Francaisdefrance's Blog

14/02/2012

Le coup du tapis volant…

Un militant islamiste algérien qui disparaît dans la nature à peine sorti de prison, c’est pas très bon, ça… Il a disparu, comme ça, par enchantement, le militant islamiste algérien Saïd Arif… Ou bien il est rentré dans sa lampe à huile. Si, du côté de Millau, quelqu’un avait vu passer un tapis volant…

 Où alors, il a rencontré des « potes »; ça peut aussi arriver.

FDF

.


Le militant islamiste algérien Saïd Arif, 46 ans, récemment libéré de prison, a disparu sans laisser de traces alors qu’il était assigné à domicile dans un hôtel millavois. «Il ne donne plus signe de vie, on ne sait pas où il est », a commenté une source proche du dossier. Cet ancien militaire algérien avait été condamné en mai 2007 à dix ans de prison dans le procès dit « des filières tchétchènes ». Il était accusé d’avoir fomenté des attentats (déjoués) en 2001 et 2002 en France, en lien avec les groupes dits de La Courneuve-Romainville et de Francfort (Allemagne). Sa peine avait été assortie d’une interdiction définitive du territoire.

À sa libération en décembre 2011, la Cour européenne des droits de l’Homme avait demandé à la France de ne pas l’expulser. Son avocat avait plaidé qu’une expulsion de Saïd Arif vers son pays l’exposerait à un risque de torture. En attendant le jugement au fond, Saïd Arif avait été placé en résidence surveillée dans un hôtel millavois, où il était arrivé entre Noël et le jour de l’an. Mais depuis le 22 janvier, il ne s’est plus rendu au commissariat où il est tenu de pointer. Le commissariat de Millau garde le mutisme le plus complet sur le dossier.

Des liens avec Al-Qaïda ?

Pendant l’enquête, il a été présenté par les services français comme une connaissance du Jordanien Abou Moussad Al-Zarkaoui, ancien chef de l branche iraquienne d’Al-Qaïda. Il aurait rencontré Oussama Ben-Laden en 2000, se serait rendu en Tchétchénie et dans les camps d’entraînement d’Al-Qaïda en Afghanistan, pays dont il avait été expulsé en 2004 vers la Syrie qui l’avait ensuite remis à la France.

Saïd Arif s’est toujours défendu d’avoir envisagé de poser des bombes en France. Joint hier par l’AFP, l’avocat d’Arif a indiqué ne pas être au courant d’un quelconque départ de son client. Il a précisé avoir rappelé aux autorités judiciaires que Saïd Arif « n’avait pas d’argent, pas le droit de travailler », et qu’il lui était donc difficile de subvenir à ses besoins.

Source: http://www.ladepeche.fr/

Merci à Henri…

31/10/2011

Prohibition 2011…

Des roms trafiquaient du whisky (jeu de mots)… Vive la diversité! Vive l’ouverture de nos frontières !

FDF

.

Image d’illustration.

.

Millau. Le « gang du whisky » stoppé net !

.

Une belle opération coordonnée des services de police de Millau a permis, vendredi, l’arrestation d’un groupe de Roumains qui s’était fait une spécialité du vol de whisky. Tout a commencé dans une grande surface généraliste de Millau, quand deux individus de nationalité roumaine ont été interpellés pour vol de whisky. Ils avaient dissimulé pas moins de treize bouteilles dans un habillement spécialement conçu pour leurs larcins. Mais il manquait forcément un troisième larron à la bande, car plusieurs autres bouteilles manquaient à l’appel, d’après le commerçant. Les individus ont été conduits au commissariat. Mais l’affaire ne s’arrête pas là. À leur sortie, ils sont discrètement suivis par des policiers, et une heure et demi plus tard, bingo, un véhicule immatriculé en Espagne les prend en charge. La voiture en question est immédiatement arrêtée dans le cadre d’un contrôle routier. Dans le coffre, les policiers retrouvent les cinq bouteilles manquantes et huit autres bouteilles de whisky d’une origine inconnue. Et dans le véhicule, quatre personnes en tout, toutes de nationalité roumaine, et âgées de 24 à 27 ans. Toutes devront répondre de leurs actes devant la justice. En attendant, les policiers recherchent d’où peuvent bien provenir les huit autres bouteilles retrouvées dans le véhicule.

Source: http://www.ladepeche.fr/