Francaisdefrance's Blog

29/02/2012

La “fille aînée de l’Église” sera devenue “la fille cadette de l’islam”…

Un livre à se procurer, je pense. De mon côté, je vais le faire…

Si je peux me permettre un petit clin d’oeil à son auteur: pour moi, l’islam n’est pas une religion. Une idéologie, tout au plus et beaucoup plus dangereuse… De tous temps, les religions ont tué et massacré. Mais jamais autant que l’islam…

FDF

.

« Il faut dénoncer le piège d’une idéologie, par nature contestable, mais qui est en même temps une religion par nature intouchable… Sinon, dans cinquante ans, la France connaîtra un “printemps arabe” à l’envers. La “fille aînée de l’Église” sera devenue “la fille cadette de l’islam” »

Entretien avec Norbert Multeau

à propos de son livre L’islam chez lui chez nous

(propos recueillis par Fabrice Dutilleul)

Ce livre semble répondre à l’actualité, notamment sur la consommation cachée de viande Hallal dans notre pays…

Voyez le programme de tous les candidats à l’élection présidentielle : combien prenne en compte le danger islamiste lié à l’immigration musulmane ? Or cela me paraît être le problème majeur, bien plus grave que la dette, de notre époque et des années à venir. Il n’y a jamais de vrai débat sur le sujet car il est impossible de se livrer à une analyse critique des fondements idéologiques de l’islam sans être accusé « d’islamophobie », de « racisme », de « fascisme »… et cela clôt aussitôt le débat. Quand un massacre de chrétiens se commet quelque part dans le monde, c’est, nous disent les bien-pensants, « stigmatiser » l’islam dans sa globalité que de dénoncer les criminels qui agissent ainsi au nom de la charia et du djihad. Alors voici un livre pour dire les choses comme elles sont et non comme on voudrait qu’elles soient. Un livre qui a été refusé par tous les éditeurs auxquels j’en ai soumis l’idée… à l’exception de Philippe Randa, directeur des éditions de L’Æncre.

Ne faîtes-vous pas un amalgame sommaire entre l’immigration qui est un problème politique et social… et l’islam qui une religion ?

Les deux ne font qu’un. L’immigration arabe en France est un problème crucial parce qu’elle est d’abord un problème religieux. Un habitant de la planète sur quatre est musulman. L’objectif de l’islam, sa vocation historique comme sa mission divine, est de convertir les trois autres. Le monde non-musulman ne semble pas s’apercevoir que l’islam, conscient de sa force, réactive son projet multi-séculaire de domination de l’univers : imposer partout le « règne d’Allah » et la loi coranique. En France, l’immigration à flot continu aboutit, non au « choc des  civilisations » – tout se passe sans heurt violent –, mais à l’évincement progressif de l’une (la chrétienne) par l’autre (la musulmane). Et cela dans l’indifférence des élites, quand ce n’est pas avec la complicité des « activistes du métissage » comme les appelle Péroncel-Hugoz qui a préfacé L’islam chez lui chez nous. L’intelligentsia française, en particulier, ne semble pas saisir le sens de l’ampleur de ce qui se passe sous ses yeux. Elle voit ce qu’elle veut croire, mais ne veut pas croire ce qu’elle voit.

Cet essai « colérique » n’est-il pas un peu court pour analyser objectivement un sujet comme celui-ci ?

Je sais bien qu’on me reprochera d’être simpliste et manichéen, parce que l’islam « c’est plus compliqué que ça »… Je ne fais pas œuvre d’historien ni de philosophe. Je vais à l’essentiel. Je prends les choses au point où elles en sont. Ici, maintenant. Voici ce qu’est l’islam : une force croyante, conquérante, féconde. Voici ce qu’est l’Occident : une civilisation honteuse d’être ce qu’elle est, qui n’affirme plus rien, qui ne se défend plus…


Pensez-vous la situation irréversible ?

Il faut en finir avec l’illusion d’un islam modéré avec lequel nous pourrions cohabiter sans y perdre notre âme. Il faut prendre conscience de l’islamisation rampante des esprits, des mœurs, et même des lois de la République. Il faut dénoncer le piège d’une idéologie, par nature contestable, mais qui est en même temps une religion par nature intouchable… Sinon, dans cinquante ans, la France connaîtra un « printemps arabe » à l’envers. La « fille aînée de l’Église » sera devenue « la fille cadette de l’islam. »

Suite et source:  http://francephi.com/

24/08/2011

« Nous, adorateurs d’Allah, n’avons que faire des lois de la République. La seule loi que nous devons respecter est celle de notre Dieu ! »

Le message est clair. Pour celles et ceux qui n’en s’étaient pas encore rendu compte, parmi les musulmans existe un bonne poignée de fanatiques qui font de plus en plus d’émules. Le danger vient de là. L’intégrisme prend les devants: ça se voit chaque jour. Mais chez nous, on ne peux pas encore faire de différence. Rien ne nous le montre. Un musulman reste un musulman.

