Francaisdefrance's Blog

20/02/2012

Bruxelles: Salih menace les infirmiers de l’hôpital Saint-Jean et agresse deux personnes !

Chances pour la Belgique! Courage, voisins, nous avons les mêmes. Mais nous n’avons pas encore trouvé la solution pour éviter ces « débordements »… Dès que nous avons la recette, on vous la donne; gratuitement.

FDF

.

Pour une raison inconnue, un certain Salih (31 ans) s’est énervé contre des infirmiers, qu’il a insultés et menacés de mort.
L’individu a été déféré au parquet de Bruxelles, après avoir menacé de mort des infirmiers de l’hôpital Saint-Jean et commis deux vols successifs dans puis devant la clinique. Le procureur a mis le dossier à l’instruction en requérant un mandat d’arrêt.  SALIH   est déjà très connu des services de police.

Fin de journée agitée à l’hôpital Saint-Jean. (L.L.)

Un individu a été déféré au parquet de Bruxelles, après avoir menacé de mort des infirmiers de l’hôpital Saint-Jean et commis deux vols successifs dans puis devant la clinique. Le procureur a mis le dossier à l’instruction en requérant un mandat d’arrêt.

Les faits se sont déroulés vendredi en fin de journée, dans le bâtiment de l’hôpital Saint-Jean, situé rue du Marais à Bruxelles. Pour une raison inconnue, un certain Salih (31 ans) s’est énervé contre des infirmiers, qu’il a insultés et menacés de mort.

L’homme est ensuite parti mais, avant de quitter la clinique, il a demandé à une personne présente dans le hall d’attente si elle pouvait lui échanger de l’argent. Lorsque cette personne a ouvert son portefeuille, Salih y a subtilisé de l’argent.

Il a ensuite pris la fuite, poursuivi par la victime, et une fois dehors a encore arraché un GSM des mains d’un passant en le bousculant par terre. Rattrapé par la première victime, avec l’aide de témoins, le voleur a été remis aux mains de la police puis mis à disposition du parquet de Bruxelles. Selon le substitut Van Damme, Salih “ est déjà très connu de la justice et a fait l’objet par le passé de plusieurs décisions d’internement psychiatrique. ” C’est cependant son arrestation qui a été requise.,

Source:   http://www.lacapitale.be/

Merci à JC JC…

18/02/2012

C’est qu’ils mordent, en plus !!! Ahhhhh, c’est pas très bon le mélange des ethnies…

12 condamnations? Et toujours dehors? Faut m’expliquer, là…

FDF

.

Image d’illustration…

.

MOMO  a  PRIS  UN AN DE PRISON  SUPPLEMENTAIRE      MAIS IL NE S’EST PAS PRESENTé à L’AUDIENCE    POUR SA 12 ème condamnation, en attendant l’audience  sur intérêt civil fixée   au 02/10 prochain.

Nîmes En prison, MOHAMED, son codétenu lui mord le doigt; Sébastien  est amputé…

Les raisons de la bagarre : une partie de cartes perdue…

JC JC…

.

Condamné dans une affaire de produits stupéfiants, Sébastien, 24 ans, n’avait jamais connu la prison. Il a été écroué à la maison d’arrêt de Nîmes. À partir du 11 mai 2009, il a partagé sa cellule avec Mohamed, un détenu au casier plutôt conséquent (11 condamnations).

Plus de 15 jours plus tard, les choses ont dégénéré. Pour une partie de cartes perdue, Mohamed s’est attaqué à Sébastien. Les deux hommes en sont venus aux mains. Sébastien s’est défendu. Mohamed l’a mordu à la main gauche. Jusqu’au sang. Il a fallu l’intervention du personnel pénitentiaire pour que le détenu violent desserre sa prise.

« Il ne me lâchait pas. Il continuait à me mordre », a raconté hier la victime. Convoqué devant le tribunal correctionnel et poursuivi pour violence suivie de mutilation, son ex-codétenu ne s’est pas présenté à l’audience. « Pendant une semaine, j’ai demandé à être transporté à l’hôpital, reprend Sébastien. Cela été traité trop tard. J’avais terriblement mal. En maison d’arrêt, on m’a soigné avec de la Bétadine et du Doliprane. »

Après une semaine de soins, le blessé – chauffeur routier de profession – est enfin hospitalisé. Quatre opérations plus tard (dont les deux dernières à Toulouse), le jeune homme est finalement amputé de l’index à la main gauche. « Nous sommes là dans le registre de la férocité », a constaté hier le représentant du parquet qui a requis quatre ans de prison à l’encontre du prévenu absent. On enferme des gens. Il n’en reste pas moins que nous leur devons un minimum de dignité, de protection et de respect. »

Mohamed a été condamné à un an de prison. Le tribunal a délivré un mandat d’arrêt. L’audience sur intérêt civil a été fixée au 2 octobre prochain. L’avocate de Sébastien, a indiqué, hier, qu’elle n’avait pas encore pris la décision d’intenter ou non une action contre la maison d’arrêt devant le tribunal administratif.

Source: http://www.midilibre.fr/

03/01/2012

« Nous déclarons encore une fois la guerre à la France »…

Tels sont les propos de ces illuminés du Mujao islamiste qui braillent ceci depuis le fin fond de cloaque de leur brousse natale africaine. Et l’homme qui a déclaré ceci l’a fait dans une vidéo, bien planqué dans son accoutrement barbare. Il s’agit de Hamada Ould Mohamed Kheirou, le chef de du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest…

Et bien viens donc nous le dire en face, beau ténébreux… On va causer.

