Francaisdefrance's Blog

13/03/2012

La musique et l’islam…

Encore un des délires de l’islam. Une liste loin d’être exhaustive…

FDF

.

24/12/2011

Islamisation: d’accommodements en accommodements…

Il y en a marre de ces accommodements qu’on leur lâche de plus en plus souvent!

Ils sont venus chez NOUS: ils doivent s’adapter!

Sinon, c’est facile: le retour au bled et en vitesse. Et si ils ne veulent rien savoir, il est très facile de leur rendre la vie impossible.

Nous sommes CHEZ NOUS !!!

FDF

.


POUR VOIR LA VIDEO  :   http://tvanouvelles.ca/video/1334991858001/pas-de-musique-en-classe-helene-bertrand-a-lcn/

Montréal: une classe de maternelle accepte qu’une fillette musulmane porte des écouteurs anti-bruit lorsque les petits chantent des comptines, parce que la musique, c’est  »péché »! (Voir le reportage de TVA Nouvelles.)

Incroyable!

Je l’ai dit et je le répète: les musulmans rendent l’Occident toujours plus  »halal », c’est-à-dire plus  »islamiquement correct », une demande d’accommodement à la fois!

Cet assaut généralisé contre nos valeurs, déguisé en demandes isolées, doit trouver partout où il se présente la même réponse ferme:

Pas question! On est en Occident, ici!

Et pas besoin d’attendre que le gouvernement passe des lois: chacun peut, dans son milieu, réaffirmer nos valeurs de liberté, d’égalité et de progrès. Comme aurait dû le faire l’éducatrice de la petite musulmane aux écouteurs en disant:  »Pas question! On est en Occident, ici, et la musique est une partie importante de notre culture! »

Merci à JC JC…

Source:  http://apollinien.blogspot.com/

21/07/2011

Faut pas se moquer… Ben si.

J’ai retrouvé cette vidéo. J’en connais qui vont encore se sentir « heurtés »… Désoled, c’est en anglais mais peu importe les paroles…

FDF

.

Lire: http://youtu.be/1hjuxzPtHxo

25/04/2011

LE RAP FRANCAIS revu et corrigé par LE LIBRE PENSEUR…

Encore un qui a tout compris… Excellent et réaliste. Les sous merdes qui s’autoproclament « rappeurs » véhiculent sans cesse des propos racistes anti blancs, anti France; mais à eux, on ne leur reproche rien… Si quelqu’un pouvait nous expliquer pourquoi…

FDF

.

Lire: http://youtu.be/W6r6oKaNGe0

26/03/2011

Claude Barzotti: il avait osé, à l’époque…

Qu’est il arrivé à Claude Barzotti qui avait composé et chanté cette chanson pleine de vérités? Ben rien: http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Barzotti.

Est-ce que toutes les associations anti-racistes lui étaient tombées dessus à l’époque? Je ne crois pas, non. Pourtant, là, il y avait été fort. Un dixième de ce qu’il dénonçait sur les ondes à l’heure d’aujourd’hui, et c’est la « correctionnelle », voire le bagne. Pas eu peur, Barzotti. Chapeau bas.

FDF

.

Lire: LaFrancea._

14/12/2010

Musulmans: Il est difficile de comprendre les motivations d’un parent qui interdit l’écoute de la musique à sa propre fille.

Jusqu’où peut aller le fanatisme… Quelle « religion » de barbares. Mais ça, on le sait déjà… Pas prête d’avoir un lecteur MP3, la gamine.

FDF

.

Italie : son père l’oblige à se boucher les oreilles à l’école pour ne pas entendre “la musique des infidèles”


«Ma fille est heureuse de suivre les règles du coran. Notre religion nous oblige à ne pas étudier la musique, c’est écrit dans les textes sacrés.»

— Article traduit par nos lecteurs Rosalie et Cerise, qui sont grandement remerciés —

A l’école de Reggello, près de Florence, une jeune collégienne doit se boucher les oreilles pendant les cours de musique, parce que son père ne veut pas qu’elle entende de musique, «bonne pour les infidèles».

«Pas de musique pour notre fille. Sinon, pas d’école !» Depuis plus d’un an, une jeune fille de 15 ans suit les cours de musique avec des bouchons dans les oreilles. Ainsi le veut son père, Omar, marocain de foi islamique qui considère la musique comme impure, «bonne pour les infidèles».

L’affaire se passe à l’école publique de Reggello, où le père de la jeune fille et les enseignants ont trouvé cette solution originale pour lui permettre de rester en classe pendant les leçons de musique.

Ainsi, pendant que ses compagnons de classe jouent d’un instrument, chantent ou font du solfège, elle s’isole avec ses bouchons dans les oreilles. Elle observe ses amis qui jouent la flûte, mais ne les entend pas. Elle voit bouger leurs doigts, mais reste sourde aux sons émis par les instruments. Et au lieu de s’exercer à la pratique, elle étudie la théorie musicale dans un livre.

C’est ainsi chaque semaine, dès que la cloche annonce la leçon de musique. Le système est maintenant bien rôdé, mais jusqu’à l’année dernière, des tensions existaient entre la famille marocaine et la direction de l’école.

Quand avaient lieu les cours de musique, la collégienne n’allait pas à l’école, et perdait souvent des journées entières de cours. En raison de ses nombreuses absences, l’élève a été recalée. Et la proviseur a signalé le cas au maire et aux carabiniers (gendarmes).

Une plainte a été déposée et un procès, toujours en cours, s’est tenu contre le père, accusé d’avoir contraint sa fille à renoncer, au moins en partie, à l’école obligatoire. Malgré la plainte, les parents se sont montrés intraitables : «pas de musique pour notre fille. Sinon, pas d’école !».

Ainsi est on parvenu à la solution actuelle. Une fin heureuse, du moins pour les parents et les enseignants, mais en est-il de même pour la jeune fille ?

Sur ce point le père n’aucun doute: «Ma fille est heureuse de suivre les règles du coran. Notre religion nous oblige à ne pas étudier la musique, c’est écrit dans les textes sacrés. Je ne me considère pas comme fanatique mais comme un fidèle de croyance musulmane. Je crois être le premier en Italie à avoir soulevé ce problème, mais j’en suis heureux et je suis prêt à le refaire.»

Le protagoniste de cette affaire, Omar R., est l’un des représentants de la communauté islamique de Reggello. L’affaire  a suscité des critiques et la perplexité dans toute la commune. “Nous respectons les traditions religieuses de tous nos citoyens” a commenté le vice-maire et assesseur à l’instruction Cristiano Benucci, mais je juge que l’on doit faire tout son possible pour que chaque matière scolaire soit enseignée aux élèves. Parmi celles-ci, la musique jouit d’une grande tradition historique à Regggello. Elle devrait être apprise par tous les enfants. Il est difficile de comprendre les motivations d’un parent qui interdit l’écoute de la musique à sa propre fille.»…

Suite et source: http://tinyurl.com/38kut9o