Francaisdefrance's Blog

17/03/2012

Un « fidèle » est tué dans une mosquée à Arras… Le meurtrier est un autre « fidèle ».

Des endroits peu fréquentables, ces mosquées; depuis le temps qu’on le dit… Ca devient des lieux de règlements de compte.

A t’on déjà entendu parler de meurtres dans une église ???

Je ne crois pas.

FDF

.

Un déséquilibré est entré dans l’édifice religieux qu’il avait l’habitude de fréquenter, muni d’une batte de baseball avec laquelle il a frappé des fidèles, en tuant un et en blessant gravement un autre. 

Un homme a été interpellé vendredi en début de soirée après être entré peu avant 19Hh0 dans une mosquée d’Arras, muni d’une batte de baseball avec laquelle il a frappé des fidèles, en tuant un et en blessant gravement un autre, a-t-on appris de sources policières. Selon une de ces sources, l’homme aurait des « antécédents psychiatriques ». 

L’auteur présumé de l’agression est « un musulman pratiquant », a-t-on appris de sources concordantes. L’auteur présumé « est un jeune musulman qui fréquentait la mosquée et qui était connu comme quelqu’un de déséquilibré. Il avait eu une attitude anormale pendant la prière et on lui avait demandé de ne plus revenir à la mosquée« , a indiqué Abdelkader Assouedj, représentant régional de la Fédération de la Grande Mosquée de Paris, citant des témoignages de fidèles. 

« Le jeune est revenu aujourd’hui », a-t-il ajouté. Selon lui, il serait d’origine algérienne. Selon un photographe de l’AFP sur place, les secours se sont affairés peu avant 20 heures autour d’une victime qui a été évacuée peu après. Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a fait part de sa « très grande émotion », alors qu’il se trouvait en visite dans la Creuse. « D’abord parce qu’il s’agit d’un acte d’une sauvagerie inouïe et ensuite parce qu’un assassinat dans un lieu de culte est particulièrement répugnant », a-t-il poursuivi. Il a fait « part à toute la communauté musulmane d’Arras et plus généralement à la communauté musulmane de France de l’indignation du gouvernement ». 

Source: http://www.lexpress.fr/

Merci à Zenri…

07/09/2010

Un récidiviste avoue le meurtre et le viol d’une joggeuse !!!

Pas beau, ça? A peine en liberté conditionnelle, qu’il récidive, le mec! Quand est-ce que l’on va prendre ces cas au sérieux, en France? Vous noterez au passage que l’article qui suit nomme cet être abject de « suspect », malgré qu’il a tout avoué… Et ce genre d’ineptie, on le retrouve souvent dans les médias… Bon. C’est un détail.

Le problème est que ce malade était en liberté, malgré le fait qu’il ait été condamné à 10 ans de réclusion pour le même genre de forfait. « Condamné », on ne dit pas s’il les a faits, ses 10 ans… Justice à la française. C’est là qu’on devrait appliquer la charia. Mais le viol d’une femme n’est pas un crime chez les « fidèles ». Mais non, j’déconne…

FDF


07/09/2010

La macabre découverte aurait été faite en forêt de Phalempin.

La macabre découverte aurait été faite en forêt de Phalempin. Crédits photo : AFP

Placé en garde à vue lundi soir, un homme a déclaré avoir tenté de violer et tué la victime de 29 ans, retrouvée morte lundi soir dans un bois au sud de Lille. Déjà condamné en 2006 pour le viol d’une autre joggeuse, il venait tout juste de bénéficier d’une libération conditionnelle.

Lundi, le parquet de Lille évoquait une disparition «très inquiétante». Natacha, 29 ans, s’était mystérieusement volatilisée entre Bondues et Marcq-en-Baroeul dimanche soir, alors qu’elle faisait son jogging sur un chemin de campagne. S’entraînant en vue d’un semi-marathon, la jeune femme blonde, cadre chez Décathlon, effectuait une boucle de 10 km.

Mardi matin, une source proche de l’enquête a révélé qu’un corps, vraisemblablement celui de cette joggeuse, a été découvert. D’après plusieurs sources, la macabre découverte aurait été faite en forêt de Phalempin, à une quinzaine de kilomètres du lieu de la disparition (carte ci-dessous). C’est un homme, placé en garde à vue lundi soir après le signalement d’un témoin, qui est passé aux aveux avant d’emmener les enquêteurs sur les lieux du drame.

Devant les enquêteurs, le suspect a raconté s’être jeté sur la jeune femme, l’avoir à moitié étranglée, puis transportée dans le coffre de sa voiture jusque dans la forêt de Phalempin. Il a dit avoir alors tenté de la violer, avant de la tuer à coups de couteau et de tournevis. L’autopsie devra déterminer s’il y a eu ou pas agression sexuelle.

