Francaisdefrance's Blog

19/01/2012

Nanterre: le recteur de la mosquée devant le tribunal pour « abus de confiance » et « blanchiment » d’argent…

Appel aux dons pour la mosquée de Nanterre: donnez des sous, plein !!!

Bon. Tant qu’ils trafiquent entre eux, ce n’est pas grave. Ce serait avec l’argent du contribuable Français que ça se passerait autrement…

FDF

Donnez, donnez !

.

Le procès du cheikh Mohamed Boudjedi, recteur de la mosquée de Nanterre, est reporté au 10 mai prochain, en raison de lindisponibilité de son avocate. Cette figure de l’islam des Hauts-de-Seine est accusé d’« abus de confiance » et de « blanchiment » d’argent. Soupçonné d’avoir détourné des dons des fidèles à son propre profit, à hauteur de 20 000 euros, le cheikh est également accusé d’avoir empoché 26 00 euros de subventions de la part de la Grande Mosquée de Paris.

« C’est une machination », s’est défendu l’accusé à la sortie du tribunal. Selon Mohamed Boudjedi, les 20 000 euros correspondraient au paiement des cours d’arabe de plus de 150 élèves, alors que les cinq professeurs ne sont autres que ses enfants. Les sommes versées par la Grande Mosquée de Paris correspondraient, quant à elles, à son « salaire », à hauteur de 750 euros mensuels, alors que l’enquête démontre que l’argent serait utilisé pour faire vivre la mosquée et non son recteur.

Autre point noir de cette affaire, le chantier de la mosquée Emir-Abdelkader à Nanterre. L’entrepreneur choisi par l’association islamique aurait déjà détourné des centaines de milliers d’euros du chantier.

Source: Saphir.news

03/05/2011

Blanchiment et fraude fiscale sous le minaret de la mosquée de Nanterre ?

Encore une preuve que les mosquées ne sont pas toutes de lieux de recueillement et de prières. Après des caches d’armes (supposées), voici qu’elles serviraient à des trafics financiers? Si ça étonne quelqu’un, pas moi… C’est ça, la finance islamique…
FDF

.

Le recteur de la mosquée de Nanterre et président de l’Association islamique des religieux de Nanterre sera jugé le 27 septembre en correctionnelle : il est soupçonné d’avoir détourné plus de 20.500 euros de dons de fidèles. L’homme est également poursuivi pour avoir encaissé sur des comptes personnels les chèques émis chaque mois par la mosquée de Paris pour un montant global de 26.678 euros, et pour blanchiment de fraude fiscale sur la même période pour un montant d’environ 240.000 euros.

Source: http://www.islamisation.fr/

30/03/2011

Une mosquée de Nanterre diffuse l’appel du muezzin…

Et on laisse faire ça… Le pire est que ça ne date pas d’aujourd’hui… C’est vraiment se foutre du monde!

FDF

.

Lors de la dernière émission de Teum-teum (France 5). Un converti à l’islam est interviewé par le présentateur, ils déambulent dans une rue. A la fin de la séquence des appels à la prière venant d’une mosquée à minaret sont clairement entendus (1). Jean Pavée se demandais si la séquence avait bien été tournée à Nanterre (2)

La réponse est oui, la rue de l’interview est celle des Grands Buissons et l’appel du muezzin vient de la mosquée Emir Abdel Kader au 38 avenue de la République.

Maintenant la question à se poser est, est-ce que l’appel à la prière a été fait dans le cadre de l’émission? Ou est-ce que cette mosquée se permet de diffuser par haut-parleurs des appels à la prière?

Je me suis rendu les vendredi 18 et 25 mars près de cette mosquée à l’heure de la grande prière du vendredi. Et bien oui, en France, à Nanterre, tout en quartier reçoit des « convocations » à la prière. Une source policière nous a appris que ces appels duraient depuis 4 ans!

Les appels sont entendus à 250 mètres à la ronde, si mes souvenirs d’écolier sont bons, (surface= rayon² X 3.14) cela représente une surface de 196 250 m².
Un petit tour sur wikipédia nous apprends que la densité de Nanterre est de 7 347 hab. /km², donc environ 1 442 citoyens de Nanterre subissent ces convocations islamiques!

Mais encore plus scandaleux, les responsables de cette mosquée sont en train d’édifier une mosquée monumentale (3) quelques centaines de mètres plus loin, cette fois-ci elle sera dotée de DEUX minarets qui culmineront à plus de 36 METRES DE HAUT! (4)

A quelle distance les appels seront entendus?

Il y a un collège pile en face, le collège République!!!! Comment les enseignants inculqueront les valeurs de la République et de la laïcité à leurs élèves à l’ombre de ces minarets?

