Francaisdefrance's Blog

08/02/2012

Pays-Bas: décret islamique interdisant le vélo aux femmes…

Alors, on s’excite ??? Terminé !!!

.

.

Obnubilés par le sexe, les musulmans… Aveuglés par leur intégrisme. Et Misogynes à mort. Quel beau peuple.

Moi, je les obligerais à ne circuler exclusivement qu’à vélo, les « mâles » muzz. Et sans selle…

D’ailleurs, même leurs couvées nichées, dans les cités et les banlieues, ne parlent que de ça et l’une de leurs principales occupations sont les « tournantes ». A plusieurs sur une fille. Et si elle est blonde et blanche de peau, ce n’en n’est que plus « glorieux »… En outre, on les surnomme bien des « niktamère », non?

Ce sont vraiment des tordus.

FDF

.

CERTES  IL S’AGIT D’UNE  REDITE  D’IL Y A 4 ANS    MAIS IL EST TOUJOURS INDISPENSABLE DE RAPPELER ET RAPPELER ENCORE  CE QU’EST CETTE  HORREUR  APPELEE  ISLAM  ET  LA SHARIA  TOUJOURS AUSSI LIBERTICIDE,  MEURTRIERE,  SEXISTE,     QUI VA AVEC.

RAPPELEZ-VOUS  TOUT CELA AU MOMENT DE METTRE LE BULLETIN DANS L’URNE  DANS MOINS DE 3 MOIS

RAPPELEZ-VOUS  QU’AVEC L’UMPS,   à nouveau   AU POUVOIR,   C’EST CELA QUI NOUS ATTEND   RAPPELEZ VOUS DE CE QU’INFLIGENT LES ISLAMISTES  à TOUS LES PAYS ARABES QU’ILS DIRIGENT

De plus, le religieux estime tout simplement que « le fait d’écarter les jambes d’une femme, pour pratiquer le vélo, est excitant sexuellement, et la femme doit s’abstenir… »    VOUS AVEZ DIT MOYEN-ÂGE ????
JC JC…

.

.

En l’absence de toute autorité religieuse reconnue, chargée de valider les fatwas, chaque ouléma autoproclamé peut prétendre justifier ses décrets et les légitimer par ses propres interprétations du Coran ou de la Tradition.

(…)

La dernière polémique relatée par le site « Elaph.com » (29/12/2007) en est une bien triste illustration, qui frôle le « ridicule » (…). En effet, la dernière trouvaille concerne une fatwa qui interdit à la femme musulmane de pratiquer le vélo, car, selon les religieux qui la répandent, « enjamber la selle du vélo suscite chez la femme une excitation sexuelle, et le vélo devient, de ce point de vu, un objet prohibé ».

Les musulmanes vivant aux Pays-Bas n’ont pourtant pas le choix que d’utiliser le vélo, le moyen de transport le plus populaire en Hollande, avec plus de 30 millions d’unités dans le pays. (…) Les musulmanes les plus conservatrices respectent la fatwa à la lettre, et assimilent le vélo à un objet sexuel. Elles sont confortées dans leur approche par l’interprétation du cheïkh Kamal Al-Faïdy, qui estime que « la fatwa interdisant le vélo est exécutoire et doit être appliquée par toutes les femmes ». Pour lui, « la femme, bien qu’elle soit correctement voilée, risque de laisser apparaître certaines parties de son corps quand elle enjambe une selle de vélo, ce qui est en soi prohibé ». De plus, le religieux estime tout simplement que « le fait d’écarter les jambes d’une femme, pour pratiquer le vélo, est excitant sexuellement, et la femme doit s’abstenir…»

Une fatwa ou fetfa[1][2] ou fetva[3] (arabe : فتوى [fatwā], avis juridique, au pluriel : fatāwa) est, dans l’Islam, un avis juridique donné par un spécialiste de loi religieuse sur une question particulière. En règle générale, une fatwa est émise à la demande d’un individu ou d’un juge pour régler un problème où la jurisprudence islamique n’est pas claire. Un spécialiste pouvant donner des fatāwa est appelé un mufti.
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatwa

Source: http://pointdebasculecanada.ca/

23/09/2010

Mosquées: Le comportement entre « frères »… Pas joli joli…

Pas de place pour toi, ma belle…

Quand on visite le lien ci-dessous (PDF), on a à nouveau très vite une idée sur l’idéologie qu’est l’islam. Pas de quoi pavoiser pour « nos frères » musulmans… C’est simplement un courrier d’info; mais qui vaut son pesant de cacahuètes. La misogynie est  à son comble… Et dire que les musulmanes se laissent faire. Ca, c’est de la soumission!

FDF

.