Inscrit au fichier des délinquants sexuels…

Selon une source proche de l’enquête, le suspect avait déjà été condamné en 2006 à 10 ans de réclusion par les assises des Hauts-de-Seine pour le viol sous la menace d’une arme d’une autre joggeuse. Il avait récemment bénéficié d’une libération conditionnelle après avoir purgé quatre ans de prison, sur la foi de deux expertises psychiatriques sur le risque de récidive : l’une mesurée, l’autre «excellente» pour lui…

Source et suite: http://tinyurl.com/2v3vruz

Exemple d’Outre-Rhin: prison ferme pour les jeunes meurtriers d’un « héros » allemand.

Il est certain que si cette affaire s’était passée en France, le monsieur en question, s’il en était ressorti vivant, serait en prison…  Je pense bien sûr à l’affaire Galinier. Il semblerait que les juges allemands soient moins « coulants » que les nôtres, dans ce genre de cas. En ce qui concerne les avocats, on peut tristement constater que ce sont les mêmes qu’en France. Faut bien que tout le monde vive… Mais bon. Dans ce cas de figure, on ne devrait pas fournir d’avocats aux accusés. Ils devraient assurer leurs défense tout seuls… Ca changerait les sentences; ça les rapprocherait nettement des sanctions réelles que « méritent » les faits reprochés.

FDF

.

La justice allemande a condamné à la prison ferme lundi deux jeunes gens qui avaient battu à mort un quinquagénaire dans un train régional de la banlieue de Munich. L’homme, qui défendait des adolescents rackettés, est devenu un « héros » en Allemagne.

Le principal accusé, âgé de 19 ans, a été reconnu coupable de meurtre et condamné à neuf ans et dix mois de détention. Son co-accusé, âgé lui de 18 ans, a pour sa part écopé d’une peine de sept ans pour coups et blessure ayant entraîné la mort.

Le tribunal de Munich a suivi de très près les réquisitions du parquet. La défense avait demandé une peine « sensiblement inférieure à sept ans » pour le premier accusé et trois ans et demi pour le second, s’appuyant sur le fait que la victime avait frappé les jeunes la première, et qu’elle soufrait d’une malformation cardiaque qui expliquait la crise cardiaque mortelle.

Devenu un « héros »

Il y a pratiquement un an jour pour jour, Dominik Brunner, un chef d’entreprise, avait pris la défense de quatre adolescents, âgés de 13 à 15 ans, auxquels les deux jeunes tentaient d’extorquer de l’argent. Les deux accusés ont reconnu durant leur procès avoir bu et fumé de la drogue une bonne partie de la journée.

S’étant interposé et ayant appelé la police de son téléphone portable, M. Brunner avait invité les adolescents à l’accompagner à sa descente du train. Au cours de l’altercation, M. Brunner avait reçu plus de 40 coups de poings et de pieds.

La mort de ce « héros » avait fait les gros titres de la presse allemande en septembre 2009 et Dominik Brunner s’était vu décerner à titre posthume la croix du mérite par le président de la république de l’époque, Horst Köhler.

« Cogneurs de Zurich »

Le verdict a été rendu par le juge Reinhold Baier, président de la chambre des mineurs du tribunal de Munich. C’est le même juge qui préside les débats dans le procès des trois jeunes « cogneurs zurichois » de Munich.

Il y a une année, lors d’un voyage d’études, ces trois élèves d’une école de Küsnacht (ZH), alors âgés de seize ans, avaient tabassé au hasard cinq personnes dans les rues de Munich, blessant grièvement l’une d’elle. Accusés de tentative d’assassinat et de lésions corporelles graves, ils risquent jusqu’à dix ans de prison.

Source: http://tinyurl.com/2exlrew

02/09/2010

Encore un cas de légitime défense…

J’ai trouvé ce qui suit, en me baladant sur la Toile… Pas mal, bien écrit et réaliste. Comme j’aime, quoi. Je vous en fait profiter…

FDF

.

01 septembre 2010


Je pars en vacances quelques jours et les idiots, qui eux ne prennent pas de vacances (ça nous ferait du bien, pourtant) passent à l’oeuvre dans notre beau quartier de St-Aphrodise.
Alors, légitime défense ou homicide volontaire ?

Je cite l’un des articles parus dans le Midi Libre, celui de dimanche, et je commente dessous.

Pour le mis en cause, Cédric se serait empalé sur le couteau !

Placé en garde à vue dans les locaux du commissariat de Béziers, l’auteur du coup de couteau, qui a coûté la vie au jeune Cédric, tout juste âgé de 14 ans, vendredi soir aux alentours de 23 heures, rue Malbec dans le quartier Saint-Aphrodise à Béziers, a livré aux enquêteurs sa version des faits.

Selon ce Biterrois de 33 ans, consommateur de stupéfiants avéré et dont le casier judiciaire fait état d’une vingtaine de condamnations, les quatre jeunes s’en sont pris à lui alors qu’il regagnait son domicile. Le détroussant de cigarettes et de quelques babioles qu’il portait sur lui, les quatre adolescents lui auraient aussi subtilisé sa canne avant de s’en servir pour le frapper au niveau de la nuque. Pour ne pas envenimer la situation, il serait rentré à son domicile et aurait tout raconté à sa mère qui, ne voulant pas laisser passer ça, serait descendue dans la rue pour récupérer les affaires de son fils.

