Francaisdefrance's Blog

11/04/2011

« L’Etat doit protéger les femmes qui retirent leur voile intégral ».

Eh bien, en voilà au moins une, d’idée intelligente… C’est drôle, an France, on n’était plus habitués…

Pour celles qui ont choisi délibérément de se voiler, on ne peut plus rien pour elles. C’est en outre de la provocation. La loi sera appliquée.

En revanche, celles qui sont obligées de porter le voile par leurs barbus, là, il faut faire quelque-chose…

FDF

.

La loi interdisant le port du voile intégral est entrée en vigueur ce lundi. Depuis six mois, des « ambassadrices de la laïcité » sensibilisent les femmes à la mise en application du texte. Diaryatou Bah, l’une d’entre elles, raconte sa mission.

A quoi sert une « ambassadrice de la laïcité »?

La mission d’une ambassadrice de la laïcité est d’aller à la rencontre des femmes voilées. A quatre ou à cinq, nous nous réunissons autour d’un café et nous discutons de sujets variés: chômage, travail, enfants… Puis, petit à petit, nous abordons les thèmes de la laïcité, du voile intégral. L’idée est de les mettre en confiance pour qu’elles puissent s’exprimer librement.

Les ambassadrices de la laïcité

Financée à hauteur de 80 000 euros par le ministère de l’Immigration, l’opération « Les ambassadrices de la laïcité », montée par l’association Ni Putes ni soumises, vise à expliquer aux femmes la loi interdisant le port du voile intégral dans les lieux publics via des « réunions d’appartement » dans les quartiers sensibles.

Pour que cette opération fonctionne, les ambassadrices de la laïcité doivent impérativement habiter dans le quartier où elles interviennent. Cette règle est essentielle pour que l’entourage des femmes ciblées ne devine pas l’objet de notre visite. Certaines femmes voilées sont oppressées par leur mari, il faut les protéger.

Comment vos propos ont-ils été accueillis?

Depuis que la loi a été votée, le débat autour de l’interdiction du port du voile intégral s’est dépassionné. Les discussions se sont plus orientées sur les raisons du port du niqab.

Si l’initiative a bien été accueillie en règle générale, certaines femmes y étaient réticentes, dans un premier temps. Au fur et à mesure des « réunions d’appartement », les langues se sont déliées.

De ces ateliers ressortent deux profils de femmes voilées: celles qui choisissent par conviction religieuse de le porter, et celles à qui on l’impose. Pour ces dernières, la loi apparaît comme un véritable soulagement, presque une consigne salvatrice…

Suite et source: http://tinyurl.com/5w6lr2l