Francaisdefrance's Blog

04/02/2011

Mosquée d’Angers : Avertissement aux élus !

blason islamique du futur califat de la ville d'Angers, Maine-et-LoireLe maire reprend le projet de mosquée en mains…


« Soucieux de répondre à l’attente des musulmans d’Angers », Jean-Claude Antonini a annoncé qu’il allait reprendre en mains l’initiative du projet d’une mosquée à Angers, « un lieu digne et emblématique de leur enracinement ».
Pour relancer le projet de création d’une mosquée à Angers, le maire proposera, dans les prochains jours, de constituer un comité des Sages.
Ce comité sera constitué des anciens présidents de l’Association angevine des musulmans (AMA), de l’actuel président et des présidents des autres associations musulmanes d’Angers. Leurs missions consisteront à la fois à proposer une médiation pour « conforter dans ce dossier la gouvernance de l’AMA », mais aussi à relancer le projet de mosquée « en s’appuyant sur un montage juridique et financier durable, transparent et réunissant tous les consensus ».
Depuis deux ans en effet, l’association des musulmans angevins connaît de fortes turbulences: destitutions régulières de président, décisions de justice sur la légalité des élections, incapacités à porter des décisions pourtant prises par les membres de son bureau.
Cette carence a eu pour conséquence directe de retarder le projet de mosquée et d’un centre culturel musulman, à Angers. « J’entends les aspirations légitimes des musulmans d’Angers à disposer d’un lieu de culte digne de ce nom, et je souhaite qu’une solution pérenne soit trouvée dans dans le respect des identités de tous et des lois de la République »,insiste Jean-Claude Antonini.

Source :

http://www.angers.fr/actualites/detail/?tx_ttnews[tt_news]=2428&cHash=318408a0e5 [archive pdf, png]

Un maire démocrate et républicain, soucieux de l’avenir tant pour sa commune que pour la France, ne devrait JAMAIS autoriser la moindre construction de mosquée. Il existe une multitude de raisons parfaitement fondées à cela, multitude de raisons que tant les maires que les élus municipaux ignorent le plus souvent, ou parfois préfèrent sciemment ignorer afin de pouvoir dire plus tard « On ne savait pas… ».

Informons les élus, et la population, afin que tous sachent pourquoi il ne faut pas autoriser la construction d’une mosquée et qu’ensemble ils prennent les bonnes décisions.

Dans ce cas précis, les élus ont déjà été informés par plusieurs précédentes actions SITA :
– depuis 2006 sur base des articles Le Courrier de l’Ouest [archive] & Agence Internationale de Presse Coranique [archive]
– et depuis 2008 sur base d’un article Ouest France [archive].

Désormais, il ne s’agit donc plus d’informer les élus de cette ville mais de les AVERTIR, posément, qu’ils devront rendre des comptes s’ils persistent à faire l’autruche en ignorant sciemment les informations concernant l’islam qui leur sont transmises par le peuple.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

– Imprimer la première page seulement de l’article angers.fr à propos de la mosquée, cité au début ci-dessus, soit directement depuis le navigateur (Fichier [ > Mise en page | Aperçu avant impression ] > Imprimer… > Pages de:1 à:1) soit depuis son archive pdf.

Avec ça le destinataire va comprendre à propos de quoi on lui écrit.

Un timbre tarif « 20 grammes » de base permet d’envoyer au moins deux feuilles, vous pouvez donc rajouter une feuille à votre courrier (recto-verso, soit deux pages). Avec le verso libre de la feuille où vous avez imprimé la première page de l’article, cela fait donc trois pages disponibles sur lesquelles :

1- offrir aux élus une ultime occasion de prendre le bon chemin en leur expliquant de nouveau (mais très brièvement cette fois) pourquoi il ne faut pas faire de clientélisme envers l’islam.

et surtout

2- AVERTIR les élus, posément, qu’ils devront rendre des comptes s’ils persistent sciemment dans la collaboration avec l’islam.

