Francaisdefrance's Blog

18/02/2012

C’est qu’ils mordent, en plus !!! Ahhhhh, c’est pas très bon le mélange des ethnies…

12 condamnations? Et toujours dehors? Faut m’expliquer, là…

FDF

.

Image d’illustration…

.

MOMO  a  PRIS  UN AN DE PRISON  SUPPLEMENTAIRE      MAIS IL NE S’EST PAS PRESENTé à L’AUDIENCE    POUR SA 12 ème condamnation, en attendant l’audience  sur intérêt civil fixée   au 02/10 prochain.

Nîmes En prison, MOHAMED, son codétenu lui mord le doigt; Sébastien  est amputé…

Les raisons de la bagarre : une partie de cartes perdue…

JC JC…

.

Condamné dans une affaire de produits stupéfiants, Sébastien, 24 ans, n’avait jamais connu la prison. Il a été écroué à la maison d’arrêt de Nîmes. À partir du 11 mai 2009, il a partagé sa cellule avec Mohamed, un détenu au casier plutôt conséquent (11 condamnations).

Plus de 15 jours plus tard, les choses ont dégénéré. Pour une partie de cartes perdue, Mohamed s’est attaqué à Sébastien. Les deux hommes en sont venus aux mains. Sébastien s’est défendu. Mohamed l’a mordu à la main gauche. Jusqu’au sang. Il a fallu l’intervention du personnel pénitentiaire pour que le détenu violent desserre sa prise.

« Il ne me lâchait pas. Il continuait à me mordre », a raconté hier la victime. Convoqué devant le tribunal correctionnel et poursuivi pour violence suivie de mutilation, son ex-codétenu ne s’est pas présenté à l’audience. « Pendant une semaine, j’ai demandé à être transporté à l’hôpital, reprend Sébastien. Cela été traité trop tard. J’avais terriblement mal. En maison d’arrêt, on m’a soigné avec de la Bétadine et du Doliprane. »

Après une semaine de soins, le blessé – chauffeur routier de profession – est enfin hospitalisé. Quatre opérations plus tard (dont les deux dernières à Toulouse), le jeune homme est finalement amputé de l’index à la main gauche. « Nous sommes là dans le registre de la férocité », a constaté hier le représentant du parquet qui a requis quatre ans de prison à l’encontre du prévenu absent. On enferme des gens. Il n’en reste pas moins que nous leur devons un minimum de dignité, de protection et de respect. »

Mohamed a été condamné à un an de prison. Le tribunal a délivré un mandat d’arrêt. L’audience sur intérêt civil a été fixée au 2 octobre prochain. L’avocate de Sébastien, a indiqué, hier, qu’elle n’avait pas encore pris la décision d’intenter ou non une action contre la maison d’arrêt devant le tribunal administratif.

Source: http://www.midilibre.fr/