Francaisdefrance's Blog

09/07/2011

Minarets en Suisse: retour de bâton pour les muzz !

A trop faire fonctionner la stigmatisation…

En Suisse, l’appel du muezzin semble bien compromis… Qui s’en plaindra, à part les fanatiques islamistes ?

FDF

.

Les juges de la Cour européenne des droits de l’homme ont déclaré irrecevables deux requêtes concernant l’interdiction des minarets en Suisse. Ils considèrent que les requérants ne sont pas victimes d’une violation de la Convention européenne.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a déclaré vendredi irrecevables deux requêtes concernant l’interdiction de la construction des minarets en Suisse. Selon les juges, les requérants ne sont pas «victimes» d’une violation de la Convention européenne des droits de l’homme.

Les requêtes avaient été déposées les 15 et 16 décembre 2009, par Hafid Ouardiri, co-président de la Fondation de l’entre- connaissance, et par la Ligue des musulmans de Suisse avec trois autres organisations, après le «oui» du peuple suisse à l’initiative anti-minarets.

«Les requérants dans leur ensemble soutenaient que l’interdiction de construire des minarets constituait une violation de la liberté religieuse et une discrimination en raison de la religion», indique la cour dans un communiqué.

Les sept juges qui se sont penchés sur ces requêtes ont estimé que les requérants se plaignent essentiellement que cette modification de la constitution «heurte leurs convictions religieuses», mais n’allèguent pas que celle-ci ait eu un «effet concret à leur égard». Ils ne sont donc «pas directement victimes de la violation alléguée de la Convention». Les requérants ne sont pas non plus des victimes indirectes, pas plus que des victimes potentielles, puisqu’aucun d’entre eux n’a soutenu «qu’ils pourraient envisager dans un avenir proche la construction d’une mosquée pourvue d’un minaret», ajoutent les juges. Ces décisions sont définitives.

Hafid Ouadiri se doutait de l’irrecevabilité de la requête

Le co-président de la la Fondation de l’entre- connaissance Hafid Ouardiri s’est déclaré «positif et serein» après la décision de la Cour européenne des droits de l’homme de déclarer irrecevable sa requête sur l’interdiction des minarets en Suisse. Un processus a malgré tout été entamé, estime-t-il.

«Nous nous doutions de cette irrecevabilité, mais cette démarche était nécessaire», a déclaré M. Ouardiri vendredi à l’ats. Il avait déposé sa requête à la mi-décembre 2009, juste après le «oui» du peuple suisse à l’initiative anti-minarets. La Ligue des musulmans de Suisse, alliée à trois autres organisations, avait fait de même.

Selon Hafid Ouardiri, en refusant d’entrer en matière, la cour a malgré tout «déclenché un processus» en rappelant ses devoirs à l’Etat suisse. Les autorités helvétiques devront trouver une solution à ce genre de problématique afin d’éviter qu’elle ne se reproduise. Pour lui, seul un renforcement de l’Etat de droit permettra de bonnes relations entre les religions.

Source: http://www.tdg.ch/

19/03/2011

L’appel du muezzin légalisé en Allemagne !!!

Hé, les allemands réveillez-vous!!!******************* Deutsches Volk: wecken Sie Sie!

.


Voir:

.

FDF

08/12/2010

Minarets: on y vient tout doucement…

Prochaine étape, évidemment: le muezzin! Il faudra plutôt y placer un haut-parleur. Les gilets pare-balles, c’est pas donné… On rigole, on rigole, mais…
FDF
.

La mosquée de Strasbourg pourra avoir un minaret

Imposant, non? Et pas cher: c’est la municipalité qui subventionne. Ben oui, c’est en Alsace; le « Concordat »…

L’obstacle réglementaire à l’édification d’un minaret pour la grande mosquée de Strasbourg a sauté lundi. Le conseil municipal a en effet approuvé un projet de modification du plan d’occupation des sols permettant de construire jusqu’à 30 mètres de hauteur sur le site du chantier, en voie d’achèvement en vue d’une inauguration prévue en 2011. Par la même occasion, les promoteurs de la mosquée pourront construire des espaces culturels, s’ils en ont l’envie et les moyens.

