Francaisdefrance's Blog

23/03/2012

Des inscriptions antisémites et glorifiant le tueur au scooter Mohamed Merah trouvées à Sartrouville !

J’ai l’impression que ce n’est que le commencement, avec cette affaire. Tenons nous prêts à subir l’onde de choc et à riposter (du moins à demander à nos dirigeants de le faire). On ne doit pas laisser passer de telles choses!

FDF

.

Des inscriptions antisémites et glorifiant le tueur au scooter Mohamed Merah ont été découvertes en fin de matinée à Sartrouville (Yvelines) , a-t-on appris de source policière.

Ces tags à l’encre noire ont été découverts sur un muret extérieur, sur lequel on pouvait notamment lire « Vive Merah« , « Vengeance« , « Nique la kippa » et des inscriptions insultantes à l’encontre de Nicolas Sarkozy et de Marine Le Pen.

.

Le tueur au scooter Mohamed Merah a abattu lundi trois enfants et un enseignant juifs devant une école juive de Toulouse, après avoir tué trois militaires dans les jours précédents à Toulouse et Montauban. Le jeune homme de 23 ans est mort jeudi sous les balles du Raid après plus de 32 heures de siège de son appartement.

Source: http://www.lefigaro.fr/

Une professeure d’anglais d’un lycée de Rouen a dépeint Mohamed Merah comme « une victime » !

Quand je parlais d’un martyre que l’on allait faire de ce fou d’Allah, je n’étais pas loin… Ce n’est pas le conseil de discipline que mérite cette « enseignante », c’est le Pôle Emploi!

FDF

.

Selon ses élèves, cette professeure d’anglais d’un lycée de Rouen a dépeint Mohamed Merah comme « une victime ». Selon le syndicat enseignant SGEN-CFDT de Haute-Normandie cette enseignante était « suivie psychologiquement ». 

Le malaise a été tel que la majorité des élèves a quitté la classe. Ce vendredi, une professeure d’anglais du lycée Gustave-Flaubert de Rouen a demandé à des élèves de terminale S, peu après 8h, d’observer une minute de silence à la mémoire de Mohamed Merah, le terroriste tué par le Raid jeudi à Toulouse. 

Seize lycéens sur vingt ont quitté la classe en signe de mécontentement, a révélé le site Internet du journal Paris Normandie

Le lien entre Merah et Al-Qaïda « inventé »

L’enseignante aurait notamment déclaré à ses élèves que le lien entre Mohamed Merah et Al-Qaïda avait été « inventé par les médias et Sarko », comme l’explique une lettre des délégués de classe envoyée au chef d’établissement. « Il est tout d’abord inapproprié de parler de cette affaire en cours d’anglais et de plus elle a soutenu des propos qui nous ont tous outré voir choqué », expliquent les élèves. Leur professeure « a clairement dit que Mohamed Merah était une victime« . 

Selon le témoignage d’un lycéen à Paris Normandie, l’enseignante se serait excusée à la fin de la conversation. « Elle a dit qu’elle n’allait pas bien et qu’elle allait peut-être prendre des congés », a-t-il ajouté. 

Tenue par son devoir de réserve, la direction de l’établissement du lycée Flaubert s’est refusée à tout commentaire

Conseil de discipline

Pour le ministre de l’Education Luc Chatel, l’initiative prise par la professeure est « inqualifiable ». Peu après avoir demandé sa suspension, l’enseignante âgée de 56 ans a été reçue par la rectrice de Haute-Normandie Florence Robine. « A l’issue de cette entrevue, il a été décidé de la suspendre à titre conservatoire« , explique le directeur de cabinet de la rectrice, Mario de Mazière, interrogé par L’Express. 

Un conseil de discipline composé de membres du rectorat se réunira pour proposer une sanction au ministère de l’Education nationale qui décidera de la valider ou non, et le cas échéant, de proposer une autre sanction. Selon Mario de Mazière, l’enseignante risque jusqu’à une interdiction d’enseigner définitive. 

