Francaisdefrance's Blog

27/06/2011

Les jeunes islamistes de Suisse avaient organisé un « séminaire »; mais n’ont pas trouvé de salle…

Si après çà, ils n’ont toujours pas compris, on ne peut plus rien pour eux…

FDF

.

De jeunes musulmans manifestent à Lucerne contre l’islamophobie…

L’Association des jeunes islamistes de Suisse (AJIS) a manifesté dimanche à Lucerne contre l’islamophobie dont elle est victime. Elle n’a pu en effet organiser le séminaire prévu, faute de salle. Toutes les portes se sont en effet fermées devant eux.

Après s’être vu refuser des locaux à Lucerne et Emmen (LU), l’AJIS s’est rabattue dimanche matin sur l’aula du Buffet de la gare de Lucerne. Mais là on leur a fait savoir que la salle ne pouvait leur être mise à disposition car elle faisait l’objet d’une mise en place pour une manifestation le lendemain.

Ainsi les 100 à 150 participants sont descendus d’un étage pour occuper le Buffet de gare, a indiqué l’AJIS dans un communiqué. Profitant de la présence des médias, des femmes, voilées pour certaines ou portant des fanions helvétiques, ont déroulé des calicots sur lesquels on pouvait lire notamment « non à l’islamophobie » ou « Nous ne nous laisserons pas museler ».

Selon la police cantonale lucernoise, le service de midi du restaurant a été quelque peu perturbé avant que les participants ne quittent les lieux. Pour le reste, la manifestation s’est déroulée sans incident, ont souligné les forces de l’ordre.

Président du Conseil central islamiste suisse (CCIS), Nicolas Abdullah Blancho se plaint d’une limitation croissante des droits des musulmans. Le séminaire prévu à Lucerne constituait pourtant un rassemblement du principal courant de l’islam, selon lui.

Et le prêcheur biennois d’appeler les participants à la rencontre à se montrer fiers de leur identité.

Cette manifestation avait pour objectif de rapprocher les jeunes des valeurs de la commmunauté, en particulier le sens de la formation, du travail et de la famille. Il ne s’agit pas de faire de la politique ou de provoquer, mais d’organiser le temps libre des jeunes, a indiqué à l’ats le secrétaire de l’AJIS, Florim Steiner .

Source: http://www.romandie.com/