La célèbre Université de Nanterre est à deux pas. Les étudiants de cette université, si soucieux du développement de leur conscience citoyenne et politique accepteront-ils que les slogans de leurs AG soient couverts par les appels du Muezzin?

Peut-on faire subir ce voisinage aux riverains (dont les Gardes Républicains de la caserne Rathelot) sans demander leur avis? (5)

L’avenue de la République à Nanterre « accueille » déjà deux mosquées à minarets (6) , cette avenue mérite t’elle encore son nom?

Un prochain article reviendra sur les malversations financières dont est accusé le recteur de cette mosquée (7).

Florian Pipantère

SOURCES

1) Mensonge aux Grandes Gueules, à partir de 1’54″ pour Nanterre :

30/08/2010

Nanterre – Enquête judiciaire sur l’argent de la mosquée…

Est ce que franchement, ça vous étonne? Si maintenant, « ils » prennent exemple sur certaines malversations financières qui secouent notre République en ce moment, on est mal barrés… S’ils veulent nous islamiser, faudra se montrer sous un autre jour.

FDF

.

L’affaire tombe plutôt mal en cette période de jeûne et de solidarité du ramadan. Novolis, l’entreprise chargée de réaliser les travaux de la mosquée de Nanterre, un lieu de culte de 5000 m2 le long de l’A 86, en face des Papeteries de la Seine et de la maison d’arrêt, pourrait avoir détourné des dizaines de milliers d’euros. Des fonds publics provenant de l’Etablissement public d’aménagement de La Défense Seine-Arche (Epasa) et débloqués dans le cadre du montage financier élaboré pour l’édification du nouveau lieu de culte. Ouvriers et fournisseurs n’étant plus payés, le chantier est suspendu depuis juin. Le parquet de Nanterre devrait ouvrir dans les tout prochains jours une enquête préliminaire. (Le Parisien)
Imprimer Envoyer à un ami

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/enquete-judiciaire-sur-l-argent-de-la-mosquee-30-08-2010-1047477.php

Si l’Etablissement public participe à hauteur de 1 M€ au financement de la mosquée Emir-Abdelkader, dont le coût global s’élève à 3,5 M€, c’est en échange du terrain qu’occupe actuellement le lieu de culte, au 38, avenue de la République. L’Epasa prévoit d’y construire un supermarché et des logements sociaux. Aussi, selon un protocole signé avec l’association gérant la mosquée, l’Association islamique des religieux de Nanterre (AIRN), directement liée à Novolis, l’Epasa doit verser ce million par tranche au gré des étapes du chantier. Quatre cent quatre-vingt mille euros ont ainsi été remis à l’association pour la réalisation des fondations et du gros œuvre.

Mais plusieurs dizaines de milliers d’euros se seraient régulièrement évaporés pendant le transfert entre l’AIRN et Novolis. Ces dernières semaines, l’AIRN a compilé factures et justificatifs remis à l’Epasa, qui entend s’assurer de la bonne utilisation des fonds. L’AIRN souhaite, de son côté, « démontrer qu’elle a été victime d’une machination », souffle-t-on à l’Epasa.

Deux cent mille euros versés par l’établissement public à l’automne dernier se seraient par ailleurs envolés vers un compte offshore à Chypre, où ceux qui pourraient être prochainement interrogés par les enquêteurs se seraient justement rendus, selon un proche de l’affaire. Il s’agit, entre autres, du cheikh Mohamed Boudjedi et de Richard Lejoyeux, alias Abdel Ghani depuis sa conversion à l’islam.

Figure incontournable de l’islam dans les Hauts-de-Seine, le premier préside l’AIRN. Il a participé, il y a plus de trente ans, à la création de la mosquée de l’avenue de la République à Nanterre, la première du département à avoir été dotée d’un minaret. Interlocuteur privilégié des autorités départementales, le cheikh Boudjedi est aussi un personnage contesté, accusé par certains de tirer profit de sa fonction.

Richard Lejoyeux ne devrait pas non plus échapper aux questions des enquêteurs. Personnalité de la communauté musulmane des Hauts-de-Seine, il a fondé la Coordination islamique du 92. Et c’est lui qui est le maître d’ouvrage du chantier pour le compte de l’AIRN. C’est aussi par son entremise que Novolis, opportunément créé en septembre 2009 pour démarrer le chantier, s’est vu attribuer le marché de construction.

Tacim Soysuren, dans le collimateur de la justice depuis des années pour divers abus de biens sociaux, faux, travail clandestin, en est le directeur général. Il aurait quitté la région parisienne, voire la France, quand les soupçons de malversations ont été révélés.

Le Parisien