Francaisdefrance's Blog

23/02/2012

Ne mangez que du cochon !!!

Sujet plus que récurant, la « halalisation » est à nouveau sur le devant de la scène. Alors profitons-en. Nous sommes chez nous et nous mangerons ce que nous voudrons. Où est le mal?

Le mal est de nous imposer une nourriture que beaucoup rejettent. Et à notre insu, de surcroît!

FDF

.

Cochonailles…

.

Le Halal: c’est le moment d’attaquer tous azimuts !

Le sujet du halal, grâce à Marine le Pen, se retrouve enfin en première ligne de l’actualité dans les médias à couverture nationale.
Il faut battre le fer tant qu’il est chaud et mettre le paquet pour qu’au minimum du minimum on obtienne l’étiquetage de la viande d’animaux abattus rituellement.

Il restera la barbarie de l’abattage rituel qui devra aussi être combattue en exigeant l’annulation de la scandaleuse dérogation qui en fait est devenue la norme.

Voici une courte vidéo riche d’enseignements:
A tous ceux qui refusent les souffrances inutiles infligées aux animaux lors de l’abattage et qui refusent de manger halal à leur insu en payant au passage la dîme au culte musulman vous trouverez les noms, les adresses et les textes à imprimer à cette page:

http://sitasecure.wordpress.com/2011/01/06/avec-brigitte-bardot-refusez-de-manger-halal-ou-casher-a-votre-insu-et-de-cautionner-un-abattage-barbare-faites-le-savoir/

Et n’oubliez pas l’arme économique imparable:

NE MANGEZ QUE DU COCHON

Et vous verrez que le lobby de la viande va vite comprendre le message quand la courbe de vente de la viande bovine va s’effondrer. Il ne tient qu’à vous, petite fourmi, de déclencher un tsunami économique, http://ripostesita.wordpress.com/la-fourmi-attitude/

Une dernière réflexion au sujet des chiffres sur les tonnages de viande halal produits chaque année en France. Les seuls qui sont cités date de 2008 ou même d’avant. Bizarre non? Vous pensez peut-être comme nous que bien évidemment le lobby de la viande établit ses statistiques tous les ans. Aussi faut-il croire que certains chiffres ne doivent pas être publiés car cela “instruirait le peuple”. Clin d’oeil à Michel Audiard qui disait, de mémoire, “Ne discutez pas avec un imbécile ça l’instruirait“.