Francaisdefrance's Blog

14/07/2011

La Qibla, c’est quoi, çà ???

Jusqu’où va le fanatisme… Lu sur Al-Kanz. Pour les néophytes:

Qibla, kibla1, kiblat ou kiblet2 en arabe qibla (قبلة: direction; sud) est le nom donné à la direction de la Ka’ba, à La Mecque. Dans les mosquées, cette orientation est indiquée par le mihrab, une niche souvent encadrée de deux colonnes supportant une arcature.

Pour faire simple: « tournez vos culs dans la bonne direction !« 

Pour vaincre son ennemi, vaut mieux en connaître les coutumes…

FDF

.


Qibla : le 16 juillet, le Soleil sera une nouvelle fois au-dessus de la Kaaba

Pour la cinquième année consécutive, nous rappelons à nos lecteurs cet événement qui n’arrive que deux fois par an. Permettez à vos proches de vérifier par eux-mêmes s’ils prient vers la bonne direction. Parlez-en autour de vous.Dans une huitaine de jours, comme deux fois par an, le Soleil se trouvera précisément au-dessus de la Kaaba (La Mecque). Le 16 juillet, pour la seconde fois, chacun pourra constater à l’œil nu s’il prie selon la bonne qibla (direction vers La Mecque). La première fois eut lieu il y a moins de deux mois, le 28 mai 2011.Samedi 16 juillet, le Soleil sera très précisément au-dessus de la Kaaba cette fois-ci à 9 h 27 GMT, soit 11 h 27 heure de Paris. Il vous suffira de lever la tête au ciel et de regarder où se trouve le Soleil pour vérifier la qibla. Si vous habitez dans un autre pays que la France, pour connaître l’heure du pays dans lequel vous vous trouvez par rapport au GMT, il vous suffira de consulter ce site : http://www.greenwichmeantime.com.Si le cœur vous en dit et si, comme nous, vous pensez que cet événement, qui, répétons-le, n’a lieu que deux fois par an, est important, nous vous invitons à en parler autour de vous : mosquée, association, forums de discussion, blogs, Facebook, Twitter. Voici une bannière à diffuser et, pour plus de compréhension à renvoyer vers l’article suivant : le Soleil indique la qiblaLe 16 juillet, le Soleil indiquera une nouvelle fois la qibla

26/09/2010

Islamisation des enfants, ça se fait aussi en France. Et lors de nos journées du Patrimoine, en plus…

L’endoctrinement ne connait pas de frontières… L’islam utilise pour ce faire nos journées du patrimoine. Remarquez qu’un élu, récemment, a dit que les mosquées en faisaient partie… Il lui faudrait un bon stage de citoyenneté, à celui-ci… Je ne cite pas son nom; il s’est reconnu…

FDF

.

Il y a quelque temps on vous apprenait la tentative avortée d’une directrice d’école de vouloir apprendre à ses élèves que les mosquées faisaient parti du patrimoine français, réduisant ainsi la France à ça plus simple expression : celle d’une situation géographique, dans la droite ligne de Tariq Ramadan et ses amis « Indigènes de la république ».

Si vous avez pensé que la France serait plus résistante à cette « invasion patrimoniale » contrairement aux Etats Unis


La mosquée de Rhodez accueille des collégiens !


Rodez. Un dimanche à la mosquée…



« La mosquée de Rodez a dix ans cette année. Jusqu’à ces premières journées du patrimoine, le bâtiment n’a été ouvert que deux fois au public. Hamid Abdelaali, vice président de l’association cultuelle des musulmans de Rodez, explique : « tous les ans, il y avait des visiteurs pour ces journées, mais nous n’étions pas organisés. Quand on reçoit des invités, il faut être prêt ».

Ce week-end, c’était donc la première ouverture officielle dans le cadre du patrimoine et l’association a pu constater qu’elle ne s’était pas préparée pour rien. Le public est venu aussi nombreux que curieux. Des salles de prière jusqu’au thé à la menthe pour conclure la visite il a été question de patrimoine. Architectural, en premier lieu avec l’explication du Mihrab, la niche dans l’axe du bâtiment qui indique la direction de la Mecque ; le Minbar, juste à côté, où l’imam fait son sermon le vendredi. Patrimoine historique en rappelant que même si elle n’a que 10 ans la mosquée de Rodez a été la première construite en Midi-Pyrénées.

Modeste ambition

Patrimoine humain et sentimental avec le diaporama de sa construction : « Elle a été entièrement financée et construite par les fidèles, certains de la première génération, aujourd’hui disparus », précise Hamid. Culturel ensuite avec la présentation des cinq piliers de l’Islam, dans la salle polyvalente. C’est là qu’il y a le plus d’échange entre les visiteurs, à 80 % non musulmans, et les membres de l’association. Culturel aussi avec la découverte de l’écriture arabe où chacun est invité à écrire son nom avant de passer au patrimoine culinaire qui signifie la fin de la visite.

Hier, le public était invité à partager tous ces patrimoines. L’association qui avait affiché avoir la « modeste ambition de dessiner le chemin du vivre ensemble » est arrivée à ses fins en n’oubliant pas non plus le patrimoine de l’hospitalité.


Un lieu de savoir…

L’association cultuelle des musulmans de Rodez (ACMR) a plusieurs missions. Hamid Abdelaali, rappelant qu’une mosquée est aussi un lieu de savoir, précise que l’association assure l’initiation à la langue arabe et l’enseignement de l’histoire et des principes de l’Islam. Elle organise aussi des visites pour les collégiens, une des façons de « faciliter la compréhension de l’Islam à tous nos concitoyens français ». »

Lu dans :  ladepeche.fr (via extrecentre.org) (J’ai rectifié les fautes d’orthographe, ceci-dit en passant… FDF)