Et que les chauds partisans de l’islam en France en prennent bien note (musulmans ou pas).

FDF

.

Photo d’illustration

.

Le chef présumé du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO), présenté comme une dissidence d’Al-Qaïda au Maghreb islamique(Aqmi), a menacé la France dans un enregistrement vidéo. « Nous déclarons encore une fois la guerre à la France qui est contre les intérêts de l’islam », déclare en arabe dans cette vidéo le Mauritanien Hamada Ould Mohamed Kheirou, la tête couverte d’un turban et portant des lunettes fumées. Il ajoute que « le Jihad sera exporté partout où cela sera nécessaire et que pour Dieu, il faut être prêt à tout« , selon ses propos traduits par un interprète.

« Imposer la charia dans toute l’Afrique de l’ouest »

Dans cette même vidéo défilent les images de trois Occidentaux (deux Espagnols, un homme et une femme, et une Italienne) enlevés fin octobre dans un camp de réfugiés Sahraouis près de Tindouf, en Algérie. Le MUJAO, groupe jusqu’alors inconnu, a revendiqué ces enlèvements. La dernière partie du film revient sur l’idéologie du groupe et ses ambitions affichées, en particulier « imposer la charia dans toute l’Afrique de l’ouest ». La pratique d’un islam « pur et dur » y est vanté par de jeunes combattants noirs.

La Mauritanie a lancé la semaine dernière un mandat d’arrêt international contre Hamada Ould Mohamed Kheirou, alias Abou Qumqum. Ce mandat vise également trois autres Mauritaniens, dont Moustapha Ould Limam Chafi, homme d’influence en Afrique de l’Ouest qui a notamment négocié la libération d’otages occidentaux d’Aqmi. Ils sont accusés d’être des « membres influents » de la branche maghrébine d’Al-Qaïda, de « financement du terrorisme » et appui « à des groupes terroristes » au Sahel. Aqmi opère dans cette vaste zone difficile à surveiller et contrôler où elle a multiplié, depuis ses bases du nord du Mali, attentats, enlèvements d’Occidentaux et trafics divers, y compris de drogue. Au total, douze Européens, dont six Français, sont retenus en otage dans le Sahel.

Source: http://www.lefigaro.fr/

10/02/2011

Discrimination…

Il va falloir que l’on prenne tous des noms arabes. Ca marche à tous les coups…

FDF (alias Rachid…)

.

Un caïd de la drogue exempté de peine!

Condamné par défaut en juillet 2008 par le tribunal correctionnel de Toulouse à 7 ans de prison pour trafic de drogue, Abdelkrim G., est passé dernièrement entre les mailles de la justice. 

Ce Marocain de 46 ans, considéré comme la tête de pont d’un vaste trafic de résine de cannabis entre la France et le Maroc devait être jugé fin janvier, en correctionnelle, à Toulouse. Un procès très attendu qui a finalement tourné court puisque le prévenu, contre toute attente, n’a pas été jugé.

Son avocat, Me Alexandre Martin, a fait voler en éclats toute la procédure, et son client, soupçonné d’alimenter la région toulousaine en résine de cannabis courant 2006, a quitté le tribunal sans la moindre condamnation. Déjà recherché pour les mêmes faits à Béziers, Abdelkrim G., localisé en Espagne, est extradé en France, été 2010 puis écroué, pour les faits commis sur le département de l’Hérault. Ayant eu connaissance de son arrestation, le parquet de Toulouse délivre un mandat d’arrêt européen à son encontre, en août 2010, alors que l’intéressé se trouvait déjà sur le sol français. La défense a fait valoir la nullité du mandat d’arrêt en l’absence des pièces du procès-verbal pour les faits reprochés sur l’affaire de Toulouse. Une procédure, selon Me Martin, entachée d’irrégularité. Fin janvier, Abdelkrim G. est donc reparti du tribunal, direction Béziers où il avait été condamné en septembre à 1 an de prison.

Source: http://www.ladepeche.fr/

03/10/2010

Terrorisme: un homme d’origine algérienne arrêté avec un « kit » d’explosifs !

Et on se le récupère… Encore une « chance pour la France »… Ouhais… Trois mois avec sursis, comme d’hab… Bof.

FDF

.

Il était en Italie depuis début septembre…

Un homme de 28 ans d’origine algérienne recherché par la justice française et en possession d’un kit pour la fabrication d’explosifs a été arrêté samedi à Naples près de la gare centrale, a rapporté ce dimanche l’agence italienne Ansa.

Extradé vers le France

La police italienne a procédé à l’arrestation après trois jours de filature, au cours de laquelle l’homme a été filmé. Selon la police, il serait arrivé à Naples début septembre et fréquentait deux mosquées locales.

Les enquêteurs ont saisi un ordinateur et un téléphone portable, et le procureur adjoint de la section anti-terrorisme, Rosario Antelmo, a ouvert un dossier sur cette affaire. Le mandat d’arrêt européen dont l’homme faisait l’objet lui a été notifié et il sera extradé en France.

Source: http://tinyurl.com/2gyuzvf