Une femme « fragile »

Mario de Mazière n’a pas connaissance de précédentes plaintes à l’encontre de cette femme, professeure depuis 32 ans et en poste au lycée Flaubert depuis 2007.  

De son côté, le syndicat enseignant SGEN-CFDT de Haute-Normandie assure que son propos n’est « pas un acte politique d’une extrémiste » et qu’elle était « suivie psychologiquement ». Il s’agit « d’une collègue qui a des soucis de santé, qui est fragile », a expliqué à l’AFP le secrétaire du syndicat, Pascal Bossuyt. « Elle a eu une phrase malheureuse dans un contexte particulier et elle a immédiatement regretté ce qu’elle avait dit », a-t-il ajouté. 

Selon lui, l’enseignante n’aurait pas formellement demandé de minute de silence, mais en aurait évoqué la possibilité dans le cadre d’un cours sur les minorités. 

« Acte isolé »

Dans un communiqué, le ministère de l’Education a dit son « indignation ». « Le ministre tient à rappeler que cet acte isolé ne saurait occulter la dignité dont a fait preuve l’institution scolaire dans son ensemble tout au long de la semaine: en honorant la mémoire des victimes du tueur de Toulouse, elle a su réaffirmer les valeurs qui fondent notre République et que les professeurs ont pour mission de transmettre à leurs élèves ». 

Mardi, au lendemain de l’assassinat de trois enfants et un enseignant juifs devant une école juive à Toulouse, une minute de silence avait été observée en leur mémoire dans les établissements scolaires du pays, à la demande de Nicolas Sarkozy. 

Source: http://www.lexpress.fr/

Evitons d’autres Mohamed Merah…

Autant faut il le vouloir et tout mettre en oeuvre pour cette ignominie ne se reproduise plus…

Mais les cartes ne sont pas entre nos mains; dommage.

FDF

.

Mohamed Merah n’a fait qu’appliquer le coran…

Et oui; comme je laissé entendre dans un précédent post, ce meurtrier cynique n’a fait que suivre à la lettre les enseignements du « saint » coran…

Si vous voulez des sourates qui le prouvent, il n’y a qu’à demander…

FDF

.

Etudiants salafistes: la haine…

.

Pourquoi ne pas dire aux Français que l’islamiste Mohamed Merah n’a fait qu’appliquer le Coran ?

.
« Ces versets coraniques, n’appellent-ils pas au meurtre ouvertement et à la guerre sainte? »
« Alors, il est temps en France et ailleurs dans le monde que l’on enseigne un nouveau islam débarrassé de tous les textes qui appellent au meurtre, à la guerre, à la haine, car il y va de l’avenir du vivre ensemble… »

« La balle est dans le camp des théologiens musulmans et surtout ceux de France et leur devoir moral est de condamner sans détour l’islam salafiste, car faire la politique de l’autruche ne fera qu’évoluer dangereusement la situation… Auront-ils le courage d’agir ? »

« Comme ils sont habités par la takkya, le doute est permis mais ne pas dénoncer le fondamentalisme islamique abject, c’est criminel… »

« Et Mahomet, n’avait-il pas dit, avant le massacre de la tribu juive de Banu Qurayza: » tuez les juifs où vous les trouverez. »? »

Posted on 22 mars 2012 by Hamdane Ammar – Article du nº 243

Je suis vraiment surpris par les commentaires faits ici et là sur les divers mass-médias concernant les tueries de Toulouse et de Montauban. Les spécialistes de l’islam n’osent pas dire la vérité aux téléspectateurs, ils cachent l’essentiel… ils font de l’enfumage. Ils oublient de dire que le djihad est considéré comme le sixième dogme (pilier) de l’islam. Ils ne rendent pas service à l’immense majorité des musulmans de France qui tiennent à connaître la vérité.

