Francaisdefrance's Blog

31/01/2012

La Croix Rouge virée de Somalie !

Dommage pour les populations…

.

Les faits: http://etudetactique.wordpress.com/2010/04/25/la-guerre-en-somalie-mogadiscio/

Un comble. Ce sont déjà eux qui pillent les aides de la Croix Rouge. Ils vont avoir du manque à gagner, ces malades mentaux. C’est contre-productif, leur interdiction.

Et bien, laissons les dans leur merde; ils seront quitte de prendre des humanitaires en otage, en outre. Dommage pour les populations qui se font affamer par ces imbéciles.

Et pis c’est tout…

FDF

.

Somalie: les shebab interdisent à la Croix-Rouge de travailler !

Les rebelles islamistes somaliens shebab ont annoncé lundi qu’ils interdisaient au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) de travailler dans les zones sous leur contrôle, ordonnant à l’organisation d’y cesser toutes ses activités.

Les insurgés affiliés à Al-Qaïda ont indiqué dans un communiqué « avoir décidé de mettre un terme au contrat » avec le CICR, arguant que l’ONG avait distribué de la nourriture « avariée » et avait « accusé à tort les moudjahidine (combattants) d’entraver les distributions alimentaires ».

Le CICR était l’une des rares organisations humanitaires travaillant encore dans les zones des sud et centre somaliens contrôlées par les shebab.

Mais l’ONG avait annoncé plus tôt dans le mois la suspension de ses distributions alimentaires dans ces régions, après le blocage de 140 camions d’aide destinée à 240.000 personnes dans les provinces du Moyen Shabelle, l’une de trois régions somaliennes encore en situation de famine selon les Nations unies, et de Galgadud.

Le CICR ne désignait pas alors les autorités ayant intercepté son aide. La région du Moyen Shabelle est contrôlée par les shebab. Celle de Galgadud est plus divisée, contrôlée partiellement par les insurgés mais aussi par une milice ennemie, Ahlu Sunna wal Jamaa.

L’organisation maintenait tout de même d’autres activités dans ces zones troublées du sud et du centre somaliens, notamment des soins de santé et de l’accès à l’eau potable. Elle conserve par ailleurs le reste de ses programmes dans le pays.

Mais selon les rebelles islamistes, le CICR a « rompu (leur) confiance ». Ils ont en mesure de rétorsion « brûlé près de 2.000 mètres cubes de rations expirées du CICR destinées à la distribution« .

La Somalie a été touchée par la terrible sécheresse de la Corne de l’Afrique. La crise alimentaire y a été aggravée par des combats incessants — le pays est en état de guerre civile depuis 20 ans. Et l’ONU craint toujours que quelque 250.000 Somaliens ne meurent de faim.

Les shebab avaient déjà forcé en 2009 la majorité des ONG étrangères et agences onusiennes à évacuer les zones sous leur contrôle, les accusant de visées politiques ou de déstabilisation du marché agricole local.

Et elle avait prononcé en novembre la fermeture de 16 ONG et agences humanitaires de l’ONU accusées « d’activités illégales » en Somalie, tout en menaçant d’interdiction toute autre organisation qui ne respecterait pas leurs règles.

Ces derniers mois, les shebab font face à une pression militaire accrue. Ils avait déjà abandonné leurs positions clé dans Mogadiscio en août, et doivent affronter les incursions de troupes kényanes au sud, et éthiopiennes à l’ouest.

Source: L’Henri…

Une petite dernière: les shebab ne sont pas des kebabs mais sont aussi dégueulasses…

07/10/2011

Pour « fêter » mon retour, un commentaire sympa…

Ca y est. Je suis de retour parmi vous. Je vais donc pouvoir reprendre mes activités résistantes et ma lutte contre l’islamisation de notre patrie et de l’Occident… Pour me « refaire la main », je vous soumet le commentaire d’un « acteur » de cette invasion qui devient de plus en plus pesante…

FDF

*********************************************************

Auteur : Moudjahidine (IP : 88.182.68.91 , del90-1-88-182-68-91.fbx.proxad.net)

E-mail   : naw.jibril@laposte.net

Adresse :

Whois    : http://whois.arin.net/rest/ip/88.182.68.91

Commentaire :

on va se multiplier comme un virus s armer de calash et vous défourailler les écorses!!!   LOL bande de pd caché derriere les masques de cazrnavals venez tete a tete si vous pouvez mai tou le monde sais bien que vous etes des tapette vous frapper  que les femmes et les vieillard comme des putes!!!!!!!!!!

**************************************************************

Pauvre con…

FDF

18/12/2010

Sur un forum djihadiste, un participant suggère de piéger les cadavres de soldats américains !

Jusqu’où peut aller le fanatisme et la cruauté des adeptes de la « religion » d’amour, de paix et de tolérance… Des cinglés!

FDF

.


Sur le forum djihadiste Shumukh Al-Islam, un membre écrivant sous le pseudo « Al-Raya Al-Sawda » (« drapeau noir ») (1) suggère de piéger les cadavres de soldats américains abattus lors d´opérations de djihad réussies, et de déclencher l´explosion à distance au moment où d´autres soldats viennent récupérer les corps, ou quand ceux-ci se trouvent dans l´avion devant les rapatrier.

