Francaisdefrance's Blog

02/02/2012

Match de la paix en Egypte: 74 morts !

Révolutions, soulèvements, révoltes, violence, tout n’est qu’amour dans les pays où l’islamisme règne… Même sur les terrains de football, il leur faut du sang.

En fait, tout est prétexte à semer la mort et la terreur.

FDF

Désolé, mais en France, on ne voit pas (encore) ça…

.

Des dizaines de personnes ont trouvé la mort dans des violences après une rencontre, mercredi soir.

Les violences qui ont eu lieu à l’issue d’un match de football entre deux équipes égyptiennes à Port-Saïd, dans le nord de l’Égypte, en ont fait l’un des matches les plus meurtriers de l’histoire

Ça devait être une formalité. L’orgueilleuse équipe d’al-Ahly rencontrait mercredi soir une formation de seconde zone dans une ville moyenne, Port-Saïd. La Coupe d’Égypte venait de reprendre. L’Assemblée du peuple, nouvellement élue, siégeait enfin et les manifestants se faisaient rares. Tout semblait rentrer dans l’ordre.

Mais al-Ahly perd le match, 3-1. Comme si Sochaux s’imposait contre le Real Madrid. Personne n’a le temps de s’étonner du résultat : au coup de sifflet final, les supporteurs d’al-Masry envahissent la pelouse, pourchassent les joueurs, s’attaquent aux spectateurs. Les vainqueurs s’en prennent aux vaincus. Les footballeurs se réfugient dans les vestiaires. Mohammed Abou-Treika, l’un des leaders d’al-Ahly, appelle son club en hurlant : « La sécurité nous a abandonnés, ils ne nous protègent pas. Un supporteur vient de mourir en face de moi. »

Soupçons

Sur le terrain, la foule a envahi la pelouse. Puis la lumière s’éteint. Une heure plus tard, près de 80 personnes sont mortes et des milliers sont blessées. Au Caire, c’est l’incompréhension et, très vite, le soupçon. « Comment on a pu laisser faire ça ? Je ne comprends pas, je ne comprends pas », se désole un marchand mercredi soir. Autour de lui, des visages, sombres, sous des néons, perçants. L’Égypte n’avait pas besoin de ça. L’insécurité augmente. À Charm el-Cheikh, un touriste français a été tué dans un braquage – une violence nouvelle en Égypte. La mort d’un chauffeur de bus, lundi, avait surpris. Il a été tué d’un coup de pistolet. Si les disputes entre conducteurs sont fréquentes, les coups de feu sont exceptionnels. Une brève manifestation s’est rassemblée, aussi vite dispersée.

Le Caire oscille entre la tourmente et la ferveur, la confiance et la paranoïa, basculant en un instant vers l’une ou l’autre. Déjà, les soupçons se portent sur le CSFA (Conseil supérieur des forces armées). L’Assemblée du peuple discutait ces derniers jours le maintien de l’état d’urgence. Le maréchal Tantaoui, leader actuel de l’Égypte, promettait sa levée, sauf pour les « voyous » – sans préciser ce qu’était un voyou. Pour certains activistes, maintenir les troubles est le meilleur moyen pour l’armée de rester au pouvoir. Ils pointent les événements inhabituels : le gouverneur de Port-Saïd et son chef de la sécurité n’ont pas assisté, comme c’est l’usage, au match. Les forces de l’ordre seraient restées passives. Et pourquoi avoir éteint les lumières du stade alors que le chaos commençait ?

« Ce n’est pas une coïncidence »

Ces détails, dans une Égypte prompte à croire au complot, poussent certaines figures à dénoncer les autorités. L’intellectuel Amr Hamzawy réclame le départ du ministre de l’Intérieur. Ziad el-Elaimy, parlementaire membre du Parti social-démocrate, accuse : « Ce n’est pas une coïncidence. Ce massacre et trois braquages à main armée arrivent un jour après que les autorités essaient de nous convaincre de maintenir l’état d’urgence. »

Mahmoud Hussein, secrétaire général des Frères musulmans, se joint aux critiques : « Ce qui s’est passé ce mercredi soir, pendant ce match de football, n’est rien moins qu’un massacre, et le CSFA et le ministère de l’Intérieur en portent l’entière responsabilité. » C’est une surprise : mardi, des activistes se sont opposés aux Frères musulmans devant l’Assemblée du peuple. Ces derniers sont accusés par les militants libéraux d’avoir vendu la révolution aux militaires – pour s’emparer, in fine, du pouvoir.

