Francaisdefrance's Blog

31/01/2012

La Croix Rouge virée de Somalie !

Dommage pour les populations…

.

Les faits: http://etudetactique.wordpress.com/2010/04/25/la-guerre-en-somalie-mogadiscio/

Un comble. Ce sont déjà eux qui pillent les aides de la Croix Rouge. Ils vont avoir du manque à gagner, ces malades mentaux. C’est contre-productif, leur interdiction.

Et bien, laissons les dans leur merde; ils seront quitte de prendre des humanitaires en otage, en outre. Dommage pour les populations qui se font affamer par ces imbéciles.

Et pis c’est tout…

FDF

.

Somalie: les shebab interdisent à la Croix-Rouge de travailler !

Les rebelles islamistes somaliens shebab ont annoncé lundi qu’ils interdisaient au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) de travailler dans les zones sous leur contrôle, ordonnant à l’organisation d’y cesser toutes ses activités.

Les insurgés affiliés à Al-Qaïda ont indiqué dans un communiqué « avoir décidé de mettre un terme au contrat » avec le CICR, arguant que l’ONG avait distribué de la nourriture « avariée » et avait « accusé à tort les moudjahidine (combattants) d’entraver les distributions alimentaires ».

Le CICR était l’une des rares organisations humanitaires travaillant encore dans les zones des sud et centre somaliens contrôlées par les shebab.

Mais l’ONG avait annoncé plus tôt dans le mois la suspension de ses distributions alimentaires dans ces régions, après le blocage de 140 camions d’aide destinée à 240.000 personnes dans les provinces du Moyen Shabelle, l’une de trois régions somaliennes encore en situation de famine selon les Nations unies, et de Galgadud.

Le CICR ne désignait pas alors les autorités ayant intercepté son aide. La région du Moyen Shabelle est contrôlée par les shebab. Celle de Galgadud est plus divisée, contrôlée partiellement par les insurgés mais aussi par une milice ennemie, Ahlu Sunna wal Jamaa.

L’organisation maintenait tout de même d’autres activités dans ces zones troublées du sud et du centre somaliens, notamment des soins de santé et de l’accès à l’eau potable. Elle conserve par ailleurs le reste de ses programmes dans le pays.

Mais selon les rebelles islamistes, le CICR a « rompu (leur) confiance ». Ils ont en mesure de rétorsion « brûlé près de 2.000 mètres cubes de rations expirées du CICR destinées à la distribution« .

La Somalie a été touchée par la terrible sécheresse de la Corne de l’Afrique. La crise alimentaire y a été aggravée par des combats incessants — le pays est en état de guerre civile depuis 20 ans. Et l’ONU craint toujours que quelque 250.000 Somaliens ne meurent de faim.

Les shebab avaient déjà forcé en 2009 la majorité des ONG étrangères et agences onusiennes à évacuer les zones sous leur contrôle, les accusant de visées politiques ou de déstabilisation du marché agricole local.

Et elle avait prononcé en novembre la fermeture de 16 ONG et agences humanitaires de l’ONU accusées « d’activités illégales » en Somalie, tout en menaçant d’interdiction toute autre organisation qui ne respecterait pas leurs règles.

Ces derniers mois, les shebab font face à une pression militaire accrue. Ils avait déjà abandonné leurs positions clé dans Mogadiscio en août, et doivent affronter les incursions de troupes kényanes au sud, et éthiopiennes à l’ouest.

Source: L’Henri…

Une petite dernière: les shebab ne sont pas des kebabs mais sont aussi dégueulasses…

17/12/2011

Somalie: les islamistes radicaux interdisent 16 agences humanitaires !

Ce sera toujours ça de moins d’otages éventuels. On veut les aider; soit ils pratiquent les enlèvements (et exécutions, parfois), soit ils ne veulent pas d’aide. Ils préfèrent l’application de la charia. Et bien démerdez-vous…

Ne perdons pas notre temps avec ces gens-là.

FDF

.

Les radicaux islamistes en Somalie ont annoncé lundi qu’ils interdisaient 16 agences humanitaires opérant dans le pays de la Corne de l’Afrique, les accusant d’être impliqué dans des « activités illicites ».

Dans le communiqué, les militants shebabs ont fait savoir qu’ils interdisaient les 16 agences humanitaires, y compris les organisations humanitaires de l’ONU, après une enquête d’un an sur des activités menées par les agences en Somalie qu’ils ont qualifiées d’illégales.
Les agences qui ont été interdites comprennent le Bureau du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), et le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS).

C’est la deuxième fois que le groupe de rebelles émet une telle interdiction, mais le fait d’interdire toutes ces agences a une portée plus importante.

Le groupe, qui combat le gouvernement somalien et les soldats de l’Union africaine, ainsi que les forces kényanes dans le sud du pays, veut imposer une loi islamique stricte en Somalie.

D’après les Shebabs, les agences humanitaires seraient impliquées dans la promotion de l’immoralité, du sécularisme et d’une « idéologie obscure de la démocratie », sous couvert de l’aide humanitaire, du déminage, de campagnes de vaccination et de recensement.
Le groupe radical a été accusé d’avoir exacerbé les effets de la sécheresse et de la famine dans le sud de la Somalie, après avoir interdit un certain nombre d’agences humanitaires l’année dernière.

La Somalie se remet doucement d’une grave sécheresse et d’une famine qui ont forcé des centaines de milliers de personnes à fuir leurs villages pour trouver refuge au Kenya, en Ethiopie et dans la capitale Mogadiscio.

Source: http://www.afriquinfos.com/

25/11/2011

Norvège : Oslo secoué par une vague de viols par des « non occidentaux » !

100% des viols de Norvégiennes sont commis par des immigrés non-Occidentaux… Je vous fais un dessin?

