance de Nantes

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça d’exiger d’un fonctionnaire qu’il ait des couilles et de lui faire savoir par la même occasion que vous gardez un oeil sur lui.

Éventuellement, vous pouvez recenser votre action au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

12/01/2012

Mohamed Achalmane: l’exemple type de l’ignorance…

Vous vous souvenez qui est ce Mohamed Achalmane ?

Pour mémoire: http://youtu.be/3YlJGLl9VAA

Ca vous revient? En plein centre de Limoges, cet énergumène proférait sa haine du monde occidental et des chrétiens…

FDF

.

Petite histoire de
science fiction …



Petite histoire de science fiction concernant la vie que mène Mohamed Achalmane pour en être arrivé là.. Pauvre intégriste !

Il était une fois un bébé, né à Nantes, berceau de l’ancienne Bretagne. Né d’une maman chrétienne et gauloise, et d’un papa musulman issu de l’immigration. Malencontreusement, cet enfant reçu le prénom de Mohamed. Son avenir fut scellé. Il aurait pu se prénommer Jean-Pierre, Robert, Philippe et bien NON Déjà pour lui, l’intégration était beaucoup plus difficile.

Puis au fil des années, cette double culture était lourde à porter et devint extrêmement pesante, lorsque papa et maman divorcèrent.
Il est certain que Mohamed était déchiré ! L’incompréhension d’une double culture et la séparation des parents, se sont transformés en haine, haine de lui-même, mais sans psychothérapie, Mohamed ne savait pas où diriger sa haine de lui-même.
Alors, comme l’islam (de nos jours) est la confession la plus bafouée, elle servit ses intérêts de mégalomane, ses besoins de reconnaissance et de pouvoir ainsi déverser sa haine sur le monde occidental.

Cette petite histoire, me permet de penser, qu’une bonne partie des êtres humains ne sont pas prêts à vivre ensemble, tant que les religions et les cultures les opposeront !

Mr Achalmane est un exemple type de l’ignorance, et s’il ne s’était pas « mis en avant » à cause de ses provocations, je n’aurai pas écrit cette histoire qui pourrait être vraie !!!

Pour Sos Francophobie

Martine

Source: http://www.sos-francophobie.fr/

07/01/2012

Islamisme et socialisme, les liaisons dangereuses…

Et s’il est besoin de le rappeler, ci après la liste des villes de France gérées par des maires socialo-pro-islamistes qui ont signé un appel POUR le vote des immigrés:

L’appel est signé par les maires d’Angers, Aubervilliers, Bègles, Besançon, Caen, Chelles, Clichy-la-Garenne, Creil, Erstein, Grenoble, Illkirch-Graffenstaden, Les Ulis, Lille, Metz, Montbéliard, Nantes, Paris, Pau, Périgueux, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Denis, Strasbourg et Toulouse.

FDF

.

Socialisme et Islamisme : toutes les subventions, toutes les relations.


La ville du président du groupe PS à l’assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault, a voté une subvention de 200 000 euros pour « le centre culturel » de la mosquée.)

 Pour ceux qui lisent l’Observatoire de l’islamisation depuis 2007, ce n’est pas une découverte. L’ouvrage Ces maires qui courtisent l’islamisme paru en octobre 2010 (éditions Tatamis) a déjà étudié les cas les plus sévères de collusion entre les mairies de grandes villes, indistinctement de gauche ou de l’UMP, et des associations islamistes (je dit bien islamistes) bénéficiant de leurs largesses se concrétisant en subventions publiques ou en mise à disposition de terrains pour des sommes symboliques.

Ce mois-ci nous nous concentrons sur les  élus du Parti socialiste, les prochains mois nous traiterons des autres partis recourant aux mêmes méthodes. 

 Car lister toutes les mairies concernées par  une collaboration active avec des associations liées souvent à l’UOIF, première fédération d’associations musulmanes en France dont les dirigeants se disent ouvertement proche des Frères Musulmans,  aboutit à un catalogue à la Prévert:

 Clichy, Créteil, Poitiers, Nantes, Lille,  Les Ulis, Roissy-en-Brie, Saint-Etienne, Metz, Rochefort, Angoulême, La Rochelle. Nous révélons tous les montants des subventions (et/ou dons de terrains) aux « centres socio-culturels » des mosquées pour reprendre l’expression d’un conseiller général socialiste de Seine-et-Marne lorsqu’il a qualifié ainsi  l’espace d’enseignement de la mosquée  radicale de Roissy-en-Brie.

 Nous n’abordons pas l’Institut des cultures d’Islam  de Bertrand Delanoë,  coûtant 22 millions d’euros au contribuable parisien, tant cette affaire méritera un traitement tout particulier les prochain mois.

 Cette stratégie de séduction de l’électorat issu de l’immigration, fusse-t-il islamiste en l’espèce, est ouvertement exposée par le « think tank » (réservoir d’idée) socialiste Terra Nova.

 Ayant  pris acte de la fuite de l’électorat populaire français vers un Front National au programme de plus en plus socialisant et protecteur, Terra Nova considère dans une note les  « minorités » comme un relai de croissance, un réservoir de voix indispensable au Parti socialiste.  Le mérite de cette note  est d’avoir avoué  pour la première fois ce que tous les observateurs politiques avaient compris depuis des années. Et ce n’est pas le journaliste du très socialiste Nouvel Observateur, Hervé Algalarrondo , avec son ouvrage La gauche et la préférence immigrée (Plon, 2011), qui nous contredira. 

Retrouvez le dossier dans le mensuel PDF, (35 pages, 7e, – sommaire ici)

Source: http://www.islamisation.fr/

06/12/2011

Vous qui avez donné au Téléthon: qu’Allah vous punisse !

C’est vrai, quoi! Quand on donne à cette opération fort bien médiatisée et qui ne profite pas qu’à celles et ceux qui sont véritablement en souffrance, on devrait plutôt s’intéresser à ce « frère » CON-verti qui lui, a vraiment besoin (en plus des aides sociales, de la CMU, et autres bienfaits)  d’argent pour sortir de prison pour aller voir sa femme qui doit donner bientôt naissance à un futur guerrier d’Allah. Surtout si c’est ce groupuscule nauséabond nommé Forsane Alizza qui vous le demande. Donnez des dirahms sous, plein !!!

