Francaisdefrance's Blog

05/01/2012

Islamisation par le timbre. La Poste devient « halal »…

Il semble évident qu’une partie des bénéfices tirés de la vente du timbre ira directement dans les caisses de la mosquée de Paris… La dhimmitude a bien des aspects.

Et la méthode est bizarrement copiée sur le « cartomaton ». Voir: http://cartomaton.wordpress.com/

Un timbre, ça circule dans beaucoup de mains…

FDF

.

La Poste dédie un timbre à la Grande Mosquée de Paris !

La Poste dédie un timbre à la Grande Mosquée de Paris

La Poste va prochainement mettre en vente un timbre illustré par la Grande Mosquée de Paris à l’occasion des 90 ans de l’amorce de sa construction en 1922.

Ce n’est que quatre ans après la pose de la première pierre, en 1926, que le lieu de culte parisien, le seul à disposer d’un minaret haut de 33 mètres dans la capitale, est inauguré pour rendre hommage aux milliers de musulmans morts pour la France, notamment lors de la première guerre mondiale.

« A la fois lieu de culte de l’islam, lieu de visite de nombreux touristes et d’enfants des écoles, ce monument d’art, d’histoire et de civilisation symbolise le lien et l’amitié entre la France et l’islam », indique-t-on par communiqué. L’hommage de La Poste est tout trouvé. Le timbre, d’une valeur faciale de 0,60 € (60 centimes), sera disponible à partir du 11 février à la Grande Mosquée de Paris et du 13 février dans tous les bureaux de poste. Avis aux collectionneurs.

Source: http://www.saphirnews.com/

28/12/2011

Le « Conseil des Français Musulmans Libres » va voir le jour…

Et avec la bénédiction de nos gouvernants… Pourquoi ce terme « musulmans libres »? Car en France, personne ne leur met des bâtons dans les roues: on leur offre des mosquées (pardon, des « centres culturels et cultuels »), au contraire. Il est fortement déconseillé d’annoncer preuves à l’appui ce qu’ils ont ont comme projets à notre encontre, nous les sous-chiens, au risque d’être considérés comme racistes. Ils font déjà pratiquement la pluie et le beau temps en France. Ils veulent instaurer la charia et personne ne bronche du coté de notre République.  « Soeur Anne, ne vois tu rien venir ? ».

Alors pourquoi des « musulmans libres »? Ils le sont déjà…

Autre point: ca sent l’éviction prochaine de Boubakeur et du CFCM… Non?

FDF

.

Le ministère de l’intérieur cherche de nouveaux intermédiaires « collabo-musulmans »

 

 

 

Le 12 décembre 2011, le Ministère de l’intérieur a convié une trentaine de représentants musulmans dans un chic restaurant pakistanais du quartier de la Madeleine à Paris.  

Cette réunion, mi- religieuse mi- politique, a validé le projet de créer une nouvelle association baptisée CFML : Conseil des Français Musulmans Libres.  

Le Préfet Moutouh a eu des mots très durs contre le CFCM, contre la Mosquée de Paris et contre les Frères Musulmans. il a accusé la Mosquée de Paris d’être aux ordres d’Alger et n’être intéressée que par l’argent du halal et du pèlerinage. Il s’est même plaint de l’agressivité des autorités algériennes contre le Ministre Guéant lors de sa dernière visite à Alger.  

Le Préfet Moutouh a accusé les représentants musulmans actuels de prêter allégeance aux gouvernements étrangers qui sont maintenant dirigés par des mouvements islamistes. Il a fait le vœu d’un printemps laïque pour libérer l’islam de France de l’ingérence étrangère et de l’emprise des islamistes de l’UOIF.  

Le CFML devrait représenter une nouvelle génération de musulmans au servie de la France, selon le Préfet qui a promis le soutien de l’Etat, des subvention du Qatar et des fondations privées comme celle de Dassault…  

Le chef d’orchestre, donc, de ce diner islamo-politique était le Préfet Hugues Moutouh, bras-droit du Ministre Claude Guéant, surnommé le Monsieur Karcher de Sarkozy. M Moutouh était épaulé par le sous-préfet Franck Philippe Georgin, responsable des affaires islamiques au Ministère de l’Intérieur.                    

 Et par Mme Dominique Lunel, conseillère du Ministre Guéant et dirigeant une officine DL Conseils.   Coté musulman, le chef de la délégation M Hassen Chalghoumi, présenté comme imam de la mosquée de Drancy et Président de la Conférence des Imams de France, qui selon Francesoir rassemble 85 imams, mais qui n’est qu’une coquille vide créée il y a 3 ans par Beauvau en présence de l’ancienne ministre Christine Boutin, Dominique Lunel et plusieurs préfets. Malgré le soutien politique, M Chalghoumi n’a réussi à réunir que de 5 imams.   En dépit que M Chalghoumi a été contesté par les fidèles de la mosquée de Drancy, par les dirigeants de l’Association Culturelle des Musulmans de Drancy, ACMD, qui ont tous démissionné pour contester des pratiques de corruption et une dérive politicienne de la gestion de M Chalghoumi,   En dépit des accusations du parti au pouvoir en Tunisie, Ennahda, qui a accusé Chalghoumi d’avoir travaillé pour la police politique de l’ex-dictateur Ben-Ali,  

Le Ministère de l’Intérieur persiste à vouloir manipuler l’islam de France et à imposer M Chalghoumi comme représentant des musulmans en France.                                                 

A notre source qui dénonce ces « collaborations « 

Source  :  http://www.islamenfrance.fr/

09/11/2011

Prières de rues: on n’est pas au bout…

Montage d’illustration; Les « heurtés », comptez vous…

.

Maintenant que l’excuse de l’islamophobie, de la liberté de culte, de la stigmatisation et du racisme est épuisée, les muzz trouvent d’autres raisons d’encombrer les rues pour « prier »…L’entente entre musulmans de diverses confessions et origines n’existe pas. Rien d’étonnant à ce que partout où ils passent, ce soit un foutu bordel…

« Religion » d’amour, de paix et de tolérance…

FDF

.


LA MOSQUEE DE PARIS AU COEUR D’UNE VERITABLE BATAILLE RANGEE

En fait, les musulmans sont toujours très unis lorsqu’il faut taper sur la France, les Français, les religions non mahométanes et les juifs.

Mais, pour ce qui est de leur entente, à eux, entre musulmans, elle est inexistante.

La preuve : La future Mosquée de Paris.

La Préfecture de Paris attend toujours les « statuts de l’association » devant gérer le nouveau lieu de culte qui aurait dû, selon leurs dires, résoudre  le problème néfaste des prières à ciel ouvert.

Mais cette fois, les patriotes Français n’y sont pour rien. Pas de saucisson-pinard, pas de soupe au cochon, rien.

Le conflit réside dans la bataille que se livrent  les deux « clans » musulmans, les subsahariens et les maghrébins, qui veulent  tous deux, en assurer le «contrôle».