1- Au verso libre de la première feuille, imprimer une au choix parmi les déclarations des deux Charles : Foucauld (à René Bazin), 1916, ou De Gaulle (à Alain Peyrefitte), 1959
En une page chacune, ces déclarations font toujours leur petit effet dans ce genre de situation.

page les musulmans selon charles de foucauld ou bien page les musulmans selon charles de gaulle

2- Pour la deuxième feuille, imprimer (recto-verso) le discours de Paul Weston en deux pages A suivre : « Nous vous demanderons des comptes »

pages 1 et 2 du discours de Paul Weston en deux pages A suivre : Nous vous demanderons des comptes

Qui sont les destinataires ?

En priorité les élus, et ensuite optionnellement les habitants.

Les noms des élus municipaux se trouvent sur la page « La Mairie > Vos élus > Trombinoscope », http://www.angers.fr/la-mairie/vos-elus/trombinoscope/index.html (ou elections.lefigaro.fr 2008 Angers A et elections.lefigaro.fr 2008 Angers B)

L’adresse postale de la mairie se trouve sur la page « La Mairie > Nous contacter » du site angers.fr : http://www.angers.fr/la-mairie/la-mairie-nous-contacter/

On peut aussi éventuellement rechercher l’adresse publique personnelle des élus sur les pagesblanches.fr de l’annuaire du téléphone tant il est vrai que l’on réfléchit bien mieux seul et chez soi aux conséquences de ses décisions.

Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire le nom et l’adresse du destinataire, timbrer et poster.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça d’avertir des élus. Ils ne pourront pas dire qu’ils ne l’ont pas été…

Vous avez une enveloppe ? Un timbre ?
Alors vous avez le……… P O U V O I R ……
… de dire son fait à toute personne publique.

Option « Informer la population »

On note une étrange tendance récurrente des élus, toutes villes et toutes tendances confondues, à ne faire que le minimum syndical pour l’information des riverains lors d’un projet de construction de mosquée dans leur quartier alors pourtant que ces riverains sont bien évidemment concernés au premier chef. D’ailleurs il ne vient même jamais à l’idée des élus de consulter les riverains pour savoir s’ils veulent ou non d’une mosquée, à croire qu’ils n’ont pas confiance en la démocratie, hormis pour se faire élire et en faire ensuite à leur guise au mépris des habitants.

Puisqu’on ne peut pas compter sur les élus pour faire le travail d’information et de consultation pour lequel ils sont pourtant payés, on va le faire à leur place, toujours avec la même méthode citoyenne de tractage postal.
La lettre destinée à la population sera à peu près la même que celle destinée aux élus : il suffira de remplacer la deuxième page d’avertissement aux élus par un argumentaire sur l’islam, sitamnesty.wordpress.com/argumentaires, en deux pages, au choix.

Une fois informés, on peut compter sur ces habitants pour aller demander des comptes à leurs élus.

Il ne reste qu’à trouver les noms et adresses postales des habitants de la ville.

Là encore c’est très simple :

Utiliser un service cartographique pour trouver un nom de rue quelconque dans la ville puis utiliser l’annuaire pagesblanches.fr pour lister les habitants de la rue et enfin choisir un nom au hasard dans la liste. Voir la méthode exposée en détail sur l’article tinyurl.com/trouvadresse.

Vous pouvez bien évidemment envoyer des courriers d’information à volonté :-) tant que vous avez des timbres, des enveloppes, du papier, de l’encre dans votre imprimante et un peu de temps.

Petit à petit, internaute après internaute envoyant lettre(s) après lettre(s), vos missives vont toucher élu après élu, habitant après habitant, au hasard, telles des gouttes de pluie.

Inexorablement, l’information va inonder le conseil municipal et la ville, jusqu’à la goutte qui fera déborder le vase, et ce sera peut-être celle que vous aurez envoyée.

Pas de timbre, ni d’enveloppe, ni d’imprimante ? Grosse flemme ?