C’est quand-même beau, le « vivre ensemble »… Et la « diversité »? Et les « bienfaits de l’immigration » ?

Admettons qu’un jour, une de mes filles se fasse violer par un (ou plusieurs) « immigrés non Occidentaux ». Je vous garanti qu’il n’y aura pas de frais de justice… Précision: si c’est par un « Occidental », ce qui me semble est plus rare, ce sera pareil.

FDF

.

La Norvège prépare un avenir terrible à ses filles

Un rapport de police publié en avril dernier révélait qu’à Oslo, 100 % des viols commis en 2010 l’ont été par des immigrés non occidentaux et que 9 victimes sur 10 sont des Norvégiennes de souche. En 2011, la situation s’est aggravée…



       Cet article du journal Aftenposten porte sur l’incroyable niveau de violence qui règne à Grønland, un quartier d’Oslo qui ressemble à un mélange de Karachi, de Bassora et de Mogadiscio. Les gens vendent ouvertement de la drogue juste à côté de la station de métro. Ce n’est plus la Norvège, ni l’Europe. En 2010, l’Aftenposten rapportait qu’il y a des patrouilles de la charia dans ce quartier et que les couples gays sont agressés et chassés. Fatima Tetaouni, une immigrante, affirmait que «Grønland est plus islamisé que le Maroc.»

L’Aftenposten est le plus important quotidien de la région d’Oslo. Il est généralement favorable à l’islam et au multiculturalisme.

Victime numéro 351 de vol qualifié à Grønland

Sturla Nøstvik, 36 ans, ne se doutait pas qu’un danger le guettait quand il a été frappé au front avec le canon d’un pistolet. Ce coup a été le début des cinquante minutes d’enfer qu’il a vécues en tant qu’otage d’un groupe de voleurs.

La nuit à Oslo, les femmes sont violées et les hommes sont volés plus fréquemment que jamais.

Dans les dix dernières années, plus de 4.000 personnes ont été victimes de vol dans le centre ville et le secteur de la station de police de Grønland [un ghetto d’immigrés]. La plupart des victimes sont des jeunes hommes. Sturla Nøstvik est la 351e victime de l’année à  Grønland ; durant la même période, une cinquantaine de viols ont été signalés à Oslo. Les voleurs jouent sur ​​la peur, la violence et de graves menaces afin de marquer les victimes. Le surintendant de police de Grønland, Inge Sundeng, les décrit comme «les victimes plus ou moins oubliées».

La police a rendu visite à Sturla Nøstvik aux urgences après le vol. Ils lui ont dit qu’une bande de voleurs avait commis de nombreux vols semblables à Grünerløkka et dans les environs au cours des trois dernières semaines. Ils ont ajouté que tout le monde devrait avoir le droit de se sentir en sécurité, mais qu’ils n’avaient aucun moyen de mettre fin aux vols. «Nous avons perdu la ville», ont-ils déclaré.

.

Source :  Aftenposten (norvégien) via Gates of Vienna (anglais). Extraits traduits par http://www.postedeveille.ca/


17/08/2011

Somalie: les chrétiens condamnés à mourir de faim par les islamistes !

Quelles pourritures! De l’épuration ethnique, en fait. Ou religieuse. Beau comportement de la « religion d’amour, de paix et de tolérance »… Ecoeurant. L’idéologie Nazie n’est pas morte… Elle a changé de couleur de peau, c’est tout.

FDF

.

Une famine a entrainé la mort de milliers de personnes en Somalie, et plusieurs millions d’habitants ont un urgent besoin d’aide. Les aides humanitaires tentent d’atteindre certaines zones durement touchées, mais les « radicaux islamistes » ont pris le contrôle de la distribution, et ils interceptent tout les secours destinés aux chrétiens, causant de nombreux morts par la faim.

La secte islamique d’Al-Shabaab, qui se bat officiellement pour faire régner la charia sur le pays, exterminent ouvertement les chrétiens Somaliens. En 2010, les membres de cette secte islamique ont décapité un chrétien. L’exécution est une des seules à avoir pu être filmée.[âmes sensibles s’abstenir]

Jusqu’ici, 18 chrétiens sont morts de faim au cours des trois derniers mois, uniquement à Afgoye, Baidawa et Kismayo. Mais dans les zones occupées par les troupes d’Al-Shabaad, la situation est bien pire, car les chrétiens n’ont plus rien à manger, et on les empêchent d’aller réclamer de l’aide aux gouvernements des autres provinces !

A Mogadiscio (la capitale), la situation est meilleure, et les chrétiens peuvent recevoir des aides alimentaires, car cette ville est sous le contrôle d’un gouvernement internationalement reconnu.
Mais dans le Sud de la Somalie, la faim est en train d’exterminer les chrétiens

S’adressant à l’ICC de la Somalie, le chef d’une église clandestine à déclaré :

« Tout Somalien que les islamistes soupçonnent d’être chrétien ou simplement ami d’un chrétien ne reçoit aucune aide alimentaire. Cependant, ils auraient pu faire pire. Ces islamistes ont déjà tués beaucoup de nos membres, et ils pourraient très bien décider d’en finir une fois pour toute … »

Le directeur régional de l’ICC pour l’Afrique, Jonathan Racho a déclaré :

« Nous sommes extrêmement préoccupés par la famine en Somalie. Al-Shabaab à aggravé le sort des chrétiens en leurs refusant une aide alimentaire. Les actes d’AL-Shabaab ont touchés musulmans et chrétiens, mais les chrétiens sont les plus touchés, en raison des crimes odieux commis par lui contre les chrétiens. La communauté internationale doit prendre conscience de la vulnérabilité de cette minorité, et prendre des mesures décisives pour atténuer leurs souffrances. »

Source: http://infos-meconnues.blogspot.com/