Le ton serait alors monté et l’un des jeunes aurait sorti un couteau. Une arme blanche dont le mis en cause est parvenu à s’emparer. Toujours selon lui, il l’aurait alors brandi en demandant aux quatre jeunes de s’en aller. Malheureusement, Cédric, plus téméraire que les autres ou peut-être plus éméché, se serait alors jeté sur lui s’empalant sur le couteau.

L’auteur du coup mortel sera présenté cette après-midi devant le Parquet qui a ouvert une information judiciaire et qui requerra à son encontre un mandat de dépôt.

———

LE LIEU
J’habite dans le quartier depuis presque 10 ans. C’est un quartier populaire et historique, qui pourrit lentement mais sûrement, à cause que quelques individus, racailles et autres toxicos à qui des propriétaires peu regardants, qui n’habitent plus ou pas ici, louent sans trop poser de questions. Les allocs paient le loyer alors on s’en fout royalement des voisins, du bruit, des incivilités …. tant que le loyer tombe le 5 du mois.

LE MEURTRIER PRESUME
Le gars qui a subi l’attaque, je l’ai vu dans le quartier. Un peu particulier, c’est vrai – comme celui qui a brûlé les 5 voitures devant la mutuelle il y a 2 ans (dont la mienne) – mais il y en a plusieurs qui habitent dans le coin. En tout cas, un gars assez étrange pour le laisser passer en paix… on sait jamais, il pourrait péter un câble. C’est pas le style de gars qu’on emmerde pour un paquet de clope.

LE PAUVRE CEDRIC
J’ai bien aimé comment le Midi Libre est passé « du gitan de 14 ans » au « jeune Cédric » …. Oh ben dis-donc, ça pue un peu la propagande ça. Prochain article, on aura droit au « jeune ado sans histoire qui s’est fait cruellement assassiné par un déséquilibré toxicomane »… euh, à 14 ans dans la rue à 23h devant la maison de la mère du mec….
Allez, les médias de tous bords, arrêtez de nous prendre pour des abrutis. Qu’est qu’il faisait dehors ce jeune, avec ces 3 copains et leurs armes blanches, en pleine nuit à emmerder le monde ?
Parce que tous les soirs il y a le bazar, Place St-Aphrodise, faites-moi confiance. Tous les soirs il y a des jeunes gitans dehors, à brailler, à klaxonner, à chanter, à se gueuler dessus. Tous les soirs, on ferme les volets et les fenêtres pour pouvoir dormir un peu. Tous les soirs on a envie d’appeler les flics mais les flics, ils ont pas que ça à faire, et puis il n’y a pas mort d’homme, alors c’est sûr, ils vont pas envoyer une patrouille pour du bruit.
Ben maintenant, il y a eu mort d’homme ; peut-être que les choses changeront.

LA SUITE
J’ai pas eu le temps de faire le tour du quartier pour voir un peu les réactions des anciens. Je vous tiendrai au courant.
En revanche, le Midi Libre de lundi est assez éloquent et je cite « Ce matin, près de deux cents personnes de la communauté gitane de Béziers ont rendu un vibrant hommage au jeune Cédric qui, du haut de ses 15 ans, a été mortellement poignardé, vendredi soir, rue Malbec à Béziers. L’auteur présumé du coup, un homme de 33 ans, a été mis en examen pour homicide volontaire et écroué dimanche. » Tiens donc, il a maintenant 15 ans le jeune.
Et le commentaire du frère « Ce monsieur doit être puni pour ce qu’il a fait […] Les enfants n’avaient pas de couteau, c’est lui qui l’a récupéré à son domicile avant de redescendre dans la rue. Il y a donc préméditation. Mon frère n’était pas quelqu’un de violent, peut-être une mauvaise fréquentation, mais il n’était pas armé, c’est une certitude. »

Allez, tiens vous aussi, les gitans, arrêtez de nous prendre pour des abrutis. Vous faites JAMAIS rien de mal, jamais de bruit, jamais de bordel, jamais le feu aux mairies et autres symboles de la République parce que l’un d’entre vous se faire descendre alors qu’il a franchit un barrage de police et dégommer un flic. Non, jamais. Et vous êtes toujours innocents… comme Caliméro, en fait. C’est trop injuste, cette France qui se laisse pas faire, n’est-ce pas.

CONCLUSION
Messieurs et Mesdames les élus de Béziers et du Grand Biterrois, au lieu de nous prendre la tête avec le Carrefour de l’Hours, il serait grand temps de s’occuper de l’hyper centre…. avant que ça parte vraiment en vrille.
D’accord. Ton frère n’était pas armé, mais c’est le gars qui est allé chercher le couteau – et tu le sais comment ça exactement ? Et ton frère, c’est une petite racaille, une gentille racaille, pas une vilaine racaille armée qui traine la nuit… Ah oui, c’est beaucoup plus clair maintenant.

Source: http://tinyurl.com/34b3s5x