Francaisdefrance's Blog

08/11/2010

Attaque de l’Eglise de Carcassonne : les « pleureuses » de l’UOIF…

On en remet une petite couche…

C’est évident, le reportage n’abonde pas dans le sens de cette « association » pro-islamique… Et en outre, tout le monde sait qu’il n’existe AUCUNE relation entre islam et délinquance… Ahhhhh, ces journalistes, quelles « mauvaises langues »!

FDF

.

Rappel des faits :
Mardi 2 novembre dans une église de Carcassonne vers 18h30, était célébré une messe pour les défunts en présence d’une soixantaine de fidèles, deux jeunes adolescents d’origine maghrébine sont entrés dans l’église dont les portes étaient, évidemment, ouvertes. (Source).

**************************************************************************

Communiqué de l’UOIF : Attaque de l’Eglise de Carcassonne, et le traitement du JT TF1

Le journal télévisé de la chaîne TF1 a ouvert son édition du vendredi 5 novembre par une information selon laquelle des jeunes se sont introduits, mardi dernier, dans une église à Carcassonne, et ont lancé des cailloux sur les fidèles en plein office religieux.
Une violence que l’UOIF condamne avec la plus grande vigueur et qui doit être sanctionnée avec fermeté tellement c’est inacceptable et insoutenable que des lieux de culte et des fidèles en prière, soient pris pour cibles.

Cependant, l’UOIF s’étonne de l’amalgame induit par le traitement que le journal télévisé a fait de cette information.
En effet, et sans aucun lien évident avec l’affaire, la proximité d’une mosquée a été évoquée et son imam a été interviewé. En plus, l’attentat meurtrier perpétré contre une église en Irak, a été cité.
L’UOIF, tout en  condamnant l’attaque inqualifiable contre l’église de Carcassonne, regrette qu’encore une fois, on use de raccourcis pour lier implicitement, un fait divers de délinquance, à l’islam et aux musulmans.

Il est scandaleux que de tels raccourcis se banalisent.
Les problèmes de la délinquance et la banalisation de la violence sont l’affaire de tous les citoyens ; c’est un sujet qui ne peut être instrumentalisé pour encore jeter l’anathème sur l’islam et les musulmans.

L’UOIF juge insupportable que, de plus en plus, des informations soient distillées, d’une manière presque subtile, au risque de nourrir les expressions d’islamophobie…

*****************************************************************************

Source : http://ndpherault.hautetfort.com/