Francaisdefrance's Blog

24/03/2012

Mohammed Merah: « tueur non-fou » d’Al Qaida…

Et encore une couche sur l’affaire Mohammed Merah. Et là, ce n’est pas moi qui m’insurge. Je pense que l’on va parler longtemps de cette ignoble affaire…

FDF

.

Tuerie d’un non-fou, qui voulait mettre la France genou à terre

Non il n’est pas fou ! Non ce n’est pas un déséquilibré comme le chantent à tue-tête nos services de police et autres magistrats, dès qu’en plus à l’illicite, se mêle l’horreur !

L’horreur de nos soldats abattus comme de véritables « rien du tout », eux nos frères d’armes qui un jour dans leur propre pays, à proximité de leurs casernes se verront ôter leurs vies… Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils étaient justement soldats français !

Bon sang ! Ces 2 gamins et leur père prof, ainsi que cette petite fille âgée de 7 ans, foudroyés sous le seul prétexte de leur confession israélite !

Mais non, depuis cette abomination nous n’entendons plus dans les médias que les juifs et les musulmans son super potes, les grands de l’islam prêchent que ce n’est pas cela leur religion et fustigent à qui mieux mieux Mohammed Merah,  de qui ils se désolidarisent à juste titre d’ailleurs, ce qui est honorable certes, mais…

Bien évidemment que nous ne pouvons pas faire l’amalgame entre ces crimes odieux inqualifiables et lâches, avec la communauté musulmane, mais j’observe de façon factuelle la façon de faire de ces grands pontes de l’islam, qui d’un seul coup d’un seul deviennent les amis de tous, même des juifs, ceux-là mêmes qu’ils détestent le plus au monde ! Hypocrisie détestable et démagogie induite par une peur évidente, car oui, l’assassin est bel et bien un musulman, salafiste qui plus est, et non une pseudo extrême droite téléguidée par le FN ! Oui, le voleur de vie d’enfants et de soldats est bien musulman…

Mohammed Merah ce « tueur non-fou » se revendiquant d’al-Qaida, que ses amis décrivent pourtant comme un jeune homme respectueux qui n’a jamais porté la barbe et n’a jamais tenu de propos antisémites, voulait quand même mettre la France à genoux… (Si ma mémoire ne me fait pas défaut, Mohammed Atta, lui aussi  n’était pas « barbu », et pourtant il était le responsable opérationnel des attentats du World Trade Center !)
Le plus effrayant est que ce garçon était dans le collimateur de la DCRI, mais on croit rêver ! Effectivement, déjà suivi par les autorités françaises,  Mohammed Merah était surveillé depuis plusieurs années par la Direction centrale du renseignement intérieur, en raison de son appartenance à un mouvement salafiste (qui se veut de l’islam le plus radical, celui du prophète)… Pfffff !

Nos services de renseignements intérieurs disent connaîtrent ce radicaliste et « le suivre », mais alors une question s’impose à moi, pourquoi ne pas « tenir véritablement à l’œil » ce genre de personne à l’idéologie criminogène, afin d’anticiper leurs crimes, leurs attentats ? Ces islamistes sont dangereux, « leurs crimes ne sont plus à prouver ils sont factuels », c’est d’une évidence autant que « le nez puisse se voir au milieu d’un visage ». Que nos dirigeants cessent de nous prendre encore et toujours pour de véritables imbéciles…

Et dans les médias que nous montre-t’ont ? Un Dalil Boubakeur donnant le bras au grand Rabin de France Gilles Bernheim, les deux criant à la non-stigmatisation des musulmans que pourrait induire ces faits ignobles que nous venons de connaître en France, dans notre pays, mais tout cela n’est que blabla…

