Francaisdefrance's Blog

21/01/2012

Crime odieux: 2 têtes de cochon trouvées sur le chantier d’une mosquée !

Photo d’illustration

.

Tiens; un nouveau genre de plainte (voir plus bas…).

Les médias pourraient éviter de donner ce genre d’infos. Ca donnera certainement des idées à certains et une nouvelle occasion aux muzz de se plaindre, ainsi qu’à leurs politico-admirateurs qui se trouvent faussement traumatisés vu qu’ils sont en quête d’un nouvel électorat.

Je ne vise personne en particulier…

FDF

.

UN CRIME ODIEUX   !!!!!!!   Le maire de la « gauche citoyenne » est indigné, supéfait,  choqué  et demande des sanctions à l’encontre de  ces  grands criminels.

Jamais  il se demande  pourquoi un tel rejet de l’islam et des adeptes de cette secte de haine et de destruction ???  Il ne se demande pas si le peuple de France a en ras le bol de l’islamisation même pas rampante ???

JC JC…

.

Une plainte pour « injures publiques à caractère religieux » a été déposée après la découverte hier de deux têtes de cochon sur le chantier de construction d’une mosquée à Nanterre, a-t-on appris de source policière.

« Une première tête de cochon fraîchement coupée a été découverte jeudi matin devant la porte du chantier et une autre a été jetée derrière la palissade », a expliqué cette source.
Le maire de Nanterre (Gauche citoyenne) Patrick Jarry a exprimé ce vendredi dans un communiqué « son émotion à la suite de l’acte malveillant et provocateur qui a visé le chantier de construction de la future mosquée ».

« Ceux qui ont commis cet acte raciste doivent être recherchés et sanctionnés », a ajouté le maire, réaffirmant « l’engagement de l’équipe municipale pour le vivre ensemble et le libre exercice des cultes dans la dignité ».

Le président de l’association Irchad (Orientation en arabe), Rachid Abdouni, chargé de gérer la future mosquée, a qualifié cet acte d' »odieux ». « Mais cela ne nous empêchera pas de continuer à prôner un message de tolérance pour que chacun puisse exercer son culte librement et sans haine », a-t-il ajouté dans un communiqué. Le commissariat de Nanterre a été chargé de l’enquête.

Source: http://www.lefigaro.fr/

19/01/2012

Nanterre: le recteur de la mosquée devant le tribunal pour « abus de confiance » et « blanchiment » d’argent…

Appel aux dons pour la mosquée de Nanterre: donnez des sous, plein !!!

Bon. Tant qu’ils trafiquent entre eux, ce n’est pas grave. Ce serait avec l’argent du contribuable Français que ça se passerait autrement…

FDF

Donnez, donnez !

.

Le procès du cheikh Mohamed Boudjedi, recteur de la mosquée de Nanterre, est reporté au 10 mai prochain, en raison de lindisponibilité de son avocate. Cette figure de l’islam des Hauts-de-Seine est accusé d’« abus de confiance » et de « blanchiment » d’argent. Soupçonné d’avoir détourné des dons des fidèles à son propre profit, à hauteur de 20 000 euros, le cheikh est également accusé d’avoir empoché 26 00 euros de subventions de la part de la Grande Mosquée de Paris.

« C’est une machination », s’est défendu l’accusé à la sortie du tribunal. Selon Mohamed Boudjedi, les 20 000 euros correspondraient au paiement des cours d’arabe de plus de 150 élèves, alors que les cinq professeurs ne sont autres que ses enfants. Les sommes versées par la Grande Mosquée de Paris correspondraient, quant à elles, à son « salaire », à hauteur de 750 euros mensuels, alors que l’enquête démontre que l’argent serait utilisé pour faire vivre la mosquée et non son recteur.

Autre point noir de cette affaire, le chantier de la mosquée Emir-Abdelkader à Nanterre. L’entrepreneur choisi par l’association islamique aurait déjà détourné des centaines de milliers d’euros du chantier.

Source: Saphir.news

25/12/2011

Passé (presque) entre les lignes… Un cheik pas trop sans provisions à la mosquée de Nanterre.

« C’est pas moi, m’sieur ! »

Encore un religieux pris la main dans le sac, mais ce n’est pas lui…

Arrêtons de stigmatiser ces braves gens !

FDF

.