Après les différends entre ceux du Maroc et ceux d’Algérie qui se disputaient  la présidence du culte musulman de France, l’Islam, religion de paix et d’amour de tous ces fidèles, n’a pas su apaiser la discorde qui règne entre ces deux autres ethnies : les africains d’en bas et les africains d’en haut.

La cohabitation est difficile ? Mais, intégrez-les, s’il vous plait !

S’ils ne s’intègrent pas entre eux, comment  pourrions-nous les intégrer à notre culture ? Quand les bienpensants le comprendront, alors peut-être, verrons-nous enfin, revenir la paix des braves, dans notre pays.

En attendant, les Français bon teint, continuent de voir leurs rues envahies et, de fait, interdites à toute circulation, les jours de prière, pendant que les autres continuent de s’étriper pour savoir qui sera le « chef » de la prochaine mosquée de Paris.

Source: http://www.petitsechodoran.com/

10/09/2011

On aura tout vu…

Chaque abonné à EDF, s’il ne paye pas ses factures, subit le même sort; et c’est normal… Alors, les musulmans, il faut arrêter de vous faire plaindre avec ce genre d’incident qui est somme toute d’une logique implacable… Et vous osez faire passer ça presque pour de la discrimination? Payez vos factures (d’ailleurs, vous deviez déjà avoir reçu des relances, non?) et tout ira mieux; vous verrez. Ca se passe comme ça, chez NOUS…

FDF

Factures impayées? On coupe! Valable pour tout le monde…

**************************************************************************************************************************

Une mosquée menacée de coupure d’électricité

Regain de tensions à Épinay-Sur-Seine autour du risque d’une nouvelle fermeture de la « Mosquée ».

Alors que la situation était stable ces dernières semaines, avec la non ingérence de la Mosquée de Paris et des « fonctionnaires » municipaux dans les affaires du culte musulman à Épinay-Sur-Seine, une coupure d’électricité imminente relance le risque d’une nouvelle fermeture du seul et unique lieu de culte sur la ville qui, selon les estimations, compte plus de 57 000 habitants dont 22 000 habitants de confessions musulmanes.

Rappelons tout d’abord que les locaux municipaux du 26 rue de l’Avenir à Épinay-Sur-Seine font, depuis près d’un an maintenant, l’objet d’une contestation importante par les Spinassiens de confessions musulmanes. En effet, le maire de la ville, Hervé CHEVREAU, allié à la mosquée de Paris, tente d’imposer « Sa Loi » aux citoyens musulmans de la ville au lieu de respecter purement et simplement « la Loi ».

Juge et parti dans ce dossier, le 1er magistrat de la ville a manifestement bafoué les règles de base du « vivre ensemble » et se trouve en total contradiction avec la Loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État. Car, en choisissant la Grande Mosquée de Paris contre l’avis de tous pour gérer ce lieu, cette dernière s’est crue autorisée à changer les ministres du culte qui ont toujours fait l’unanimité dans notre ville. À ce titre plusieurs dossiers ont été portés devant les tribunaux.

Usant de stratagèmes machiavéliques, les uns plus odieux que les autres, ces derniers ont tenté par tous les moyens de s’ingérer dans les affaires du culte musulman de la ville. Toutefois, leurs plans ont à chaque fois été mis à mal face à la mobilisation et la détermination des fidèles, qui ne souhaitent pas faire allégeance au Maire et encore moins être gérer par un organisme illégitime et extérieure à la ville. Pour ce faire, les associations musulmanes de la ville se sont regroupées autour de l’UAME pour défendre leurs droits fondamentaux.

Aujourd’hui, alors qu’ils en ont le droit et les moyens, EDF refuse curieusement d’accepter le paiement par les fidèles des factures d’électricité impayées du seul et unique local où les musulmans peuvent pratiquer leur culte. Titulaire du contrat avec EDF, c’est la Mosquée de Paris qui à l’origine été censée réglé les factures d’électricité.

Ces jours-ci, nous avons appris que le Maire essayait à nouveau d’intervenir sur ce dossier. Il s’agit donc clairement d’une nouvelle stratégie du maire Hervé CHEVREAU et de la Mosquée de Paris qui a pour objectif la coupure imminente du courant sur le site et par voie de conséquence la fermeture de la « mosquée » puisque le lieu ne répondra plus aux normes d’un « ERP ».

Face ce à cet acharnement continu (HOGRA) du Maire et de la Mosquée de Paris qui n’arrivent pas à s’imposer face à la mobilisation des fidèles, un premier rassemblement a été organisé à 15h juste après la prière de Joumou’a, vendredi 09 Septembre 2011 sur l’esplanade de la Mairie d’Epinay-Sur-Seine pour avertir le Maire et les responsables politiques, mais aussi sensibiliser l’opinion publique et informer les médias, des conséquences désastreuses que cette fermeture impliquerait.

En outre, dans la mesure où le Maire se refuse à tout dialogue, un courrier dénonçant les agissements du Maire a été envoyé à de nombreux responsables et élus politiques locaux (ville, département et région). Ainsi, Monsieur le préfet de Seine-Saint-Denis a été sollicité pour une demande de conciliation.

Par ailleurs, une procédure de référé est en cours.

Enfin, le comportement d’EDF dans cette affaire n’est pas sans rappeler celui d’une autre affaire de l’actualité de ces derniers jours. L’utilisation du tramway de la RATP pour le déplacement des Roms. Même si la situation n’est pas, en tout point, semblable, la comparaison reste inévitable. Serait il devenu courant qu’une entreprise publique investit d’une mission de service publique soit détourné de son rôle pour servir des intérêts privés ?

Source des pleurnicheurs: encore Oumma.com

04/09/2011

Pakistan: les talibans en sont à prendre des enfants en otages… On atteint des sommets !

Et rien n’interdit de penser qu’ils pourraient les tuer. Les talibans ne sont plus à un égorgement humain près… Je prône l’éradication totale et rapide de cette de ces pourritures de meurtriers islamistes !  S’en prendre à des enfants; quel acte de courage !!!

Et vous, les maîtres à penser musulmans de la religion d’amour et de paix, de France et d’ailleurs? Vous ne « condamnez » pas çà ?

Qui ne dit rien consent. On attend un communiqué et vite! Car dans ce cas, il ne s’agit pas simplement d’une mosquée taguée…

FDF

.

De futurs combattants, certes, mais des enfants avant tout…

.

25 enfants pakistanais enlevés par les talibans !

Les enfants, qui étaient en randonnée du côté afghan de la frontière, sont retenus en otage parce que leurs parents « aident le gouvernement » et combattent les taliban. 

Les taliban pakistanais ont revendiqué ce samedi la capture d’environ 25 enfants, enlevés en représailles au soutien de tribus à l’armée dans le nord-ouest du pays. 

Des responsables pakistanais avaient indiqué vendredi que les enfants avaient été capturés après s’être aventurés du côté afghan de la frontière lors d’une randonnée. 

Selon le porte-parole des taliban pakistanais qui a confirmé qu’ils retenaient les enfants, ils ont été « enlevés car leurs parents et les chefs tribaux aident le gouvernement et combattent contre nous« . 

Les enfants sont détenus dans un lieu inconnu. 

