Francaisdefrance's Blog

16/01/2012

Pourquoi les musulmanes doivent-elles mettre un voile sur le visage ? Par pudeur ? Bizarre, bizarre tout cela…

Cette pudeur nous intriguait tous. Notre ami PM a trouvé là où le bas blesse. Elles se voilent pour ne pas attirer la convoitise d’autres hommes… Remarquez qu’en ayant vu les photos ci-après, la convoitise on la reporte facilement ailleurs…

Vous pouvez vous les garder, vos voilées, chers amis muzz. Nous avons nettement mieux sous la main… Trouvez un autre prétexte pour les cacher.

FDF

.

Un « musulman » est un adepte de l’islam. « Musulman » et « islamiste », c’est chou vert et vert chou.

PM

.

Et là?

La vraie convoitise (exemple):

20/08/2011

Pour ça, il y en a du fric…

Mais l’islam fait encore appel à l’aumône… Un des piliers. C’est marqué dans le coran, cousin…

C’est de la provocation envers les « frères » qui crèvent de faim dans les pays musulmans…

FDF

.

Les « contrastes de l’islam… Ecoeurant. Les Somaliens sont entièrement musulmans…

.

Arabie : nouveaux travaux d’extension de la grande mosquée de La Mecque

Le chantier d’une nouvelle extension de la grande mosquée de La Mecque, d’un coût de 10,6 milliards de dollars, est en voie de réalisation, rapportent les médias saoudiens. Les travaux sont destinés à permettre au complexe de la première ville sainte de l’islam d’accueillir en même temps quelques deux millions de fidèles, a précisé le quotidien Asharq al-Awsat.
Le chantier où travaillent déjà 10 000 ouvriers 24 heures sur 24 couvre une superficie de 400 000 m2. Il consiste à ériger une extension du côté nord de la mosquée sur plusieurs niveaux, à aménager des escaliers et des tunnels pour faciliter l’accès des fidèles à la mosquée érigée autour de la Kaaba.

La grande mosquée a connu une importante extension au milieu des années 1980 mais le nombre sans cesse croissant de fidèles a nécessité les nouveaux travaux. La Mecque, dans l’ouest de l’Arabie saoudite, qui accueille pendant le hajj, pèlerinage annuel, quelque 2,5 millions de fidèles en moyenne, a en outre été dotée en novembre dernier d’un métro qui n’est utilisé que pendant le moment fort de ce rassemblement spirituel, soit cinq jours par an. Un projet de train à grande vitesse reliant Djeddah à Médine à travers La Mecque, estimé à 7 milliards d’euros, fait actuellement l’objet d’une vive concurrence entre plusieurs constructeurs européens et asiatiques.
Des médias espagnols ont indiqué le 19 juillet que le consortium espagnol, conduit par Renfe, candidat au projet de train à grande vitesse Djeddah-La Mecque-Médine, aurait remporté l’appel d’offres. Mais les autorités saoudiennes ont assuré que rien n’avait été encore décidé pour l’attribution de ce mégacontrat pour lequel la SNCF et Alstom se sont alliés au sein d’un consortium pour déposer une offre, avec le saoudien al-Rajhi.

Source: http://www.lorientlejour.com/

07/11/2010

Gay, musulman, voleur : une caricature d’Obama fait scandale !

Rien d’étonnant à ce qu’il ait pris une « tôle »…

FDF

Une affiche géante de Barack Obama, représenté en homosexuel, musulman et gangster, qui s’étale à l’entrée de la ville de Grand Junction dans le Colorado, fait scandale aux États-Unis.

Le président américain est également représenté sur cette affiche pré-électorale locale dans une tenue traditionnelle mexicaine. La caricature reprend ces quatre clichés fortement négatifs pour de nombreux Américains et place Barack Obama autour d’une table de casino avec cette explication : « Joignez-vous au jeu, votez démocRATe ».

La violence de la caricature repose également sur les trois lettres majuscules formant le mot « rat », une insulte répandue aux États-Unis. Les représentants locaux du parti démocrate, mais aussi républicain, ont condamné cette affiche, dont le promoteur a conservé l’anonymat.

Les États-Unis sont entrés en période électorale avec le renouvellement d’une partie de leur Congrès lors des élections de mi-mandat qui pourraient donner la majorité parlementaire aux Républicains.

26/04/2009

Montpellier: Entre 500 et 1 000 musulmans en colère.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:57
Tags: ,

édition du 25 avril 2009

Une mobilisation exceptionnelle pour une action inédite à Montpellier. Hier, 450 musulmans selon la police, un millier selon les organisateurs, se sont rendus devant les portes de la mairie pour faire part de leur mécontentement. En ligne de mire de la contestation, la mainmise de la municipalité sur le lieu de culte de La Paillade, théâtre régulier de tensions et de contestations dans la communauté.

« Nous souhaitons stopper cette ingérence de la mairie dans la gestion de nos lieux de culte. Chrétiens et juifs ont la jouissance de leurs églises et de leurs synagogues. Nous voulons être comme tout le monde », a clamé l’imam Mohamed Khattabi.

En effet, contrairement à d’autres villes de France, très proches parfois comme Béziers ou Nîmes, la mosquée de La Paillade appartient à la Ville. C’est donc par un simple bail qu’elle investit une association de la gestion des lieux. D’où cette accusation d’ingérence qui, d’ailleurs, sème le trouble dans la communauté musulmane. « La loi de 1905, ça vous dit quelque chose ? Nous voulons aller dans le sens de la laïcité en devenant propriétaires de nos lieux de culte. Nous n’avons pas besoin de l’argent du contribuable », a lancé Fargi Allal, un des leaders de la contestation d’hier après-midi. « Maintenir des lieux de prières dans des salles polyvalentes, c’est rester dans cet islam des caves, quand les gens priaient dans leurs garages. Nous voulons, soit racheter par nos propres moyens le site de La Paillade, soit acquérir un terrain et que la mairie nous délivre un permis de construire. Pour une mosquée indépendante », revendique Saïd, étudiant à Montpellier.

Assis devant les portes (fermées) de l’hôtel de ville, les fidèles ont attendu qu’Hélène Mandroux les rencontre. Une délégation de cinq personnes a été finalement reçue. « Nous lui avons donné en main propre notre lettre élaborée en commun. Elle a assuré que nous aurions une réponse par courrier d’ici une ou deux semaines », a relaté Fargi Allal. L’imam Khattabi semblait, lui, très optimiste : « La mairie s’est rendu compte que nous étions nombreux. Désormais, il faut nous préparer en cas de réponse positive à nos revendications. » Pour plusieurs fidèles habitués de ces soubresauts, la manifestation d’hier pourrait constituer la première étape vers une émancipation totale des musulmans de la tutelle municipale. Et rompre ainsi avec une spécificité très montpelliéraine.

source : voxfndekker
La loi de 1905 ? Si elle était réellement appliquée, les municipalités, pour que les actuels maires puissent empôcher des voix venus de l’électorat musulman, ne participeraient en rien à l’édification de l’islam en France. C’est loin d’être le cas !