Figure emblématique de l’islam dans le département, le recteur de la mosquée de Nanterre s’est retrouvé devant le tribunal hier pour répondre d’abus de confiance et de blanchiment.

Nanterre, palais de justice, hier. Mohamed Boudjedi, recteur de la mosquée de Nanterre, nie les faits qui lui sont reprochés. Il parle de « machination ».

Mohamed Boudjedi, recteur de la mosquée de Nanterre, nie les faits qui lui sont reprochés. Il parle de « machination ». | (LP/V.M.)

Les fidèles abusés, le chantier interrompu de la future mosquée, des subventions détournées… Mohamed Boudjedi, recteur de la mosquée de Nanterre, se retrouve au cœur de la tourmente. Hier, cet homme de 64 ans, figure de l’islam des Hauts-de-Seine, était convoqué devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour répondre d’« abus de confiance » et « blanchiment ».

Il est soupçonné d’avoir trompé les fidèles en gardant l’argent des dons. Plus de 20000 € auraient été détournés à son propre profit entre 2006 et 2008. Le cheikh Boudjedi est aussi suspecté d’avoir empoché plus de 26000 € de subventions accordées par la Grande Mosquée de Parispour la salle de prière de Nanterre.

L’indisponibilité de l’avocate de Mohamed Boudjedi a conduit le tribunal à reporter le procès hier. Le prévenu s’expliquera donc devant la 14e chambre correctionnelle, spécialisée dans les escroqueries, le 10 mai 2012. Lors du procès, il répondra également du blanchiment d’une centaine de milliers d’euros.

« C’est une machination », commentait le recteur Boudjedi en quittant la salle d’audience. Barbe grise, vêtu d’une grande djellaba blanc cassé, un couvre-chef clair et bordeaux sur le crâne, « sa sainteté », comme l’appelle son proche conseiller, a eu l’air bien égaré à la barre. Après l’audience, il était plus à l’aise et prompt à se défendre. D’abord, les dons, ils se font « comme ça », dit-il. Après la prière, les fidèles lui glissent quelques billets pour leur mosquée. Mais il n’a « rien volé », s’indigne le religieux.

Les 20000 € correspondent au paiement de cours d’arabe dispensés à 150 élèves, selon lui. « Ils donnent 200 € pour l’année. Il faut bien payer les cinq professeurs », justifie-t-il, précisant que l’enseignement est assuré par ses « cinq enfants ». Si on lui remet tant d’argent, c’est aussi « pour les moutons », poursuit le cheik.

« Pour l’Aïd, je vais acheter moi-même 50 moutons et je les ramène dans le camion. Je les égorge et les prépare pour mes fidèles, c’est mon devoir. » Quant aux sommes versées par la Grande Mosquée de Paris, c’est juste son « salaire de mufti », versé « depuis 1992. » Sept cent cinquante euros mensuels pour ses offices. Sauf que, d’après les enquêteurs de la police judiciaire parisienne, il s’agit bien d’une subvention destinée à faire vivre la mosquée et pas le recteur Boudjedi.

Une autre affaire désagréable ternit l’image du religieux : le chantier de la mosquée Emir-Abdelkader, qui dissimulerait une vaste escroquerie. L’entrepreneur chargé de sa construction, choisi par l’Association islamique des religieux de Nanterre de Boudjedi, aurait détourné des centaines de milliers d’euros. Un juge d’instruction enquête. Là encore, il s’agit d’une « machination », soutient le cheik.

Source: http://www.leparisien.fr/

17/11/2011

Un chapiteau pour 600 « fidèles » à Puteaux !!!

Et au pied de la tour de la Société Générale, en plus! Rien ne les arrête. Même pas le respect des plans d’urbanisme… Et, cerise sur le gâteau, ils invoquent la stigmatisation.

A quand des parcs à chameaux?

FDF

.

La mosquée de Puteaux connait depuis de nombreuses années de grandes difficultés pour accueillir les nombreux fidèles, et plus particulièrement le vendredi. Pour parer au manque de places, l’association Solidarité Islamique a récemment entamé la reconstruction de la mosquée.

En attendant, depuis le 21 octobre, les fidèles ont à leur disposition un chapiteau de 700 m². En effet, l’association a réussi à obtenir du maire de Puteaux un emplacement inutilisé sis 467 boulevard Aimé Césaire et un chapiteau pour accueillir jusqu’à 600 fidèles. Le lieu de culte provisoire se situe au pied de la tour de la Société générale, et c’est d’ailleurs une véritable aubaine pour les musulmans « travaillant » dans le quartier de la Défense, pour qui trouver une mosquée le vendredi relevait du parcours du combattant.

