Francaisdefrance's Blog

06/05/2011

Le lundi de Pâques ne passe pas chez Eddie Ait, maire de Carrière sous Poissy !

Et dire que l’on n’a pas encore tout vu…

FDF

.

L’islamo-collabo Eddie Ait, maire de Carrière sous Poissy, supprime le lundi de Pâques… pour ne pas « heurter » ses électeurs musulmans !

A lire, cet excellent article de Lucette Jeanpierre.

On connaissait l’islamo-collabo-écolo de Grigny, qui présente ses voeux à ses électeurs avec un calendrier français et musulman… 

On connaissait les islamo-collabo-FO de Peugeot Poissy, qui, sur un calendrier syndical, expliquaient aux travailleurs comment faire la prière, les ablutions, et les règles pour qu’une femme puisse aller au pèlerinage de La Mecque.

A présent, nous avons droit, près de l’usine Peugeot Poissy, à Carrières-sous-Poissy, au maire islamo-collabo-gaucho de Carrières-sous-Poissy, le nommé Eddie Ait, secrétaire départemental du PRG.

Eddie Ait fait partie de ces jeunes loups de la politique qui incarnent merveilleusement les propos de Malek Boutih, parlant de plans de carrières (sans jeu de mot) qui remplacent les convictions.

Issu d’un milieu modeste, sorti de l’école, il devient immédiatement attaché parlementaire de Michel Scarbonchi, un des rares députés radical de gauche de l’Hémicycle. Le jeune homme a compris qu’au sein du PS la concurrence est bien trop vive, entre la parité, les courants, les caciques locaux qui attendent leur tour depuis des années… Et le jeune homme est pressé ! Bombardé secrétaire départemental du PRG, il négocie habilement, lors des régionales de 2004, une place avantageuse sur la liste de la gauche plurielle, dirigée par l »énarque PS Jean-Paul Huchon. Profitant du déferlement de gauche (qui prend la tête de presque toutes les régions), il est miraculeusement élu conseiller régional, à l’âge de 28 ans, faisant grincer quelques dents socialistes.

Grisé par ce succès, il envisage un temps de postuler à la mairie de Poissy, où le cacique UMP local, Jacques Masdeu Arus, est en difficultés judiciaires. Mais les socialistes locaux lui font comprendre que Carrières-sous-Poissy, cela sera suffisant pour lui !

Lors du TCE 2005, Eddie Ait joue les grands acrobates. Il explique aux partisans du « non » qu’il est d’accord avec eux, mais que l’avenir de sa carrière politique lui impose de défendre le « oui » ! A trente ans, quel sens du real-politique ! Il tiendra donc tribune dans le département avec Harlem Desir, et expliquera au bon peuple que ce TCE est une aubaine pour lui, bref, le contraire de ses réelles convictions !…

Suite et source: http://christinetasin.over-blog.fr/article-l-islamo-collabo-eddie-ait-maire-de-carrieres-sous-poissy-supprime-le-lundi-de-paques-pour-ne-pas-heurter-ses-electeurs-musulmans-72262298-comments.html#anchorComment