Francaisdefrance's Blog

12/10/2011

Violée par des islamistes, cette jeune chrétienne est forcée d’épouser l’un d’eux !

Pakistan: là, on atteint les bas-fonds… Idéologie de merde !!!

FDF

.

Enlevée et violée de manière répétée pendant huit mois par une bande de militants islamiques. Annihilée et traumatisée, elle a été convertie à l’islam et contrainte à contracter un mariage islamique. L’histoire d’Anna (nom de fantaisie), adolescente chrétienne de 12 ans, est semblable à celle des quelques 700 adolescentes et jeunes filles chrétiennes, et au moins 250 hindoues qui subissent, chaque année, de terribles violences et abus au Pakistan. Les musulmans, racontent des sources de Fides au Punjab engagées dans leur assistance, « les considèrent comme des objets, des marchandises et les traitent comme des bêtes ».
La communauté chrétienne au Pakistan est fortement indignée après le énième cas de violence impunie. Ainsi que l’indiquent des sources fiables de Fides, « les ravisseurs et les violeurs d’Anna sont libres parce qu’ils appartiennent à un groupe radical islamique, le Lashkar-e-Tayyaba (interdit pour faits de terrorisme) et la police s’est même refusée de prescrire une visite médicale ». Le magistrat du secteur a enregistré une plainte contre un certain nombre de musulmans mais il n’a disposé aucune mesure restrictive à leur encontre. La police a invité les parents d’Anna à remettre la jeune fille « à son mari légal » (l’un des violeurs) sans quoi ils pourraient subir un procès pénal.
Anna, 12 ans, est la fille d’Arif Masih, balayeur à Shahdra, dans les environs de Lahore, capitale de la province du Punjab. Elle a été enlevée par deux musulmans le 24 décembre 2010 après être tombé dans un piège tendu par l’une de ses amies. Malmenée et violée pendant des jours, elle a été contrainte à signer un certain nombre de documents attestant sa conversion et son mariage avec l’un des criminels, Muhammad Irfan.
Le 5 janvier 2011, son père a déposé plainte (First Information Report) contre X. C’est seulement en septembre, soit huit mois après sa disparition, qu’Anna a appelé sa famille depuis Tandianwalla, dans le district de Faisalabad, à 190 Km de Lahore. Elle a indiqué avoir été enlevée mais être parvenue à s’enfuir. Revenue dans sa famille, elle a raconté son histoire au magistrat. Mais Muhammad Irfan a présenté un certificat de mariage grâce auquel même l’accusation de viol est tombée. La police a conseillé aux parents d’Anna de la remettre à son bourreau. Aujourd’hui, Anna et ses parents se cachent et les militants du Lashkar-e-Tayyaba leur donnent la chasse.
« Entre autre, le mariage en dessous de 16 ans est illégal. Ceci démontre que le gouvernement, la magistrature et la police du Punjab cherchent à couvrir les méfaits des groupes radicaux islamiques et en sont complices » remarque une source de Fides. Au Pakistan, il est fréquent que des groupes extrémistes islamiques enlèvent et violent des jeunes filles appartenant aux minorités chrétiennes et hindoue. Selon Amarnath Motumal, avocat et membre de la Commission pour les droits de l’homme du Pakistan, ONG connue disposant de sièges dans toutes les provinces, chaque mois, ce sont 20 jeunes filles hindoues qui sont enlevées et converties de force.
Les organisations chrétiennes et la société civile ont recueilli de nombreux cas et histoires dans le cadre desquels la police a omis de mener l’enquête et elles demandent aujourd’hui une intervention décidée du gouvernement, faisant appel aux Nations unies afin de bloquer de telles violations flagrantes des droits de l’homme.

Source: http://www.chretiente.info/