Il y a bien longtemps que le conflit israélo-palestinien est ramené du proche orient et offert aux musulmans de France,  via ces espèces de cinglés d’Allah que sont ces soi-disant imams xénophobes, n’ayant que haine des juifs et des croisés que nous sommes, alors arrêtons de se voiler la face, que nos politiques arrêtent d’agir de la façon la plus fourbe qu’il soit, la plus irrespectueuse pour nous certes, mais par respect de tous ces gens assassinés !
Tout ces discours bidonnés des uns et des autres, tenant loin la vérité factuelle d’une xénophobie de tant de musulmans radicaux, car ils existent, ces islamistes sont bien présent sur notre territoire, ce n’est pas du cinéma, mais bien la triste et véritable réalité de multiples constats. L’islamisme radical des fous d’Allah et ses bras armés vivent à nos côtés au quotidien !
Mais non ! Laissons faire afin de ne pas blesser nos bobos et nos bien pensants, finalement nous sommes tous frères et puis ne stigmatisons rien, ni personne, ni aucune idéologie si tant est qu’elle soit l’école de la pensée dogmatique du mal, doctrine meurtrière et  guerrière…

Le savoir-vivre ensemble, c’est également le fait d’accepter sans moufter de se faire voler sa vie dans son pays, et fermer sa bouche !

Eh bien personnellement, cela je ne le veux pas et ne l’accepte pas ! Que suis-je alors ? Un vilain extrémiste ? Un sale xénophobe ? Un anti ceci ou cela ? Non ! Je ne suis qu’un homme qui désire vivre au sein de son pays dans l’intelligence de tous, dans la vérité de ce qui est et non pas de ce que veulent nous chanter et nous imposer les médias et autres bien pensants… Non, je ne suis pas d’accord que ceux que j’aime ou moi-même devenions les prochains moutons qu’un fou de Dieu assassinera, sous l’unique prétexte de son idéologie à l’odeur pestilentielle de la haine de l’autre !

Lorsque je vois des êtres abjects tels que cet irrespirable et haïssable Mélanchon, de ce détestable Hollande, de ce bizarroïde Bayrou entre autres, bref, de la quasi-totalité de ces candidats-dhimmis qui vont puiser l’eau des signatures auprès de nos amis musulmans… Je n’ai qu’une envie, c’est de vomir !  Que ces abominations de politicards aillent se cacher et honte sur eux !
Ils sont les responsables de ce drame innommable et de tant d’autres !

Jean-Mi

Source: http://www.sos-francophobie.fr/

22/01/2012

Kamal: une vraie « CHANCE POUR LA FRANCE » !

Ce genre d’attitude m’exècre et me donne envie de vomir.

Toujours à rouler les mécaniques (à plusieurs) dans des grosses bagnoles avec de la musique arabe à fond pour essayer d’appâter des filles, blanches, surtout. Mais une fois « au pied du mur », parfois (et même souvent, je pense) ce n’est plus la même. Mais de là à tuer…

Ma foi, mon pote, si t’assures pas au lit, c’est ton problème. Ce n’est pas celui de cette pauvre fille… En attendant, te voilà meurtrier; et qu’est-ce que tu foutais avec une arme? Ca te donnait l’impression d’être plus « viril ». Apparemment, ça ne fonctionne pas… C’est sûr que c’est plus facile dans les tournantes…

T’as essayé le viagra? Enfin, en prison tu vas te faire plein de « copines »… N’oublie pas de nous donner des nouvelles.

FDF

.

Image d’illustration…

.

Kamal Ahamada  LUI TIRE UNE BALLE DANS LA FESSE   « POUR RIGOLER »   parce qu‘elle lui aurait dit « qu’il n’était pas assez performant au lit » ………..   Monsieur  Kamal  était véxé !!!!
« J’ai sorti l’arme pour rigoler avec elle. Le coup est parti malgré moi, c’est un accident ».

Parce que,  quand KAMAL,  va  a l’hôtel avec une fille, il y va avec son arme.   
COMME TOUT LE MONDE !!!!!!     NORMAL NON???  
MOI QUAND JE VAIS ACHETER LES CROISSANTS,  LE MATIN,  JE PREND MON FLINGUE

JC JC…

.

Assises du Var : 12 ans de réclusion pour une balle mortelle

La cour d’assises d’appel du Var a condamné à douze ans de réclusion Kamal Ahamada, rejugé pour la mort de Violette, dans le couloir d’un hôtel du centre de Marseille.