Mais les alliances changent vite dans une période aussi troublée. Les activistes et les Frères musulmans pourraient s’unir, de nouveau, contre les militaires. Et aujourd’hui, les Ultras reviennent dans la partie. Ces supporteurs radicaux, rompus aux combats avec la police, ne veulent pas laisser le drame de Port-Saïd impuni. Ils sont arrivés en masse à la gare du Caire pour accueillir leurs blessés au retour du match. Aujourd’hui, ils veulent marcher sur le ministère de l’Intérieur. Comme ils l’ont fait, il y a tout juste un an, quand Moubarak était au pouvoir.

REGARDEZ ces images des affrontements, mercredi soir : http://youtu.be/bOSjge5v2go

Source: http://www.lepoint.fr/

Click here to find out more!

27/06/2011

Les islamistes (présumés) frappent au Nigéria: 25 morts…

Le mot « présumé » est très tendance, en ce moment… Coupable présumé (même si il a avoué son crime…), meurtrier présumé (idem). Voici que maintenant on l’applique aux terroristes islamistes. On sait très bien qui sont ces fous sanguinaires qui ont tué 25 personnes au Nigéria, mais on continue à présumer… Faut pas « heurter », hein ?

FDF

.

Nigeria: au moins 25 morts dans une attaque par des islamistes présumés

Nigeria: au moins 25 morts dans une attaque par des islamistes présumés

Au moins 25 personnes ont été tuées dimanche au Nigeria dans une attaque contre un bar de Maiduguri (nord), attribuée à des islamistes qui ont jeté des explosifs et tiré des coups de feu contre l’établissement, a-t-on appris auprès des forces de sécurité et de témoins.

Deux hommes à moto, membres présumés du groupe islamiste extrémiste Boko Haram, lancé des bombes et tiré à plusieurs reprises sur un bar très fréquenté de Dala Kabompi, dans la banlieue de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno (nord-est), selon des sources policières et militaires qui ont demandé à rester anonymes.

Une trentaine de consommateurs ont également été grièvement blessés, selon un responsable policier. Les agresseurs ont profité de la confusion pour prendre la fuite, a ajouté le policier, joint au téléphone.

« Il est difficile de donner un bilan précis (des morts), mais cela ne peut pas être moins de deux dizaines », a déclaré un officier de l’armée à Maiduguri. « Tout indique que les agresseurs savaient que les gens se réunissaient les soirées de week-end pour boire dans ce quartier », a ajouté le militaire.

Un petit commerçant de rue qui se trouvait à proximité, Emmanuel Okon, a estimé que le bilan pourrait être plus lourd. « J’ai seulement entendu une forte explosion, suivie de tirs sporadiques, il y a eu de la fumée et des gens qui criaient et couraient dans toutes les directions », a-t-il témoigné.

La secte Boko Haram – « l’éducation occidentale est un pêché » en langue haoussa – qui se réclame des talibans afghans et dont les effectifs ne sont pas connus, avait mené une insurrection meurtière en 2009. Elle est jugée responsable par la police de dizaines d’assassinats et d’attaques de commissariats, d’églises ou de débits de boissons ces derniers mois.

Le 19 juin, des membres présumés de la secte avaient ouvert le feu sur des joueurs de cartes dans la rue à Maiduguri, tuant deux personnes. Là aussi, l’attaque avait été menée par deux hommes à moto.

Le 16 juin, le groupe a mené un attentat suicide à la voiture piégée contre le QG de la police fédérale à Abuja qui a fait deux morts et des blessés.

Le 30 mai, 18 personnes avaient été tuées par des bombes après l’investiture du président Goodluck Jonathan, dans la banlieue d’Abuja et dans les provinces du Nord, Borno et Bauchi.

Source: http://www.lepoint.fr/

22/02/2011

Libye: le fils à Kadhafi promet des « rivières de sang »…

Vous avez remarqué son prénom? Seïf Al-Islam

Les chiens ne font pas des chats… Encore une preuve.

« Religion »  d’amour, de paix et de tolérance…

FDF

.

