Francaisdefrance's Blog

28/07/2011

Oslo: comme si Geert Wilders était responsable du carnage…

Wij zijn met u, Geert!
FDF

Photo pillée à http://ripostesita.wordpress.com/2011/06/23/grandissime-vistoire-pour-les-resistants-a-lislam-europeens-geert-wilders-a-ete-relaxe-par-le-tribunal-damsterdam/

.

Les médias, « MERDIAS » devrais-je dire, se jettent comme des charognards sur le chef du Parti de la liberté des Pays-Bas. Comme si celui-ci était responsable du carnage d’Oslo. Wilders prône une résistance contre  l’islamisation de l’Occident; certainement pas des attentats contre les islamistes. Dont acte…
FDF
.

La presse néerlandaise appelait  le chef de file de l’extrême droite aux Pays-Bas, Geert Wilders, à clarifier son discours sur la lutte contre l’islam en Europe pour éviter que le carnage de vendredi en Norvège ne fasse des émules. « Il est temps que Wilders explique comment il entend donner forme à sa lutte contre la décadence de l’Europe – et surtout ce qu’il compte faire avec les musulmans en Europe qui refusent de renoncer à leur croyance », écrit le quotidien progressiste NRC Next.

« Ce combat doit-il entièrement être mené depuis les bancs de la chambre basse du parlement? », interroge le quotidien. Le Parti pour la Liberté (PVV) de M. Wilders dispose de 24 sièges de députés sur 150 et soutient au parlement le gouvernement du premier ministre libéral Mark Rutte.

L’idéologue du PVV, Martin Bosma, entretient « un flou exaspérant à ce propos », affirme le NRC Next, selon lequel il s’agit « d’éviter de nouveaux malentendus tragiques ».
Le quotidien assure toutefois que M. Wilders « n’est pas complice des actes d’Anders Behring Breivik », qui a reconnu avoir commis les deux attaques qui ont fait 76 morts vendredi en Norvège. « Wilders, précisez où est la limite », titre pour sa part le Volkskrant (gauche), citant Hans Moors, un spécialiste de l’extrême droite, selon lequel il est trop facile de qualifier M. Breivik de « psychopathe », comme M. Wilders l’a fait samedi sur Twitter.

Geert Wilders, qui affirme lutter contre « l’islamisation » des Pays-Bas, « devrait présenter des arguments sur ce qui cloche dans la réflexion de gens comme Breivik, dire où se situe la frontière », selon M. Moors.

Quant au quotidien protestant Trouw, il note l’embarras de certains députés néerlandais qui, tout en disculpant Wilders, « se refusent à dire si le PVV joue avec le feu en condamnant en termes durs la prétendue islamisation de l’Europe ». Le quotidien se demande combien de temps « ce tabou persistera » mais « ne s’attend pas que Wilders tempère le ton ».

Source: http://www.lefigaro.fr/

23/06/2011

Je n’avais qu’une journée d’avance… Geert Wilders relaxé !!!

Je devras faire médium; moi… Suite à l’info que l’on a taxé de fausse que j’avais publiée hier, je l’avais donc retirée du blog. Mais excellente nouvelle ce matin! Geert Wilders a bien été relaxé à son procès! N’en déplaise à mes détracteurs… Il n’y a jamais de fumée sans feu…

Une grande victoire contre l’islamisme et une grande baffe dans la tronche aux muzz intégristes (au fait, il y en a d’autres?). Désormais, grâce à Geert Wilders, il est légal de critiquer l’islam ! Du moins aux Pays-Bas…

A retenir tout de même que la critique des croyances n’est pas de l’incitation à la haine ! Allons y gaiement…

Bravo, Geeert !

FDF

.

 

 

Le Coran comparé à « Mein Kampf » : Wilders relaxé !!!

Le patron de la droite populiste néerlandaise, poursuivi pour incitation à la haine raciale et religieuse, a été relaxé ce jeudi par le tribunal d’Amsterdam.

 

Conformément aux réquisitions du parquet, le tribunal d’Amsterdam a relaxé ce jeudi Geert Wilders, le chef du Parti pour la Liberté (PVV), de tous les chefs d’accusation pour lesquels il était poursuivi. Le patron de la droite populiste, qui soutient au Parlement sans y participer le gouvernement du Premier ministre libéral Mark Rutte, était accusé d’incitation à la haine et à la discrimination raciale et religieuse.
 
Geert Wilders, 47 ans, avait notamment comparé le Coran à Mein Kampf d’Adolf Hitler. La justice lui reprochait également d’avoir appelé les musulmans à se conformer à la « culture dominante » ou à s’en aller. Ses différents propos avaient été tenus entre octobre 2006 et mars 2008 dans des journaux néerlandais, sur des forums internet et dans son film Fitna (« Discorde » en arabe), diffusé sur internet. Il encourait jusqu’a un an de prison ou 7.600 euros d’amende.

