Francaisdefrance's Blog

18/07/2011

Soldats morts au combat à l’Etranger: « on » a trouvé une solution…

Mais pas celle que beaucoup espèrent: le retour de nos soldats; vivants…

Mieux vaut tard que jamais. Mais il a fallu plus de soixante soldats Français tués pour se rende enfin compte que c’est pour la France qu’ils sont tombés. C’est dément.

Le peuple en avait certainement marre de voir Sarkö « pleurer » à chaque fois devant les dépouilles des hommes qu’il avait envoyés au combat (surtout en pleine campagne présidentielle; ça la fout moche). Le président lui-même en avait peut-être aussi marre de remettre des décorations à titre posthume. Le « problème » est réglé.

J’ai honte d’être Français, parfois…

FDF

.

Un monument pour les soldats français morts à l’extérieur…



L’ancien chef d’état-major Bernard Thorette travaille à la construction d’un monument dédié à la mémoire de ces disparus. En attendant, Nicolas Sarkozy rendra hommage mardi aux Invalides aux militaires morts en Afghanistan.

Le 30 octobre 2010, les familles de soldats morts en Afghanistan défilent dans Paris, de Denfert Rocheraut au Champ de Mars. Au pied du mur pour la paix, elles déposent des gerbes de fleurs et allument des bougies.

Ces familles pourront bientôt se recueillir autour d’un monument dédié à la mémoire de leur disparus. Le monument dédié à tous les soldats morts en opérations extérieures. Dans le jargon, ils sont appelés «la nouvelle génération du feu». La première «génération du feu» désigne les soldats de la guerre 14-18.

«La nation doit reconnaître le sacrifice de ses soldats»

Il existe déjà à Pau un monument en l’honneur des soldats morts dans l’attentat de Drakkar en 1983 au Liban et à Verdun un monument aux morts tombés durant la guerre de Bosnie (1992-1995).

«Ce n’est pas suffisant. La nation doit reconnaître le sacrifice de ses soldats, explique Bernard Thorette, ancien chef d’état-major de l’armée de terre chargé par la Défense de réfléchir au projet. Le citoyen, le passant doivent se rendre compte que des soldats meurent pour son pays.»

Portant sur la période post-1962, ce mémorial honorera les soldats (environ 600) morts au Tchad, Liban, Bosnie, Afghanistan, etc. À chaque nouveau décès sur un front extérieur, le nom sera ajouté. Les associations des familles de soldats lui ont «toutes» fait part de leur enthousiasme, assure le chargé de mission.

«Je trouverai le financement»

C’est Elrik Irastorza, l’actuel chef d’état-major de l’armée de terre qui en a eu l’idée. Il en a fait part à Gérard Longuet, le ministre de la Défense. Le 6 avril , celui-ci charge Bernard Thorette d’une mission de réflexion, en lui précisant de ne pas se soucier du financement. “Je le trouverai”, lui assure Gérard Longuet.

Pour rédiger les listes de noms qui figureront sur le monument, l’ancien chef d’état major travaille en partenariat avec le ministère de la Défense, la Direction de la mémoire et du patrimoine et l’état-major des armées. Certains conflits font débat. «Nous nous demandons encore si la guerre de Corée doit en faire partie», explique Bernard Thorette.

Un monument unique au monde…

Suite et source: http://tinyurl.com/6ay6cx6

19/03/2011

Elles brûlent des drapeaux français : 3 « ados » en garde à vue…

Plus aucun respect. « Ils » sont chez eux, ou du moins y croient.
Il me semblait qu’une loi était passée concernant cet affront à notre République? Elles sont simplement en garde à vue, ces connes… Elles connaissent bien la haine de la France, semble t’il? Elles doivent connaître aussi ce qu’il en coûte de l’offense au drapeau!Pas de complaisance! Elles sont mineures? Aux parents chargés de leur éducation d’assumer. Nous n’avons pas l’identité de ces trois conasses. Pas la peine; on s’en doute…
Je crois qu’il est grand temps que la France se donne les moyens de se faire respecter. Alors, dès ce dimanche:
 

Elles ont été interpellées jeudi soir, vers 22h15, devant le monument aux morts de Chevilly-Larue, dans le Val-de-Marne. 

Agées de 16 et 17 ans, ces trois « jeunes » filles venaient de brûler deux drapeaux français, selon L’Est Républicain.

Selon une source policière, elles « ont brûlé les drapeaux du monument aux morts, puis elles les ont jetés à la poubelle. »

En fugue d’un foyer où elles étaient placées, elles ont été placées en garde à vue.

Selon un décret du ministère de la Justice paru cet été au Journal officiel, l’outrage au drapeau français est passible d’une amende de 1.500 euros sur l’ensemble du territoire.

En décembre dernier, un homme a été condamné à 750 euros d’amende avec sursis pour outrage au drapeau tricolore. Agé de 26 ans, cet Algérien, exaspéré des lenteurs de l’administration, avait brisé la hampe d’un drapeau de la préfecture des Alpes-Maritimes. C’était la première fois qu’un tribunal prononçait une condamnation pour cet outrage depuis la loi de juillet dernier.

« Des drapeaux ont été remis » nous dit nous dit seulement, pour l’instant, la mairie de Chevilly-Larue.

23/01/2011

« Anti-France vaincra ! »

Pour les cons qui ont fait ça: le peloton !!!