Un ministre du gouvernement pakistanais a confié que le ministre de l’Intérieur était en contact étroit avec les autorités afghanes. « L’accident a eu lieu de leur côté et, comme le veut la loi, il est de la responsabilité du gouvernement afghan de leur permettre de revenir sain et sauf au Pakistan », a déclaré le ministre pakistanais des Régions. 

Les enfants viennent des tribus de Mamoun, qui sont opposés à Al Qaïda et aux taliban. 

Source: http://www.lexpress.fr/

10/08/2011

Halal: Boubakeur défend son beefsteack…

Toujours en train de gueuler, les muzz… C’est fatiguant, c’est usant.

FDF

.

LA «BOUFFE» HALAL PROVOQUE DES VAGUES EN FRANCE

Les accusations portées par une chaîne de télévision française contre la licéité de sa certification halal, ont fait réagir la Grande Mosquée de Paris qui dénonce ce reportage qu’elle juge calomnieux et partial.

Entre la Grande Mosquée de Paris et la chaîne de télévision française, Canal+, auteur du reportage ayant mis en doute, la veille du mois de Ramadhan, la licéité de sa certification halal, la polémique enfle. Dans une mise au point rendue publique, la Mosquée de Paris dénonce avec véhémence cette campagne calomnieuse et les allégations portées contre la licéité de sa certification halal. Réagissant vivement à une information relative aux traces d’ADN porcines qui auraient été trouvées dans un lot de saucisses, la Mosquée de Paris avait apporté un démenti formel, précisant que la rumeur est infondée et que la contre-expertise rigoureuse qu’elle avait demandée à un laboratoire européen de renom a invalidé cette rumeur.
La Mosquée de Paris ajoute que les lots de produits en question avaient été soumis à une analyse extrêmement poussée et que le reportage avait omis de le signaler. Evoquant cet épisode, elle affirme que le responsable du blog à l’origine de cette polémique a fait l’objet d’une plainte qui a été déposée en février dernier par son organisme partenaire afin qu’il explique quant à la méthode qu’il a utilisée pour analyser le lot de saucisses suspect. «A ce jour, le responsable du blog n’a toujours pas répondu à cette question et son partenaire financier est en dépôt de bilan. L’affaire est toujours pendante devant le tribunal de Nantes», précise le communiqué.
En outre, la Grande Mosquée de Paris ne compte pas s’arrêter là et déclare se réserver tous les droits de demander réparation devant les tribunaux. Il reste que cette affaire qui a déclenché une grande polémique, a suscité la réaction d’une vingtaine d’élus de la diversité qui ont décidé, en ce début de Ramadhan, de faire campagne pour faire cesser le tapage fait autour de la licéité de la certification-halal et ouvrir un vrai débat concernant le marché halal en France. «Il est grand temps que la certification halal soit labellisée au même titre que les produits bio, pour lever la suspicion qui entoure les produits censés être licites destinés à la communauté musulmane», avait déclaré, à l’APS, un élu à la Courneuve suite à ce reportage.
Pour ne pas être en reste, l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis a relevé, quant à elle, que les pouvoirs publics et les tribunaux français invoquent la laïcité et le vide juridique causé par l’absence de précision du halal musulman pour refuser de constater et de condamner les contrevenants.
Prié de s’expliquer sur cette affaire qui tombe comme un cheveu sur la soupe, ainsi que sur la revendication des élus issus de la diversité qui réclament une commission d’enquête parlementaire, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, estime que l’Etat français n’a pas à s’immiscer dans les affaires religieuses, considérant que l’Etat français est un Etat laïc et il ne lui appartient pas d’être l’instrument de l’organisation d’une pratique religieuse, dit-il. Non sans préciser que «l’Etat avec ses services de la concurrence et de la consommation a une responsabilité pour qu’il n’y ait pas de tromperie sur la marchandise. Il y a donc possibilité d’introduire des recours et de déposer des plaintes». Selon une enquête publiée par le cabinet de conseil Insights symphonie IRI Group, le chiffre d’affaires des produits halal vendus en magasin s’élève à 140 millions d’ euros, soit une augmentation de 23% pour un marché qui est estimé à 5,5 milliards d’euros.

Source: http://www.lexpressiondz.com/

30/07/2011

Faux halal: ça barde chez les barbus…

Que de remue-ménage autour de cette affaire… Quand on sait que:

Je donne mon sang et je mange du porc  mais…………………..????????????
Mais, ALORS ? Mon sang aurait-il servi à sauver un musulman ?


Si cela s’est produit, je l’ai contaminé………………

Mes excuses, je ne l’ai pas fait exprès …..


Y aura-t-il du sang halal pour les transfusions  pour ces messieurs dames en France ???


Depuis toujours  (reconnu par les pharmaciens !) dans presque tous les médicaments, gélules, crèmes, cosmétiques, rouges à lèvres, suppositoires, il y a du GRAS DE PORC !!!
Alors, il faut informer nos amis musulmans généreusement !
Maintenant, ils ne pourront plus se soigner, ni se maquiller, ni embrasser nos femmes, au vu de leur « RELIGION » 

Prescrivez abondamment cette ordonnance sur internet et ailleurs, il faut que tous « Les Fidèles Croyants » le sachent !


Qu’est-ce qu’on dit ?

FDF

 




Faux halal : La SFC-VH mosquée de Paris assigne en justice la mosquée de Paris

Le 2 juin 2011, lors du premier rassemblement européen de la Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP), Kamel CHIBOUT, président de la Fédération Régionale de la Grande Mosquée de Paris (FRGMP) Grand-Est, intervenait devant une salle comble de près de 2000 sympathisants venus de toute la France et d’Europe.

Le discours prononcé par Kamel CHIBOUT, porte-parole de sa fédération régionale, évoquait différentes thématiques concernant le fonctionnement et la gestion générale de l’institution Grande mosquée de Paris, ainsi que l’actualité récente du culte musulman en France, à savoir et particulièrement les élections du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Dans ce discours qualifié de « fracassant et historique» par l’assistance, un passage pointe le récent scandale du lot de saucisses, de la marque « Herta », dans lequel de l’ADN de porc a été décelé par un laboratoire d’analyse, alors que ce lot était sensé être « halal » (licite) pour des consommateurs musulmans. En effet il s’agissait et s’agit toujours d’un scandale. Un scandale est une affaire retentissante soulevant l’indignation publique. Ce qui fût le cas puisqu’une très large presse et même la télévision se sont saisies de cette affaire. Les impacts sont importants, au point où le groupe NESLE, propriétaire de la marque « Herta » a cessé la production des produits « incriminés ».

Le passage du discours en question, le voici :

Nous n’avons pas pu nous préserver des scandales liés au halal de la Grande Mosquée de Paris. L’affaire des saucisses « Herta » a sonné une alarme que l’on se doit de prendre en considération faute de crédibilité. Il faut songer à un aggiornamento des référentiels actuels, du système de contrôle du halal au niveau de la GMP. Cela est inexorable pour la survie de notre label.