Vos avez un numéro de portable; sachez vous en servir. En « appel masqué », bien sûr. Moi, c’est fait. Ils devaient « être bleus », à l’autre bout du fil, je vous le garanti…

FDF

.

Une bien triste histoire   LISEZ  L’ARTICLE JUSQU’AU BOUT c’est du ZOLA !!!!
Pour faire un don pour ce frère qui est au RSA  avec 2 enfants (!!!!!!! ??????)   dont la femme est prête à accoucher du 3ème, vous avez le N° de portable du responsable de FORSANE ALIZZA

NE DONNEZ PAS AU TELETHON    !!!!!!   –   DONNEZ A FORSANE ALIZZA  !!!!!!   pour ce frère qui conduisait sans permis, malgré une première condamnation.

Qu’ALLAH  le grand,  le miséricordieux,   lui fasse les faveurs de ses grasses  ( euhhh    » de ses grâces)   à lui et à son RSA

JCJC…

Emprisonné : Un frère de Forsane Alizza derrière les barreaux !

“Chaque jour passé à subir les épreuves en conséquences du soutient d’un frère ou une soeur en islam sera récompensé de la meilleur manière qui soit par sa majesté ALLAH


Nous avons hésité à poster cette brève car cette histoire sort des habitudes de notre ligne rédactionnelle, cependant après mûre réflexion nous avons décidé de vous la raconter. Le frère dont nous allons vous parler est un jeune converti qui est entré en islam au début de cette année et qui se retrouve avec nous à participer au Amr bil ma3rouf wa nahi 3ani al mounkar. En effet, ce frère malgré sa suspension de permis tenait absolument à venir soutenir les soeurs en niqab qui étaient poursuivies en justice ce lundi au tribunal de Nantes.  Cependant,  il s’est fait contrôler à la sortie de l’autoroute et la gendarmerie l’a aussitôt arrêté, puis mis en garde à vue. Il avait déjà été condamné pour les mêmes faits pendant sa période de jahiliya, et avait écopé de 10 mois de prison avec sursis. Du coup, le procureur a ordonné son incarcération pour qu’il purge cette peine dans tous les cas. Nous avons sollicité la communauté pour aider à payer son avocat ( 1000 euro) et nous sommes entrés en contact avec sa femme qui aujourd’hui est enceinte de 8 mois. Nous lui avons bien sûr proposé une aide pour ses déplacements étant donné qu’elle a deux enfants, qu’elle vit à la campagne et que sa grossesse arrive presque à terme.

Aussi, nous avons pris soin de faire transmettre les courriers et documents dont il avait besoin pour sa comparution et finalement nous avons décidé de faire profiter de l’aide financière à son épouse ainsi que ses enfants plutôt que l’avocat car de toute manière son cas était vraiment difficile. ALLAH a fait en sorte de mettre sur sa route un avocat commis d’office plutôt compétent et il a finalement obtenue une relaxe pour les faits de ce lundi, puisque le frère allait tout de même purger une peine de dix mois de prison dès le jour même. Nous avons eu l’heureuse surprise de constater qu’il serait possible de demander un aménagement de peine (bracelet électronique, semi liberté ou TIG) et que la juge a quand même décidé de lui permettre une sortie sous escorte, pour assister à l’accouchement de sa femme. Les démarches sont en cours et nous prenons des nouvelles régulièrement auprès de son avocat ainsi que de son épouse al hamdoulilah. Nous avons toujours besoin d’aide car régulièrement nous comptons apporter de l’argent à son épouse pour soulager ses problèmes déjà nombreux. Je rappelle qu’ils sont au RSA.

Nous vous demandons aussi de faire des du’as pour lui ainsi que sa famille. Sachez qu’il laisse 2 enfants derrière lui ainsi qu’une femme qui arrive au terme de sa grossesse. Ne l’oubliez surtout pas dans vos invocations et sachez que les anges vous rendent vos invocations lorsqu’elles sont destinées à un frère fillah…

Baraka’Allahoufikoum ikhwans, qu’Allah vous anoblisse et vous préserve.

Si vous voulez faire un don au frère ou à sa famille, comme la récolte qui a été précedemment faite, nous vous invitons  à contacter notre nouveau numéro in’sha’Allah : 06.02.10.21.16« 

Source: http://www.forsane-alizza.com/


23/11/2011

Niqab, fraudes: les sort s’acharne sur l’homme au torchon…

Il ne devrait plus défrayer la chronique bien longtemps, le « beau » Lies… Une déferlante d’accusations lui tombent sur la tête le torchon…

FDF

.

Y’a pas à dire; j’aime bien son couvre-chef… FDF

.

Hebbadj et ses compagnes n’en ont pas fini avec la justice…

Lundi, les réquisitions du procureur à l’encontre de Lies Hebbadj ont été dévoilées. Cet épicier de Rezé, près de Nantes, devrait être poursuivi pour travail clandestin, fraude aux prestations familiales. Des soupçons pèsent également sur son épouse et trois de ses compagnes.

Polémique sur le port du voile dans les lieux publics

L’affaire, interminable, a pris racine au printemps 2010 à Nantes. Une femme, verbalisée pour port du niqab au volant, conteste le PV. Son compagnon, islamiste proclamé, épicier à Rezé, s’insurge, fait mousser sa protestation.

Au lieu de calmer le jeu, le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, brandit des accusations de polygamie. On est en plein débat sur le port du voile dans les lieux publics. Le ministre envisage même la possibilité de déchoir Hebbadj de sa nationalité.

Travail clandestin et fraude ?

Ce lundi 21 novembre, les charges retenues par le procureur à l’encontre de Lies Hebbadj, 36 ans, ont été dévoilées. Si le juge d’instruction décide de poursuivre, le commerçant devra répondre de travail clandestin. Et s’expliquer sur l’absence de déclaration annuelle de salaire, défaut de déclaration préalable d’embauche, emploi d’un étranger en situation irrégulière… Il sera aussi jugé pour complicité de fraude aux allocations familiales pour 90 000 €.