Morceaux choisis:

Les menaces du fils Kadhafi

«La Libye est à un carrefour. Soit nous nous entendons aujourd’hui sur des réformes, soit nous ne pleurerons pas 84 morts, mais des milliers, et il y aura des rivières de sang dans toute la Libye», a menacé dimanche soir Seïf Al-Islam, le fils du numéro un libyen Mouammar Kadhafi, lors d’une allocution télévisée. «Je m’adresse à vous et pour la dernière fois avant de recourir aux armes», a-t-il mis en garde, estimant que la Libye n’était «pas la Tunisie ni l’Egypte», en allusion aux révolutions de ces deux pays qui ont conduit à la chute de leurs régimes.

«Notre moral est au plus haut et le leader Mouammar Kadhafi, ici à Tripoli, conduit la bataille et nous le soutenons ainsi que nos forces armées (…) Nous ne lâcherons pas la Libye et nous combattrons jusqu’au dernier homme, jusqu’à la dernière femme et jusqu’à la dernière balle». Selon lui, les affrontements sont provoqués par des éléments libyens et étrangers visant à détruire l’unité du pays et instaurer une république islamiste, selon ces déclarations retransmises par la télévision d’Etat libyenne.

Tenant à son règne, Kadhafi aurait même, selon des témoignages concordants, engagé des «mercenaires africains» pour appuyer les forces locales. La foule accuse le régime de «tirer sur la foule sans distinction».

 

Extraits de: http://tinyurl.com/484touy

09/02/2011

Exclusif: prière dans la rue à Venise : 223 morts !

En souhaitant que ça fera réfléchir les musulmans de France adeptes de ce genre d’actions…

FDF

.

La pénurie de mosquée vient de toucher durement la communauté musulmane italienne. Souhaitant imiter leurs semblables implantés en France, un groupe de musulmans de Venise a décidé d’aller prier dans la rue au mépris de la configuration lacustre de la ville.

A l’appel de l’Imam, une cinquantaine de fidèles se prosternait dans les eaux troubles d’une artère peu fréquentée entrainant la noyade de nombreux participants. Allah à l’eau !!!

Les quelques rescapés bons nageurs demandent désormais plus de tubas et de bouées pour la communauté musulmane de Venise.

JLB: t’es con quand tu t’y mets…
FDF

26/01/2011

Le rapport du « padre » des troupes françaises en Afghanistan…

Comme le dit l’aumonier en question, prenez le temps de lire ce rapport… Edifiant.

FDF

.

L’incroyable rapport de l’aumonier du 2e Rep sur le sort de nos soldats en Afghanistan…


Vous trouverez ci-joint le rapport du « padre » du 2ème Régiment Etranger de Parachutistes, faisant suite à leur mission en Afghanistan. Cet homme y dénonce de nombreux scandales ayant eu lieu là-bas sous couvert de nos « chefs ». Je décide de vous envoyer ce document pour que vous rendiez publiques ces informations.

Je suis moi-même officier (subalterne) et j’ai effectué plusieurs missions en Afghanistan. Cette guerre, au vu de la façon dont on la fait, n’a aucun sens. Je sais ne pas pouvoir compter sur la haute hiérarchie militaire ou politique pour faire suite au rapport de cet aumônier.. C’est pourquoi je compte sur vous pour faire bouger les choses. Je suis astreint à un devoir de réserve qui m’oblige à me taire et à garder l’anonymat (merci de bien vouloir m’aider à le garder). Ce rapport est authentique. Vous pourrez le vérifier facilement auprès du journaliste spécialisé dans les affaires de défense Jean-Dominique Merchet, qui y fait allusion dans un article de son blog « Secret Défense ». Son « public » étant limité à des professionnels essentiellement, je pense que ceci n’est pas suffisant et que les français ont le droit de savoir ce qui se passe là-bas : atteintes à la conscience de nos soldat, à la laïcité, et au bon sens tout simplement.

Prenez vraiment le temps de lire ce document, qui traduit réellement le sentiment des soldats français.

Merci.

D. G.

Abbé B. Jullien de Pommerol Padre du 2ème REP Camp RAFFALLI 20260 Calvi Rapport de fin de mission. Du 11 janvier au 16 juillet 2010

Introduction :

Ce compte rendu est celui de la mission « PAMIR XVI ». En plus du canevas donné pour le rapport, je souhaite exposer une somme de disfonctionnements importants qui ont conduit à des dérives graves et abouti à ce qui était connu là-bas comme « l’affaire du voile ». Bien que n’influant pas directement sur mon sacerdoce et ma mission, cette affaire vint parasiter les relations avec une partie du commandement, au détriment des vivants et des morts que nous avons eus…

Suite et source: http://www.ripostelaique.com/L-incroyable-rapport-de-l-aumonier.html

02/11/2010

Nos cimetières en Algérie…

Photo empruntée à http://tinyurl.com/24af5an

Mardi 2 novembre 2010: nous célébrons nos défunts… En ce jour de mémoire et de pensées profondes envers nos chers disparus, j’ai cru bon de publier ce courrier un peu particulier…

FDF

.