FDF

.

Besançon.

Un sanglot dans la voix, Louis Chevillard, président de l’Association franc-comtoise des anciens combattants et de l’association des anciens d’outre-mer, s’indigne : « Je ne demande qu’une chose, c’est qu’on respecte tous mes copains qui sont tombés en Algérie ou en Indochine. Ces tags sont lamentables. »

Dans la nuit de samedi à dimanche en effet, des inscriptions sont venues souiller le monument aux morts des Français d’outre-mer situé aux Glacis, à Besançon. L’œuvre de Georges Oudot, datant de 1975, a été profanée par deux types de propos. Les premiers relèvent d’une vision presque puérile assénant « La guerre, c’est de la merde » ou « À bas toutes les guerres ». Mais une autre allégation se révèle plus inquiétante, menaçante : « Anti-France vaincra ! »

« Comment accepter de tels propos », reprend Louis Chevillard. « Tous ces soldats tombés sont morts pour la France et donc, indirectement, pour notre liberté. Si les coupables sont pris, nous nous porterons partie civile. »
L’indignation est partagée par Jean-Marie Dame, vice-président et porte-drapeau de la Légion d’honneur à Besançon. « Ils ont tout badigeonné, sauf une stèle. Scandaleux. »
Reste à savoir qui a pu commettre un tel acte. Sur un tag, une lettre « A » a été entourée d’un cercle à la manière anarchiste. Le tag « Anti-France vaincra » fait référence à un texte éponyme prônant une lutte criminelle sans merci contre la société française. Ce texte est régulièrement mis en ligne sur les sites Internet libertaires. Yves-Michel Dahoui, adjoint d’astreinte ce week-end, estime cependant qu’il ne faut pas s’emballer. « S’agit-il de gamins turbulents ou de gens qui revendiquent une idéologie ? Tant qu’il n’y a pas d’enquête, il faut rester prudent. »
Dépôt de plainte ce matin
Effectivement, ce week-end également, quatre mineurs ont été arrêtés pour avoir commis des tags sur toute une rue du quartier de Bregille à Besançon, a-t-on appris du côté du parquet et du commissariat.
Une chose est sûre cependant. Une plainte pour dénoncer les tags sur le monument aux morts sera déposée dès ce matin par la ville de Besançon. « Et j’espère que ceux qui ont commis cet acte seront appréhendés et sanctionnés », annonce Jean-Louis Fousseret, particulièrement en colère. Le maire pense aux dégradations nombreuses qui ont été portées aux panneaux Decaux dernièrement. « Indéniablement, il y a en ville une bande de personnes irresponsables qui s’en prennent à la société et maintenant aux valeurs de la République. » De quoi susciter la révolte du premier magistrat. « D’un côté, ils s’en prennent à l’ordre établi, de l’autre, ils sont passés maîtres dans l’art de demander de l’aide. »
Pour Jean-Louis Fousseret, la profanation de ce week-end atteint un niveau inacceptable. « Il s’agit d’une insulte faite à la mémoire de personnes mortes parce qu’on les avait envoyées là-bas. Des soldats morts alors qu’ils n’avaient que 20 ans. »

15/12/2010

Honteux !!!

Lu sur le forum de: http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org

FDF

.

Les immondices entourent la stèle de nos 58 parachutistes des 1er et 9e RCP, morts au Champ d’ Honneur le 23 octobre 1983 dans l’attentat qui a soufflé l’immeuble DRAKKAR à Beyrouth (Liban)  

La mairie a pris rapidement toutes dispositions pour rétablir le désordre dû aux gens du voyage.

19/10/2010

Des drapeaux de la Tunisie et du Maroc sur le monument aux morts de Cannes !

Mais c’est bien plus grave que la mosquée de Hageneau (Alsace) http://tinyurl.com/2vfuw47 qui a fait l’objet d’une tentative d’incendie, non? On s’attaque à nos patriotes décédés, cette fois. C’est un affront à notre République et à ses valeurs! En plus des cimetières français sans cesse profanés en Algérie (voir un récent billet à ce sujet) les « jeunes  » issus de l’immigration cherchent vraiment un déclenchement des hostilités avec les français de souche, c’est indéniable… Ce sont les mêmes que l’on nomme « casseurs » lors des manifestations qui secouent notre pays en ce moment… Regardez bien les reportages à la télé. Regardez bien la tête des casseurs. Ceux qui provoquent les forces de l’ordre; ceux qui brûlent les voitures; ceux qui saccagent le matériel urbain. Ils n’ont vraiment pas l’air d’étudiants faisant un sitting… Ce ne sont d’ailleurs pas des étudiants… Ce sont des sous-merdes.

Alors, il nous faut poser la question à la Justice et aux Autorités: on fait quoi avec ces « gens-là »? On s’en occupe nous même ? Si c’est le cas, remontés comme ils le sont en ce moment, si les français prennent les choses en main, ça risque d’assurer grave…

FDF

.

« Mais quand donc comprendrons nous que bien plus que  par les nazis en 1940, nous sommes envahis et en voie de disparition? »

.

“Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité,

se fait le complice des menteurs et des faussaires “ (Charles PEGUY)

Après Toulouse, Marseille (où la Marseillaise a été sifflée par les Indigènes de la République) Cannes…

Quand les Français ouvriront-ils les yeux ??