Deux de ses compagnes auraient perçu des allocations en dissimulant une vie maritale. Pour le procureur, elles « vivent dans une polygamie de fait avec Lies Hebbadj ». D’autres soupçons du même ordre pèsent sur son épouse et sa quatrième compagne. « Ce ne sont que des réquisitions, estime Cécile De Oliveira, son avocate. Sa culpabilité sera ou non fixée par l’audience du tribunal correctionnel. »

Lundi, au même moment, deux compagnes de Lies Hebbadj ont été condamnées à 140 € d’amende pour s’être rendues à l’école vêtues du niqab. Une infraction réprimée par la loi du 11 octobre 2010. Venues voilées, elles ont été refoulées de la salle d’audience.

Source: Zenri via http://www.ouest-france.fr/

21/11/2011

Amendes pour deux femmes voilées de l’homme au torchon !

Jugement de complaisance à Nantes pour les deux femmes voilées de Liès Hebbadj (l’homme au torchon) qui ont écopé chacune d’une amende de 140 euros pour port du voile sur la voile publique. Même leur provocation (elles s’étaient rendues au tribunal voilées, et n’ont donc pas pu rentrer…) n’a pas ému plus que ça les magistrats qui, ma foi, n’ont fait qu’appliquer la loi.

Avec ses escroqueries de plusieurs dizaines de milliers d’euros, le beau Liés n’aura aucun mal à payer ces amendes. Mais il est capable de faire appel, cet individu, rien que pour le plaisir de provoquer un peu plus…

Hebbadj: il faut te sauver, mon pote, avant que tu ne tombes sur un « os ». Tu te crois intouchable. Regarde derrière toi, désormais, c’est plus sûr… Tes provocations ne t’on pas fait que des amis. Et si la justice ne te peux rien, d’autres sont prêts à te calmer et à t’aider à rejoindre sagement ton bled, toi et tes « ispices di connasses »… Tu es devenu un problème que l’on saura régler rapidement.
Tu es chez nous en France, et tu te défends au nom de l’islam? Mais ce n’est pas l’islam qui commande, en France. Et ça ne le sera JAMAIS !
FDF
.

L’épouse et une compagne de Liès Hebbadj ont été condamnées lundi en leur absence à 140 euros d’amende pour avoir porté un voile intégral dans la rue en octobre dernier à Rezé (Loire-Atlantique), près de Nantes.

Les deux femmes se sont présentées au Palais de justice mais, refusant d’enlever leur voile intégral pour entrer dans ce bâtiment public, les policiers leur en ont refusé l’accès.

Elles ont été condamnées en vertu de la loi du 11 octobre 2010, qui interdit la dissimulation du visage sur l’espace public, et qui avait été adoptée après que leur compagnon eut décidé de médiatiser la contravention d’une troisième compagne verbalisée en avril pour avoir conduit voilée de son niqab.

« La France est le seul pays au monde à avoir mis une amende pour burqa au volant, le seul pays démocratique qui interdit la burqa dehors », a dit (faussement) Liès Hebbadj aux journalistes, avant de se présenter seul à l’audience en vertu d’un mandat de son épouse.

« L’islam a toujours existé, il existera toujours« , a ajouté ce commerçant de 36 ans. « La laïcité, elle, existe depuis 1905. Cela fait un peu plus d’un siècle, cela ne fait pas longtemps. »

L’homme, par ailleurs mis en examen dans deux autres affaires pour « fraude aux prestations sociales » et « viol aggravé » sur une ex-compagne, était accompagné de quatre sympathisants, qui ont déployé des banderoles autour de lui et ont scandé des cris de soutien.

« Jusque-là, on n’a rien dit et on a baissé la tête », a dit Abou Hamza, l’un d’entre eux. « Maintenant, il faut se réveiller et se défendre. On n’appelle pas au terrorisme parce que les bombes dans un pays comme celui-là, ce serait rajouter un peu plus de calamité et d’infamie à notre encontre. Nous, on appelle à l’auto-défense, à la légitime défense« .

Source: http://www.lepoint.fr/

19/11/2011

Quatre femmes, 17 enfants et 175.000 euros de prestations sociales en trois ans… C’est…

…Le « beau Lies »

.

Plus connu sous le nom de l’homme au torchon… Il se fait encore de la publicité, cet abruti: deux de ses « ispice di counasses »  passent au tribunal où elle encourront une amende de 150 euros! C’est honteux, c’est mettre les gens dans la misère!

Un tuyau au « beau » Lies: va voir une assistante sociale, mon frère; elle devrait pouvoir s’arranger pour payer les amendes (si amendes il y a…).

Sinon, fait un appel aux dons.

FDF

.

LISEZ L’ARTICLE CI-DESSOUS ET VOUS VERREZ QU’ILS N’ONT PAS VOULU D’UNE PROCÉDURE SIMPLIFIÉE  AU PROFIT D’UN PROCES  EN BONNE ET DÛE FORME. Ainsi leurs frères de FORSANE ALIZZA  peuvent organiser une manif  de victimisation, devant ce qu’ils nomment « le TRIBUNAL DE L’INJUSTICE »

L’épouse de Liès Hebbadj et l’une de ses trois compagnes passeront devant un tribunal le 21 novembre 2011

Elles ont reçu leur convocation ce lundi. L’épouse de Liès Hebbadj et l’une de ses trois compagnes seront jugées le 21 novembre par le tribunal de police de Nantes, a indiqué à 20 Minutes le procureur de la République Xavier Ronsin, pour avoir enfreint la nouvelle loi qui interdit «la dissimulation du visage sur l’espace public».

Les deux femmes, qui encourent une amende de 150 euros, avaient été contrôlées jeudi dernier par des policiers dans la rue alors qu’elles étaient voilées de leur niqab. Le contrôle avait été mené suite à un courrier du maire (PS) de Rezé au préfet : entrées voilées dans l’école de leurs enfants dans le quartier Ragon, elles avaient provoqué «un vif conflit avec des familles appartenant à la communauté des gens du voyage», d’après Gilles Retière.

Contestation «du principe de la contravention»

L’épouse et la compagne de Liès Hebbadj – un temps menacé d’être déchu de sa nationalité française par l’ex-ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux en raison de sa «polygamie» – ont refusé de solder le litige par une simple ordonnance pénale.