La SFC-VH a saisi la justice dans une procédure de référé à l’encontre de Kamel CHIBOUT, qui agissait au rassemblement européen de Lille en tant que président de la Fédération de la Grande Mosquée de Paris, par conséquence, la société de contrôle « Hâlal » SFC-VH partenaire commercial de la Grande Mosquée de Paris, assigne une fédération régionale de cette dernière.

Le passage du discours parait très clair, Kamel CHIBOUT fait référence à la Grande Mosquée de Paris, à son cahier des charges du « Hâlal » et non à la société qui commercialise le label Mosquée de Paris, à savoir la SFC-VH dont le gérant est M. KRIOUCHE.

L’acte d’assignation délivré le 20 juillet 2011 à M. CHIBOUT est truffé de fautes et d’incohérences. On s’aperçoit clairement que l’on tente d’impliquer ou d’accuser la fédération de la Grande Mosquée de Paris Est du scandale de la saucisse « Herta » initié par le site Internet www.debat-halal.fr pour le grand bien des consommateurs musulmans. A notre connaissance la FRGMP-Est n’est aucunement liée aux acteurs et structures impliqués dans l’affaire « Herta », d’ailleurs un procès au tribunal de commerce de Nantes est actuellement en cours, il oppose la SFC-VH au responsable du site Internet debat-halal.fr. Le temps est au délibéré.

L’avocat de la SFC-VH, s’est contenté d’un vulgaire copier-coller de l’acte d’assignation de l’affaire de Nantes opposant la SFC-VH/BAKER VIANDES(débat-halal), sans prendre la peine de corriger le texte pour l’adapter à l’affaire SFCVH/FRGMP-EST.

Visuel d’un extrait de l’acte d’assignation :


Remarques :

– Le nom de la ville ou se déroule la procédure est Mulhouse et non Nantes.

– On entretient la confusion. Kamel CHIBOUT est président de la FRGMP, il a signé et lu son intervention en tant que tel, par conséquence c’est l’association FRGMP qui doit être assignée et non Kamel CHIBOUT en tant que simple individu.

– Le site Internet de la FRGMP n’a jamais été alimenté ou utilisé. Depuis son horrible et inutile création, il demeure la propriété exclusive de la FNGMP. La revue de la FRGMP Est n’existe tout simplement pas.

Dans ce court extrait nous constatons déjà la médiocrité et l’amateurisme de la démarche.

Pourquoi la Grande Mosquée de Paris, gérée par « l’association des Habous » n’a-t-elle pas eu le courage d’assigner elle-même Kamel CHIBOUT, alors que le discours se référait précisément au cahier des charges du « hâlal » de la société des habous ?

En effet, Kamel CHIBOUT et sa fédération n’avait aucune raison de viser une société commerciale insignifiante et déjà impliquée dans un procès de fond, car ils savent pertinemment que c’est en amont, au niveau de la GMP et de son mauvais cahier des charges du « hâlal », qu’il faut agir, qu’il faut dénoncer. Le cahier des charges fixe les définitions du hâlal, les règles, les exceptions et les procédures de contrôle qui servent de garde-fous et de référence aux partenariats que la GMP contracte avec des structures tierces comme des industriels, des abattoirs, des sociétés de contrôle et de certification, des commerces…

Les très mauvais conseillers de Dalil Boubakeur n’ont pas manqué sur ce coup d’augmenter considérablement les chances de la GMP de se retrouver véritablement au cœur d’un grand procès indispensable et espérons le, salvateur pour des millions de consommateurs musulmans. Ce procès du faux Hâlal en France, en Europe et dans les pays du golfe aura raison de ses barons impies.

Source: http://www.euroalgerie.org/

17/06/2011

Halal: KFC sous le contrôle de la mosquée de Paris…

Et encore une soumission à l’islam! KFC: l’enseigne à éviter!
FDF
.
KFC va limiter son offre halal à un produit mais le mettra en avant

 KFC, l’enseigne de restauration rapide centrée sur le poulet, qui vendait jusqu’ici de la viande halal, sans en faire un argument de vente, proposera dès octobre des « wings » (ailes) certifiées halal à côté d’une offre traditionnelle, a annoncé jeudi son président.

KFC (Kentucky Fried Chicken) va devenir le premier réseau de fast-food à offrir le choix du halal ou du non halal à ses clients, assure Ivan Schofield, président de KFC France.

A l’automne 2009, Quick avait créé la polémique en testant une offre 100% halal dans une dizaine d’établissements. Depuis l’offre a été pérennisée et étendue à 22 fast-foods (6% du réseau), valant à Quick des accusations de discrimination.

Jusqu’ici, KFC reconnaissait servir des viandes halal, tout en précisant que ce n’était « pas un choix » de l’enseigne mais le résultat de la sélection des fournisseurs, toutes des entreprises internationales travaillant avec le Moyen-Orient et qui ne produisent que du halal. Surtout KFC France s’était refusé à mettre en avant cette spécificité.

« Le développement de l’enseigne en France nous oblige à multiplier nos sources d’approvisionnement et donc à ne plus être certains que la viande est halal », a précisé M. Schofield.

Pour « répondre à une demande des clients, 10 à 15% du réseau proposera dès le 11 octobre des +wings+ certifiées halal par la Mosquée de Paris en plus de nos plats habituels », a-t-il expliqué. La séparation des procédures de préparation et de cuisson se fait également sous le contrôle de la Mosquée de Paris…

Suite et source: http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h2rc4koV3qwAfJM–9j6DPHYfTog?docId=CNG.5124ec7495b3cc9385d3647a8994e021.3b1

17/04/2011

Algérie et Maroc en guerre pour le partage de NOTRE France !

Ils veulent contrôler l’islam de France? En réalité, ils continuent l’invasion sournoise de NOTRE Patrie… Et ils se battent pour la conquérir… Algériens et Marocains: allez vous battre; mais chez vous!

FDF

.

L’Algérie et le Maroc en guerre pour contrôler l’islam en France !

Yves Daoudal publie dans son hebdomadaire l’essentiel d’un article publié par le quotidien algérien El Watan, le 9 avril, sous la signature de son correspondant à Paris Yacine Farah. Il s’agit d’une réunion, au consulat d’Algérie de Bobigny, entre Halim Benatallah (photo), secrétaire d’Etat chargé de la Communauté algérienne à l’étranger, et des responsables d’associations islamiques algériennes en France.

B

« Le problème le plus soulevé par les représentants des associations est celui relatif aux associations religieuses marocaines qui semblent avoir pignon sur rue, déconstruisant systématiquement ce que les Algériens ont construit depuis des années. «Les Marocains cherchent à contrôler toutes les mosquées. Si l’on ne fait rien, on va directement dans le mur», a estimé Salah Mrabi, imam chargé de la région de Tours, Blois et d’Orléans. Un de ses confrères a relevé le problème auquel est confrontée la Mosquée de Paris, qui risque de tomber, tel un fruit mûr, entre les mains des Marocains après avoir été des années durant sous l’influence algérienne. […]

De nombreux projets, comme la construction de mosquées ou d’écoles religieuses peinent à voir le bout du tunnel à cause du manque d’argent, contrairement au volontarisme financier de l’Etat marocain qui semble mettre tous les moyens pour imposer ses agendas religieux et son Islam en France. Convaincu du retard enregistré sur le terrain, M. Benatallah a promis une réponse rapide et à la mesure des difficultés sans cesse grandissantes. Il a assuré que l’Etat, qui a enfin découvert le poids de la communauté algérienne dans l’échiquier politique et électoral français, va se pencher sérieusement sur ces problèmes. »

Source: http://www.chretiente.info/

17/03/2011

Des sites de ventes en ligne de produits de beauté présentés comme conformes à la charia: foutaises !