« Le comportement entre frères et à la mosquée » suivi de « Pas de salle pour les femmes. »

http://www.ryadussalihindownload.org/annonce/Document2.pdf

30/08/2010

La dernière vidéo de Pat Condell, du 28 août 2010, consacrée à la mosquée de Ground Zero…

Pillé chez Bivouac-ID. Une excellente analyse de Pat Condell, qui résume bien l’idéologie qu’est l’islam.

FDF

Pat Condell : « L’islam tolérant ? Personne ne croit plus à ces foutaises. »

30 août 2010

« Une religion de paix ? Ce que les gens voient, c’est une religion d’intolérance, d’agression, de plaintes bidon montées de toutes pièces, de brutalités hystériques, qui manipule pour obtenir des droits spéciaux et des privilèges exorbitants, une religion faite de misogynie caractérisée, d’homophobie, d’antisémitisme, et de violence.»

Le propos s’élargit à l’islam en général. Le temps de sous-titrage nécessaire étant trop long, nous vous proposons une traduction textuelle intégrale (voir sous la vidéo).

(Le texte étant traduit, nous faisons appel à des volontaires pour le sous-titrage.)

Lire: http://www.youtube.com/watch?v=oJQ4bwGPRuk

Traduction intégrale :

« « Il semble bien que le projet de mosquée à Ground Zero a réussi a diviser l’Amérique en deux. Même le président a une opinion. Enfin… En quelque sorte… L’histoire de cette mosquée a désormais fait le tour du monde. Et tout le monde attend la suite. Nous savons tous que si l’islam arrive à se sortir d’un coup comme celui-là aux États-Unis, il pourra tout se permettre.

Les gens continuent de présenter l’affaire comme un problème de liberté religieuse. Mais il y a une différence entre pratiquer sa religion — ce que tout le monde a le droit de faire — et jeter sa religion au visage de l’autre, en geste de triomphe politique. Ce qui est bien le cas ici.

J’aimerais bien savoir la gravité qu’une insulte doit avoir pour ne plus être protégée par le 1er amendement de la constitution américaine. Après tout, le 2e amendement de la constitution donne le droit aux Américains de porter des armes. Mais il faut tout de même un permis pour se balader avec un flingue, et tout le monde ne peut pas en obtenir un, malgré le 2e amendement.

Je me demande aussi si le soutien inaltérable au projet de Bloomberg, le maire de New-York, n’est pas moins lié à son souci des libertés religieuses qu’à ses intérêts financiers à Dubai, où sa société tente de s’implanter comme  l’un des plus gros pourvoyeurs de services financiers “charia-compatibles” au Moyen-Orient. Peut-être faudrait-il lui demander…

Les commentateurs libéraux [i.e. la gauche américaine] n’arrêtent pas de nous répéter qu’il ne s’agit pas réellement d’une mosquée, mais d’une sorte de centre communautaire, et de salles de prières, et que ce n’est même pas à Ground Zero.

Une mosquée est à la fois un centre communautaire et une salle de prière. Et la mosquée de ce bâtiment occuperait les deux derniers étages [sur 13], ce qui signifie qu’elle surplomberait directement la scène de Ground Zero, et c’est pour cela que  le site a été choisi.

Quand le gouverneur de New York a proposé de trouver un autre site pour la construction de la mosquée, les promoteurs n’ont même pas voulu en discuter. Déplacer la mosquée aurait fait perdre la raison même du choix de ce site, qui est de narguer les américains et de leur jeter le 11 septembre au visage. S’ils ne peuvent pas construire la mosquée à cet endroit, il n’y a aucune raison de la construire ailleurs…

Personne ne sait d’où vient l’argent, et personne ne veut en parler. Le promoteur était serveur dans un restaurant il y a quelques années. Et voilà aujourd’hui qu’il investit des millions de dollars, cash, dans un immeuble de Manhattan… Les clients du restaurant ont dû lui laisser de gros pourboires…

Quant au soi-disant imam “modéré” qui est derrière tout cela, il défend la sharia, il soutient le régime théocratique iranien, il refuse de condamner le terrorisme, et refuse même de condamner l’utilisation d’enfants pour réaliser des attentats-suicide à l’explosif, et reporte la faute du 11 septembre sur les États-Unis.

Et l’on apprend récemment que cet imam est à l’origine du discours d’Obama au Caire, souvenez-vous, ce discours dans lequel il léchait les bottes des musulmans et appelait cela “être un homme d’état“. Et si c’est vrai, ce n’est pas une mince influence !

