Francaisdefrance's Blog

15/07/2011

La pastèque est verte à l’extérieur et rouge à l’intérieur…

Et la rose ???

FDF

.

« Emblème des Verts »   

 

La candidate d’Europe écologie-Les Verts (EELV) à la présidentielle, Eva Joly, s’est déclarée jeudi favorable à la suppression du défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées,

Joly et Aubry c’est encore plus dangereux que Sarkozy – Par Michel Garroté

A propos du 14 Juillet, la candidate Europe Ecologie Les Verts a radoté comme ceci : « J’ai rêvé que nous puissions remplacer ce défilé (militaire) par un défilé citoyen où nous verrions les enfants des écoles, où nous verrions les étudiants, où nous verrions aussi les seniors défiler dans le bonheur d’être ensemble, de fêter les valeurs qui nous réunissent ». Si elle devenait présidente de la République française, elle serait – aussi – chefe des Armées…

Iris Canderson sur http://resiliencetv.fr/ informe : « Notre provider vient de nous notifier qu’une mise en demeure vient de lui être envoyé pour fermer l’article relatant les activités du mari de Martine Aubry. Ainsi le fait d’indiquer qu’il serait avocat d’islamistes est diffamatoire alors que le terme « islamiste » n’est pas une injure mais un fait. De plus lorsque Aubry et consorts parlent de « blogs d’extrême droite » ils agissent de la même façon sachant pourtant que cette qualification peut être diffamante. Il va de soi que nous n’allons rien enlever et que nous allons porter plainte à notre tour pour tentative d’intimidation, entrave à la liberté d’informer, le Conseil Constitutionnel sera bien sûr également saisi pour violation de l’article 4 sur la liberté d’opinion ». Sarkozy pratique le contrôle. Avec Aubry, ce sera – c’est déjà – la censure…

Voitures incendiées et commissariat attaqué au mortier – Toujours à propos du 14 Juillet, la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 a été une nuit de violence dans le Val-de-Marne, comme chaque année autour du 14 juillet. Une cinquantaine de voitures ont été incendiées dans la nuit. Un chiffre en augmentation par rapport à l’an dernier et comparable à la nuit de la Saint-Sylvestre. Le commissariat de Choisy-le-Roi a été attaqué au mortier. Cela se déroule sous la présidence de Sarkozy. Imaginez la même chose sous Joly ou Aubry. Les délinquants passeraient du mortier au missile…

Michel Garroté 2011 http://drzz.fr/

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110714.AFP7142/eva-joly-propose-la-suppression-du-defile-militaire-du-14-juillet.html

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Des-incidents-dans-le-Val-de-Marne-E1-628915/

http://resiliencetv.fr/

http://www.resiliencetv.fr/?p=9285

http://www.resiliencetv.fr/?p=9294

12/12/2010

Amitié irano-vénézuelienne: des missiles à portée des USA ?

Ca sent mauvais, tout ça, ça sent mauvais…

FDF

.

L’Iran installe des missiles au Venezuela qui peuvent atteindre les USA.

Résultat de l’image de mollesse que projettent les États-Unis sous Obama. Aura-t-on droit à une sorte de remake de la crise des missiles cubains ?

Iran-ahmadinejad-chavez-gayLes « liaisons dangereuses »…

L’Iran projette d’installer des missiles à moyenne portée au Venezuela, selon des sources occidentales mentionnées dans un article de l’édition du 25 novembre 2010 du quotidien allemand Die Welt.

Selon l’article, une entente entre les deux pays a été signée au cours de la visite du président vénézuélien Hugo Chavez à Téhéran le 19 octobre 2010. L’entente, non divulguée auparavant, prévoit l’installation d’une base militaire gérée conjointement et le développement conjoint de missiles sol-sol.

Au moment où les membres de l’OTAN se sont entendus, lors du récent sommet de Lisbonne (19-20 novembre 2010) sur le développement d’une capacité de défense antimissile de l’OTAN pour protéger les populations et les territoires de l’Europe contre des attaques de missiles balistiques provenant de l’Est (à savoir, l’Iran), l’Iran riposte en établissant une base stratégique sur le continent sud-américain, le ventre mou des États-Unis.

Selon le Die Welt, le Venezuela a accepté de permettre à l’Iran d’établir une base militaire tenue par des officiers de missiles iraniens, des soldats de la Garde révolutionnaire iranienne et des agents de missiles vénézuéliens. En outre, l’Iran a autorisé l’utilisation des missiles en cas d’«urgence». En contrepartie, l’accord stipule que le Venezuela peut utiliser ces installations pour ses «besoins nationaux», ce qui augmente radicalement la menace pour ses voisins, tels la Colombie. Le quotidien allemand affirme que selon l’accord, des missiles iraniens Shahab 3 (portée de 1300-1500 km), Scud-B (285-330 km) et Scud-C (300, 500 et 700 km) seront déployés sur la base militaire projetée. Il rapporte que l’Iran s’est aussi engagé à fournir au Venezuela une expertise en matière de technique des fusées, y compris la formation intensive des officiers. […]

Source: http://www.postedeveille.ca/

31/10/2010

Le Hezbollah libanais a reçu des missiles M-6002; pas bon pour Israël, ça…

Des soldats du Hezbollah en 2008.
Des soldats du Hezbollah en 2008.

