Francaisdefrance's Blog

17/03/2012

Interpellation d’un marocain de 20 ans terroriste « présumé » en Italie…

Vive la diversité! Vive l’immigration! Vive le brassage des ethnies ! Vive la mixité ! Vive le vivre ensemble !

FDF

.

La police italienne a annoncé jeudi avoir interpellé un ressortissant marocain suspecté de préparer un attentat contre une synagogue de Milan.
ENCORE UN BEL EXEMPLE DE LA RELIGION D’AMOUR  DE PAIX  ET DE TOLERANCE   qui voulait   encore et encore tuer !!!!!

JC JC…

.

VOIR LA VIDEO   AVEC LA CROIX NAZIE   DU TERRORISTE MUSULMAN  – juste à la fin-  :
 

 La police italienne a annoncé jeudi avoir interpellé un ressortissant marocain suspecté de préparer un attentat contre une synagogue de Milan. Le jeune homme de 20 ans a été interpellé dans la matinée à Brescia, à une centaine de kilomètres de Milan, alors qu’une femme a été arrêtée à Londres.

Les autorités ont saisi un ordinateur contenant le projet d’attentat, avec notamment des détails sur la sécurité de la synagogue et les possibles accès.

Les enquêteurs anti-terroristes ont repéré le suspect, qui vit en Italie depuis l’âge de six, à cause des sites consultés sur internet, en particulier une page Facebook sur les explosifs.

Parallèlement, la police britannique a interpellé une femme de 40 ans qui serait liée à ce projet d’attentat. Elle a été arrêtée tôt jeudi matin pour avoir collecté des informations à visée terroriste, a précisé Scotland Yard.

Londres collabore avec les autorités italiennes pour vérifier le lien entre cette femme et le citoyen marocain.

Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/

09/02/2012

Lombardie : Abouelala Abdelkarim, représentant musulman, candidat communiste et trafiquant de faux papiers !!!

Mais « insoupçonnable », avant tout. « Chance pour l’Italie », cette fois…

Il faudrait peut-être revoir à fond les conditions d’obtention de la nationalité dans bon nombre de pays d’Europe.

FDF

.

Cet article de presse est plein de messages, même pas  subliminaux  :   LA CITOYENNETé  et  LA CONFIANCE ACCORDEES à CERTAINS,   le DROIT DE VOTE,  LES RESPONSABILITES  D’ELUS, LE COMMUNAUTARISME.  Donnez leur la main……..  ils vous prendront le bras.     VOUS CONNAISSEZ LA  TAQIYA……..  
QUE CELA SERVE D’EXEMPLE  ET  FASSE REFLECHIR POUR LES  PROCHAINES ELECTIONS

JC JC…

.

 « Insoupçonnable » : c’est du moins ainsi que le journal local, La Gazette de Mantoue (copie d’écran en image à la Une), présente Abouelala Abdelkarim, qui vient d’être arrêté par la police, dans le cadre du démantèlement d’une organisation qui se consacrait au trafic de faux papiers.

L’arrestation d’Abouelala Abdelkarim, la dernière en date, est la septième dans cette affaire depuis mi-janvier.

L’organisation fabriquait, moyennant plusieurs milliers d’euros, de faux papiers pour faire entrer en Italie des immigrés clandestins. La loi italienne prévoyant que les permis de séjour ne sont donnés qu’aux immigrés qui justifient d’avoir un employeur, le procédé consistait à fabriquer de fausses demandes de main d’œuvre de la part d’entreprises agricoles. Une fois arrivé en Italie, l’immigré disparaissait sans laisser d’adresse. Accessoirement, le procédé permettait aux lobbies immigrationnistes de « prouver » que l’économie italienne avait un criant besoin de travailleurs immigrés…

Insoupçonnable, c’est bien vrai. Abouelala Abdelkarim, né au Maroc en 1966, arrivé en Italie en 1990, est bien connu à Viadana, une ville de 20.000 habitants dans la province de Mantoue. On l’y appelle simplement Karim, c’est vous dire. Porte-parole de la communauté musulmane, « il a pris à plusieurs reprises la défense des Marocains, des musulmans et des étrangers en général, en luttant, c’est le journal qui l’écrit, contre les injustices commises par les Italiens ». Il avait notamment dénoncé les lenteurs bureaucratiques dans la délivrance des permis de séjour et réclamé le droit de vote pour les immigrés. Il avait aussi représenté la communauté musulmane pour obtenir la construction à Viadana « d’un centre culturel avec lieu de culte », et vivement dénoncé la municipalité, pourtant de centre gauche, qui, selon lui, ne soutenait pas suffisamment le projet.

« Bien intégré, parlant couramment l’italien », Abouelala Abdelkarim avait obtenu en 2005 la citoyenneté italienne. Il s’était alors lancé dans la politique, devenant membre du secrétariat provincial du Parti Communiste Italien, où il était responsable à l’immigration. En mai 2011, Abouelala Abdelkarim figurait sur la liste communiste aux élections provinciales, où il était présenté comme « président d’une coopérative de travail ». Monica Perigini, secrétaire régionale communiste, prend aujourd’hui ses distances : «Karim ? Il y a quatre ou cinq ans que je ne le vois pas. Je ne savais même pas qu’il était encore en Italie » !

Insoupçonnable, on vous dit.

Source:  http://fr.novopress.info