Mais pas de privilège, l’association loue l’emplacement à la mairie de Puteaux. Jusqu’ici rien d’anormal, excepté que cette initiative n’est pas du goût de Patrick Jarry, maire de la ville mitoyenne de Nanterre. En effet ce dernier a adressé une lettre à Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux, dans laquelle il exprime son mécontentement et déclare ne pas avoir été prévenu de cette installation. Bien que le terrain appartienne à la ville de Puteaux, celui-ci se trouve sur le fief de Patrick Jarry.

Dans son courrier, le maire précise qu’il n’est pas le seul à être mécontent. Il va jusqu’à impliquer la communauté musulmane nanterienne dans son combat contre Joêlle Ceccaldi. A en croire le maire, les musulmans de la mosquée du Parc seraient mécontent de voir ce chapiteau provisoire à quelques mètres de la leur. Le maire de Nanterre ne serait il pas en train de préparer une guerre de territoire contre sa voisine et utiliser les musulmans comme chair à canon ?

Patrick Jarry conclut dans son courrier qu’il compte bien user de tous les moyens du Droit qui sont à sa disposition pour faire démonter ce chapiteau. Bien évidemment, il n’est pas question de remettre en cause la pratique du culte musulman mais plutôt les règles d’urbanisme qui n’ont pas été respectées. «Mais bien sûr… et la marmotte met le chocolat dans le papier d’alu ».

SourceTrouveMosquée

01/08/2011

Bienvenue à Euros-Primeurs chez les collabos!

A boycotter, vite !!! En France, on n’aime pas les collabos, c’est connu et prouvé… Un jour, ils devront nous rendre des comptes; eux aussi.

FDF

.

Pas d’alcool, pas de porc, des produits 100% halal, le premier supermarché de l’Oise qui ne propose que des produits certifiés vient d’ouvrir ses portes.

CREIL, EURO PRIMEURS, HIER APRÈS-MIDI. La clientèle était au rendez-vous des premiers jours d’ouverture de cette nouvelle enseigne.

CREIL, EURO PRIMEURS, HIER APRÈS-MIDI

Au supermarché Euro Primeurs, inutile de chercher l’alcool ou le porc parmi les allées, en revanche, de nombreuses marques contenant le mot halal, encore peu connues du paysage commercial français, remplissent les rayons. C’est une première à Creil, et dans l’Oise, la nouvelle enseigne de près de 1000 m2, est 100% halal. Sur l’imposante façade moderne ou le parking aménagé, situés à l’embranchement des routes de Chantilly et du boulevard Salvador-Allende, aucune pancarte n’indique pourtant cette spécificité.

A l’intérieur du magasin, seules quelques discrètes affichettes au rayon boucherie précisent que les mets sont certifiés halal.

Une initiative encore rare en France. Le commerce halal a connu un véritable boom ces dernières années. De nombreuses marques se sont converties à ce créneau porteur, à l’image du fast-food Quick de Nogent-sur-Oise ou des hypermarchés qui ont intégré des rayons halal à leurs commerces. Toutefois, la naissance d’un supermarché exclusivement halal, excluant certains produits de la vente, reste rare. « Il en existe très peu en France, signale Florence Bergeaud-Blacker, spécialiste à l’Institut de recherches sur le monde arabe et musulman et auteur du livre Comprendre le halal. Cela prouve que l’offre s’est diversifiée, les associations de consommateurs musulmans apparues dans les années 2000 sont pour beaucoup dans la progression de cette tendance commerciale. »

La première grande enseigne entièrement halal avait ouvert ses portes à Nanterre (Hauts-de-Seine) en mars 2010. Un succès immédiat, dont se satisfait aujourd’hui son patron : « La clientèle a augmenté, nous avons pu inaugurer une autre enseigne à Paris, notre projet est d’en ouvrir d’autres en Ile-de-France et de nous attaquer à la province. »

« Nous, on mise sur la certification halal. »

Source: http://www.leparisien.fr

17/05/2011

Réinsertion pour la racaille: échec total.