« Il ne faut pas s’étonner que tant d’Américains pensent qu’Obama est musulman. Car c’est le genre de chose que seul un musulman pourrait dire. Ou un homme politique européen, bien sûr.. » Je me demande s’il a aussi quelque chose à voir avec le récent discours du président à l’occasion du ramadan, dans lequel Obama a loué l’islam pour sa promotion de la justice, du progrès, de la tolérance,  et la dignité de tous les êtres humains. Oui, le président Obama a vraiment déclaré tout cela. Et en gardant son sérieux… Il ne faut pas s’étonner que tant d’Américains pensent qu’Obama est musulman. Car c’est le genre de chose que seul un musulman pourrait dire. Ou un homme politique européen, bien sûr…

On sait combien le président des USA veut être populaire dans le monde musulman. J’imagine qu’il a dû se dire qu’il fallait prononcer de belles paroles, car son auditoire était remplie d’activistes musulmans, qui l’auraient sinon accusé d’islamophobie, de racisme, ce qui l’aurait obligé à suivre des cours intensifs de dialogue des civilisations et de tolérance multiculturelle… Et cela aurait été bien embarrassant pour le premier président noir.

Mais quelle que soit la personne qui a conseillé à Obama de prononcer ces âneries politiquement correct, elle devrait être renvoyée sur le champ. Car cela donne l’impression qu’Obama n’a aucune considération pour l’intelligence du peuple américain. Ce qui revient aussi à dire qu’il veut n’effectuer qu’un seul mandat…

« Tout le monde, absolument tout le monde, sait que l’islam ne fait absolument RIEN en faveur de la justice, du progrès, de la tolérance, ou la dignité de l’homme. Pour qui nous prend Obama ?  »Tout le monde, absolument tout le monde, sait que l’islam ne fait absolument RIEN en faveur de la justice, du progrès, de la tolérance, ou de la dignité de l’homme. Pour qui nous prend Obama ? La pire chose que l’on puisse faire, c’est d’exposer toutes ces notions à l’influence de l’islam. Et prétendre le contraire est simplement un mensonge éhonté.

Obama ne réalise-t-il pas que personne ne croit plus à ces foutaises [crap]. Obama a dû voir les sondages d’opinion. Il SAIT que des millions de gens, partout dans le monde occidental, ne font plus aucune confiance à cette religion, parce que de façon répétée, encore et encore, ils ont vu ses partisans exploiter nos libertés en toute mauvaise foi, comme c’est le cas à Ground Zero.

Les gens ont vu que, quand on en vient à la question de l’islam, la tolérance et le respect sont toujours, et dans tous les cas, à sens unique.

Une religion de paix ? Certainement pas. Ce que les gens voient, et ce qu’ils ont vu depuis 20 ans, depuis l’affaire Salamn Rushdie, c’est une religion d’intolérance, d’agression, de plaintes bidon montées de toutes pièces, de brutalités hystériques, qui manipule pour obtenir des droits spéciaux et des privilèges exorbitants, une religion faite de misogynie caractérisée, d’homophobie, d’antisémitisme, et de violence.

« Tout dans cette religion est matière à confrontation. C’est pour cela qu’elle n’est pas la bienvenue en Occident, parce qu’elle s’est rendue elle même détestable. »Quiconque s’élève contre cette religion  peut s’attendre à être menacé de représailles violentes. Tout dans cette religion est matière à confrontation. C’est pour cela qu’elle n’est pas la bienvenue en Occident, parce qu’elle s’est rendue elle même détestable.

Et c’est cela qu’Obama aurait dû déclarer aux activistes islamistes, s”il veut se donner un titre du genre “leader du monde libre“. Et il aurait aussi dû leur dire que cette mosquée de Ground Zero rend leur religion encore plus malvenue que jamais.

Construire cette mosquée est certainement l’acte le plus stupide qu’un musulman pourra jamais vouloir. A moins qu’ils n’agissent en toute mauvaise foi, auquel cas, ils le sont certainement, stupides.

Ce n’est pas une raison pour que des imbéciles agressent des musulmans, comme cela s’est passé récemment. Car cette affaire provoque la consternation au sein des musulmans également. Certains, donnons leur ce crédit, se sont élevés contre le projet de mosquée, et l’ont condamné comme une provocation inutile.

Et de façon prévisible, une femme qui a agi de la sorte lors d’un meeting à New York, a reçu des menaces par téléphone. Quelle classe…

Si rien d’autre de bon ne sors de toute cette pagaille, l’affaire aura au moins donné aux politiciens politiquement correct une occasion de se dresser pour quelque chose, pour une fois. Ca à du être une sacrée expérience pour certains…

Et je suis sûr qu’ils doivent être ravis d’apprendre que ce projet va continuer car rien — d’un point de vue légal — ne peut être fait pour l’arrêter.

Les gens derrière tout cela n’ont manifestement ni l’intelligence, ni le savoir vivre nécessaire pour retirer ce projet. Même s’ils savent également, comme nous tous, que si la situation était inversée,  si  une insulte calculée comme celle-là était dirigée contre l’islam, il n’y aurait strictement aucune chance que ce projet puisse se poursuivre, constitution ou pas.

Paix. Et vous savez que c’est vrai… »

Source: http://www.bivouac-id.com