Francaisdefrance's Blog

24/04/2011

Libye: qui sont les martyrs, qui sont les impies ???

Les ravages de l’endoctrinement…
FDF

.

Quand les Libyens se « flinguent » sous les cris « d’Allah ou Akbar »

.

Sous les cris «d’Allah ou Akbar» les pro-pouvoir et les insurgés se « flinguent » réciproquement et à l’arme lourde. Le « Hic » est que chaque camp, considère son adversaire de «Koffar» et s’autoproclame «Moudjahidines» combattants et les victimes de «Chahid» martyrs ». Qui est le Martyrs et qui est l’impie ? Chacun tire la couverture de son côté.  

Photo : « Ces combattants qui se disent être des Musulmans, connaissent-ils vraiment l’Islam » ?   

En réalité, même si je ne suis pas religieux, à mon avis, les deux camps ont tort d’utiliser le  nom «d’Allah» lorsqu’ils se déchirent. Le nom du Bon Dieu n’est utilisé en principe que si lorsque des combats sont livrés pour le  compte d’Allah. Malheureusement ce n’est pas le cas car les deux antagonistes se déchirent uniquement pour arriver au pouvoir. Quel est l’intérêt alors du Bon Dieu dans ces massacres ? En utilisant le non «d’Allah » les combattants des deux camps se veulent Musulmans alors qu’en vérité, ils ne le sont pas. Il suffit simplement qu’ils lisent ce verset du Coran qui stipule que le Bon Dieu a interdit aux Musulmans de s’entre-tuer, écoutez le verset : «Tout Musulman à un autre Musulman est inviolable : Son Sang, ses biens et son honneur». Un autre verset du Coran disait que  le Musulman prescrit le respect de la vie, même aux animaux. Ainsi il est interdit de tuer les animaux ou de pratiquer la chasse que pour se nourrir. Les deux camps s’autoproclament «Musulman » alors qu’ils ignoraient que le Coran disait également : « Ne vous tuez pas vous-même, Dieu est miséricordieux envers vous ». NB : « Je m’adresse ici aux Musulmans, les Islamistes sont libre d’interpréter le Coran à leur guise.». 

Source:http://lavoixdesmartyrsdelalibertedexpression.blogs.nouvelobs.com/

16/10/2010

« Foncez en voiture sur les trottoirs bondés de piétons » !

Ceux-ci auront droit aux 72 putes…

.

Propagande, fanatisme et lavage de cerveau (tiens, ils en ont un?) assurés…

FDF

.

Le deuxième numéro de «Inspire» la revue des terroristes d’Al Qaida est sorti !

 


Le numéro est plein d’ articles et de conseils utiles à tous ceux qui veulent tuer leur prochain, et avise de se méfier des délateurs.

coverWashington- La revue Inspire, rédigée en anglais par des militants d’al-qaida au Yémen, a publié son deuxième numéro sur internet et il est rempli d’articles et de conseils pratiques pour tous ceux qui veulent tuer leur prochain.

Dans cette édition l’article le plus intéressant est celui qui traite des actions individuelles à accomplir dans les pays ennemis.

Son auteur, Yahyia Ibrahim, suggère aux moudjahidines qui vivent en Occident de foncer en voiture sur les trottoirs bondés de piétons ou  contre les tables des restaurants à Washington et dans d’autres villes.

Une tactique simple déjà utilisée dans le passé par les militants du Hamas à Jérusalem. Et il ajoute que le modèle de voiture idéal est un véhicule 4×4 qui peut être rendu plus meurtrier en ajoutant des lames tranchantes sur les pare-chocs.

Il encourage les terroristes à choisir de préférence les zones piétonnes les plus étroites de façon à empêcher la fuite des victimes. De plus, si le candidat au martyr a un pistolet, il peut l’utiliser ensuite pour achever les blessés.

Mais Ibrahim avertit : c’est une »mission sacrificielle« un terme que les terroristes musulmans utilisent pour indiquer que c’est une attaque semblable à un attentat-suicide et qu’il est difficile d’en sortir vivant.
Dans ce numéro de 74 pages abondamment illustrées, on conseille aussi aux moudjahidines à ne pas se rendre nécessairement au Pakistan : « Agissez en Occident, pour tuer le serpent, frappez-le à la tête » et entre autres recommandations, on leur suggère de faire attention aux délateurs, d’éviter de fréquenter des djihadistes avant de passer à l’action mais aussi d’être prudents en utilisant les courriers électroniques.

Pour les spécialistes de la lutte anti-terroriste cette revue a tendance à redire des choses déjà publiées mais il faut en surveiller le contenu puisqu’elle s’adresse aux «nomades du djihad», à ces jeunes originaires du Moyen-orient  qui vivent en Occident et qui désirent se joindre aux projets d’al-Qaida.

De fait, derrière la revue Inspire on retrouve Samir Khan, un saoudien de 24 ans qui a grandi à New York et qui depuis l’année dernière vit  au Yémen où il a rejoint le groupe de l’imam Al Awlaki, un yéménite né au Nouveau Mexique. ( lire notre article )

C’est ce dernier qui a été l’instigateur de plusieurs attentats récents, incluant toutes ces opérations conduites par des activistes qui vivaient déjà en Occident comme l’auteur du massacre de Fort Hood ( lire ici ) ou encore comme le jeune nigérien de l’attentat manqué sur le vol Amsterdam-Détroit en décembre dernier. (lire ici )

Dans un autre article intitulé « Je suis fier de trahir l’Amérique » ce même Samir Kahn parle de sa décision de quitter les États-Unis : « Je remercie Allah et je ris de ces agences de renseignement qui m’ont surveillé durant toutes ces années, à cette époque en Caroline du Nord, le FBI m’a envoyé un de leurs espions qui faisait semblant de vouloir se convertir à l’islam, je suis un traître à l’Amérique parce que ma religion me le demande.

Nous faisons voeu de mener le djihad pour le reste de nos jours soit pour arriver à soumettre le monde entier à l’islam, soit pour aller à la rencontre d’Allah comme combattants… Samir Khan affirme être membre d’al Qaida jusqu’à la moelle des os et déclare qu’il ne pourrait plus vivre aux États-Unis comme un citoyen modèle.

De plus il reproche à l’Amérique d’avoir tué des “millions” de musulmans et de s’en sortir intact.

Traduction de Bivouac-ID

Source : IlCorrieredellaSera DailyMail