Déjà publié en Juin 2008 – La preuve s’il en était besoin, que des actions concertées et unitaires sont dans ce domaine, aussi, essentielles !


Description : Le respect de nos morts.

Voici un courrier envoyé à l’Ambassadeur d’Algérie en France. Ce courrier, on aurait pu s’en douter, est resté sans réponse…

J’ai envoyé ce même courrier par mail au Figaro pour qu’il paraisse dans le « Figaro Magazine ». Le courage de nos journaliste a été du même niveau que celui de l’ambassade, et rien n’a été diffusé.

Il serait bon que chaque PN recherche sur « Google Hearth » les lieux où il a vécu et le cimetière de sa ville ou de son village. Et là, au même titre qu’il existe de façon très confidentielle un livre de photos d’attrocités du FLN et autres terroristes, la publication d’un recueil de photos indiscutables sur ce qu’ils ont fait de nos morts, pourrait être très révélatrice de la mentalité de ce pays qui de plus, en ce moment fait la chasse aux Chretiens.

.

Lettre ouverte à l’Ambassadeur d’Algérie en France.

Monsieur l’Ambassadeur,

Une partie de mes parents son originaires de Chéragas près d’Alger, où mes deux Grands-pères ont été inhumés. Moi-même je suis né à Alger. Par le biais de photos satellite, j’ai voulu retrouver des lieux que j’ai connus, et particulièrement Chéragas. Quelle ne fut pas ma surprise en constatant que le cimetière Catholique avait été détruit, et qu’il ne reste rien de ce lieu, sinon qu’un trou béant où d’autres travaux ont certainement été entrepris depuis.

Je voudrais vous faire part de ma peine, de mon indignation voire de mon écœurement face à un constat de faits que je ne pensais pas se voir produire. Que sont devenus les corps de nos parents ? Je considère cet acte comme indigne, insultant et inadmissible de la part d’une nation qui de plus, réclame à la France un mea-culpa et le respect d’une dignité qu’elle-même est incapable d’assumer. Elle n’a même pas le moindre sentiment de respect des autres religions, alors qu’elle le demande et l’exige de la part d’autrui, lorsqu’il s’agit de la religion qu’elle pratique.

C’est une attitude odieuse et blasphématoire qui s’est certainement reproduite en d’autres lieux du territoire algérien. Je laisse à mes compatriotes et à nos responsables politiques, le soin d’imaginer la violence des réactions de vos populations et de vos politiques, qu’une situation inverse aurait déclenchée.

La France a été en guerre avec l’Allemagne. Elle a sur son sol, des sépultures Allemandes qu’elle respecte et qui sont toujours entretenues. Les familles des défunts peuvent encore aujourd’hui venir se recueillir. C’est une question d’honneur et de dignité, qui a probablement échappé aux responsables politiques de l’Algérie, lorsqu’ils ont donné l’ordre de procéder à ces profanations.

Chez nous en France, les auteurs de ces types d’actes sont traduits en justice. L’exemple en a été donné par la condamnation de deux individus qui ont profané des tombes musulmanes à Ablain St Nazaire. Qu’en est-il pour ces mêmes catégories d’individus dans votre pays ? Car, quels que soient leurs rangs ou leurs niveaux de responsabilités, ils sont à mes yeux des êtres indignes d’être considérés comme humains ou de pouvoir revendiquer la moindre marque de respect.

Je suis d’autre part certain, que beaucoup de vos compatriotes, soucieux de l’image de leur pays, et certainement dotés d’un autre niveau de culture, n’ont pas approuvé ces actes. J’aimerais avoir l’honneur Monsieur l’Ambassadeur, de présenter à Votre Excellence l’expression de ma très haute considération, mais les faits m’interdisent une telle marque de politesse.

J-F B.