Bien que cela soit éminemment moins efficace que par tractage postal, vous pouvez participer par courriel, voir sitamnesty.wordpress.com/sita-par-courriels

L’URL court tinyurl.com à indiquer dans votre courriel pour le présent article est tinyurl.com/5W73MAB

Éventuellement, vous pouvez recenser vos actions au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

16/08/2010

La bonne vieille enveloppe pour dire ce que vous pensez de vos élus.

Lundi 16 août 2010

Elire des représentants tous les cinq ans c’est bien beau mais… entre les élections il se passe quoi ?

En général, pas grand chose. Vos élus ne vous demandent pas votre avis avant les prises de décisions et donc ne savent pas ce que vous pensez.

Et ils ne vous demandent pas non plus ce que vous pensez des décisions une fois prises, ce qui fait que là non plus ils ne savent pas ce que vous pensez.

Alors que faire? Se décourager? Se dire que tout est joué et que l’on ne peut rien faire? Que nenni. On n’a pas de pétrole mais on a des idées.

UNE NOUVELLE FACON DE VOTER

Puisque les référendums locaux ne sont presque jamais organisés par vos élus, faites-leurs connaitre votre opinion par vos propres moyens. Une enveloppe et un timbre ce n’est pas la mer à boire pour avoir la satisfaction de faire connaitre votre opinion à un élu.

Ce que vous faites une fois tous les X années lors d’élections officielles à date fixée, c’est à dire donner votre avis, rien ne vous empêche de le faire à chaque fois que vous avez quelque chose à dire.

Rendez service à vos élus, exprimez-vous.

Rendez service à la Démocratie, exprimez-vous.

Utilisez la NOUVELLE FACON DE VOTER.

Ecrivez à vos élus, adoptez la nouvelle urne: votre enveloppe .

Le texte à poster se trouve la plupart du temps sur internet sous la forme d’un document PDF prêt à être imprimé, c’est le cas des articles de Riposte Laïque, Bivouac-Id, Rebelles.info, Vérité, Valeurs&démocratie, mais vous pouvez tout aussi bien écrire votre propre texte ou choisir un de ceux qui sont proposés dans l’article suivant intitulé:

Textes à imprimer pour voter.

Une fois votre document imprimé il ne vous reste plus qu’à le signer, et si vous voulez une réponse d’indiquer vos coordonnées, puis timbrez et envoyez… vous venez de voter !

Voter quand ça vous chante, c’est LA NOUVELLE FACON DE VOTER . C’est le vote instantané, le vote réflexe. Pas besoin d’attendre des années, vous pouvez le pratiquer tous les jours.

Féliciter un élu ou protester contre une décision, donner votre avis ou attirer l’attention sur un problème important, C’est maintenant à vous de vous exprimer !



Démocratie

Faites pencher la balance du bon côté

La lettre que vous allez envoyer  sera peut-être la lettre qui fera réagir votre élu !

C’est la méthode préconisée par Amnesty International qui propose non pas de signer d’inutiles pétitions mais d’envoyer des lettres, concrètes, sur du vrai papier, dans de vraies enveloppes timbrées.

Un courriel n’a pas de poids, en appuyant sur une touche on le fait disparaître. Une lettre est réelle, un sac postal rempli est bien réel et a un impact psychologique infiniment supérieur et une efficacité de multiples fois démontrée.

Ceux qui sont propriétaires d’un site ou d’un blog peuvent aussi promouvoir

UN PLUS POUR LA DEMOCRATIE: LA NOUVELLE FACON DE VOTER en publiant ce texte libre de tous droits, voire en proposant des modèles de lettres à envoyer et en indiquant les URL de pages où l’on peut trouver les adresses postales des destinataires de façon à simplifier autant que faire se peut le travail des « votants ».

A titre d’exemple d’action citoyenne pourquoi ne pas féliciter Max Piselli maire de Draguignan? Pour cela aller voir l’article suivant:

Textes à imprimer pour voter ou aller directement à cette page: http://sitasecure.wordpress.com/2009/01/24/les-elus-a-feliciter/


Par Gérard Brazon

Lu sur: http://tinyurl.com/2wylwbn