Le dispositif, utilisé pour les délits mineurs, permet habituellement de faire l’économie d’un procès. «Elles reconnaissent les faits, mais contestent le principe de la contravention», explique Xavier Ronsin, procureur de la République de Nantes.

Source: http://www.20minutes.fr/

13/10/2011

« Profond », Lies Hebbadj, « profond »…

Ca au moins, ça fait plaisir. Bravo à Maître Pollono pour cette décision qui va en direction de NOTRE République et de NOS lois. Et ça va rabattre le caquet à ce méprisable Lies Hebbadj et son harem. Ce dernier va commencer à comprendre que bafouer nos lois comporte des risques… Il commençait à énerver grave les vrais Français patriotes, aussi. Tout à une fin, mon pote. « Indésirable de la République« , ce n’est pas un métier.

FDF

.

Demande à Allah un coup de main, Lies…

.

En décembre 2010, Me Jean-Michel Pollono avait obtenu la relaxe de Sandrine Moulères, l’une des compagnes de Lies Hebbadj, verbalisée pour avoir conduit vêtue d’un niqab. Jeudi dernier, la jeune femme a sollicité l’avocat à nouveau : la femme de son compagnon et une autre de ses concubines venaient d’être contrôlées pour port du niqab à l’entrée de l’école de leur quartier, à Rezé, au sud de Nantes.

Toutes deux ont finalement été convoquées le 21 novembre devant le tribunal de police.

Après mûres réflexions, Maître Pollono a annoncé ce mercredi après-midi, au palais de justice de Nantes, qu’il refusait de les défendre. Question de cohérence, a-t-il indiqué : il est monté au créneau aux côtés de Sandrine Moulères pour défendre le libre exercice des cultes inscrit dans la loi de 1905. C’est au nom de ces mêmes principes, justement, qu’il dit ne pas pouvoir défendre le port du niqab à l’intérieur d’une école… publique et laïque.

Source et interview de Maître Pollono  : http://tinyurl.com/3s54xpm

10/10/2011

Nantes: Lies Hebbadj récidive…

On croyait ce con renvoyé dans son enfer. Il n’en n’est rien. Il est toujours là, malgré les faits qui lui sont reprochés et il continue à nous narguer. La Justice va t elle agir ou attendons nous un dénouement « spectaculaire » organisé par ceux qu’il provoque? C’est à dire nous: les vrais Français… Inutile de préciser que s’il le faut, je suis partant…

FDF

.

L’indésirable sévit toujours…

.

Provocation: à Nantes, les compagnes de Lies Hebbadj portent à nouveau le niqab !!!

L’épicier nantais Lies Hebbadj fait à nouveau parler de lui. Son épouse et l’une de ses compagnes narguent depuis quelques jours les autorités en portant le voile intégral sur la voie publique et provoquant des incidents. Gilles Retière, le maire de la commune de Rezé, au sud de l’agglomération nantaise, a écrit le 5 octobre au préfet de Loire-Atlantique pour lui signaler des faits de violation de la loi du 11 octobre 2010 qui interdit la dissimulation du visage sur la voie publique.

Lies Hebbadj avait attiré les médias en défendant en avril 2010 une autre de ses concubines, Sandrine Moulheres, qui contestait une contravention de 22€ pour port du niqab au volant. Cette affaire avait provoqué la création d’une commission parlementaire dont les travaux avaient abouti à l’adoption de la loi d’interdiction du niqab sur la voie publique.  «Je ne sais pas si mes clientes seront poursuivies, mais en l’occurrence, on ne peut pas contester la matérialité des faits et il semblerait bien que ce soit une démarche volontaire», reconnaît l’avocat de l’épouse de Lies Hebbadj, Me  Jean-Michel Pollono.

L’épouse de Lies Hebbadj ainsi qu’une autre femme se seraient présentées à plusieurs reprises à la sortie de l’école de leurs enfants le visage dissimulé et les mains gantées. Fin septembre, leur présence serait à l’origine d’incidents avec d’autres parents. Le conflit aurait provoqué une «échauffourée devant les enfants», a précisé Gilles Retière qui dénonce une provocation. «Un affrontement est recherché», commente le maire socialiste de Rezé.

Source: http://www.la-croix.com/

07/09/2011

Sus aux collabos: liste des maires qui ont signé un appel pour faire voter TOUS les immigrés…

C’est une piqûre de rappel, mais il y a des gens à qui des rappels de vaccins sont nécessaires (les maires des villes ci-dessous nommées)…

Il faut que le peuple de France sache. Il faut que ceux qui les ont élu sachent. Notre devoir est de les montrer du doigt… Et celles et ceux qui veulent leur écrire afin de les mettre devant ce fait honteux de dhimmitude accomplie, ne vous gênez pas… On ne va pas les laisser brader notre France, non? Cracher sur notre République dont ils sont les représentants?

FDF

.

La France est en vente !

.

Quand ils auront le droit de vote, ils feront des listes pro-charia comme il en existe déjà et ils auront entre les mains l’avenir de VOS enfants Confirmation de cette information (voir les liens ci-dessous) . A noter que toutes ces villes sont dirigées par des Socialistes et pour une d’entre elles par Martine AUBRY , Maire de Lille ,candidate aux Présidentielles .

http://www.lagazettedescommunes.com/56207/26-villes-signent-un-appel-pour-le-droit-de-vote-des-etrangers/ http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110215.AFP2968/26-villes-signent-un-appel-pour-le-droit-de-vote-des-etrangers.html

Compte tenu des 6 millions d’immigrés déjà en France et à raison de 200 000 immigrés entrant légalement chaque année (chiffre du Ministère de l’Intérieur ), de TOUS ceux qui rentrent illégalement et du taux de natalité ( entre 3 et 6 minimum par famille) , il est évident que dans 20 ans , la majorité de nos élus seront d’origine africaine . Alors transmettons ce message pour alerter ceux qui , parmi nos connaissances, pensent voter pour un candidat socialiste . Comme il y a aucune chance pour que cela soit diffusé dans un journal, sur une radio ou à la télévion, je vous fais part de l’information. Ensuite, vous faites comme vous le sentez…

