Francaisdefrance's Blog

16/12/2010

Qatar 2022: je discrimine, tu discrimines, ils discriminent…

Mais nous, nous n’avons pas le droit de discriminer… Nous, nous n’avons pas (encore) la charia… Nous avons notre police de la pensée; c’est suffisant… J’oserais dire que c’est pareil…

FDF

.

Qatar 2022 – le Mondial interdit aux gays

Dans le pays qui organisera la Coupe du monde en 2022, l’homosexualité est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 90 coups de fouet. Et le sujet, visiblement, amuse beaucoup le président de la Fifa…

Sepp Blatter a déclaré que les gays devaient « s’abstenir de toutes activités sexuelles » pendant le mondial…

Peut-on rire de la barbarie ? Variante à peine modifiée de l’indémodable « peut-on rire de tout ? », la question vient au football avec acuité depuis que Sepp Blatter a cru bon d’ironiser sur la question des droits des homosexuels au Qatar, qui organisera la Coupe du monde en 2022. Interrogé sur l’accueil que réservera ce pays aux supporteurs gays qui viendront suivre cet événement, le président de la Fifa a lancé, lundi, sur le ton de la boutade : « Je pense qu’is devraient juste s’abstenir de toute activité sexuelle » le temps du Mondial. « Que cela soit de l’humour ou non ne change rien, regrette Pascal Brethes, le président du Paris Foot Gay (PFG). Une nouvelle fois, on entend un poncif réduisant l’homosexualité à la sexualité et c’est malheureux, mais ce qui me choque le plus c’est le peu de cas que M. Blatter semble faire de la situation des gays dans des pays comme le Qatar. Je lui rappelle que dix Etats punissent encore l’homosexualité de la peine de de mort, et que soixante autres, dont le Qatar, la condamnent. »

En l’occurrence, le pays qui accueillera la Coupe du monde dans un peu plus de dix ans prévoit cinq ans d’emprisonnement et… 90 coups de fouets pour les homosexuels. Des pratiques moyenâgeuses voire barbares, donc, dans un pays où les lois s’inspirent largement de la charia. « C’est encore un sujet très tabou, soupire une journaliste française établie à Doha. Je n’ai vu qu’une seule fois un reportage traitant des problèmes rencontrés par les homosexuels au Qatar, et les témoignages, évidemment, étaient anonymes. C’est une thématique très difficile à évoquer avec les Qatariens », confirme-t-elle.

Rouyer : « Il y aura forcément des homos au Mondial »

La question, donc, méritait – et mérite toujours – une autre réponse que celle apportée par le président de la Fifa…

Suite et source: http://tinyurl.com/2cv85t4

25/08/2010

Après l’épilogue glorieux de l’équipe de francarabia en Afrique du Sud, les langues se délient…

Reçu par mail…

FDF

.


Toujours bien informés, nous pouvons révéler un événement qui sera occulté par les médias.

Tout le monde sait désormais que la bonne entente qui régnait selon le discours officiel n’était que fiction.

Les infos qui filtrent et que nous pouvons confirmer démontrent le contraire.

Il y a bien eu des clans, des caïds comme a dit Bachelot ont voulu régenter le groupe, le terme utilisé n’est pas anodin, nous allons voir ça plus loin.

Bref, rapidement un groupe composé d’Abidal, Gallas, Anelka, Evra, Henry et le crétin Ribery a voulu imposer sa loi, comme par hasard il s’agit des convertis à l’islam ou des musulmans d’origine.

Ce sont eux qui ont fait éliminer de la liste des 23 les maghrébins Ben arfa, Benzema et Nasri car comme déjà explicité dans nos précédents articles dans cette équipe, les mœurs des cités ont été reproduites, les noirs détestant les arabes ont écarté ces derniers.

Comme dans nos institutions, les autorités incarnées par Escalettes et le staff technique de Domenench ont vite capitulé devant cette bande racailleuse, par trouille, par aveuglement idéologique, par incompréhension du problème.

Durant le séjour en Afrique du Sud, les infos qui sortent dans la presse le confirment, ce groupe a par l’intimidation, la menace, voulu imposer sa loi, on ne va en faire le détail ici.

Les problèmes rencontrés par Gourcuff avec Ribery sont réels par exemple, l’abruti Ribery étant utilisé comme homme de main.

Tout ceci sera désormais mis sur le compte du manque d’éducation, de l’argent facile, du caractère capricieux des intéressés, peut être du traumatisme de la colonisation.

Ce sera la version officielle.

Or, nous savons et tout le milieu du football ( des techniciens aux journalistes ) et politique le sait, il s’est passé un événement plus grave, plus inédit, plus stupéfiant.

Ces fameux mutins ont agi en tant que musulmans, ainsi outre l’exigence de repas halal, ils ont sciemment expulsé du vestiaire avec violence, en particulier la veille de France-Mexique les « infidèles », les chassant même des douches pour pouvoir faire leur prière. Le climat à partir de là fut très très lourd dans cette pseudo équipe.

L’éviction d’Anelka a été le détonateur médiatique, les musulmans montant au créneau pour tenter de faire réintégrer leur frère en religion. Ainsi est arrivé l’épisode du bus, les réfractaires à cette action étant physiquement menacés ( Lloris, Gourcuff, Sagna, Toulalan ).

Nous l’avons déjà dit et ceci est confirmé par la presse, la mutinerie a été préméditée le Samedi soir, l’avocat de l’un des joueurs ( Evra ) rédigeant le fameux communiqué lu par Domenech sous menace d’un forfait de l’équipe qui aurait entrainé une suspension de toutes compétitions internationales de l’équipe pendant 2 ans.

Ils ont voulu imposer la charia, voilà la réalité ! Comme le font les islamistes dans les quartiers où ils sont majoritaires. Mais cette info sera étouffée. Il n’est pas bon que le populo découvre l’ampleur du problème, car désormais ce ne sont plus quelques quartiers abandonnés par l’Etat qui sont touchés mais des institutions emblèmatiques.

Maintenant chacun comprendra mieux la signification des propos de Bachelot, ainsi que la convocation des ministres en urgence par Sarko, fait unique dans l’histoire du sport français.

Soyez sans illusions l’heure va venir de la langue de bois, de l’opération réhabilitation des meneurs, c’est qu’il y a des gros intérêts en jeu.