« Drapeau noir » écrit : « L´idée est de planter des bombes de petites tailles mais mortelles dans les cadavres des soldats américains après chaque attaque bénie où les moudjahidine auront été victorieux… Il se peut que ce soit difficile à concrétiser, et je ne saurais dire comment procéder, mais Allah sait que si on le fait une fois, le résultat sera choquant, surtout si l´explosion se produit au moment où les corps sont rapatriés. »

Le message a suscité des réactions enthousiastes d´autres membres du forum, qui ont qualifié l´idée d´ « excellente » et de « très futée ». L´une des réactions souligne que « celui qui n´a pas de nouvelles idées est voué à l´échec », tandis qu´un membre au pseudo d´Abou Hamza renchérit : « L´essentiel est de donner des idées, pour que celles-ci arrivent jusqu´aux moudjahidine, qui pourront les développer… Peut-être les moudjahidine disposent-ils d´un équipement et d´explosifs dont nous ignorons l´existence et qui pourront être utilisés de cette façon, insh´Allah…On peut aussi aller plus loin avec cette idée : les corps peuvent aussi être saturés d´un poison mortel capable d e provoquer la mort de celui qui le respire… »

(1) Il se peut que ce soit une référence à la bannière noire portant la légende « Il n´y a d´autre Dieu qu´Allah est Mahomet est son messager », qui apparaît sur plusieurs sites associés à Al-Qaïda et au djihad mondial.

Lu sur: http://www.mosci.info/

27/10/2010

Abdelaziz Belkhadem tire à boulets rouges sur Bernard Kouchner.

Pourvu qu’il ne transperce pas le sac de riz…

Au fait, et l’islamisation, ce n’est pas du colonialisme  ?

FDF

.

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

Abdelaziz Belkhadem s’est violemment attaqué, hier, à Bernard Kouchner et au RCD. S’exprimant à l’ouverture de la 4e session du conseil national de l’Organisation nationale des moudjahiddine (ONM), qui se tenait hier à l’hôtel El Riadh, à Alger, le secrétaire général du FLN, qui ne rate plus aucune occasion de marquer sa présence médiatique, a affirmé que «rien ne fera oublier aux Algériens l’horreur du colonialisme», faisant allusion aux propos du ministre français des Affaires étrangères qui a déclaré récemment que «la relation entre la France et l’Algérie sera peut-être plus simple lorsque la génération de l’Indépendance algérienne ne sera plus au pouvoir».

Il assure ainsi que «le peuple algérien se souviendra à jamais de l’horreur du colonialisme français et de ses crimes contre les Algériens, leur mémoire, leur langue et leur patrie». Et d’ajouter : «L’histoire retiendra à jamais les sacrifices du  peuple algérien ainsi que les pratiques barbares et les crimes avilissants du colonisateur français qui entachent la mémoire de l’humanité.»

Contre les manœuvres de la France

M. Belkhadem réitère dans ce contexte le soutien de son parti de toutes les démarches exigeant de l’Etat français la reconnaissance de ses crimes coloniaux. Tout en rappelant l’installation par la France d’une fondation pour la «mémoire de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie», le SG du FLN met en garde contre des manœuvres de l’ancienne puissance coloniale pour «ébranler les prochaines échéances nationales en Algérie» en «mettant les harkis au service de ses intérêts». Un des moudjahidine présents dans la salle a vite réagi à cette déclaration en disant que «ce sont les enfants des harkis qui nous gouvernent», créant ainsi un petit incident. Poursuivant son intervention, le premier responsable du FLN a appelé à la création rapide d’un conseil supérieur de la mémoire de la Nation, en application des dispositions de la loi sur le moudjahid et le chahid. Ce conseil, d’après lui, préserverait la mémoire collective du peuple algérien et constituerait une réponse «sèche» à ceux qui doutent de la véracité des faits et des données relatives à notre histoire. M. Belkhadem vise ainsi le RCD qui s’est interrogé quelques mois sur la fiabilité des chiffres donnés sur le nombre de chouhada et de moudjahidine. «Cette initiative constituera la meilleure réponse à ceux qui veulent  semer le doute sur l’histoire de la lutte de l’Algérie et de son peuple voire sur le nombre de ses chouhada», a soutenu M. Belkhadem.

Pour Saïd Abadou, secrétaire général de l’ONM, son organisation «demeure reconnaisse à ce que l’Etat français admette et s’excuse auprès du peuple algérien pour les crimes commis durant la période coloniale et l’indemnise pour les richesses spoliées durant 132 ans». Il affirme également que son organisation soutient l’initiative de parlementaires d’adopter une loi incriminant le colonialisme, en réponse à la loi française du 23 février 2005 glorifiant la colonisation. «C’est une position constante qui ne changera jamais quelles que soient les conditions et l’ONM soutient les parlementaires dans leur démarche pour adopter une loi criminalisant le colonialisme», a-t-il martelé. Interrogé sur la fiabilité des chiffres sur le nombre de chouhada et de moudjahidine, M. Abadou s’est contenté de rappeler que ces chiffres ont été fixés et validés par le conseil de la Révolution.

Source: http://tinyurl.com/2wemp8u