Francaisdefrance's Blog

07/05/2011

Education: les professionnels du futur…

Je les plains, les enseignants. Franchement, je les plains. Il faut rouvrir les maisons de redressement; ce serait un bon début… Ce qui suit est un témoignage. Mais on pourrait en trouver des centaines, des milliers, du même genre.

FDF

.

Insomnies et désespoir… sont mon quotidien, combien d’années vais-je le supporter ?

Sincèrement, le plus difficile à vivre, ce n’est pas le niveau des élèves, leurs difficultés scolaires ou leur situation d’échec, non, le plus difficile, voire l’inacceptable, c’est leur indifférence sur tout, leur manque de motivation, leur mépris vis-à-vis du système éducatif et de nous-mêmes. Ils sont incapables de faire une phrase sans aligner 2 ou 3 grossièretés, incapables d’écrire une phrase sans 10 fautes d’orthographe, incapables de dire merci, bonjour ou bonne journée…

Oui, c’est déprimant car je ne retrouve plus le pourquoi de mon combat, je ne retrouve plus d’énergie pour me battre à leur côté…

Leur centre d’intérêt, leur monde tourne autour de leur portable à 350 euros !! Très utile pour tricher, ils enregistrent directement le contenu de nos cours !!! Je pense que ce qui fait l’effet d’un « acide au quotidien » = leurs paroles acerbes, leurs commentaires gratuits « Bah, Madame, fallait rester chez vous » ou « C’est bon, pfff, je me gratte, putain « . J’ai renvoyé sur le champ cette élèves de CSS, avec en prime 2 heures de retenue et un entretien avec le CPE… Ses camarades n’ont pas compris la sanction, ils ont essayé de négocier pour que je retire la sanction etc.

C’est épuisant et déprimant !!! Et c’est l’avenir de demain, puisque ces jeunes sont les professionnels du futur !!!

vu sur http://souffrancedesprofs.com/?p=762