Me Philippe Vouland plaidait la thèse de l’accident.

Crime d’orgueil ou accident ? La cour d’assises d’appel du Var a condamné à douze ans de réclusion Kamal Ahamada, rejugé pour la mort de Violette, dans le couloir d’un hôtel du centre de Marseille. Dans la nuit du 3 au 4 décembre 2008, la jeune femme âgée de 22 ans et l’accusé avaient loué une chambre. À la sortie de l’ascenseur, sur les images vidéo de l’hôtel, Violette s’effondre, une balle dans la fesse. Le projectile a sectionné l’artère fémorale occasionnant le décès de la victime à l’hôpital.

« J’ai sorti l’arme pour rigoler »

En décembre 2010, les jurés d’Aix-en-Provence condamnaient Kamal Ahamada à quinze ans de réclusion, non pas pour meurtre mais pour des violences avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner. L’accusé a toujours contesté qu’une dispute ait éclaté dans l’ascenseur, notamment au sujet de ses capacités sexuelles. Il expliquait avoir tiré, croyant son arme vide, dans une sorte de jeu érotique.  » Le canon était posé sur la fesse de la jeune femme, la blessure mortelle ayant été commise à bout touchant.

Les gardiens soutiennent avoir entendu une dispute.

En appel, devant la cour d’assises du Var, c’est pour meurtre que Kamal Ahamada était à nouveau jugé. Et c’est en démontrant une intention homicide que l’avocat général avait requis dix-huit à vingt ans de réclusion criminelle. Comme Mes Dominique Estève et Fabien Perez, parties civiles, l’accusation considérait que le tir était bien volontaire. Piqué au vif par des accusations d’impuissance, « il a été atteint dans sa virilité« , selon l’avocat général Pierre Arpaïa.

Les gardiens de l’hôtel soutenaient avoir entendu une dispute. Évoquant l’enregistrement vidéo des faits, Me Philippe Vouland a voulu convaincre « qu’on peut tout faire dire à un film muet. Il a voulu plaisanter avec son arme, un substitut phallique« . Les jurés ne l’ont cependant pas suivi dans sa demande de requalification en homicide involontaire

                                                                                                                                   Source: http://www.laprovence.com/

30/10/2011

Clair, rapide, net et sans bavures…

Au moins ça fait plaisir. Six mois après son forfait, ce meurtrier est condamné. Il a tué volontairement 17 personnes dans un attentat. Il prend la peine de mort. Quoi de plus logique? Pas de frais de justice pendant des années, nourri et logé aux frais du contribuable peu de temps, il ne sera jamais libéré « pour bonne conduite » (donc pas de récidive), la population est débarrassée d’un fardeau et ça montre l’exemple pour d’autres éventuels candidats à ce genre de massacre. Chapeau à la Justice!  Marocaine, bien sûr…

Parce qu’en France, je ne vous explique pas ce que genre de con nous couterait avant d’être remis en liberté. Et des cas semblables, il y en a plein, en France…

FDF

.

Attentat de Marrakech : peine de mort pour le principal suspect

La justice marocaine a condamné à mort Adel Osmani pour avoir organisé et perpétré l’attentat à bombe qui avait fait 17 morts, dont huit Français, le 28 avril dernier dans un café de Marrakech.

L’accusation avait réclamé la peine « la plus sévère possible » contre Adel Osmani et les huit hommes accusés d’être ses complices dans l’attentat perpetré en avril dernier dans un café de la place Djemaa el Fna, l’un des lieux les plus touristiques de Marrakech. Elle a été entendue. A l’énoncé du verdict de peine de mort ce vendredi, des parentes de l’accusé et des autres presonnes reconnues coupables de complicité se sont mises à crier et à éclater en sanglots.