LA LISTE DES MAIRES PS BRADEURS DE LA CITOYENNETE

26 villes signent un appel pour le droit de vote des étrangers

Vingt-six villes ont relancé mardi le débat sur le droit de vote des étrangers aux élections locales, en signant un appel destiné à sensibiliser les pouvoirs publics et l’ opinion sur ce sujet. « Nous lançons un appel solennel et prenons l’ engagement de tout mettre en oeuvre pour que le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales soit reconnu », écrivent ces maires réunis au Sénat à l’initiative du premier magistrat de Strasbourg, Roland Ries (PS). « Aujourd’hui, les résidents étrangers doivent être considérés comme des citoyens à part entière », ajoutent-ils. L’opinion publique est favorable à l’évolution d’une citoyenneté attachée à la résidence et non pas seulement à la nationalité », estiment-ils. Rappelant que « le concept de citoyenneté contient le droit pour toute personne de participer aux prises de décision qui la concernent », ils soulignent que « son extension a déjà eu lieu pour une partie des étrangers résidents, ressortissants de l’UE, qui peuvent voter aux élections municipales et européennes ». « Il s’agit maintenant de donner les mêmes droits à tous les étrangers résidents », soulignent-ils.

L’appel est signé par les maires:

d’Angers, Aubervilliers, Bègles, Besançon, Caen, Chelles, Clichy-la-Garenne, Creil, Erstein, Grenoble, Illkirch-Graffenstaden, Les Ulis, Lille, Metz, Montbéliard, Nantes, Paris, Pau, Périgueux, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Denis, Strasbourg et Toulouse.

Plusieurs municipalités s’étaient associées pour initier cet appel à l’occasion du premier Congrès des Conseils de résidents étrangers le 16 octobre dernier à Strasbourg. Et après, à gauche, ça joue les vierges effarouchées devant le score du FN aux dernières élections ! Et ils se demandent pourquoi ?

Faire suivre sans modération…

17/08/2011

Actes de torture et de barbarie à Nantes…

Actes de torture et de barbarie, séquestration et vol. En outre, ils font avaler du sable à leur victime… C’est signé, ça.

FDF

.

Trois jeunes gens soupçonnés d’avoir commis des actes d’extrême violence contre un autre jeune fin juillet à Saint-Nazaire ont été mis en examen hier, pour «actes de torture et de barbarie, séquestration et vol» et l’un d’eux écroué, a-t-on appris de source judiciaire. Les deux jeunes qui n’ont pas été incarcérés ont été placés sous contrôle judiciaire. Un quatrième jeune a été mis en examen pour «non assistance à personne en danger» et laissé en liberté sous contrôle judiciaire. Les quatre « jeunes », trois âgés d’une vingtaine d’années et un mineur, avaient été interpellés jeudi dernier après avoir tendu un guet-apens à leur victime «pour des histoires de comportements jugés incorrects envers certaines de leurs copines», avait indiqué le parquet de Nantes. La victime avait reçu de nombreux coups portés au visage et au corps. Ses agresseurs avaient également tenté de la noyer, lui faisant entre autre avaler du sable.

Source: http://www.ladepeche.fr/

06/08/2011

Attentat terroriste contre la future mosquée de Malakoff !!!

Future mosquée de Malakoff : des vitres ont été brisées !

.

 Bizarre que l’on n’ai pas trouvés de tags racistes et/ou néo-nazis…

Cette fois, « ils » sont allés trop loin! Des jets de pierres ont brisé quelques vitres de la mosquée en construction! Des jets de pierres, rendez-vous compte! Comme contre les policiers et leurs voitures dans les « zones sensible ». Comme contre les pompiers appelés pour rien dans les mêmes endroits…

Les auteurs seront activement recherchés, arrêtés, torturés avec des raffinements de cruauté et périront dans d’affreuse souffrances, comme le veut la charia…

FDF

.

Les preuves accablantes…

Le chantier de la future mosquée de Malakoff, situé sur le boulevard de Seattle à l’est de Nantes, aurait été visité dans la journée de dimanche ou lundi. Une petite dizaine de vitres ont été brisées par des jets de pierre et devront donc être changées.

L’Association islamique de l’Ouest de la France (AIOF), maître d’œuvre du chantier, a porté plainte contre X. Une enquête a été confiée à la Sûreté départementale de Nantes.

La nouvelle mosquée devrait ouvrir début 2012.

Source: http://www.ouest-france.fr/

31/05/2011

Pitoyable Parti Socialiste… S’abaisser à ce point…

Manquent pas d’air, les socss ! Ils ne comptent plus sur les voix des muzz? C’est une insulte aux électeurs du Front National !!!

FDF

.

Présidentielles : Le PS demande aux électeurs du FN et de l’UMP de choisir son candidat !

Eternel candide, je croyais que dans les partis de gauche, c’était les militants à jour de leurs cotisations qui élisaient leur candidat pour la présidentielle, et que c’était même LEUR privilège pour ne pas dire qu’il s’agit de leur seul rôle… J’avais donc compris que les primaires du Parti socialiste, comme en 2006, allaient opposer quelques candidats, et que ce serait donc, tout à fait logiquement, les militants qui allaient trancher pour 2012. Je m’amusais d’avance de savoir si, comme en 2008, la Fédération du Nord, soutenant Aubry, allait davantage tricher que la fédération des Bouches-du-Rhône, plutôt favorable à Royal, et qui allait oser soutenir Hollande. Bref, je riais d’avance des promesses que les féodaux locaux déguisés en responsables socialistes allaient arracher aux candidats : poste de premier ministre, ministères, embauches d’amis dans les régions, dans les conseils généraux, dans les conseils régionaux, le tout habillé, naturellement, par un alibi programmatique indispensable pour arriver aux grandes synthèses liées aux congrès du PS où on lit tout et son contraire !