Alors, amis musulmans, si vous voulez que l’on stoppe la « stigmatisation » à votre encontre, je pense qu’il y a un sérieux coup de ménage faire chez vous. Nettoyez vos « écuries d’Augias » et montrez nous que votre religion mérite bien son qualificatif « amour, paix et tolérance »; c’est loin d’être le cas… Virez vos radicaux et prouvez nous votre désir d’intégration; en respectant NOS lois, pour commencer.

FDF

Peut on faire confiance à des peuples qui nous montrent ça ???

.

En brûlant le Code pénal, les fanatiques musulmans montrent leur conception de la loi !

Le 6 août dernier, une centaine de musulmans se sont rassemblés devant la gare d’Aulnay-sous-Bois pour protester contre la loi interdisant le port du voile en milieu scolaire, puis ont mis le feu à un exemplaire du Code pénal.

Autant dire que la loi du 15 mars 2004 prohibant les signes religieux à l’école n’a toujours pas été acceptée par les inconditionnels d’Allah, pas plus que ne le sont nos lois pénales, dont le seul tort est de n’être qu’humaines. Pour les absolutistes de Dieu, en effet, une loi n’est acceptable que si elle est divine, c’est-à-dire si elle émane du «Seigneur des mondes».

Le message est donc clair : nous, adorateurs d’Allah, n’avons que faire des lois de la République. La seule loi que nous devons respecter est celle de notre Dieu !

Telle est la raison fondamentale de la non-intégration des musulmans en terre non islamique. Occulter cette évidence, c’est valoriser l’image d’un islam soluble dans nos démocraties, c’est-à-dire d’un islam dont les résistances à l’Occidentalisation ne s’éclairent que par le marasme économique et ses inévitables injustices, notamment en matière d’emploi. Par contre, la mettre en lumière, c’est affronter la réalité cultuelle et culturelle de l’islam, et se rendre compte que la France vit désormais avec des hommes et des femmes qui, quels que soient les pics économiques de notre pays, refuseront toujours ses lois, parce qu’elles sont impies ! Dans cette perspective, l’«islam de France» révèle sa vraie nature, qui n’a rien à voir avec la France. Quant au «métissage culturel» – qui en est le corollaire – il s’effondre de lui-même, car ce que l’on peut des races (qui se mélangent sans problème), on ne le peut qu’exceptionnellement des idées (qui posent toujours problème).

En effet, chaque culture pense détenir le sens du monde. L’Occident, comme l’Islam, est persuadé d’avoir le «label civilisation». Or, il y a «des» civilisations : elles n’ont pas la «me» culture ; le choc islamique que nous subissons depuis plus de trente ans vient de là ! Si nous avons pu intégrer les immigrés espagnols, italiens et polonais, c’est parce qu’ils étaient chrétiens, comme nous ! Comment donc s’étonner des difficultés que nous rencontrons avec les musulmans, dont le calendrier axiologique est toujours celui de l’hégire ?

De Gaulle accusait ceux qui prônaient l’intégration des musulmans d’Algérie d’avoir «une cervelle de colibri» ! «Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre – disait-il de façon imagée. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau». Et de poursuivre : «Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ?» (Alain Peyrefitte, C’était de Gaulle, tome I, Ed. De Fallois-Fayard).

Si le «métissage sexuel» est une heureuse évidence, le «métissage culturel» est loin d’en être une, et c’est l’évidence même ! C’est cette même évidence qui explique l’autodafé de notre Code pénal !

Maurice Vidal 

http://ripostelaique.com/

14/08/2011

Prenez conscience…

« Marcel Vincent les a vu ». « Bijourr, missié Vincent »…

Non, j’rigole; enfin, j’essaie de me forcer. Voyez cette vidéo…

FDF

.

Voir: http://youtu.be/QXJa75P1lNU

Bonus:

DÉPÔT DE PLAINTE CONTRE L’ASSOCIATION MUSULMANE, EXTRÉMISTE ‘FORSANE ALIZZA’

DÉPÔT DE PLAINTE CONTRE L’ASSOCIATION  MUSULMANE,  EXTRÉMISTE ‘FORSANE ALIZZA’

V

DÉPÔT DE PLAINTE CONTRE L’ASSOCIATION  MUSULMANE,  EXTRÉMISTE ‘FORSANE ALIZZA’

A  l’attention personnelle de Madame Sylvie MOISSON  –  PROCUREURE de la RÉPUBLIQUE

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE

173, ave PAUL VAILLANT COUTURIER – 93008 – BOBIGNY

Madame la Procureure de la République,

Je tiens à vous préciser, en tout premier lieu, que je désire qu’EN AUCUN CAS,  les personnes visées par cette plainte, puissent obtenir mes coordonnées quelles qu’elles soient, par mesure de sécurité, ces gens là sont prêts à tout.