C’était perdu d’avance, ce stage. La réinsertion de la racaille… Ca me fait bien rire. Il n’y a qu’un endroit où ça pourrait encore marcher: à Cayenne, en « stage commando » ou dans la Légion Etrangère…

FDF

.

Education : Stage militaire en ERS pour collégiens en difficulté... Le fiasco.

De la difficulté de redresser éduquer les jeunes en échec scolaire

Si l’on en croit le Parisien, les cadres du 121ème Régiment du Train de Montlhéry ont eu fort à faire avec une quinzaine de collégiens de l’Etablissement de réinsertion scolaire (ERS) de Nanterre (92).

L’Education nationale a pris l’initiative d’envoyer en stage au 121ème RT des élèves en grande difficulté, afin de leur faire goûter la vie et la discipline militaires : lever à l’aube, TIG (travaux d’intérêt général), éducation civique, course d’orientation, marche, etc… D’après le quotidien, l’inspection d’académie a même souhaité que les déplacements se fassent « au pas cadencé ».

Seulement voilà, ces adolescents ont donné du fil à retordre aux militaires du 121ème RT, au point que ce stage a viré au fiasco, étant donné qu’il a été marqué, écrit Le Parisien, par des « altercations à répétition et une hostilité ouverte à l’égard des encadrants ».

Quant à la Marseillaise, un gradé a confié que « certains la chantaient en rap en modifiant les paroles comme ont peut l’imaginer ». « On a beau avoir essayé de les séparer, d’isoler ceux qui apparaissaient comme des meneurs, c’était très difficilement gérable » a-t-il expliqué.

Etant donné que ces jeunes « stagiaires », rétifs à toute idée de discipline et de rigueur (sinon, ils ne seraient pas dans un établissement spécialisé), n’avaient pas le statut militaire, les cadres du 121ème RT ne pouvaient pas leur appliquer les sanctions auxquelles s’exposent une recrue en cas de manquement.

Source : zone Militaire

15/05/2011

Dormez tranquille, braves citoyens…

Les chiffres de la délinquance sont en baisse… Je me répète, mais il faut le savoir.

FDF

.

Les enquêteurs de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) viennent de mettre la main sur plusieurs armes de guerre, transportées dans le coffre d’une voiture par des trafiquants domiciliés dans le Val-d’Oise. Les policiers de l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) ont interpellé, le 4 mai, deux hommes en possession d’un tube lance-roquettes M80 et d’un fusil d’assaut kalachnikov à Nanterre (Hauts-de-Seine).
Au cours de leur perquisition, les fonctionnaires ont également saisi une carabine de calibre 30, un fusil à pompe de calibre 12 ainsi qu’une centaine de munitions dans un appartement de Bessancourt (Val-d’Oise).
« La saisie d’un lance-roquettes reste chose rare, indique une source proche de l’affaire. En France, on en récupère une dizaine par an. Dans ce dossier, les principaux commanditaires étaient deux frères, âgés de 28 ans et 30 ans, originaires de Saint-Gratien. » Six trafiquants présumés ont été placés en détention provisoire.
L’antenne de police judiciaire de Cergy a également travaillé sur cette affaire.

Source : Le Parisien Merci à Herstalle. Via: http://www.defrancisation.com/

30/03/2011

Une mosquée de Nanterre diffuse l’appel du muezzin…

Et on laisse faire ça… Le pire est que ça ne date pas d’aujourd’hui… C’est vraiment se foutre du monde!

FDF

.

Lors de la dernière émission de Teum-teum (France 5). Un converti à l’islam est interviewé par le présentateur, ils déambulent dans une rue. A la fin de la séquence des appels à la prière venant d’une mosquée à minaret sont clairement entendus (1). Jean Pavée se demandais si la séquence avait bien été tournée à Nanterre (2)

La réponse est oui, la rue de l’interview est celle des Grands Buissons et l’appel du muezzin vient de la mosquée Emir Abdel Kader au 38 avenue de la République.

Maintenant la question à se poser est, est-ce que l’appel à la prière a été fait dans le cadre de l’émission? Ou est-ce que cette mosquée se permet de diffuser par haut-parleurs des appels à la prière?

Je me suis rendu les vendredi 18 et 25 mars près de cette mosquée à l’heure de la grande prière du vendredi. Et bien oui, en France, à Nanterre, tout en quartier reçoit des « convocations » à la prière. Une source policière nous a appris que ces appels duraient depuis 4 ans!