L’accusé dément toute implication…

Durant son audition pendant le procès, Adel Osmani avait lui rejeté les chefs d’accusation retenus à son encontre, notamment ceux de fabrication d’explosifs et de meurtre. Invité ce vendredi par les juges à faire une dernière déclaration avant que le verdict soit prononcé, Osmani, portant la barbe et vêtu d’un sweat-shirt gris des New York Yankees, s’est déclaré innocent du chef de complot politique. « Toute cette affaire est sans fondement« , a-t-il dit. « Il y a tant d’injustice dans ce pays (…) Je ne comprends pas ce pays. Des innocents se trouvent impliqués dans des affaires comme celle-ci alors qu’ils sont en fait utilisés dans des stratagèmes politiques.« 

Osmani était accusé de s’être déguisé en hippie joueur de guitare et d’avoir posé deux bombes dans un café Argana. Le ministère de l’Intérieur a dit qu’Osmani entretenait des liens avec Al Qaïda, mais des agents locaux du réseau islamiste ont démenti toute implication dans l’attentat. Un homme présenté comme son principal complice, Hakim Dah, s’est vu infliger une peine de réclusion à perpétuité.

… Ses avocats feront appel

Sept autres accusés ont été condamnés à des peines de deux à quatre ans de prison pour appartenance à une organisation illégale, assistance à la préparation d’un attentat, ou pour ne pas avoir révélé à la police l’identité du poseur de bombe. Des parents de victimes françaises ont assisté en nombre au procès. Certains tenaient à la main des portraits de leurs proches disparus tandis que d’autres se pressaient autour d’une interprète. Les avocats des parents de victimes avaient fait savoir qu’ils tenaient à ce que les suspects reçoivent des peines sévères, mais qu’ils ne demandaient pas la peine de mort.

Les avocats d’Adel Osmani ont eux exprimé l’intention de faire appel à cette condamnation. Déjà samedi le Parquet de Rabat a interjeté appel du jugement rendu pour les sept autres prévenus, jugés complices dans l’organisation de l’attentat.

Mais il faut savoir que depuis 1993 aucune peine de mort n’a été exécutée au Maroc bien que nombre de condamnés se sont vus infliger une telle sentence durant cette période… Il va s’en tirer probablement, ce fumier !

FDF

Source: http://lci.tf1.fr/

01/03/2011

« Ouvrez une école, vous fermerez une prison. »

C’est de……………………. Victor Hugo.

Je ne suis pas trop d’accord sur ce genre de pétition qui en fait cherche des excuses aux horribles méfaits de ce genre de meurtrier. Je serais pour une justice plus expéditive. Ce type est parfaitement conscient de ses actes. C’est trop facile de cacher sa barbarie sous le couvert de son éducation « défaillante ».

Il doit payer pour ça; surtout que, par son mutisme, il en rajoute à la douleur des proches de Laëtitia. Mais bon, je relaye tout de même. Si ça pouvait servir à éviter ce genre de choses. Mais j’ai bien peur que non… Tout mon soutien à cette famille dans la peine la plus pénible.

FDF

.

Il avait raison : manquer l’éducation
d’un enfant peut avoir des conséquences
graves.

Alors à l’heure où la France entière
pleure la mort de Laëtitia Perrais, à
Nantes, SOS Éducation s’associe
à la douleur de la famille, et rappelle

à quel point, dans cette affaire, l’absence
de repères sociaux et moraux dont
souffre l’assassin « présumé »  Tony Meilhon
a eu des conséquences dramatiques.


Pour ne pas rester sans rien faire face
à ce drame
, nous vous invitons à regarder

cette vidéo, entièrement gratuite, qui a été
préparée par l’Institut pour la Justice :

http://www.institutpourlajustice.com/video/index.html

Cette vidéo appelle à signer une pétition
au Président Nicolas Sarkozy, en hommage
à Laetitia. Nous espérons que vous souhaiterez
la signer, vous aussi.

Bien cordialement,
Vincent Laarman


14/02/2011

Horrible! Tony Meilhon a tenté de mettre fin à ses jours!

 

Voilà ce que titre http://www.lefigaro.fr/actualite-france/ de ce lundi. Eh ben, ce genre d’info me donne à réfléchir. Et je ne devrais pas être le seul.