Le Figaro dévoile les unités logistiques en Syrie et au Liban qui permettent au Parti de Dieu de renforcer son arsenal.

En janvier dernier, une alerte clignota sur les écrans radar des services de renseignements américains. Le transfert de 26 missiles M-6002 était repéré quelque part entre Damas et la frontière syro-libanaise. De fabrication syrienne, ces engins balistiques d’une portée d’environ 250 km auraient été livrés au Hezbollah libanais, pour lui permettre de frapper Israël en profondeur.

«De source indépendante, nous n’avons pas eu confirmation de ce transfert hautement sensible de missiles à technologie iranienne, qui se déclinent en versions guidées et non guidées», affirme un militaire français, proche du dossier. En revanche, peu après, des informations parvenaient à Paris sur la chaîne d’approvisionnement en armes du Hezbollah, c’est-à-dire l’un des pans les plus secrets de son fonctionnement.


Allié de l’Iran et de la Syrie, le Parti de Dieu dispose de trois structures logistiques dédiées au transport de ses armes – 40.000 roquettes environ – et de ses personnels – plus de dix mille combattants – selon une note «Confidentiel défense», que nous avons consultée. La première est l’unité 108, celle qui a vraisemblablement «pris en compte» les missiles M-6002. Son «bureau principal» est à Damas. L’unité 108 est chargée d’assurer le transport des armes et des munitions entre ses sites de stockage implantés en Syrie et d’autres infrastructures situées à la frontière syro-libanaise, où la milice chiite a renforcé ses bases. Cette «unité» est subdivisée en «dépôts habituels» et dépôts dits «de réserve». Les premiers sont situés près de Damas, à Douma, non loin de la capitale syrienne, et près d’Adra, juste à côté de l’aéroport de Damas – proximité bien utile quand on sait que la plupart des armes viennent d’Iran par avion. Les sites de réserve se trouvent, eux, dans la région d’Alep, de Homs et de Tartous, toujours en Syrie…

Suite et source: http://tinyurl.com/2asd7q3

22/08/2010

Là, on est mal… Ahmadinejad dévoile un drone « bombardier »…

Ces cons là sont en train de s’armer… Et la notre d’armée, elle est où?

FDF

.

// <![CDATA[
document.write( »);
// ]]>Click here to find out more!

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a dévoilé dimanche le premier drone « bombardier », appelé Karrar, capable d’emporter différents types de bombes, a rapporté la télévision d’Etat, qui n’a pas précisé sa portée.

Selon la télévision, qui a montré des images du drone, Karrar est équipé d’un moteur turbo et peut emporter différents types de bombes. Le drone, dont la portée n’a pas été précisée, est présenté comme le premier « avion sans pilote porteur de bombes » produit par l’Iran et « capable de parcourir de longues distances à une vitesse rapide ».

Karrar (assaillant, en persan) est le « symbole du progrès de l’industrie de défense de l’Iran », selon le ministre de la Défense, le général Ahmad Vahidi, cité par le site de la télévision.

M. Vahidi a ajouté que Karrar a une portée de 1.000 kilomètres.

Selon la télévision d’Etat, « Karrar peut atteindre une vitesse de 900 km/h et frapper une cible à 1.000 km ».

Il peut porter quatre missiles échappant aux radars et deux bombes de plus de 110 kg, toujours selon la même source.

« En plus du drone bombardier qui a été dévoilé par le président aujourd’hui, la République islamique d’Iran possède d’autres drones qui ont également une portée de 1.000 kilomètres », a déclaré M. Vahidi, cité par l’agence Fars.

« Avant d’être un messager de la mort pour les ennemis, Karrar est un porteur d’un message de la grandeur pour l’humanité », a déclaré M. Ahmadinejad lors de la cérémonie.

« L’Iran n’a jamais eu l’intention d’attaquer un autre pays », a-t-il indiqué en ajoutant toutefois que l’Iran devait « renforcer sa capacité de défense pour dissuader les ennemis de toute tentative d’agression ».

La télévision iranienne a également montré un test de Karrar qui s’est déroulé dans une région semi-désertique.

Karrar a été dévoilé deux jours après le test réussi du missile sol-sol Qiam, qui a des « aspects techniques nouveaux et une capacité tactique unique ».

« N’ayant pas d’ailes, le missile sol-sol a un grand pouvoir tactique qui réduit ses chances d’être intercepté », avait dit le ministre.

L’Iran doit également inaugurer les prochains jours deux lignes de production de vedettes rapides « Seraj » et « Zolfagar », équipées de lance-missiles.

L’Iran a multiplié ces derniers mois les annonces sur le développement de nouveaux armements, notamment de systèmes de missiles, drones, bateaux rapides ou encore de sous-marins.

Les Etats-Unis et Israël affirment régulièrement ne pas exclure une attaque contre l’Iran pour stopper son programme nucléaire controversé, qui a valu à Téhéran plusieurs condamnations du Conseil de sécurité de l’ONU et de sévères sanctions économiques de la part des pays occidentaux.

Les Occidentaux soupçonnent l’Iran, malgré ses démentis répétés, de chercher à fabriquer l’arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil.

Source: lepoint.fr