Eh bien j’avais tout faux, preuve, sans doute, que je n’ai pas su évoluer. Ce sont les « fascistes » du Front national qui osent encore demander à leurs électeurs d’élire leur chef, et leur proposent de choisir entre Marine Le Pen ou Bruno Gollnisch. Ce sont les « réactionnaires » de l’UMP qui demanderont à leurs adhérents de choisir, entre Nicolas et Sarkozy sans doute, mais de choisir quand même …

Mais à gauche, on ne fait plus comme cela, on n’est plus sectaire, on est vraiment démocrate. Certes, en 2006, à l’occasion de la promotion de Ségolène Royal, le PS avait déjà franchi un premier pas, au nom de la modernitude, avec les adhésions à 20 euros, qui avaient permis à des dizaines de milliers de nouveaux adhérents PS – dont beaucoup n’y resteront que le temps de cette élection – d’avoir soudain plus d’importance que les militants historiques, qui payaient plus cher leur cotisation. A présent, il faut donc passer à une nouvelle étape, encore plus moderne que sous Ségolène ! C’est pourquoi le PS demande au peuple de France de voter pour le candidat de ses primaires, les 9 et 16 octobre. (1) Incrédule, je suis donc allé voir sur le site « Les primaires citoyennes », pour examiner comment cela allait se passer. Je n’en ai pas cru mes yeux. J’ai constaté de graves anomalies au regard de la politique et des batailles du Parti Socialiste de ces trente dernières années. Qu’on en juge :

D’abord, il faut être inscrit sur les listes électorales pour pouvoir voter. Mais c’est horriblement raciste, cela ! Quid de nos camarades clandestins, quid des musulmans étrangers contraints de prier sur les trottoirs ou sur la chaussée, quid de nos réfugiés tunisiens à qui Delanoé a payé l’hôtel ? Comment les maires socialistes de Paris et de Toulouse peuvent-ils organiser des votations citoyennes en faveur du droit de vote des étrangers (1% de votants à Toulouse), et ne pas appliquer cela pour leur parti ? Comment, le 15 février dernier, au Sénat, 26 maires, d’Angers, Aubervilliers, Bègles, Besançon, Caen, Chelles, Clichy-la-Garenne, Creil, Erstein, Grenoble, Illkirch-Graffenstaden, Les Ulis, Lille, Metz, Montbéliard, Nantes, Paris, Pau, Périgueux, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Denis, Strasbourg et Toulouse peuvent-ils faire la même demande, et ne l’appliqueraient-ils pas lors de cette primaire interne ? (2) Comment la camarade première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, peut-elle refuser au maire de Lille, Aubry Martine, cette juste revendication ?
Je ne doute pas que les fidèles lecteurs de Riposte Laïque vont saisir immédiatement les associations anti-racistes, pour qu’elles entament auprès des tribunaux les démarches nécessaires !…

Suite et source: http://ripostelaique.com/presidentielles-le-ps-demande-aux-electeurs-du-fn-et-de-lump-de-choisir-son-candidat.html

16/05/2011

Nantes: la mairie socialiste finance en partie le centre « culturel ». Il faut leur expliquer ce que c’est…

Quelle est la différence entre un « centre culturel » et un lieu de culte? Il n’y en n’a pas! Les musulmans l’ont compris depuis longtemps. Un « centre culturel » fait partie d’un lieu de culte…

Apparemment, la municipalité de Nantes ne doit pas le savoir. Il faut lui expliquer qu’en outre, elle bafoue la loi de 1905…

FDF

.

Nantes : une grande mosquée subventionnée pour 2012

maquette-assalam-nantes-malakoff.jpg


L’ Association Islamique de l’Ouest de la France (AIOF – branche régionale des islamistes de l’UOIF) a acheté un terrain de 3100 m² afin de construire une mosquée comprenant une partie  de 650 m 2 dédiée à « l’apprentissage de la langue arabe, du saint Coran, et développer le soutien scolaire »

Le projet total qui permettra d’accueillir 1500 fidèles aura  un coût de 3.2 millions d’euros.

La  partie culturelle comprendra une salle de conférences, cinq salles de classe, une bibliothèque, une librairie, une crèche et des bureaux. Cet ensemble est estimé à 1 millions d’euros.

La ville de Nantes apporte une subvention de 200 000 euros pour cette partie « culturelle » nous apprenait Presse-Océan dans son édition du 11 mai 2009. Le même journal rapportait la venue de Tariq Ramadan pour une conférence de l’AIOF…

Une livraison était prévue pour fin 2010, une date repoussée à fin 2011 début 2012.

Le projet est situé à Nantes au bord du Parc de Mauve, à proximité du quartier Malakoff. Plus d’informations sur le site internet de la mosquée et l’avancée des travaux en photos.

Source: http://www.islamisation.fr/

01/03/2011

« Ouvrez une école, vous fermerez une prison. »

C’est de……………………. Victor Hugo.

Je ne suis pas trop d’accord sur ce genre de pétition qui en fait cherche des excuses aux horribles méfaits de ce genre de meurtrier. Je serais pour une justice plus expéditive. Ce type est parfaitement conscient de ses actes. C’est trop facile de cacher sa barbarie sous le couvert de son éducation « défaillante ».

Il doit payer pour ça; surtout que, par son mutisme, il en rajoute à la douleur des proches de Laëtitia. Mais bon, je relaye tout de même. Si ça pouvait servir à éviter ce genre de choses. Mais j’ai bien peur que non… Tout mon soutien à cette famille dans la peine la plus pénible.

FDF

.

Il avait raison : manquer l’éducation
d’un enfant peut avoir des conséquences
graves.

Alors à l’heure où la France entière
pleure la mort de Laëtitia Perrais, à
Nantes, SOS Éducation s’associe
à la douleur de la famille, et rappelle

à quel point, dans cette affaire, l’absence
de repères sociaux et moraux dont
souffre l’assassin « présumé »  Tony Meilhon
a eu des conséquences dramatiques.


Pour ne pas rester sans rien faire face
à ce drame
, nous vous invitons à regarder

cette vidéo, entièrement gratuite, qui a été
préparée par l’Institut pour la Justice :

http://www.institutpourlajustice.com/video/index.html

Cette vidéo appelle à signer une pétition
au Président Nicolas Sarkozy, en hommage
à Laetitia. Nous espérons que vous souhaiterez
la signer, vous aussi.