Ce meurtrier (il a avoué mais les médias se complaisent à le nommer « présumé meurtrier »…) a soi-disant tenté de se suicider. Tout de suite, il passe donc du rôle d’assassin à celui de victime. Elle n’est pas belle, celle-là? Et il se fout du monde, en plus: il aurait commis cette « tentative de suicide » pour dénoncer l’alimentation qui lui est OFFERTE dans sa cellule.  Le pire: c’est que partout, on insiste bien sur le fait « que ses jours ne sont pas en danger« . Je trouve ça tout simplement écoeurant! Et la famille de Laëtitia, elle en pense quoi? C’est petit, minable…

FDF

.

Innocente victime d’une justice aveugle…

 

Le principal suspect (FDF: il a avoué mais est encore suspect…) du meurtre de Laëtitia a ingéré des produits ménagers dimanche. Ses jours ne sont pas en danger. Il aurait agi ainsi pour dénoncer l’insuffisance de calories dans les repas servis à la prison.

Nouvelle provocation de la part de Tony Meilhon ? Incarcéré depuis plusieurs semaines à la maison d’arrêt de Vezin-le-Coquet (Ille-et-Vilaine), près de Rennes, il a tenté, dimanche, de mettre fin à ses jours dans sa cellule. Transporté au CHU de Rennes, où il se trouvait toujours lundi, ses jours ne sont pas en danger. Il a été placé en chambre sécurisée et fait l’objet d’une surveillance renforcée par le GIPN.

Dimanche vers 18 heures, le détenu aurait ingéré «une dose de lessive (5 ml), 10 ml d’une crème à récurer et 12 cl d’eau de javel diluée», avant d’alerter un surveillant de son geste, a indiqué lundi le procureur de Nantes, Xavier Ronsin. Ces produits ménagers avaient été mis à sa disposition par le centre pénitentiaire dans un «kit d’hygiène», distribué à chaque détenu.

«Mutique» face aux juges

Cette «tentative de suicide», a expliqué Xavier Ronsin, aurait été motivée par la volonté de «dénoncer l’insuffisance de calories des repas fournis par la prison». Une accusation totalement réfutée par la direction de la prison, qui indique «qu’au contraire, les rations qui lui sont journellement données sont en quantité supérieures à celles distribuées aux autres détenus», a rapporté le procureur.

Auditionné dimanche soir, Tony Meilhon n’a pas fait référence au meurtre de Laëtitia dont on l’accuse. Le moment choisi est pourtant troublant : son geste est intervenu en effet à la veille de la présentation par le garde des Sceaux du rapport de l’Inspection générale des services aux syndicats judiciaires. Celui-ci, selon des extraits publiés par Le Figaro, révèle de nombreuses failles dans le suivi pénitentiaire du jeune homme.

Laëtitia Perrais, 18 ans, avait disparu le 18 janvier près de Pornic (Loire-Atlantique). Tony Meilhon, arrêté le 20 janvier, a toujours affirmé avoir accidentellement tué la jeune fille, dont une partie du corps a été retrouvée le 1er février dans une carrière inondée d’eau à Lavau-sur-Loire (Loire-Atlantique). Il a toujours refusé d’indiquer où il avait dissimulé le reste du corps.

Vendredi, face aux juges d’instruction, Tony Meilhon a une nouvelle fois refusé de s’exprimer. Il est resté «totalement mutique», selon le procureur.


01/01/2011

Appel à retrouver le meurtrier du métro.

Il faut retrouver ce fumier. Et pas de circonstances atténuantes! Pas besoin de procès; ni d’avocat!

FDF

.

Vous avez tous entendu comme moi, répété à l’infini sur les médias, que « le meurtrier du métro n’était pas du tout identifiable sur les bandes vidéo ». Alors… je vous laisse juge (notamment la dernière photo, en bas à G.) Vous noterez également au passage, que ce rapport de Police « providentiel » (merci aux amis qui permettent la diffusion de la vérité et du déroulement réel des faits !) souligne bien que l’individu a pris le temps de se retourner, pour pousser sa victime !