Avouer que le présumé meurtrier a agi seul, c’est grotesque, c’est criminel… Monsieur Mohamed Merah est un salafiste qui est engagé dans le djihad pour instaurer le gouvernement d’Allah sur la terre entière. Il est loin d’être un loup solitaire. D’ailleurs les membres de sa propre famille sont aussi des djihadistes…
Le salafisme est le retour aux sources, c’est suivre pas à pas le beau modèle de Médine, c’est s’inspirer de la vie des premiers musulmans de Yathrib.

M. Mohamed Merah a dû sans doute recevoir les enseignements d’un imam engagé dans le djihad, car on ne devient pas du jour au lendemain un combattant d’Allah sans lire le coran, et encore les hadiths de Mahomet. Sinon, comment expliquer que tout son entourage est imprégné par la doctrine de l’islam rigoriste. Pour comprendre sa construction mentale, il faut lire et relire attentivement le coran et connaître son histoire depuis Yathrib en 622. Dans le cas contraire, on est loin de la vérité, on est dans l’agitation stérile.

Il est écrit dans la sourate 4 verset 84: » Combats donc dans le sentier d’Allah, tu n’es responsable que toi même, et incite les croyants (au djihad), Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force est plus sévère en punition. »
Dans la sourate 61 verset 4, il est écrit: » Allah aime ceux qui font la guerre pour sa cause. »

Dans la sourate 2 verset 216: » Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. »

M Mohamed Merah est un salafiste, un combattant d’Allah qui est engagé dans le djihad sous l’emprise des enseignements de l’imam Ibn Taymiya ( 1263-1326) qui fut un disciple de l’imam Ahmad Ibn Hanbal ( 780-855)fondateur de l’une des quatre écoles du sunnisme qui est la plus rigoriste de l’islam. Il était conte l’innovation ( la bidâa) et tenait à suivre le comportement du prophète et les quatre califes bien guidés à savoir Abou Bakr, Omar, Ottmane, et Ali. Il était entré en guerre ouverte contre le calife de Bagdad de son époque. Il avait interdit la culture et les arts…

Et l’imam Ibn Taymiya avait influencé à son tour, l’imam Mohamed Ibn Abdelwahb ( 1703-1792) qui accoucha du wahabisme qui est un islam intégriste, sectaire, radical et raciste dont l’Arabie saoudite en a fait sa doctrine officielle et c’est pour cette raison que ce pays finance sa propagation à travers le monde à coup de milliards de pétrodollars.

Quand un individu est sous l’emprise de cette doctrine djihadiste, il est dans la surenchère permanente. Il n’y a plus de limite dans le djihad. Il doit mourir sur la voie d’Allah pour accéder au Paradis comme martyr où il aura à sa disposition soixante douze houris et des éphèbes comme récompense de son acte, ( versets coraniques)

Dans la sourate 47 verset 4: » Lorsque vous rencontrez au combat ceux qui sont infidèles frappez-les au cou. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions. »
Dans le coran, il est demandé aux croyants de combattre les juifs, les chrétiens et surtout les apostats.

Dans la sourate 66 verset 9, il est écrit: » Ô Prophète! Mène la lutte contre les mécréants, les infidèles et les hypocrites et sois rude à leur égard. Leur refuge sera l’ Enfer et quelle mauvaise destination. »

Dans la sourate 33 verset 26: » Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus ( les coalisés), et Il a jeté l’effroi dans leurs cœurs; un groupe d’entre eux, vous tuez, et un groupe vous faites prisonnier. » Dans ce verset Allah parle des juifs de Banu Qurayza à Yathrib en 627.
Dans la sourate 4 verset 89, il est écrit: « S’ils sombrent de nouveau dans la mécréance, saisissez-les et tuez-les partout où vous les rencontrerez. Ne prenez ni protecteur ni défenseur parmi eux. »

Ces versets coraniques, n’appellent-ils pas au meurtre ouvertement et à la guerre sainte?

Et Mahomet, n’avait-il pas dit, avant le massacre de la tribu juive de Banu Qurayza: » tuez les juifs où vous les trouverez. »?