EN MA QUALITÉ DE CITOYEN,

je dépose plainte contre l’association FORSANE ALIZZA,  dont je ne connais pas l’adresse postale, mais certains PROCUREURS DE LA RÉPUBLIQUE (LIMOGES par exemple) poursuivent déjà cette association extrémiste, pour, parfois des faits similaires.

EN EFFET :

Une de « LEURS SOEURS », totalement voilée par un NIQAB,  à été interpellée, et conduite (menottée) au commissariat, par les FORCES DE POLICE D’AULNAY SOUS BOIS, il y a environ une dizaine de jours.

VOIR LA VIDEO CI-DESSOUS (et les hurlements de l’interpellée)

http://www.youtube.com/watch?v=gC-hDVo0nJo

http://youtu.be/gC-hDVo0nJo

Cette association aurait réuni  (SANS AUTORISATION –  semble  t il)  une centaine de manifestants, le SAMEDI  06/08/2011  ou DIMANCHE 07/08/2011,  ET AURAIENT BRULé NOTRE CODE CIVIL,  en le jetant, à nouveau, à terre,   ce qui apparait clairement  sur les vidéos et articles de presse, que vous pourrez consulter, sur les liens ci-dessous :

http://www.forsane-alizza.com/islamophobie/rassemblement-forsane-alizza-a-aulney-sous-bois-contre-loppression-des-soeurs-16393

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/aulnay-ils-manifestent-pour-le-port-du-voile-07-08-2011-1557577.php

http://www.bivouac-id.com/billets/video-des-musulmans-brulent-le-code-penal-a-aulnay-sous-bois/

Depuis quelques temps, déjà,   sur son site internet, cette ASSOCIATION FORSANE ALIZZA, avait déclaré, et appelé au rassemblement de ses  adhérents, afin de BRULER  NOTRE CODE CIVIL, dans le but de protester contre la loi interdisant de porter des vêtements qui couvrent  l’intégralité corps.

Je vous rappelle que cette association FORSANE ALIZZA,  est, déjà  poursuivie pour des faits identiques (ILS ONT JETE,  PUIS DONNE UN COUP DE PIED DANS  NOTRE CODE PENAL)  à LIMOGES.

Ces personnes sont assez coutumières du fait, puisque le 9 avril dernier, ILS  s’étaient réunis PLACE DE LA NATION à PARIS,  puis le 11 avril  sur la PARVIS de la CATHEDRALE NOTRE DAME à PARIS, aussi.

Cette association a, incontestablement des comportements sectaires, et ne cache pas ses volontés d’implanter   leur « RELIGION »  dans l’Europe entière, et  la « SHARIA » (loi islamique)  qui va avec, au détriment, bien entendu des lois de la République.  ILS REFUSENT TOTALEMENT LA DÉMOCRATIE.

VOICI QUELQUES LIENS AFIN DE VISIONNER LES VIDEOS, étayant mes affirmations :

http://www.youtube.com/watch?v=PJTmeVOOcq0 ( http://youtu.be/PJTmeVOOcq0 )

http://www.youtube.com/watch?v=c3miqNeoJGY ( http://youtu.be/c3miqNeoJGY )

http://www.youtube.com/watch?v=3JqLhV80Vyg  ( http://youtu.be/3JqLhV80Vyg )

http://www.youtube.com/watch?v=PzYd1YNmneI ( http://youtu.be/PzYd1YNmneI )

Cette association prône l’extermination de tous ceux qui ne sont pas musulmans.

Je pense que la récidive de tels fait, que de bruler sur la place publique, NOTRE CODE CIVIL,  doit pouvoir, faire de votre part,  l’objet de poursuites, à l’encontre de ces personnes  qui se livrent à de graves incivilités, d’une part, et se réunissent sans (semble t il)  aucune autorisation.

Ces comportements ne peuvent pas être tolérés par notre République laïque.

En ma qualité de citoyen je suis profondément choqué par  le comportement de ces individus, qui semblent se situer  au-dessus de nos  lois,  (NE VOULANT  RESPECTER QUE LEURS LOIS,  à eux) et vous remercie en  votre qualité de PROCUREURE DE LA RÉPUBLIQUE, de faire comprendre, par la sanction (pénale) que de tels comportement sont inadmissibles et répréhensibles.

Dans cette attente,

Je vous prie de croire, Madame la Procureure de la République, mes sentiments respectueux.

(Vu sur Facebook)