Francaisdefrance's Blog

13/09/2010

De nouvelles munitions « plus performantes et moins perforantes » pour les forces de l’ordre…

C’est à n’y rien comprendre… Alors que toutes les forces de l’autorité se plaignent d’être sous le feu (c’est la cas de le dire) des racailles et délinquants de tous poils, voici que les hautes instances font des économies de bouts de chandelles au plus fort de l’insécurité dans notre pays. Il n’y a pas de miracles, dans le buziness: moins c’est cher, moins c’est fiable et efficace. Nos policiers, gendarmes, etc, vont être obligés de se défendre « à l’économie » face à des délinquants qui sont équipés désormais d’armes lourdes et n’hésitent plus à s’en servir…

Bon courage, les gars! Et soyez contents: « on » aurait pu vous allouer des pistolets à fléchettes, c’est encore moins cher et moins……….. perforant. Bon là, « on » va certainement compter vos balles. Pas de gaspi.

FDF

.

13/09/2010

De nouvelles munitions « plus performantes et moins perforantes » sont en cours de livraison à la police, à la gendarmerie, aux douanes et à l’administration pénitentiaire, a-t-on appris aujourd’hui auprès de la direction générale de la police nationale (DGPN).

Après « plusieurs décennies » de service dans la police, la direction de l’administration (DAPN) a lancé, en 2005 et 2006, une étude pour attribuer de nouvelles munitions communes à ces quatre corps.

Selon le cahier des charges mis en place après analyses de tirs, les nouvelles munitions devaient être « plus performantes et se déformer à l’impact », précise-t-on de même source, alors que les anciennes étaient jugées « trop perforantes », selon un policier cité par France soir de lundi.

Depuis la fin du printemps 2009, les nouvelles munitions, « les moins chères du marché, à 27 centimes d’euro pièce », sont en cours d’attribution à raison de deux chargeurs de 15 cartouches chacun, pour les armes individuelles (pistolet Sig Sauer) des fonctionnaires et pour leurs armes collectives (pistolet-mitrailleur Beretta).

Quant aux anciennes munitions, « elles ne seront pas détruites, mais serviront aux entraînements de tir », a assuré la direction générale de la police nationale.

Source: http://tinyurl.com/3xf46rn