Francaisdefrance's Blog

11/01/2012

M. Cohen ( maire PS de Toulouse): il faut parfois balayer devant sa porte…

Cette déclaration de Pierre Cohen, maire socialiste de Toulouse et l’un des premiers couteaux de Martine Aubry, m’a fait bondir. Comment peut on dire ça de Marine Le Pen, la seule sur l’échiquier politique à vouloir conserver les valeurs patriotiques et républicaines de la France. Surtout quand on fait partie du PS qui encense tout sauf la France et les Français. C’est honteux!

FDF

Dessin pillé chez Riposte Laïque.

.

.

Mme Le Pen au 2e tour: « une honte » pour la France selon le maire de Toulouse

Le maire socialiste de Toulouse, Pierre Cohen, a estimé lundi que l’accession pour la deuxième fois d’un candidat du Front national au second tour de la présidentielle constituerait « une honte » pour la France.
Au vu des scores de Marine Le Pen dans les sondages, un « 21 avril à l’envers » représente « un véritable danger », a dit le maire de la quatrième ville de France devant la presse.
Cela rendrait la victoire de François Hollande plus certaine que contre Nicolas Sarkozy, mais « une deuxième fois avoir un candidat ou une candidate du Front national au deuxième tour serait pour moi une honte de la France », a-t-il dit.

Il faisait référence au premier tour de la présidentielle du 21 avril 2002, qui avait qualifié Jean-Marie Le Pen et éliminé le candidat socialiste Lionel Jospin.
M. Cohen, qui soutenait Martine Aubry à la primaire socialiste, a contesté un quelconque essoufflement de la dynamique Hollande. « Il est complètement dans une feuille de route que je trouve exemplaire », a-t-il dit en invoquant la nécessité pour le candidat socialiste de mener un travail de terrain tout en avançant ses propositions et en parant « les attaques mesquines, malsaines et parfois honteuses ».
M. Cohen a fustigé une mise au service de Nicolas Sarkozy de l’appareil d’Etat ainsi qu’une droitisation de l’UMP, commentant à cet géad de façon ironique le ralliement de Philippe Douste-Blazy, l’un des fondateurs de l’UMP et ancien maire de Toulouse, au centriste François Bayrou: M. Douste-Blazy a « une lucidité extraordinaire de se rappeler qu’aujourd’hui l’UMP est devenue pratiquement l’antichambre de l’extrême droite », a dit M. Cohen.
Source: http://www.leparisien.fr/