Source: http://notrejournal.info/Nos-cimetieres-en-Algerie

26/09/2010

On n’a jamais vu une église attaquée, chez « nous »… En revanche, une mosquée, c’est chose courante, chez « eux »…

En Occident, terre de chrétienté, attaquer une église n’est même pas pensable. Dans les pays islamistes, les attaques de mosquées défrayent la chronique. Un nouveau cas vient de se produire au Pakistan: 2 morts. Parlez nous encore de la « religion » d’amour et de paix… Il n’y a pas un problème, là, chez les adeptes du « prophète »?

FDF

Pakistan: attaque d’une mosquée: 2 morts.

Ajouter à mon journal

Des inconnus ont ouvert le feu aujourd’hui dans une mosquée de l’est du Pakistan, tuant deux personnes et en blessant sept autres, a indiqué le responsable de la police locale. L’attaque s’est produite dans la ville de Bahawalpur, à 400 km au sud-ouest de Lahore. « Trois hommes armés de pistolets sont entrés dans la mosquée Al-Qamar et ont tiré sur les fidèles. Deux ont été tués et sept autres blessés, dont deux sont dans un état critique », a déclaré le chef de la police locale. Le motif de l’attaque, qui n’a pas été revendiquée, est inconnu, selon le responsable policier. La région a souvent été le théâtre d’affrontements entre sunnites et chiites. Les chiites représentent quelque 20% des 160 millions de Pakistanais, majoritairement sunnites. Les violences entre les deux communautés ont fait plus de 4.000 morts ces dix dernières années.

Source: http://tinyurl.com/24pe8jp

21/09/2010

Attentats terroristes islamistes: et si on en parlait?

Madrid 11 avril 2004

Les français, en particulier ces temps-ci, rasent les murs car on leur fait miroiter, non, ce n’est pas le mot; on leur fait PEUR avec des risques potentiels d’attentats terroristes islamistes. Pendant ce temps, ils ne pensent pas au reste… Néanmoins, il est bon de faire un retour sur ces attentats qui ont défrayé la chronique voici quelques années. Ce n’est pas pour vous faire peur, mais je suis certain que bon nombre d’entre vous ne se souviennent plus… Ce n’était pas forcément dans votre journal du matin. Et pourtant, la menace terroriste islamiste des temps modernes a toujours existé. Et elle n’a pas eu toujours besoin de motifs pour se manifester. La preuve…

FDF

.



Listes d’attentats

Mise à jour: 18/01/2008

Attentats islamistes

Le Centre national antiterroriste des Etats-Unis (NCTC) a publié le 27/04/2005 son rapport 2004 sur le terrorisme dans le monde http://www.state.gov/documents/organization/45313.pdf . Selon le Washington Post du même jour, le nombre d’attentats est passé de 175 en 2003 à 655 en 2004 : il a presque quadruplé en un an !

Voici des exemples d’attentats terroristes islamistes perpétrés ou déjoués dans le monde. La liste ci-dessous n’est pas exhaustive. Elle omet, en particulier, les attentats commis en Israël, en Afghanistan, en Tchéchénie, en Algérie, en Irak, etc.