EXCLUSIF NOVOPress

Grâce aux caméras de surveillance installées dans le métro, le visage de l’individu ayant tué une jeune femme lundi dernier 27 décembre au métro Etienne Marcel est désormais connu. Un « homme de type métis, âgé de 20 ans, mesurant 175 cm, corpulence normale, moustache naissante (duvet) », ainsi que le décrit la fiche de recherches diffusée par la Police régionale des transports (service rattaché à la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) qui dépend de la préfecture de police de Paris), est activement recherché.


Appel lecteurs : Nous sommes à la recherche de la bande vidéo. Merci de diffuser.

01/05/2009

AFFAIRE ILAN HALIMI – Les menaces de Fofana contre la cour.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:54
Tags: , ,

AFP

« L’avocat de la famille d’Ilan Halimi, un jeune juif assassiné début 2006 après 24 jours de séquestration et de tortures, a affirmé jeudi s’interroger sur sa participation future au procès du « gang des barbares », à cause de l’attitude « inadmissible » de leur chef présumé Youssouf Fofana. Selon Me Francis Szpiner, qui s’exprimait devant la presse alors que le procès se tient depuis mercredi à huis clos, l’accusé principal aurait proféré des menaces contre la cour et les jurés, des propos que la présidente aurait selon lui refusé d’acter, ce qui a entraîné son départ et celui de plusieurs autres parties civiles. « Il est évident que nous ne pouvons pas accepter ce qui est en train de se passer (…) Nous allons réfléchir sur le fait de savoir si nous entendons participer ou pas à ce procès », a déclaré Me Szpiner, interrogé alors qu’il quittait la salle d’audience pour se plaindre auprès du parquet général de la cour d’appel de Paris.

Dans sa première déclaration spontanée à la suite de la lecture de l’acte d’accusation, « Monsieur Fofana a commencé à dire qu’il avait des amis qui étaient là pour prendre des photos, pour identifier les gens, certains ont pensé qu’il faisait allusion aux jurés, qu’il avait les moyens de mettre les têtes à prix », a affirmé Me Szpiner. « C’est inadmissible! Voilà pourquoi nous sommes partis », a ajouté l’avocat. Les conseils de Youssouf Fofana, absents à l’audience jeudi après-midi, n’avaient pu être joints par l’AFP pour commenter les propos attribués à leur client. Par ailleurs aucun représentant du ministère public n’a souhaité s’exprimer officiellement. Le procès, ouvert mercredi devant la cour d’assises des mineurs de Paris, se tient à huis clos car deux des 27 accusés n’avaient pas 18 ans au moment des faits. La « publicité restreinte » des débats est de droit pour les mineurs jugés aux assises. »

Et, pendant ce temps:

« Des centaines de personnes ont rendu hommage aujourd’hui à Paris à Brahim Bouarram, un Marocain jeté dans la Seine le 1er mai 1995 par des manifestants issus d’un cortège du Front national, ainsi qu’à toutes les victimes du racisme, a constaté un journaliste de l’AFP.

A l’appel de l’Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF) et du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), quelque 200 personnes selon la police, 400 selon les organisateurs, se sont rassemblées pendant près d’une heure sur le pont du Carrousel sur la Seine « contre l’oubli ».

Le maire de Paris Bertrand Delanoë a dénoncé « la démagogie et le populisme de certains dirigeants », sans les nommer, et le président de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) Jean-Pierre Dubois a fustigé « des actes effroyables indignes de la France ».
Derrière une banderole géante: « Pour une justice exemplaire contre les crimes et les actes racistes – pour que la mémoire de Brahim Bouarram et de toutes les victimes du racisme reste vivante », les participants se sont dirigés vers l’endroit exact où Brahim Bouarram a été précipité dans la Seine. En silence, ils ont jeté plusieurs gerbes de muguet, emportées par le courant.

Pour la première fois, Saïd, le fils du défunt, âgé de 9 ans à l’époque, a assisté au rassemblement. Très ému, il a remercié les associations pour leur lutte contre l’oubli, le racisme et la haine. »

Eh! le MRAP, SOS Racisme et Cie, l’affaire Fofana, vous en pensez quoi???