Dans les rangs de la majorité socialiste et verte, Mustapha El Hamdani s’est réjoui que cette délibération “revienne sur une erreur politique”, en rappelant que le projet initial qui prévoyait un minaret et des espaces culturels avait été amputé de ces éléments sous la municipalité UMP de Fabienne Keller et Robert Grossmann. Selon lui, cela permettra “une visibilité réelle et une reconnaissance de la communauté musulmane de Strasbourg”.
Robert Grossmann a dénié “à quiconque la possibilité de mettre en doute notre volonté de contribuer à la bonne intégration de l’islam”, en mettant en avant le fait que son équipe avait accepté de subventionner le chantier. Il a cependant rappelé qu’il avait “conseillé” aux promoteurs de la grande mosquée “de ne pas insister sur le minaret”. Motif : “Je pense qu’il faut que les esprits soient mûrs partout, et pour ceux qui sont mal informés cela peut donner prises à des violences. Et des violences, nous en avons connues”.

LibéStrasbourg

.

« les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats« .

Rappelait le dirigeant  turc Recep Tayyip Erdogan.

02/12/2010

Islamisation: l’Allemagne lache du lest… Faut pas, les gars, faut pas.

Le genre de truc (l’appel du muezzin) qui aurait tendance à vite me mettre les nerfs en pelotte… Quand les habitants de Rendsburg en auront assez de ces nuisances sonores répétitives (et ça devrait vite arriver) il n’est pas impossible qu’une coupure de son arrive inopinément. Le maire-dhimmi de cette ville ira lui-même faire l’appel avec un porte-voix… Puisqu’il laisse faire ça dans sa commune… Cette info date de février. Nous n’avons pas de nouvelles depuis…

FDF

.

Allemagne : l’appel du muezzin retentira 5 fois par jour du haut des minarets de la mosquée de Rendsburg.


Après les minarets, l’étape suivante sera l’appel du muezzin, avaient prévenu les partisans de l’interdiction de la construction de minarets en Suisse. Fantasme ! Racisme ! s’étaient écriés, indignés, musulmans et bienpensants, jurant leurs grands Allahs que cela n’arriverait jamais. L’actualité montre une fois de plus qui disait la vérité et qui mentait. Après la Belgique, après la Suède, voici l’Allemagne. Les Suisses peuvent décidément se féliciter de leur vote.

En France, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) affirme : « Le chant du muezzin pour appeler à la prière n’a jamais été une demande des musulmans de France« . Pour combien de temps encore ?

i12143722.jpg

La ville allemande de Rendsburg (nord) a autorisé l’appel à la prière du muezzin lancé par haut-parleur depuis le minaret de la mosquée malgré les protestations d’une partie de la population, a annoncé mardi le maire social-démocrate, Andreas Breitner. Il n’existe pas de motifs juridiques pour une interdiction éventuelle, a précisé le maire qui s’était prononcé pour l’appel du muezzin à l’extérieur de la mosquée.

Le projet défendu par le Centre islamique, qui gère la mosquée, avait suscité de vives protestations d’une partie de la population qui mettait en avant les nuisances sonores provoquées par cet appel lancé cinq fois par jour pour inviter les fidèles musulmans à la prière. Une pétition à l’initiative du groupe « Pas d’appel public à la prière » avait réuni 800 signatures.

Mais, selon le maire, une étude sur d’éventuels désagréments sonores a montré que cet appel à l’extérieur ne dépasserait pas les 40 décibels, ce qui correspond au niveau d’une radio ou de cris d’oiseaux, selon lui. « Des couleurs de peau, des origines, des sexes ou des religions différents ne jouent aucun rôle (dans ce genre de décisions). Et c’est bien comme cela« , a argumenté le maire.

La mosquée de cette ville de plus de 28.000 habitants, située à 100 km de Hambourg, est la plus grande de la région du Schleswig-Holstein, avec deux minarets de 26 m de haut. Elle a été inaugurée à l’automne 2009.

source