Francaisdefrance's Blog

01/12/2011

Klarsfeld: l’art et la manière de retourner sa veste…

Et voilà que Arno Klarsfeld se sent soudain une âme de résistant… En panne de militantisme ?
FDF
.
Aprés avoir propagé l’internationalisme, la laïcité, le marxisme et l’anticolonialisme, après avoir encouragé l’immigration et lutté contre notre identité et nos traditions depuis deux siècles, certaines belles âmes qui hier se disaient cosmopolites (sauf en Israël, bien sûr) se découvrent aujourd’hui « patriotes » et nous appellent à la « résistance » lorsque leur propre communauté est dans le collimateur de l’islamisme!
Bienvenue au club, messieurs, toutes les alliances sont bonnes à prendre contre l’ennemi commun. Nous ferons les comptes après, s’il y a encore un aprés…
rjp.schilling


« Une vague fondamentaliste » (Arno Klarsfeld)

Le président de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii), Arno Klarsfeld, a affirmé aujourd’hui qu' »une vague fondamentaliste touche la France » car « une grande partie des Tunisiens de France ont voté pour des listes fondamentalistes » lors des dernières élections tunisiennes.

« Une vague fondamentaliste touche actuellement le monde musulman. Elle touche aussi la France d’une certaine façon puisqu’une grande partie des Tunisiens de France a voté pour des listes fondamentalistes lors des dernières élections tunisiennes », explique Arno Klarsfeld dans un entretien au site d’informations Atlantico.

Il ajoute : « Selon moi, le moment n’est donc pas venu de donner le droit de vote aux étrangers alors qu’il existe encore des problèmes d’intégration : beaucoup de gens qui viennent d’Afrique du Nord et d’Afrique subsaharienne ne sont pas encore intégrés et n’ont pas encore intégré les valeurs de laïcité et d’égalité hommes/femmes ».

M. Klarsfeld affirme qu’il serait « favorable » au droit de vote accordé aux étrangers « si la plupart des étrangers était intégrée, s’il n’y avait pas cette vague fondamentaliste. Cela n’a rien à voir avec la provenance des étrangers. Mon point de vue repose sur les valeurs que certains étrangers n’ont pas encore acquises », insiste-t-il. Arno Klarsfeld explique qu’il « utilise le terme ‘fondamentaliste », pour désigner le parti Ennahda, qui a remporté les élections tunisiennes du 23 octobre, « car ce parti prône un retour aux fondamentaux de l’islam, où ne règne pas l’égalité hommes/femmes ».

http://plus.lefigaro.fr/article/une-vague-fondamentaliste-klarsfeld-20111129-613984/commentaires :

doncamillo Je suis d’accord avec ses propos, mais je suis étonné de son absence de cohérence. Il a milité pendant des années pour l’immigration massive que subit la France.
Malko Dupont Klarsfeld n’a rien a dire, qu’il retourne en Israel puisqu’il y a fait son service militaire. Il ne devrait d’ailleurs pas avoir le droit de vote en France puisqu’il a été un soldat de Tsahal !
nicolas zaron On comprend mieux la rencontre de Marine Le Pen avec l’ambassadeur d’Israël à New-York !
Albert Einstein On l’avait oublié Arno… Il ressort du bois à chaque élection pour assurer son avenir financier… Il faut miser sur le bon cheval… C’est l’Ex de l’actuelle de notre président… (pas tellement jaloux !)
Aimé CLV Monsieur Klarsfeld a raison, on devrait lui retirer son droit de vote lui qui crie haut et fort son attachement à la France mais qui va faire son service militaire en Israël. C’est l’hôpital qui se fout de la charité.
Charles Lenormand Quelle vont être les réactions du Crif, de la Licra, de SOS racisme devant de tels propos ? Attendons …
Ch7052 Ces gens sont des vendeurs de tapis, des baratineurs, ils balancent deux trois phrases pour faire croire au français moyen qu’ils sont écoutés, mais il ne s’en suivra aucune mesure.
200 000 immigrés africains de plus chaque année, soit 1 million pour le quinquennat, comme si on avait construit un Toulouse ou un Bordeaux ou un Lille rien qu’avec des africains maghrébins ou noirs.
Alors stop avec vos propos de joueurs de flute
MICBRI Tout à fait d’accord avec lui. C’est la preuve que le monde des bobos commence à s’inquiéter de la monté en puissance en France des fondamentalistes dit islamistes. Ils n’attendent qu’une chose, le droit de vote prôné par les Toumous socialos, raisonnement à cours terme à seule fin politique. Le droit de vote aux municipales est le cheval de Troie qu’ils entendent nous imposer.
luigidicalpe La France est finie Arno !!
c’est sur son cadavre que les islamistes glosent et que les commentateurs effarouchés s’affolent…
Il faut tourner la page et se rendre à l’évidence, La France des Français est à son terme pour la France des étrangers, il faut bien se faire une raison…
Jean Roitelet Les Tunisiens « de France » votent islamistes en Tunisie et socialiste en France.
françois Marty à Brennus :
oh bien évidement, mais à tout seigneur tout honneur;
Les verts s’imaginent que l’idée d’ouvrir en grand les frontières pour permettre la libre circulation de LA Personne leur est venue toute seule.
Suffit d’aller faire des sonos dans certaines de leurs réunions ou des comité france-palestine noyautes à mort, et ces bobos béats heureux de démontrer leur largesse de point de vu, plonger dans des syllogisme de la taille d’un iceberg.

les socialistes, eux se croient malins, ils pensent manipuler, utiliser à des fin électorales une bombe qui n’est plus à retardement, et dont la mèche fut allumée sous l’ère Mitterandienne.
En fait c’est du pur cynisme, après eux le déluge, et une fois le pouvoir atteint, et bien, ma foi on verra bien.
Naviguer à vu sur cinq ans c’est déjà beaucoup (ce ne sont pas les seuls), que les barbus leur piquent leur place un jour, c’est dogmatiquement interdit même de l’envisager, c’est du racisme populiste, vadé rétro satanas.
allez circulez; le thermomètre est cassé, il n’y a pas de malade.