Attentats un peu partout

Date Description
18/04/1983 Attentat-suicide, Beyrouth, ambassade des USA, 63 morts
23/10/1983 Attentat-suicide, Beyrouth: 241 morts américains, 58 morts français
04/02/1991 2 militaires américains blessés à Djedda
29/12/1992 Attentat à Aden, Yemen: 2 morts
26/02/1993 1er attentat au World Trade Center: 6 morts, plus de 1000 blessés
13/11/1995 Mission américaine à Riyadh: 6 morts
25/06/1996 Base aérienne de Khobar, Arabie Saoudite: 19 morts américains
17/11/1997 Louxor (Egypte): 67 morts
07/08/1998 Ambassades américaines à Nairobi (Kenya) et Dar es Salam (Tanzanie): 224 morts, près de 5000 blessés.
12/10/2000 Destroyer USS Cole, Aden (Yémen): 17 morts, 40 blessés
11/09/2001 Attentats-suicides au World Trade Center (New York) et au Pentagone (Washington), + avion tombé en Pennsylvanie:
environ 3000 morts
22/01/2002 Centre américain de Calcutta, Inde: 20 morts, 20 blessés
23/01/2002 Pakistan: enlèvement du journaliste Daniel Pearl, ultérieurement assassiné
17/03/2002 Islamabad, Pakistan: attentat dans un temple protestant: 5 morts, 46 blessés
11/04/2002 Djerba, Tunisie, camion piégé contre synagogue: 21 morts
08/05/2002 Karachi, Pakistan, attentat contre le bus transportant des français de la Direction des Constructions Navales, 14 morts
14/06/2002 Karachi, Pakistan: attentat devant le consulat américain: 12 morts, 50 blessés
13/07/2002 Pakistan, attaque d’un car de touristes, 12 blessés
05/08/2002 Pakistan, attaque d’une école chrétienne: 6 morts
25/08/2002 Explosion près de la résidence du personnel des Nations unies à Kaboul, Afghanistan
06/10/2002 Pétrolier français Limburg: 1 mort
08/10/2002 Koweït, attaques de militaires américains en manœuvre
12/10/2002 Attentat de Bali, Indonésie: 200 morts, 300 blessés
28/11/2002 Mombasa, 2 attentats anti-israéliens, contre un hôtel et un avion d’El Al: 18 morts
04/03/2003 Davao, Philippines, Attentat contre un aéroport: 21 morts
12/05/2003 Riyad, Arabie Saoudite, 35 morts, près de 200 blessés dans un complexe résidentiel
16/05/2003 Casablanca, Maroc: 45 morts
05/08/2003 Jakarta, Indonésie : attentat hôtel Marriott, 12 morts, 150 blessés
15/11/2003 Istanbul, Turquie, attentats contre 2 synagogues: 23 morts, plus de 300 blessés
20/11/2003 Istanbul, 2 attentats-suicides: 33 morts, 450 blessés
05/12/2003 Essentouki, Russie, attentat contre un train: environ 40 morts et 100 blessés
09/12/2003 Moscou, Russie, attentat-suicide près du Kremlin: 5 morts
11/03/2004 Madrid, train: 200 morts, 1500 blessés
01/05/2004 Six occidentaux tués à Yanbu (Arabie Saoudite)
29-30/05/2004 Prise d’otages à al-Khobar (Arabie Saoudite) : 22 morts, 25 blessés
12/06/2004 Arabie Saoudite : un Américain tué à Riyad, un autre enlevé puis décapité
27/04/2004 Attentat à Damas contre l’ambassade du Canada : 5 morts
24/08/2004 Russie, attentat tchétchène, 2 avions Tupolev, 89 morts
1-3/09/2004 Ossétie du Nord, prise d’otages tchétchène dans une école,
plus de 330 morts et 700 blessés
09/09/2004 Attentat de la branche Jemaah Islamiyah d’al Qaida à Jakarta (Indonésie) contre l’ambassade d’Australie, 9 morts, 182 blessés
26/09/2004 Assassinat d’un Français en Arabie Saoudite par al Qaida
07/10/2004 Triple attentat en Egypte, une trentaine de morts
01/11/2004 Assassinat du cinéaste Théo van Gogh à Amsterdam par un islamiste
06/12/2004 Attentat contre le consulat américain à Djedda, une dizaine de morts
janvier 2005 Plusieurs fusillades sanglantes au Koweït
14/02/2005 Triple attentat islamiste (Abou Sayyaf) aux Philippines : 10 morts, au moins 127 blessés
19/03/2005 Attentat à la voiture piégée au Qatar devant le théâtre d’une école : 1 mort, 12 blessés
07/04/2005 Attentat au grand souk du Caire : 4 morts dont 2 Français, 18 blessés
30/04/2005 2 attentats anti-touristes au Caire : 3 morts, 8 blessés
07/07/2005 4 attentats à Londres : environ 50 morts et 700 blessés
21/07/2005 4 bombes à Londres : 1 blessé
23/07/2005 Plusieurs attentats à Charm el Cheikh (Egypte) : environ 80 morts et 200 blessés
17/08/2005 350 attentats au Bangladesh, perpétrés quasi simultanément par des islamistes du groupe « Jamayetul Mujahideen » qui réclament l’instauration de la loi islamique. Il y a au moins 1 mort et 13 blessés
19/08/2005 3 tirs de roquettes Katioucha à Aqaba (Jordanie) et Eilat (Israël) : 1 mort et un blessé
01/10/2005 3 attentats à Bali : environ 26 morts et 100 blessés
29/10/2005 3 attentats à Delhi : environ 66 morts et 190 blessés
09/11/2005 3 attentats contre des hôtels à Amman (Jordanie). Environ 57 morts et 100 blessés.
11/07/2006 Explosions dans des trains à Bombay (Inde). 187 victimes.
12/09/2006 Attentat contre l’ambassade américaine à Damas : 4 morts
26/02/2007 Attentat antifrançais en Arabie Saoudite : 4 morts
11/04/2007 Attentats à Alger : 33 morts, environ 200 blessés
14/04/2007 2 attentats antiaméricains à Casablanca : 2 morts (les 2 terroristes)
29/06/2007 3 attentats à la voiture piégée à Londres et Glasgow, pas de victime
02/07/2007 Attentat au Yémen : 9 morts
05/09/2007 Attentat islamiste manqué en Allemagne, 3 terroristes arrêtés
06/09/2007 Attentat en Algérie, à Batna : 20 morts, 85 blessés
08/09/2007 Attentat en Algérie, à Dellys : 35 morts, 55 blessés
21/09/2007 Attentat en Algérie près d’Alger : 9 blessés dont 2 Français
18/10/2007 Attentat au Pakistan, à Karachi contre Benazir Bhutto, qui en réchappe – 140 morts
11/12/2007 Double attentat à Alger : environ 60 morts et 100 blessés
20/12/2007 La police française démantèle un important réseau al Qaida
24/12/2007 Attentat à Aleg, en Mauritanie – 4 Français tués, 1 blessé
27/12/2007 Attentat-suicide au Pakistan – Une douzaine de morts dont Mme Benazir Bhutto
10/01/2008 Attentat-suicide à Lahore (Pakistan) 23 morts, 58 blessés
15/01/2008 Attentat anti-américain au Liban – 4 morts, une quinzaine de blessés