Les appels sont entendus à 250 mètres à la ronde, si mes souvenirs d’écolier sont bons, (surface= rayon² X 3.14) cela représente une surface de 196 250 m².
Un petit tour sur wikipédia nous apprends que la densité de Nanterre est de 7 347 hab. /km², donc environ 1 442 citoyens de Nanterre subissent ces convocations islamiques!

Mais encore plus scandaleux, les responsables de cette mosquée sont en train d’édifier une mosquée monumentale (3) quelques centaines de mètres plus loin, cette fois-ci elle sera dotée de DEUX minarets qui culmineront à plus de 36 METRES DE HAUT! (4)

A quelle distance les appels seront entendus?

Il y a un collège pile en face, le collège République!!!! Comment les enseignants inculqueront les valeurs de la République et de la laïcité à leurs élèves à l’ombre de ces minarets?

La célèbre Université de Nanterre est à deux pas. Les étudiants de cette université, si soucieux du développement de leur conscience citoyenne et politique accepteront-ils que les slogans de leurs AG soient couverts par les appels du Muezzin?

Peut-on faire subir ce voisinage aux riverains (dont les Gardes Républicains de la caserne Rathelot) sans demander leur avis? (5)

L’avenue de la République à Nanterre « accueille » déjà deux mosquées à minarets (6) , cette avenue mérite t’elle encore son nom?

Un prochain article reviendra sur les malversations financières dont est accusé le recteur de cette mosquée (7).

Florian Pipantère

SOURCES

1) Mensonge aux Grandes Gueules, à partir de 1’54″ pour Nanterre :

04/01/2011

Bonne année, bonne santé et bonne insécurité…

2011 commence sous les meilleures augures… Et on nous dit, encore et toujours, que la délinquance baisse de plus en plus; enfin, les chiffres… Le disque, le CD, pardon, commence à être usé…

Prévention, sensibilisation, stages de citoyenneté, intégration… Et si on essayait la répression; la vraie, pas celle qui protège les racailles???

FDF

.

Un bureau de poste attaqué à l’explosif à Nanterre !

Un distributeur automatique de billets (DAB) de la Banque Postale a été attaqué à l’explosif tôt lundi matin, à Nanterre (ministre de l’Intérieur). L’attaque s’est produite vers 7h15 dans le quartier Pablo-Picasso et n’a pas fait de blessés.

La police n’était pas en mesure en ce milieu de matinée de dire si de l’argent avait été dérobé.

Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée à la Brigade de répression du banditisme, le distributeur venait tout juste d’être réapprovisionné en billets, a précisé une source policière.

Les attaques contre les distributeurs automatiques de billets à la voiture bélier ou à l’explosif ont baissé de plus de 30 % en 2010 par rapport à 2009, notamment grâce à des dispositifs de sécurité, mais elles sont de « plus en plus violentes », selon la profession.

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, avait annoncé mi-décembre qu’il y avait eu 37 attaques de DAB depuis le début de l’année contre 60 à la même époque en 2009. Ah bon?

Source: http://www.lexpress.fr/

01/11/2010

Nanterre: elles (et ils) veulent de l’exotisme, les collabos…

Et bien ils vont en avoir, de l’exotisme, quand la charia sera appliquée et que des mosquées recouvriront le territoire de notre France; mosquées financées avec les recettes issues de la vente des produits halal bien sûr… Et c’est les « con »verti(e)s qui donnent l’exemple. Lamentable… Il y a du ménage à faire, en France. Ce ne sont pas les collabos qui manquent…

Nanterre; d’islam

FDF

.

Ouvert il y a six mois, la supérette devait être le rendez-vous des « beurgeois ». Surprise, tout le monde s’y retrouve.

Nadège au Hal'shop de Nanterre (Audrey Cerdan/Rue89)

Des blancs de poulet halal (Audrey Cerdan/Rue89)

Nadège a 19 ans, des yeux gris affolants et une veste léopard glamour. Elle s’est convertie à l’islam parce qu’elle avait « grandi avec des musulmans ».

Le salon de coiffure où elle travaille vient de fermer, il est 20 heures passées lorsqu’elle franchit la porte du Hal’shop de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine. Surimi, blancs de poulet et de dinde, Coca Light.

A ses parents, qui verront l’emballage halal, elle dira « sans doute » qu’elle a « trouvé Monoprix fermé ».