Bien cordialement,
Vincent Laarman


16/02/2011

Le « top 26 » des villes de France les plus soumises à l’envahisseur…

Désolé si vous habitez l’une d’entre elles. Mais il vous reste encore le droit de résister et de manifester votre patriotisme le mois prochain dans les urnes… Et de poser la cerise sur le gâteau en 2012.

Sinon, d’ici peu, nous aurons des élus islamistes radicaux qui disposeront de notre sort. Et Dieu sait si cela ne sera pas du tout marrant pour nous…

FDF

26 villes signent un appel pour le droit de vote des étrangers !

Vingt-six villes ont relancé mardi 15 février 2011 le débat sur le droit de vote des étrangers aux élections locales, en signant un appel destiné à sensibiliser les pouvoirs publics et l’opinion sur ce sujet.

« Nous lançons un appel solennel et prenons l’engagement de tout mettre en oeuvre pour que le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales soit reconnu », écrivent ces maires réunis au Sénat à l’initiative du premier magistrat de Strasbourg, Roland Ries (PS).

Opinion publique favorable – « Aujourd’hui, les résidents étrangers doivent être considérés comme des citoyens à part entière », ajoutent-ils. « L’opinion publique est favorable à l’évolution d’une citoyenneté attachée à la résidence et non pas seulement à la nationalité », estiment-ils. (FDF: tiens; il y a eu un référendum ?)

Rappelant que « le concept de citoyenneté contient le droit pour toute personne de participer aux prises de décision qui la concernent », ils soulignent que « son extension a déjà eu lieu pour une partie des étrangers résidents, ressortissants de l’UE, qui peuvent voter aux élections municipales et européennes ».

« Il s’agit maintenant de donner les mêmes droits à tous les étrangers résidents », soulignent-ils.

L’appel est signé par les maires des villes suivantes :

  • Angers,

  • Aubervilliers,

  • Bègles,

  • Besançon,

  • Caen,

  • Chelles,

  • Clichy-la-Garenne,

  • Creil,

  • Erstein,

  • Grenoble,

  • Illkirch-Graffenstaden,

  • Les Ulis,

  • Lille,

  • Metz,

  • Montbéliard,

  • Nantes,

  • Paris,

  • Pau,

  • Périgueux,

  • Quimper,

  • Reims,

  • Rennes,

  • Rouen,

  • Saint-Denis,

  • Strasbourg,

  • Toulouse.

Plusieurs municipalités s’étaient associées pour initier cet appel à l’occasion du premier congrès des conseils de résidents étrangers le 16 octobre dernier à Strasbourg.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a dénoncé cette initiative en estimant dans un communiqué que rattacher la citoyenneté à la résidence et non à la nationalité serait « contraire à toute la tradition française », « aux valeurs de notre République » et « au concept même de démocratie ».

Selon Mme Le Pen, « il s’agit par ailleurs du seul droit qui reste aux Français, alors que les aides sociales sont déjà, hélas, distribuées depuis quelques décennies sans aucune distinction de nationalité ».

La question du droit de vote des étrangers aux élections locales revient régulièrement sur le devant de la scène. Le 30 mars 2010, les députés de la majorité avaient sans surprise repoussé une proposition de loi socialiste visant à donner le droit de vote et d’éligibilité aux étrangers non-européens aux élections municipales.

D’après http://www.lagazettedescommunes.com/

11/12/2010

Encore deux disparitions « inquiétantes » à Nantes… Appel à témoins.

Bizarre…

Ca me rappelle étrangement l’affaire récente de ce jeune étudiant de 16 ans disparu et retrouvé tabassé et égorgé à Belfort, mains liées dans le dos… Pas vous? Souhaitons que l’issue de ces deux disparitions ne soient pas identique.

FDF

Deux jeunes hommes ont disparu vendredi et samedi dernier, à 24 heures d’intervalle, en sortant de la même boîte de nuit. Des recherches sont en cours.

Le parquet de Nantes préfère ne parler que d’une «troublante coïncidence» pour l’instant. Le jeudi 2 décembre, Rémy Calmejane, un étudiant de 19 ans en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps), se rend avec des amis au Calysto, une boîte de nuit située près des bords de Loire, à Nantes. Vers 4 heures du matin, fatigué, il quitte les lieux. Ses parents signalent sa disparition le lendemain matin. Le vendredi 3 décembre au soir, un autre étudiant, Grégoire Rigault, âgé de 24 ans, se rend au même établissement. Il s’en va là encore vers 4 heures, et le même scénario se reproduit : Grégoire Rigault n’a plus été revu. Dans les deux cas, le parquet a ouvert une enquête pour «disparition inquiétante».

Rémy Calmejane a disparu vendredi 3 décembre à 4 heures.
Rémy Calmejane a disparu vendredi 3 décembre à 4 heures.

Des nombreux moyens ont été utilisés pour tenter de retrouver la trace des deux jeunes gens. Une portion de la Loire a été inspectée par des plongeurs et survolée en hélicoptère. Un chien de la gendarmerie a suivi la trace de Rémy Calmejane jusqu’à la gare maritime de la ville, sans qu’il soit établi si le jeune homme était passé par là pour venir ou repartir, rapporte Ouest-France.

Mauvaise rencontre ou chute mortelle ?

Le procureur de la République de Nantes Xavier Ronsin a déclaré jeudi soir que «les recherches menées [dans la journée] par les pompiers et les gendarmes avec des plongeurs, ainsi que des chiens, n’ont rien donné». Elles doivent se poursuivre ce vendredi, ainsi que les auditions. Pour l’instant, aucun élément ne permet d’exclure ou de privilégier la piste criminelle ou accidentelle, a précisé le magistrat. Interrogé sur un possible lien entre les jeunes hommes, il a précisé qu’»il n’a pas été établi procéduralement que les deux disparus se connaissaient».

