Francaisdefrance's Blog

17/05/2011

Des mandats d’arrêt en vue pour Kadhafi, son fils et son chef du renseignement.

Eh ben, ils auront mis le temps… Il y en a d’autres à dénoncer, aussi. Mais chacun son tour…

FDF

.

Mouammar Kadhafi visé pour crimes contre l’humanité par la CPI

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a requis lundi des mandats d’arrêt contre Mouammar Kadhafi, son fils Saïf al Islam et le chef des renseignements libyens, Abdoullah al Senoussi, pour crimes contre l’humanité.

Ces recommandations vont être étudiées par les juges du tribunal de La Haye, qui devront décider si les éléments réunis par le procureur sont suffisants pour émettre les trois mandats.

La CPI a été saisie en février par le Conseil de sécurité de l’Onu pour enquêter sur les violences commises par les forces de sécurité contre des manifestants en Libye, qui ont fait des milliers de morts depuis le début de l’insurrection mi-février.

Luis Moreno-Ocampo avait fait savoir il y a deux semaines qu’il disposait de « preuves solides » de crimes contre l’humanité et qu’il recommanderait l’émission de trois mandats, sans nommer les intéressés, en présentant des photographies, des vidéos et des témoignages émanant de sources gouvernementales.

Il expliquait que le fait de tuer des civils désarmés pouvait être qualifié de crime contre l’humanité, et mentionnait également le crime de persécution – arrestations massives, torture, disparitions forcées.

« Le bureau a rassemblé des preuves directes d’ordres donnés par Mouammar Kadhafi lui-même, des preuves directes de l’organisation par Saïf al Islam du recrutement de mercenaires et des preuves directes de la participation de Senoussi aux attaques contre les manifestants », a-t-il déclaré lundi.

Le magistrat argentin a ajouté que les trois hommes avaient tenu des réunions pour « planifier les opérations » de répression et que Mouammar Kadhafi avait utilisé son « autorité absolue pour commettre des crimes en Libye ».

« CRÉATURE DE L’OCCIDENT »

Un porte-parole des rebelles dans la ville assiégée de Misrata a salué une « décision importante ». Le secrétaire au Foreign Office, William Hague, a souligné que cette requête rappelait à tous les acteurs du régime libyen que « les crimes ne resteront pas impunis »…

Suite et source: http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/mouammar-kadhafi-vise-pour-crimes-contre-l-humanite-par-la-cpi-16-05-2011-1331287_240.php