En réalité, elle vient souvent depuis que le magasin a ouvert. C’était en mars 2010, on annonçait une supérette à la fois haut de gamme et entièrement halal, destinée aux « beurgeois ».

« J’aime bien quand c’est clean »

Six mois plus tard, le lieu, qui jouxte une boutique Yves Rocher, n’a rien d’un Fauchon pour musulmans, avec ses produits de tous les jours et ses promos, mais il ferme tard.

Deux jeunes actifs de La Défense se garent en double file pour acheter de la blanquette halal à la sortie du bureau. En hijab de la tête jusqu’aux Converse, Emmanuelle, 32 ans, enceinte de triplés et déjà mère de deux enfants :

« Papa est algérien, maman catho et je viens de Boulogne, une ville prout prout. Même si j’ai mis le voile il y a six ans, j’aime bien quand c’est clean, pas comme les épiceries musulmanes un peu crados, un peu boui-boui. »…

Suite et source: http://tinyurl.com/3576ho7

29/07/2010

Mosquée de Nanterre : une arnaque ?

jeudi, 29 juillet 2010



La construction de la mosquée Emir-Abdelkader à Nanterre cacherait une énorme escroquerie. Alors que la première pierre a été posée en grande pompe le 17 octobre dernier, les travaux sont arrêtés et risquent de ne pas reprendre avant longtemps.

Pour l’heure, l’affaire n’est pas encore entre les mains de la justice mais, dans la semaine, le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, devrait recevoir la plainte d’une personne se disant abusée par l’entreprise chargée d’édifier le lieu de culte pour le compte de l’Association islamique des religieux de Nanterre (Airn).

Selon nos informations, cette entreprise, baptisée Novolis, a été spécialement créée pour la réalisation de la mosquée avec le concours d’un dénommé Tacim S., déjà condamné pour des escroqueries dans la région bordelaise. C’est de l’argent public qui aurait été détourné. Celui de l’Etablissement public d’aménagement de La Défense (Epasa), qui s’est engagé à verser un million d’euros à l’association islamique.

Le montage est simple : contre ce million, l’Epasa récupère le terrain, actuellement occupé par la mosquée, de l’association, avenue de la République. Et l’association utilise l’argent pour financer le nouveau lieu de culte, le long de l’A 86, non loin des Papeteries de la Seine et de la maison d’arrêt.

Les sommes devant être versées par tranche, au fil des étapes des travaux, l’Epasa se serait déjà acquitté d’environ 500 000 € dès l’automne dernier, au moment de la pose de la première pierre, pour permettre ainsi le démarrage du gros œuvre. Une fois l’argent sur le compte de l’Airn, celui-ci est transféré à Novolis.

Mais, selon un proche de l’affaire, « quelques dizaines de milliers d’euros disparaissent parfois pendant le transfert ». Le cheik Boudjedi, recteur de la grande mosquée de Nanterre, qui préside l’association islamique, pouvait-il ignorer cette évaporation ? A-t-il laissé faire ? Est-il lui-même impliqué dans le système ?

Si une enquête judiciaire est ouverte, le cheik Boudjedi sera vraisemblablement interrogé. Richard Lejoyeux, alias Abdel Ghani depuis sa conversion à l’islam, pourrait également avoir à répondre aux questions de la police. Président de la Coordination islam et société (CIS 92), c’est lui qui représentait le maître d’ouvrage, c’est-à-dire l’association présidée par Boudjedi. C’est donc lui qui était en lien avec Novolis.

Et, plus ennuyeux, 200 000 € versés à Novolis juste après un virement de l’Epasa à l’association islamique se seraient envolés vers un compte offshore à Chypre, où Richard Lejoyeux a des attaches. « J’y vais depuis vingt ans », répond-il avec décontraction.

Richard Lejoyeux confie également sa « surprise » quand il a « découvert que Novolis était criblé de dettes ». Et d’ajouter qu’il « ne sait pas du tout s’il y a eu ou non des malversations ». « Nous avons versé les sommes à Novolis pour les travaux, qui avaient l’air d’avancer normalement d’ailleurs. Après, comment voulez-vous qu’on sache ce que l’entreprise fait de nos chèques », précise-t-il encore.

Aujourd’hui, Novolis est en liquidation judiciaire. Avec un passif de 480 000 €.

Source: http://tinyurl.com/3xqvvnx