Grégoire Rigault n'a plus été revue depuis le 4 décembre, à 4 heures.
Grégoire Rigault n’a plus été revue depuis le 4 décembre, à 4 heures. Crédits photo : HO/AFP

Pierre Calmejane, le père de Rémy, assure pour sa part que les deux jeunes ne se connaissaient pas. Il soutient aussi que son fils «n’est pas tombé à l’eau tout seul» et qu’il a dû faire une mauvaise rencontre. «C’est un étudiant bon vivant, qui n’a pas de problème de fugue ou de tendance suicidaire», a-t-il expliqué. «Il avait bu, c’est clair, mais selon ses copains, il ne titubait pas, il pouvait marcher». Depuis vendredi, son portable est sur messagerie et sa carte bleue muette.

De son côté, Grégoire Rigault, qui étudiait pour devenir expert-comptable, devait passer son permis de conduire pour la deuxième fois lundi mais il ne s’est jamais présenté à l’épreuve. «Quoi qu’il arrive, il n’aurait jamais fait ça», estime un proche cité par Le Parisien. Un appel à témoin a été lancé par la police judiciaire de Nantes ( 02 53 46 70 00).

Source: http://www.lefigaro.fr/

02/12/2010

Justice: on croit rêver…

Et encore une réactivation du sentiment d’impunité! On va aller jusqu’où, comme ça? C’est se foutre du monde. Notre Justice est en train de perdre toute crédibilité… Il y a des lois à changer… Tu parles d’un tribunal « correctionnel »! Dans le cas présent, « on  » va proposer au « jeune » un stage de citoyenneté ou des heures de travail d’intérêt général… On lui laisse le choix, en outre. Pour un vol de voiture et conduite sans permis. Dément! La prochaine fois que vous vous ferez arrêter pour excès de vitesse ou autre pécadille, dites nous si « on » vous aura laissé le choix de la peine infligée…

FDF

.

A une minute près, il échappe au tribunal correctionnel !

Un jeune arrêté le jour de son anniversaire a pu prouver qu’il avait eu 18 ans… une minute après son arrestation. Il devra donc être jugé par le tribunal pour enfants.

Soixante secondes décisives. Un jeune qui comparaissait mardi devant le tribunal correctionnel de Nantes pour vol de voiture et conduite sans permis a pour l’instant échappé à son procès grâce à son acte de naissance. Le document révèle qu’il était encore mineur au moment des faits…à une minute près.

Le jeune a été interpellé le dimanche 28 novembre à 22h49, le jour de ses 18 ans. Placé en garde à vue, il a été traduit devant le tribunal correctionnel deux jours après son interpellation. Mais son avocate a soulevé l’incompétence du tribunal : «Je ne disposais pas de l’heure exacte de naissance de mon client qui établit la majorité d’une personne». Or, la comparution devant ce tribunal est valable uniquement pour les personnes majeures. Le tribunal a alors sollicité un extrait d’acte de naissance. «Il s’est avéré que mon client est né le 28 novembre 1992 à 22h50. Les faits qui lui sont reprochés ont donc été commis pendant qu’il était mineur», précise son avocat, Me Delphine Banquet. «A une minute près, la situation pénale change du tout au tout».

Des peines moins importantes.

Devant ce constat, le « jeune » est ressorti libre du palais de justice. Il sera convoqué prochainement devant le juge pour enfants. Une différence notable puisque « les peines encourues devant le tribunal pour enfants sont deux fois moins importantes que devant le tribunal correctionnel», précise Me Banquet, satisfaite de ce renvoi.

Alors qu’il risquait jusqu’à trois ans de prison pour le vol de voiture, le jeune, dont le casier judiciaire est vierge, encourt donc désormais une peine moindre. Il pourrait notamment se voir proposer un stage de citoyenneté ou un travail d’intérêt général

Source: http://www.lefigaro.fr

21/09/2010

Liès Hebbadj: le revoilà, celui là ?

L’INDIGESTE de la République est de retour. Il refait parler de lui, et pas en bien, évidemment… Mais foutez-nous ça hors de France! Je sais, je sais: ça fait vendre; de la presse, en particulier. Mais moi, ça me fait ch… qu’un indigène qui se fout de tout le monde ait encore les honneurs des médias. Ca me colle même de l’urticaire. Qu’on l’expulse une bonne fois pour toutes! C’est impressionnant qu’avec tout les délits qu’il a commis il soit encore « en circulation ». Ce type doit en outre bien rire dans sa barbe que l’on parle de lui, c’est indéniable. Retour au bled et vite! Ah bon? Ils n’en veulent plus? On les comprend…

Nous avons d’autres problèmes autrement plus importants à solutionner, chez nous, en France…

FDF

.

21/09/2010

Président d’une association, le commerçant nantais est soupçonné cette fois d’avoir utilisé les fonds de celle-ci pour financer ses avocats.

Lies Hebbadj, le compagnon de la femme verbalisée en avril dernier pour conduite avec un niqab à Nantes, a été de nouveau placé en garde à vue par la police judiciaire nantaise vendredi soir.

Liès Hebbadj placé en garde à vue pour motif financier

AFP/Archives/Frank Perry

Lies Hebbadj, dont une compagne avait contesté en avril une contravention pour port du niqab au volant, a de nouveau été placé en garde à vue ce lundi matin.

« Liès Hebbadj est entendu sous le régime de la garde à vue par la brigade financière de la police judiciaire de Nantes, sur l’utilisation des fonds et des chéquiers en provenance de l’association culturelle musulmane de Rezé qu’il présidait », a déclaré le procureur de la République à Nantes, Xavier Ronsin.

D’après le site de Presse Océan, Liès Hebbadj aurait détourné cet argent pour financer les honoraires de ses avocats.

Nombreux antécédents

« Une enquête a été ouverte pour abus de confiance à la suite de la plainte du trésorier de cette association », a-t-il ajouté.

Le commerçant, qui vit à Rezé, près de Nantes, a été placé sous le feu des projecteurs fin avril en plein débat sur l’interdiction du voile intégral, quand l’une de ses concubines a décidé de contester une contravention pour avoir conduit en niqab.

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, avait demandé que le commerçant soit déchu de sa nationalité française en évoquant des soupçons de polygamie et de fraude aux aides sociales.

Liès Hebbadj a déjà été mis en examen le 8 août pour viol et violences aggravées et le 9 juin pour escroquerie, fraude aux aides sociale et travail dissimulé.

Source: http://tinyurl.com/3x4oup8

Page suivante »