A force de pratiquer la connerie, on finit par se prendre les « pieds » dedans. Le marché halal n’y échappe pas…

FDF

.

Maquillage halal : piège à gaga?


En navigant sur le net, j’ai accosté sur un site qui vante les mérites du maquillage halal. Oui, halal. Comme la viande, chez le boucher musulman du coin. J’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un canular. Mais non, ce n’est pas une blague, ce marché-là existe réellement. Quand je parle de maquillage halal aux gens de mon entourage, ils me fixent avec des yeux ronds et éclatent de rire. Comme si j’étais détraquée. Il y a aurait donc un maquillage « halal », autrement dit licite selon l’acception musulmane, ce qui suppose qu’à côté de cela, il y aurait des maquillages « haram » (péché).

J’ai fait mon petit sondage dans le métro. Lamia, 19 ans, estime que le concept de maquillage halal « est totalement stupide, cela montre que certains sont prêts a jouer avec les convictions religieuses des gens pour se faire de l’argent ». Thierry, 22 ans, lui, estime que « tout cela est exagéré, mais [que] chacun est libre d’acheter ce qu’il veut ». D’autres, comme Léa, trouvent le concept « original » et « intéressant », si cela « empêche de tuer des animaux », et si surtout « chacun y trouve son compte ».

Beaucoup de ceux que j’ai interrogés voient surtout là un coup marketing et commercial, qui joue notamment sur le sentiment de culpabilité que peuvent nourrir des musulmanes soudain plus regardantes sur la composition des mascaras et rouge à lèvres. Mais cette offre « halal » séduit aussi certaines femmes ou jeunes femmes, à l’image de Sabrina, 23 ans : « Pour moi, c’est une bonne initiative, je trouve ça bien que l’on fasse des produits adaptés aux convictions de tout le monde, mais pas seulement d’un point de vue religieux. Ces produits ne contiennent aucune trace animale, ni d’alcool, personnellement j’en achèterais sans problème. » Sans graisse animale, donc, et plus particulièrement sans graisse de porc, mais aussi sans alcool, cela m’étonnerait toutefois qu’un entrepreneur se lance dans une ligne de parfums « halal », mais sait-on jamais.

Trois marques proposent ces produits de beauté halal, et toutes trois possèdent un site internet, plateforme de vente par excellence : Onepurehalalbeauty.com, Saminapuremakeup.co.uk et http://www.jamal.fr/ Ces marques-là ont été fondées dans trois pays différents, respectivement au Canada, au Royaume-Uni et en France. Notons qu’elles n’ont pas été créées dans un pays musulman. Sur Saminepuremakeup.co.uk on découvre que tout est fait pour que toutes les femmes soient séduites par le concept, musulmanes ou non. En effet, non seulement les produits seraient « dépourvus de produit pétrochimique, de conservateurs […], d’alcool, de dérivés du pétrole » mais aussi de matière animale. De quoi séduire certaines musulmanes, persuadées de bien agir, mais aussi les ferventes défenderesses des animaux et les femmes soucieuses de l’environnement en général.

Selon Leyla Mandi, PDG de One Pure, business-woman canadienne convertie à l’islam, « les musulmans ne veulent pas sortir et prier cinq fois par jour en ayant des résidus de porc sur le corps ». Par curiosité j’ai tapé le nom de cette femme sur Google Images. Elle porte un voile assez long sur ses cheveux et son maquillage est plutôt discret. Sur d’autres photos, Leyla Mandi – c’était, selon toute vraisemblance, avant sa conversion à l’islam –, n’incarne plus du tout la musulmane pudique mais la parfaite bimbo botoxée : blonde, forte poitrine, maquillage intense. Aujourd’hui, la PDG de One Pure affiche un sourire figé, comme sur une poupée de cire.

Toutes ces marques de produits de beauté dits « halal » se font petit à petit un nom. Chez One Pure, un simple sérum pour la peau coûte 67 livres sterling quand même ! Moins cher que La Prairie, mais ça s’en rapproche… Pour l’instant, One Pure écoule sa marchandise sur Saudi Airlines et dans quelques boutiques de Dubaï. Samina Akhter, de Saminepuremakeup, vend du maquillage halal à des prix comparables à ceux des marques traditionnelles. Ce qui pourrait séduire pas mal de femmes. La marque Jamal, elle, est même certifiée « halal » par la Mosquée de Paris. J’ai tenté de joindre la Mosquée de Paris pour avoir confirmation de cette certification qui se veut prestigieuse et sans reproche. Mais pas de nouvelles.

Source: http://yahoo.bondyblog.fr/

11/03/2011

Les musulmans appelés à quitter l’UMP…

Et j’irais même plus loin: pas rien que l’UMP.

Car qu’est nous pouvons être emmerdés depuis qu’ils ont commencé leur invasion, leurs « stigmatisations », chaque fois qu’ils se sentent « heurtés », leurs « condamnations », leurs plaintes et pleurnichements, j’en passe et des meilleures… Soit ils s’adaptent à NOTRE culture et respectent NOS lois républicaines dans tous les domaines, soit c’est le salon de muscu pour apprendre à ramer…Ils font des prix pour groupes.

FDF

.

Les musulmans appelés à quitter l’UMP !

Lors d’une rencontre à la mosquée de Paris jeudi soir, des représentants de la communauté se sont insurgés contre le débat jugé stigmatisant.

Les musulmans ont été appelés jeudi soir lors d’une rencontre à la mosquée de Paris à quitter l’UMP ou au moins à suspendre leur adhésion au parti pour protester contre le débat qu’il compte lancer le 5 avril sur la laïcité et l’islam.

De son côté, le recteur de la Grande mosquée Dalil Boubakeur a appelé le président de la République à annuler ce débat « qui n’a pas lieu d’être ». « Les citoyens musulmans de France ne doivent pas être les boucs-émissaires d’une situation de crise », a-t-il martelé.

Un militant du Gard, Abdallah Zekri, responsable à la Grande mosquée de Paris, chargé de mission au Conseil français du culte musulman (CFCM) et aumônier musulman des hôpitaux, a déchiré sa carte et appelé « tous les musulmans de l’UMP » à l’imiter.

« L’UMP de Copé, c’est la peste pour les musulmans », a lancé Abderahmane Dahmane, conseiller technique chargé de la diversité à l’Elysée et ancien secrétaire national chargé de l’immigration à l’UMP. Intervenant en tant que président du Conseil des Démocrates musulmans de France (CDMF), il a appelé ses coreligionnaires à « ne pas renouveler leur adhésion » à l’UMP tant qu’il n’aura pas annulé le débat envisagé par son secrétaire général.