.

Source: http://www.atlantico.fr/

05/11/2011

 » En 2014 vous serez peut-être encore réélu, mais en 2020 ce sera nous »

Inutile de préciser de qui peut bien venir cette phrase. Un mot à l’intention de son auteur: en 2020, nous serons toujours là, chez nous; et après aussi. En revanche, vos rangs se seront « éclaircis »… On parie ?

(Monsieur Lemoine: ne soyez pas autant pessimiste. La « Résistance », vous connaissez ?)

FDF

.


« Le courageux maire UMP de Montfermeil, Xavier Lemoine, a donné une

interview à France-Soir (19 octobre) qui aurait mérité d’avoir plus de

retentissement qu’elle n’en a eu. Que dit-il ?« Par angélisme on a

laissé ces communautés s’organiser entre elles. Sous prétexte de

respecter leurs cultures, on n’a pas exigé le respect de notre culture.

On a été pris en otages. Ce que je dis, ce n’est ni du racisme ni de la

discrimination. C’est du bon sens. Il faut défendre les valeurs qui ont

fait la France (…) La plupart des enfants des quartiers ne parlent

pas français à la maison. Ils parlent la langue et ils regardent la

télévision du pays d’origine de leurs parents. Dans les cours de

récréation de ma ville, il y a 40 à 50 nationalités différentes. Et, là

encore, chacun parle la langue d’origine des parents. Les mercredis et

les samedis, ces mêmes enfants sont pris en charge par les écoles

coraniques ou les associations tenues par leurs ambassades. »«

Récemment, un imam est venu me voir et il m’a dit : « Monsieur le maire,

en 2014 vous serez peut-être encore réélu, mais en 2020 ce sera nous.

C’est mathématique, car nous serons majoritaires (…) » Cet imam

faisait allusion au basculement démographique qui, selon lui, se

produira en France. Déjà, en Seine-Saint-Denis, que constatons-nous

? Sur les 1,5 million d’habitants recensés, 500.000 sont titulaires

d’une carte de séjour, 500.000 sont français en vertu du droit du sol

ou des naturalisations et donc sans aucune ascendance française, les

500.000 autres Français ayant des ascendances françaises, plutôt

vieillissants et “déménageants”. Or le taux de natalité des deux

premiers tiers est le double de celui du dernier tiers. C’est

inéluctable, la bascule démographique s’accomplit, comme le décrit très

bien Christopher Caldwell dans son récent livre. »Et surtout ceux qui

le connaissent savent que ce n’est pas un extrémiste.Enfin, M. Hollande

comme tous les autres soss (Sarközy y compris) ne sont ils pas POUR le

droit de votre des étrangers non européens aux élections locales ?Je

pense que nous allons assister incessamment sous peu à la naissance

réelle du premier CALIFAT en France. Etonnant non ?

Reçu par mail…

21/05/2011

Spot électoral…

Espagne. Municipales 2011. Eux, au moins, ils osent… Et personne ne « moufte »…

On fait ça en France, et tout de suite les hyènes de La Halde, de SOS Racisme et autres associations d’inutiles de la République portent plainte et font cracher les auteurs d’une telle propagande au bassinet.Et pourtant, ce spot n’a rien de discriminatoire. Il informe simplement d’un futur proche si on ne se bouge pas le c..

FDF

.

Voir (si ce n’est pas déjà censuré…):

Ou le lien: http://www.youtube.com/watch?v=wNFA0EgaH0I

Merci à DG pour le tuyau…

20/01/2011

Le dhimmi du jour est…

Jean-Claude Antonini, maire d’Angers !


.

Angers: le maire reprend le projet de mosquée en mains… Il doit déjà penser à sa réélection avec les voix des musulmans, lui aussi…

FDF

.

« Soucieux de répondre à l’attente des musulmans d’Angers », Jean-Claude Antonini a annoncé qu’il allait reprendre en mains l’initiative du projet d’une mosquée à Angers, « un lieu digne et emblématique de leur enracinement ».

Pour relancer le projet de création d’une mosquée à Angers, le maire proposera, dans les prochains jours, de constituer un comité des Sages.

Ce comité sera constitué des anciens présidents de l’Association angevine des musulmans (AMA), de l’actuel président et des présidents des autres associations musulmanes d’Angers. Leurs missions consisteront à la fois à proposer une médiation pour « conforter dans ce dossier la gouvernance de l’AMA », mais aussi à relancer le projet de mosquée « en s’appuyant sur un montage juridique et financier durable, transparent et réunissant tous les consensus ».

Depuis deux ans en effet, l’association des musulmans angevins connaît de fortes turbulences: destitutions régulières de président, décisions de justice sur la légalité des élections, incapacités à porter des décisions pourtant prises par les membres de son bureau.

Cette carence a eu pour conséquence directe de retarder le projet de mosquée et d’un centre culturel musulman, à Angers. « J’entends les aspirations légitimes des musulmans d’Angers à disposer d’un lieu de culte digne de ce nom, et je souhaite qu’une solution pérenne soit trouvée dans dans le respect des identités de tous et des lois de la République », insiste Jean-Claude Antonini.

Source: http://www.angers.fr