Attentats à Paris du groupe pro-iranien Fouad Ali Saleh

(qui a été jugé et condamné pour cela)

Texte téléchargé le 12/08/2004 de la page http://www.sos-attentats.org/jur_chron_judiciare/decisions/4/serie_attentats_4_faits.htm

Date Description
07/12/1985 Galeries Lafayette et Printemps (Paris)  51 blessés
03/02/1986 Galerie du Claridge (Champs-Elysées, Paris) 7 blessés
03/02/1986 Tentative de destruction de la Tour Eiffel
04/02/1986 Librairie Gibert-Jeune (Paris)  4 blessés
05/02/1986 FNAC-Sports, Forum des Halles (Paris) 15 blessés
17/03/1986 Tentative d’assassinats dans le TGV Paris-Lyon (Paris)  9 blessés
20/03/1986 Galerie Point-Show (Champs-Elysées Paris)  2 morts, 21 blessés
20/03/1986 Tentative d’attentat contre le RER, Ligne A, Stations Etoile et Auber (Paris)
08/09/1986 Poste de l’Hôtel de Ville (Paris)  1 mort, 16 blessés
12/09/1986 Cafétéria du Magasin Casino – La Défense  43 blessés
14/09/1986 Pub Renault  2 morts, 1 blessé
15/09/1986 Préfecture de Police (Paris) 1 mort, 45 blessés
17/09/1986 Magasin TATI, rue de Rennes, 7 morts, 54 blessés

Remarques sur l’origine de ces attentats à Paris:

§   Dans les années 1980, comme les Etats-Unis et d’autres pays, la France livre des armes à l’Irak, en guerre contre l’Iran islamiste. Celui-ci se venge en déclenchant la vague d’attentats ci-dessus.

§   Fin novembre 1987, sous le gouvernement Chirac, un accord entre la France et l’Irak est conclu: les livraisons d’armes françaises à l’Irak cessent et deux otages français du Liban sont libérés, en échange du libre départ pour la république islamiste d’Iran de Wahid Gordji (un des acteurs des attentats meurtriers de septembre 1986 à Paris). Ces attentats terroristes à Paris cessent.

Autres attentats islamistes non déjoués en France

Date Description
03/10/1980 Paris, Synagogue rue Copernic: 4 morts, 22 blessés
22/04/1982 Paris, Rue Marbeuf: 1 mort, 63 blessés
15/07/1983 Aéroport d’Orly: 8 morts, 60 blessés
25/07/1995 Paris, RER Saint Michel: 8 morts, 150 blessés
07/09/1995 Villeurbanne, attentat dans une école juive: 32 blessés
06/10/1995 Paris, avenue d’Italie: 16 blessés
17/10/1995 Paris, attentat dans le RER C (Musée d’Orsay): 30 blessés
03/12/1995 Paris, attentat dans le RER B (Port Royal): 4 morts, 170 blessés
08/10/2004 Paris, ambassade d’Indonésie, 10 blessés légers