Après avoir comparé la situation des musulmans en France aujourd’hui à celle des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, il a dénoncé une « poignée de néo-nazis » qui a décidé de lancer le débat et demandé aux musulmans de l’UMP de « ne pas l’accepter dans les sections s’ils ont une dignité et une fierté ».

« Ce débat, voulu par Nicolas Sarkozy pour la défense des musulmans a été dévié parce qu’à l’UMP il y a des gens très proches du Front National », a déploré M. Dahmane.

« Quel mépris a-t-on des musulmans pour croire qu’on va tomber dans le piège des règlements de comptes l’UMP », a dénoncé Mme Chafia Mentalechta qui s’exprimait au nom d’une association de Franco-algériens.

Quelque 150 personnes étaient présentes à la réunion, militants associatifs ou élus de confession musulmane.

Le chef de l’Etat a longuement évoqué ce débat très controversé, à droite comme à gauche, en recevant pour la première fois à déjeuner, jeudi à l’Elysée, la nouvelle direction nationale de l’UMP conduite par Jean-François Copé. « Il faut traiter la question de l’islam parce qu’il est apparu en France après la loi de 1905 », a dit Nicolas Sarkozy selon plusieurs participants.

29/01/2011

Le doute s’installe à la mosquée d’Epinay sur Seine…

Ca fourmille et ça discute ferme, chez les muzz d’Epinay sur Seine… Le doute s’installe sur fonds de complots, de fourberies, de sournoiseries… Un méli-mélo sans queue ni tête. Bordélo-islamique, en fait…

FDF

.

Quand la Mosquée de Paris invite des agents de sécurité dans une Mosquée…

Communiqué de Presse
Union des Associations Musulmanes d’Épinay-Sur-Seine – U.A.M.E.
Collectif des Anciens Membres actifs d’I.M.S. – CAMIMS
Épinay-Sur-Seine, le 25 Janvier 2010

« Depuis la réouverture de la Mosquée d’Épinay-Sur-Seine, le 24 Décembre 2010, et malgré les nombreuses promesses qui ont accompagnées cet heureux événement, la situation ne s’est guère améliorée. Pire ! Les évènements de vendredi dernier, 21 Janvier 2011, montrent à quel point la Municipalité et la Mosquée de Paris au travers de l’OGME sont prêtes à tout pour que celle-ci se dégrade à nouveau.

Tout d’abord, rappelons que l’OGME (Organisme de Gestion de la Mosquée d’Epinay) est le nom de l’association qui est censée gérer la Mosquée d’Epinay-Sur-Seine, association composée de deux personnes : un président, Mohamed Cherfaoui, ami du maire et un trésorier, membre de la Mosquée de Paris. Ainsi, la convention régissant les locaux du 26 rue de l’Avenir, entre la Mairie et la Mosquée de Paris, n’est pas remise en cause et la gestion du lieu serait déléguée à l’OGME, association aux statuts et aux conventions invisibles, mais surtout, et avant tout, à la légitimité contestée et contestable.

Lors de la réouverture, le représentant du Maire et de la Mosquée de Paris, ont pourtant affirmé publiquement que dès le lendemain à 8h du matin, des discussions seraient ouvertes afin que des membres représentants de la communauté musulmane de la ville soient intégrés dans le Bureau de l’OGME.

Depuis, il n’y a eu aucune négociation, seule une proposition de composition de bureau a été envoyée par courriel à M. Cherfaoui, le 27 décembre 2011. Et mise à part deux tentatives consistant à déloger l’Imam présent sur la ville depuis 15 ans, aucune suite n’a été donnée à notre proposition. M. Cherfaoui s’était pourtant engagé à nous rendre une réponse avant le 5 Janvier 2011, mais depuis, rien de nouveau, si ce n’est l’envoi d’une vingtaine de vigiles pour imposer l’imam de la Mosquée de Paris, Missoum Chaoui, contre l’avis des fidèles d’Épinay.

En effet, vendredi dernier, 21 janvier 2011, les citoyens musulmans, venus comme chaque vendredi écouter le prêche, ont été choqué par l’important dispositif de vigiles présents sur les lieux. Face à ce déploiement de force, un certain nombre de membres de l’UAME, soutenu par l’ensemble des fidèles, ont permis, par une démarche pacifiste, à l’Imam des musulmans Spinassiens de faire son prêche du vendredi comme d’habitude. Contacté par téléphone au moment des faits pour lui demander des explications, le représentant de la Mairie n’était exceptionnellement pas présent sur les lieux ce vendredi, alors qu’il l’est habituellement, pure coïncidence ?

Une fois de plus, et fort heureusement, le dénouement de cette histoire s’est fait sans débordement, et ce, grâce aux membres de l’UAME ainsi qu’aux fidèles, qui ont réussi à calmer les esprits et ont donc fait échouer les plans de déstabilisation que la Mairie et la Mosquée de Paris tentent sans relâche de voir aboutir. Le calme et la sérénité étaient pourtant revenus puisque sur le terrain et dans les faits, ce sont les musulmans Spinassiens qui gèrent le lieu, chose qui n’est apparemment pas du goût du Maire et de la Mosquée de Paris.

Notre inquiétude est grande aujourd’hui : Que préparent la Mairie et la Mosquée de Paris ? Une ou des intervention(s) plus musclée(s) ? Les menaces inacceptables proférées par l’imam de la Mosquée de Paris, Missoum Chaoui, seront elles mises à exécution ? à savoir l’envoi de personnes venant de mosquées sous la tutelle de la Mosquée de Paris, dans le but de venir s’imposer à Épinay. En d’autres termes, la Mosquée de Paris, avec la complicité de la Municipalité d’Épinay, va elle encore vouloir semer le trouble et le désordre dans ce lieu qui a pourtant retrouvé le calme. Enfin, une nouvelle fermeture du lieu de culte est désormais envisageable bien que des engagements aient été pris pour que cela n’arrive plus, mais que valent réellement les engagements de personnes se comportant de la sorte ? »

Source: http://www.inversalis-productions.eu/blog/

Rififi chez les momos autour d’une saucisse…

La guerre des saucisses aura bien lieu… Personne ne pensait que cela allait arriver… Comme quoi, nous ne sommes jamais à l’abri de catastrophes… Lu sur le site du CCIF. Ils n’ont vraiment rien d’autre à faire que se battre pour des conneries. C’est ça, l’islam: se battre; pour n’importe quel prétexte, mais se battre. « Religion » de paix…

FDF

.

Pourquoi la mosquée de Paris veut faire taire Al-Kanz ?

« L’affaire n’est pas close. Ni Nestlé, ni le SFCVH de la mosquée de Paris n’ont fait la lumière sur le cas des saucisses Herta Halal contenant du porc. Bien que la publication d’un rapport, du laboratoire Eurofins, indiquant la trace de porc dans les saucisses Halal, ait été rendu publique par le site Débat-Halal et relayé par Al-Kanz, ni Herta ni SFCVH n’a souhaité s’expliquer à ce sujet.