En 627, il fit massacre plus de 800 juifs de Banu Quarayza et décréta la purification ethnique en chassant les juifs de Médine?
La haine du juif est inscrite dans le coran et dans les hadiths.

Alors, il est temps en France et ailleurs dans le monde que l’on enseigne un nouveau islam débarrassé de tous les textes qui appellent au meurtre, à la guerre, à la haine, car il y va de l’avenir du vivre ensemble…

La balle est dans le camp des théologiens musulmans et surtout ceux de France et leur devoir moral est de condamner sans détour l’islam salafiste, car faire la politique de l’autruche ne fera qu’évoluer dangereusement la situation… Auront-ils le courage d’agir ?

Comme ils sont habités par la takkya, le doute est permis mais ne pas dénoncer le fondamentalisme islamique abject, c’est criminel…

Hamdane Ammar

SOURCE :  http://ripostelaique.com

22/03/2012

Mohamed Merah: « on » veut en faire un martyre ?

Mohamed Merah: du petit voyou multi-récidiviste à l’assassin sans scrupules à qui on va encore trouver des excuses. C’était un « mauvais musulman »… Mais « bon » ou « mauvais », ça donne à se pencher sérieusement sur la question.

.

J’ai eu le temps de réfléchir et d’analyser le cas de ce fou d’Allah Mohamed Merah. Dix-huit faits de violence et de petite délinquance.

Il aurait été converti à l’islam radical en prison… Vive les imams qui ont carte blanche dans nos prisons pour aller visiter les « frères » !

J’ai aussi pris le temps d’écouter et de parcourir les médias. Les premiers à réagir ont été les musulmans de France; quoi de plus normal? Il savent très bien que cette affaire va encore leur donner une mauvaise « image de marque ». Donc, fidèles à leur logique de stigmatisation, ils se sont mis à l’abri les premiers…

Car une chose est indéniable: intégristes ou autres, tous les musulmans suivent les « prescriptions » du même livre d’amour, de paix et de tolérance: le CORAN ! Le coran est la base de l’islam, donc de tous les musulmans, non? Ou alors existe t’il plusieurs corans? Un pour les bons et un pour les mauvais?

Et ce cinglé de Mohamed Merah était musulman… Un « mauvais musulman », selon les instances islamistes de France; mais un musulman quand-même.

J’ai aussi relevé ceci: « les avocats, qui connaissent la famille du « tueur présumé », évoquent « des personnes simples, sans histoires ». « La mère a élevé seule ses cinq enfants ». Circonstances atténuantes? Pas pour moi.

Lisez au passage cette infamie de Tariq Ramadan: http://www.postedeveille.ca/2012/03/france-pour-tariq-ramadan-le-djihadiste-de-toulouse-est-une-victime-de-la-societe-francaise.html

Je ne parle  pas des réactions de nos politiques et surtout de l’un d’entre eux qui ne sait plus comment récupérer les voix qui s’envolent devant ses yeux en s’attribuant l’ordre d’avoir donné l’assaut tout en appelant à « éviter tout amalgame« …  On caresse dans le sens du poil, à quelques semaines des présidentielles.

Certaines officines vont tenter de stigmatiser Mohamed Merah. D’en faire un martyre, vous allez voir. Mais ne nous laissons pas prendre au piège, une nouvelle fois. Cet être issu de la fange a tué de sang froid et avec cynisme des enfants et des adultes. Au nom d’Allah.

J’ai peur qu’il ne fasse des émules. Les sites islamistes sont plus que jamais à surveiller. On y apprend beaucoup de choses…

Un autre point que je tenais à signaler: dès que l’on a connu l’identité du tueur « présumé », on a vite bien indiqué en priorité que c’était un « Français« … Pour ne pas heurter une certaine communauté très susceptible. Et ça, on l’a vu, lu et entendu dans tous les merdias. Avant tout, un Français…  Dingue.

Désormais, chaque fois que je verrai passer un « jeune » (sans casque, bien sûr) sur un scooter, j’aurai de mauvaises pensées. Suis-je normal, docteur ?

FDF