Attentats déjoués aux Etats-Unis en 2005-2006

Date Description
31/08/2005 Los Angeles, arrestation de 4 terroristes qui planifiaient des attaques de centres de recrutement militaire et des synagogues
02/2006 Toledo (Ohio) : arrestation de 3 hommes qui préparaient leur départ pour l’Irak pour y combattre des forces américaines
Mars et juillet 2006 Inculpation de 2 hommes venus à Washington filmer des cibles près du Capitole puis partis au Canada rencontrer d’autres extrémistes travaillant aux mêmes attentats
Juin 2006 Miami : arrestation de 7 extrémistes entendus au téléphone jurer allégeance à Al Qaida et projetant d’attaquer des cibles à Miami et Chicago
Juillet 2006 Arrestation au Liban de chef d’un groupuscule qui prérarait des attentats dans le métro de New York

Attentats du Hezbollah hors du Liban

§   Décembre 1984 : détournement d’avion koweïtien ; 2 Américains travaillant pour l’Agence Américaine pour le Développement International sont assassinés.

§   1985 :

  • Détournement d’un avion TWA vers Beyrouth. 1 mort.
  • Attentat contre un bureau de la compagnie El-Al à Copenhague ; 1 mort et 26 blessés.

§   13 attentats à Paris entre décembre 1985 et septembre 1986, dont 2 manqués ; ces attentats ont fait au total 13 morts et plusieurs centaines de blessés.

§   1988 : Détournement d’un vol Kuweit Airlines vers Alger où les terroristes s’échappent. 2 Koweïtiens assassinés.

§   1992 : Explosion à l’ambassade d’Israël en Argentine : 29 morts et 242 blessés.

§   1994 : Camion piégé devant un centre juif de Buenos Aires : 85 morts et plus de 200 blessés.

§   20/11/2000 : bombe dans un bus de transport d’enfants en Israël : 2 morts et 11 blessés.

§   Entre 1983 et 2006, des milliers de roquettes du Hezbollah sont tombées en Israël…

Références :

§   Association SOS attentats http://www.sos-attentats.org/rechercher.asp?texterecherche=Hezbollah&lan_id=fr

§   Middle East Media Research Institute (MEMRI) http://www.memri.org/

§   The Intelligence & Terrorism Information Center http://www.terrorism-info.org.il/engsite/home/default.asp

§   Institute for Counter-Terrorism (ICT) http://www.ict.org.il/

Attentat chimique dans le métro parisien déjoué en 2002

Source: article « Terrorisme » publié page 9 dans Le Figaro du 01/09/2004.

Le juge antiterroriste Jean-Louis Bruguière a affirmé le 31/08/2004 qu’un attentat majeur à l’arme chimique a été déjoué en décembre 2002. Il avait pour cible le métro parisien et d’autres lieux et utilisait une arme chimique nouvelle. Il a ajouté:

« Si nous n’avions pas réussi à agir et à démonter ce réseau en décembre 2002, je pense que l’on aurait eu en France plus de morts qu’à Madrid le 11 mars 2004. »

Une quinzaine de personnes, dont un imam algérien de Vénissieux, Chellali ben Chellali, son épouse et deux de ses fils ont été arrêtés en deux vagues, en décembre 2002 et janvier 2004. Selon le juge Bruguière, le projet d’attentat aurait été fomenté par une filière de combattants islamistes entraînés en Géorgie en vue de participer aux combats en Tchétchénie. Le principal suspect est Menad ben Chellali, fils aîné de l’imam, qui a reçu une formation dans des camps islamistes en Afghanistan en 2001, puis dans les gorges de Pankissi, en Géorgie, en 2002. Il aurait projeté d’utiliser de la ricine et de la toxine botulique…

Filières irakiennes : coup de filet contre un groupe de djihadistes

C’est sous ce titre que Le Figaro du 28/04/2005 rend compte de 6 interpellations de la DST à Paris et Marseille qui ont mis un terme aux activités d’islamistes particulièrement dangereux.

Attentat chimique à Londres déjoué en janvier 2003

Un Nord-Africain, Kamel Bourgass, qui projetait un attentat à la ricine a été condamné à 17 ans de prison le 13/04/2005. Cette condamnation s’ajoute à celle encourue pour le meurtre d’un officier de police qui venait l’arrêter.