Au lieu de cela, nous avons eu du SFCVH et de la mosquée de Paris un communiqué de presse pointant du doigt le site Al-Kanz. Il semblerait que M. Boubakeur se moque bien si les musulmans de France mangent oui ou non du porc via des produits que la mosquée de Paris a certifié Halal.

Dalil Boubakeur donc, via ce communiqué, accuse Al-Kanz de mener une « campagne de dénigrement » jusqu’à « mettre en cause la certification Halal de l’Institut musulman de la Mosquée de Paris ». Il menace même de poursuivre le site en justice.

Au lieu de faire une nouvelle analyse et de faire un communiqué de presse en bonne et due forme, Dali Boubakeur, avec un style à la Ben Ali, accuse un site qui n’a fait que relayer l’information provenant de Débat-Halal.  Bien que Trouvetamosquee.fr, Ajib.fr, Saphirnews, Oumma et bien d’autres aient diffusé l’information, Al-Kanz reste la seule cible.

Ce qui vraisemblablement dérange donc le plus est que l’information soit relayée par le portail musulman le plus lu en France.

Ce buzz confirme ce que le portail des consommateurs musulmans avance depuis des mois et des mois, rien n’est réalisé dans les règles lorsqu’il s’agit du Halal. Nous le savons grâce au site Al-Kanz qui chaque jour essaie par ses informations de nous rendre plus responsable vis-à-vis de nous et notre créateur. Manger Halal est un rite musulman. Nous remercions chaleureusement Al-Kanz grâce à qui nous mangeons plus intelligemment, et nous ouvre les yeux. Trouve Ta Mosquée apporte tout son soutien au site Al-Kanz qui fait face à cette accusation et ces menaces.

Quoi qu’il en soit nous attendons toujours de M. Boubakeur et de la mosquée de Paris de vraies explications, à moins que les enjeux mercantiles soient devenus plus importants que l’aspect religieux ? Si vous continuez à faire l’autruche, la question ne se posera plus. »

28/11/2010

L’amalgame du halal fait une drôle de cuisine…

Quick « halal » : la mosquée d’Evry se démarque de la mosquée de Paris

Alors que Quick se réjouit que de nombreux musulmans accourent stupidement dans ses 22 restaurants pour y manger des hamburgers prétendument halal, l’ACMIF-mosquée d’Evry, après avoir récemment mis en cause le caractère non halal de la viande de dinde certifiée par la SFCVH-mosquée de Paris. 

Quick halal

Suite aux nombreuses questions posées concernant le caractère Halal de certaines enseignes de la restauration rapide la Mosquée d’Évry-Courcouronnes informe les fidèles musulmans qu’il effectue uniquement le contrôle sur la viande de bœuf de la société SOCOPA viande.

Source : Site de la Mosquée Evry-Courcouronnes

L’ACMIF-mosquée d’Evry ne contrôle pas ses partenaires industriels. Socopa ne fait pas exception. Cela dit, l’intérêt de cette déclaration publique est ailleurs. Pour en saisir, la portée de cette déclaration publique, il faut la mettre en perspective. Nous vous invitons donc à lire ou relire à cet effet cet article : Selon les mosquées d’Evry et de Paris, Quick n’est pas halal.

Source : Quick « halal » : la mosquée d’Evry se démarque de la mosquée de Paris by null

26/11/2010

Kebab halal: Cora va perdre des clients…

Le halal se « démocratise » à tel point que ce n’est plus du halal… Et les muzz s’interrogent. Retour de bâton…Voir cet article emprunté à Al Kantz…

FDF

.

nov2010

Cora affiche son kebab halal, certifié par la mosquée de Paris

« La photo ci-dessous nous a été envoyée par le webmaster du site ami Ajib.fr – pensez à ajouter le site à vos favoris. Il s’agit, comme chacun pourra le constater, d’une affiche publicitaire de l’enseigne Cora pour son kebab dit « halal ». Nous avons voulu en savoir plus et avons joint l’enseigne par téléphone. 

Contre toute attente, nous avons appris que non seulement l’initiative n’est pas nouvelle, mais, elle date de 2000. Selon une employée de la cafétéria, cela fait donc plus de dix ans que Cora Dreux propose du kebab dit « halal ». Mais, l’enseigne, nous a-t-elle précisée, a choisi de ne pas communiquer à grande échelle, mais de se contenter d’afficher l’information comme sur le panneau ci-dessous.

Cora affiche son kebab halalS’agissant de la certification, Cora indique se fournir chez Alsalor, lequel nous a précisé acheter sa viande – du veau et de la dinde pour le kebab de Cora –, dans des abattoirs certifiés par « les mosquées ». Et de citer pour la dinde un site du groupe LDC, à qui appartient la marque prétendument halal Reghalal, dont une partie de la production serait certifiée par la mosquée de Paris. Certifiée, mais non contrôlée, puisque la SFCVH-mosquée de Paris, comme l’ACMIF-mosquée d’Evry, certifient des viandes, mais ne dépêche pas ses propres contrôleurs sur place ; ce pour une raison simple : ces deux organismes n’emploient pas de contrôleurs. Inutile de préciser que ce mode de fonctionnement fait la joie des industriels qui font du « halal » comme ils l’entendent, à l’instar de Doux qui continuent à écouler, sans que les musulmans ni le CFCM ne réagissent, ses poulets non halal dans le monde musulman en général, à La Mecque en particulier. Ajoutons qu’Alsalor ne fournit pas seulement Cora, mais de très nombreux restaurants rapides type « Grecs », chez qui l’on vous dira évidemment que la viande est halal puisque certifiée. Évidemment.

Comme pour KFC et Quick, réfléchissez à deux fois avant d’aller manger un kebab chez Cora Dreux. Réfléchissez vraiment. »

Source : Cora affiche son kebab halal, certifié par la mosquée de Paris by null

15/09/2010

Les dhimmies du jour sont…

… Valérie Pécresse et Jeannette Bougrab !!!

(entre autres…)

.

Les musulmans doivent bien rire « sous voile » dans leur coin… Et ils ont bien raison. L’exemple de la soumission vient d’en haut… Pauvre République!

FDF

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=15ND0DM0N5s&feature=player_embedded

Source: http://www.mosquee-de-paris.org/

08/09/2010

Explosif : « les certifications de la mosquée de Paris et d’Evry ne sont pas sérieuses »!

Certifié halal ?

.

C’est bien la peine de nous abrutir avec le « halal », d’envahir nos étals de supermarchés, de lancer des campagnes de pub agressives au sens propre du terme, bref, de nous les « briser menu » avec ces coutumes éculées et non adaptées à un Occident du XXIème siècle…
FDF

.

Le foutoir des certifications halal: Et si c’était la fin de la récré ?