« Légal de critiquer l’islam »
 

« Les déclarations de M. Wilders ne constituaient pas une critique des individus eux-mêmes mais une critique de leurs croyances« , explique le juge, selon lequel « le tribunal juge ces déclarations acceptables en raison du contexte et du débat de société« .  « Le tribunal estime que ces déclarations sont grossières et dénigrantes. Mais elles ne constituent pas une incitation à la haine« , ajoute-t-il. Selon le droit néerlandais, cette décision ne peut faire l’objet d’un appel.
 
Geert Wilders se félicite évidemment de sa relaxe. « Ce n’est pas seulement une grande victoire pour moi-même, c’est une victoire pour la liberté d’expression. Aussi longtemps que je vivrai, je continuerai de m’exprimer« , assure-t-il. « Cela signifie que c’est légal de critiquer l’islam« , conclut-il.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde

27/05/2011

Encore une victoire pour Geert Wilders!

Ils auront beau tout essayer; ils ne réussiront jamais à le faire taire. La raison l’emporte sur l’idéologie malsaine de l’islam.

Bravo, Geert: nous sommes tous avec toi !

FDF

.

Le parquet requiert à nouveau la relaxe de Geert Wilders !

« Le parquet n’a pas changé d’avis, nous recommandons la relaxe », a déclaré le procureur Paul Velleman lors d’une audience retransmise en direct sur internet par la télévision publique néerlandaise.

Le parquet néerlandais a à nouveau requis mercredi la relaxe du chef de file de l’extrême droite néerlandaise Geert Wilders, jugé à Amsterdam pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans. « Le parquet n’a pas changé d’avis, nous recommandons la relaxe », a déclaré le procureur Paul Velleman lors d’une audience retransmise en direct sur internet par la télévision publique néerlandaise.

Geert Wilders, qui encourt jusqu’à un an de prison ou 7.600 euros d’amende, est poursuivi notamment pour avoir comparé le Coran au « Mein Kampf » d’Adolf Hitler, dans des déclarations faites entre 2006 et 2008 dans des journaux néerlandais, sur des forums internet et dans son film de 17 minutes « Fitna » (« Discorde », en arabe).

« Ses commentaires peuvent provoquer de l’anxiété et de l’aversion, mais ils ne sont pas punissables par la loi », a affirmé M. Velleman. « Critiquer une religion n’est pas une offense punissable », a pour sa part affirmé Birgit van Roessem, une autre représentante du parquet, estimant que les critiques de M. Wilders, 47 ans, sont dirigées vers l’Islam et non envers les musulmans.

Le parquet avait déjà requis la relaxe du député d’extrême droite le 15 octobre 2010, mais les premiers juges de M. Wilders ayant été récusés le 22 octobre à la demande du prévenu, qui avait mis en doute leur impartialité, le procès qui s’était ouvert le 4 octobre avait été arrêté. Les nouveaux juges avaient ordonné le 30 mars la reprise du procès.

Le ministère public néerlandais avait décidé en 2008 de ne pas engager de poursuites contre M. Wilders à la suite de plaintes déposées contre lui. Mais il y avait été finalement contraint, le 21 janvier 2009, par la cour d’appel d’Amsterdam.

Le Parti pour la Liberté (PVV) de Geert Wilders, arrivé troisième aux élections législatives du 9 juin 2010, a apporté son soutien au gouvernement du Premier ministre libéral, Mark Rutte.

Source: http://www.lalibre.be/

.

« Il est temps que les bons se rassurent et que les méchants tremblent »

Louis-Napoléon Bonaparte

29/09/2010

Geert Wilders: « il va enfin se passer quelque chose aux Pays-Bas » !

C’est une excellente nouvelle. D’autant plus que certains autres pays d’Europe semblent enfin suivre le même chemin; enfin… Mais pas la France, bien sûr…

FDF

.

29 septembre 2010

Union des droites aux Pays-Bas !

W

Un accord sur une coalition gouvernementale minoritaire entre libéraux et chrétiens-démocrates néerlandais, soutenue par le parti anti-islam de Geert Wilders, a été conclu hier. Mark Rutte, le chef de file du parti chrétien-démocrate (CDA) Maxime Verhagen, et Geert Wilders, dirigeant du Parti pour la liberté (PVV), sont parvenus à un accord sur un programme de gouvernement et sur le soutien du PVV à la future coalition gouvernementale. Le VVD et le CDA ne totalisent que 52 des 150 députés de la chambre basse mais obtiennent une majorité de voix avec le soutien du PVV. Geert Wilders s’est réjoui :

« C’est un beau jour pour les Pays-Bas. La gauche n’est pas au pouvoir, il va enfin se passer quelque chose aux Pays-Bas ».


Source: http://tinyurl.com/262zhz2