Francaisdefrance's Blog

07/11/2011

Christianophobie: le Nigeria sera dans moins de trois ans le Liban Africain.

150 millions de chrétiens massacrés,  ça suffit ! L’islam n’a beau pas être une religion (tout au plus une idéologie), c’est impardonnable! Ce qui l’est aussi, c’est que les médias se taisent…

Lamentable.

FDF

Massacre de chrétiens au Nigéria (photo: Novopress).

.

Nigeria : boucherie musulmane à la veille de la  fête du sacrifice !

Cent cinquante corps étaient dénombrés dans la morgue d’un hôpital dans le nord-est du Nigeria au lendemain d’attaques menées par des islamistes dans la ville de Damaturu, dans un quartier majoritairement chrétien.

 Des attaques à l’explosif, revendiquées par la secte islamiste Boko Haram, qui se réclame des talibans afghans, ont visé des postes de police et des églises vendredi soir à Damaturu.

L’une des attaques menées dans la ville de Damaturu a été menée par un kamikaze qui a lancé sa voiture remplie d’explosifs. Les assaillants ont attaqué des postes de police et des églises avant d’engager le combat avec les forces de sécurité.

Des scènes de chaos et de destruction étaient visibles dans la ville où des immeubles et des voitures étaient incendiées.

 Un membre de Boko Haram a revendiqué samedi les attaques en série à l’explosif menées vendredi soir contre les minorités chrétiennes.

Les attaques d’islamistes perpétrées contre des postes de police et des églises à Damaturu, dans le nord-est du pays, coïncident avec le début de la  fête musulmane du sacrifice  appelé aussi Aīd al-Adha.

Le nord-est du Nigeria – à majorité musulmane  – est en proie à de fréquentes attaques menées par des fanatiques  de Boko Haram

Boko Haram a revendiqué aussi  l’attentat suicide contre le siège de l’ONU à Abuja le 26 août, qui a fait 24 morts.

Les membres de Boko Haram luttent pour une application stricte de la charia. La loi islamique a été réintroduite dans 12 Etats septentrionaux du Nigeria il y a une dizaine d’années.

L’Islam est malheureusement devenu une arme de guerre dans ce pays,  le plus peuplé d’Afrique. En juillet 2009, les Boko Haram, surnommés les talibans,  se sont soulevés dans l’état de Borno faisant plus de 800 morts. Aucun média ne s’est aventurier jusqu’ici pour rapporter des explications sur les graves massacres anti-chrétienns qui touchent au quotidien le Nigeria.

Source: http://www.resiliencetv.fr/

09/05/2011

Seize chrétiens tués probablement par des musulmans dans le Nord du Nigeria !

Et là-bas, c’est « tout à la machette »; spécialité locale. Horrible… Reparlez-nous de tolérance.

FDF

.

Seize personnes ont été tuées vendredi 6 mai dans l’attaque d’un village chrétien du nord du Nigeria, une région en proie à de fréquentes violences entre communautés chrétiennes et musulmanes.

Des hommes armés ont attaqué dans la nuit du vendredi 6 mai le village de Kurum, dans l’État de Bauchi. Seize chrétiens ont été tués et une vingtaine de maisons incendiées, selon la police locale. La police a été déployée dans la zone pour éviter une escalade de la violence.

Lors de violences consécutives à la publication des résultats de l’élection présidentielle du 16 avril, 53 églises avaient été incendiées dans l’État de Bauchi, à majorité musulmane. Le scrutin a porté à la tête du Nigeria Goodluck Jonathan, chrétien du Sud, devant le général Muhammadu Buhari, musulman du Nord. Le déploiement de militaires et l’instauration de couvre-feux avaient permis de ramener le calme.

Mais selon Civil Rights Congress, une ONG de défense des droits de l’homme, les émeutes post-électorales ont fait 516 morts dans le pays. Elles ont été à l’origine du déplacement de 74 000 personnes, d’après la Croix-Rouge.

Source: http://www.la-croix.com/

23/11/2010

Tempête de christianophobie sur l’Orient…

Les récents massacres de chrétiens en Irak témoignent de la violence réservée à ces minorités dans certains pays.

Le souffle de la christianophobie sur l'OrientAFP/Sabah Arar 

Une messe dans le centre de Bagdad s’est terminée en carnage le 1er novembre lorsqu’un groupe d’Al Qaeda a pénétré dans la cathédrale syriaque catholique de Sayidat.

Des chrétiens massacrés, encore et toujours. Aujourd’hui en Irak, au Nigeria, en Egypte, en Afghanistan; hier au Soudan, en Inde, en Indonésie; et demain?

Quand ils ne sont pas assassinés, victimes de pogroms, de viols ou d’agressions, ils doivent vivre en parias, renonçant à leurs droits ou masquant leur appartenance, lors même que leur ancrage culturel, politique, économique est bien plus ancien que l’apparition de l’islam dans leur pays d’origine.

Malgré les appels à la tolérance lancés par des intellectuels musulmans occidentaux, rien n’est fait sur place pour assurer la protection de ces minorités qui ont deux torts impardonnables: celui de partager la religion majoritaire des Européens et des Américains, et celui de s’être fragmentées au fil des siècles en une noria de petites Eglises, ce qui les rend d’autant plus vulnérables. Mais est-ce seulement un problème de sécurité?

Nouvelle défaite de l’islam laïque

La question est, hélas, bien plus grave. Historiquement, aucune expansion de l’islam ne s’est accomplie sans qu’il en cuise aux minorités chrétiennes.

De même, toutes les phases d’exploitation politique de l’islam, qui correspondaient en général à une tension paroxystique avec l’Occident, se sont faites au détriment des chrétiens locaux, victimes désignées. C’est particulièrement vrai de l’Empire ottoman qui, au cours de la Première Guerre mondiale, a procédé aux génocides qui ont décimé les Assyro-Chaldéens-Syriaques, les Arméniens et les Grecs ottomans.

En 2010, on peut voir dans le martyre des chrétiens le reflux historique total de l’arabisme sous l’action dévastatrice – et irréversible – du fondamentalisme musulman. Bref, une funeste nouvelle pour tous les théoriciens laïques issus du monde islamique. Quant aux Occidentaux, leur devoir d’accueil et d’assistance humanitaire les renvoie à leur « Leitkultur » (culture dominante) et aux chimères de la société multiculturelle.

Baromètre

En quelque sorte, la situation des chrétiens d’Orient est, hélas pour eux, le baromètre des relations entre chacun de leurs pays et sa fantasmagorie de l’Occident. Aucune communauté humaine ne saurait mériter un tel sort.

Fort heureusement pour les musulmans occidentaux, il n’existe au monde aucun pays de culture chrétienne où ils risquent d’être traités aussi mal que ne le sont les chrétiens en terre d’islam…

Source: http://tinyurl.com/33os7q8