08/09/2010

Lu sur Al Kanz le site de référence des comsommateurs musulmans:

Ramadan 2010, halal

6sept2010

Jamais deux sans trois. Après Libération et la Voix du Nord, dans lesquels Bernard Godard, ancien RG, louait AVS et critiquait vertement la mosquée de Paris, c’est cette fois dans le magazine professionnel CB News, qu’on peut lire ce spécialiste de l’islam en France, sous la plume de la journaliste Warda Mohamed, formuler une nouvelle critique du couple SFCVH-mosquée de Paris, ainsi que de l’organisme de certification lié à la mosquée d’Evry.

Selon Bernard Godard, consultant sur les questions liées à I’islam auprès du ministère de I’Intérieur, 70 % du marché est certifié par des organismes liés aux mosquées de Paris et d’Évry (autorisées a délivrer la carte de sacrificateur depuis 1994, comme celle de Lyon) : « Ces dernières réalisent des audits. On n’est donc pas dans une vérification systématique. Des produits non halal peuvent entrer dans la composition des produits. SFCVH-Mosquée de Paris regroupe une dizaine de personnes sous contrat avec des fournisseurs pour la cession de documents de certification, qui peuvent être signés par des non-musulmans. Ces certifications ne sont donc pas très sérieuses. Celle de Lyon l’est davantage. En revanche, on ne peut pas douter du sérieux d’AVS. Ces mosquées ne sont pas à la hauteur des volumes en jeu. Face aux grandes enseignes, elles n’ont pas la capacité de négocier. »

Source : CB News, « Halal : un marketing de mauvaise foi », Warda Mohamed, septembre 2010

Le propos est assassin. « Ces certifications ne sont donc pas très sérieuses. » Et Bernard Godard d’ajouter que la mosquée de Lyon est meilleure, mais plus sérieuse encore l’association AVS, dont « on ne peut pas douter du sérieux ». La messe est dite. Habitué à plus de discrétion, B. Godard a décidé cette fois de mettre les pieds dans le plat et d’habiller pour l’hiver non seulement les mosquées de Paris et d’Evry, mais aussi, par contrecoup, tous leurs partenaires commerciaux. Conséquence, Fleury Michon, Nestlé, Reghalal, Zakia Halal et évidemment Quick, qui rêvent tous peu ou prou d’un marché du halal sans la mosquée de Lyon ni AVS voient l’horizon s’assombrir. Elles qui se gargarisent régulièrement des excellents résultats de leurs produits prétendument halal, à l’instar de Bruno El Kasri, chargé du halal chez Nestlé, qui fanfaronne dans le dernier numéro de Management, ont du souci à se faire, surtout si survenait un bad buzz.

Merci à laïcator… (http://www.lepost.fr/perso/laicator/)


04/09/2010

Quick: bientôt des serveuses « halal » ?

On est en train de se faire bouffer, c’est le cas de le dire… C’est Quick qui a commencé à se soumettre… Insuffisant; les muzz en veulent plus. A quand la charia appliquée sur les parkings de ces enseignes dhimmies? Ca vient. Au menu bientôt: lapidation, flagellations, pendaisons et autres spécialités du coin. On est mal…

FDF


4 septembre 2010

Le halal est un engrenage. D’abord la viande, puis les autres ingrédients, ensuite ce sont les uniformes des serveuses qui devront être islamiquement corrects et ainsi de suite…

Avis aux grandes entreprises qui sont tentées par le marché lucratif et longtemps négligé de la consommation halal en France : les pièges de ce marché sont nombreux et ne limitent pas aux protestations des opposants à l’islamisation.

Depuis cette semaine, ce sont 22 restaurants de la chaîne de restauration rapide populaire française Quick qui ne servent que des hamburgers halal. Mais tandis que de nombreux musulmans s’en réjouissent, la grande mosquée de Paris s’est plainte jeudi que les critères (halal) de Quick ne sont pas suffisants, et que l’opération n’a pas de sens.

La viande des hamburgers est certifiée halal, mais le Cheikh Al Sid Cheikh, adjoint au recteur de la Mosquée de Paris, a indiqué que la chaîne doit également contrôler tous les autres ingrédients, comme la moutarde, les pains et même les frites, afin qu’ils soient aussi conformes aux règles alimentaires islamiques.

“Le reste doit être validé, ou alors ça ne sert à rien”, a-t-il déclaré à l’Associated Press.

A cela Quick a répondu qu’il n’a pas l’intention d’instaurer “le tout halal”  dans ses restaurants — la bière est toujours servie par exemple, a déclaré la porte-parole Valérie Raynal. […]

Source:  http://www.bivouac-id.com/2010/09/03/quick-epingle-par-la-grande-mosquee-de-paris/

21/12/2009

Mosquée de Paris: le « combat des chefs » est engagé…

Lundi 21 Décembre 2009

La succession à la Grande Mosquée de Paris engagée…

Dalil Boubakeur, actuel recteur de la Grande Mosquée de Paris. Et le prochain, quel sera-t-il  ?

Dalil Boubakeur, actuel recteur de la Grande Mosquée de Paris s’est fait assez de fric sur le dos des musulmans ignares et aussi des Français. Et le prochain, quel sera-t-il ? Tarik Ramadan? Non, il fait partie des « indésirables », pour l’instant… Et puis, il s’est auto-proclamé « intellectuel ».
FDF

Les jours de Dalil Boubakeur à la tête de la Grande Mosquée de Paris sont comptés. Depuis quelques mois, le recteur n’est plus reçu à Alger, où on lui reproche sa gestion chaotique du lieu de culte et ses prises de position controversées sur plusieurs dossiers sensibles : le conflit au Proche-Orient, le port du voile islamique en France, la discrimination à l’égard des musulmans… Sur chacun de ces dossiers, M. Boubakeur était apparu en décalage total avec les attentes de la communauté musulmane de France. Or, pour tout le monde, la Mosquée de Paris c’est l’Algérie. Les positions de Dalil Boubakeur sont donc souvent considérées comme celles d’Alger. Ce qui est loin d’être le cas.

Pour remplacer Dalil Boubakeur, deux hommes partent favoris : Ghaleb Bencheikh et Chems-Eddine Hafez. Le premier, un théologien franco-algérien né en Arabie Saoudite, connu et respecté en France, aurait la préférence d’Alger. De formation philosophique, M. Bencheikh pourrait contribuer à faire de la Grande Mosquée de Paris un lieu de rayonnement culturel dans un contexte mondial marqué par des tensions entre les différentes communautés religieuses. Enfin, Ghaleb Bencheikh possède la légitimité d’être le fils du Cheikh Abbas, ancien recteur de la Grande Mosquée de Paris.

Chems-Eddine Hafez, secrétaire général de la Grande Mosquée de Paris et membre du bureau du CFCM, peut quant à lui compter sur l’appui de l’actuel recteur et de ses réseaux au sein du gouvernement français. Mais une chose est sûre : le nom du futur recteur de la Grande Mosquée de Paris sera le fruit d’un consensus entre Alger et Paris. Cette succession, qui pourrait intervenir dès le premier trimestre 2010, constituera un sérieux test pour l’avenir des relations algéro-françaises. Alger verrait en effet d’un mauvais œil un autre candidat que le sien succéder à Dalil Boubakeur.

Source : Tsa-Algerie.com