Francaisdefrance's Blog

12/01/2012

Port du voile interdit: encore une provocatrice à Annemasse!

Ces Belphégor provocatrices commencent franchement à nous faire sortir de nos gonds. Mais c’est le but inavoué de tout ces actes hors la loi. Alors on reste calmes et on boit frais. La riposte ne devrait plus tarder. Je ne parle pas de l’application de la loi…

FDF

.

Annemasse (74) : Verbalisée pour port de voile

Une  » jeune habitante d’Ambilly » en Haute-Savoie s’est fait verbaliser alors qu’elle se rendait à la mosquée voilée.Selon nos confrères de la Tribune de Genève, les policiers d’Annemasse ont contrôlé dimanche 8 janvier une jeune femme de 19 ans sur la route de Bonneville à Annemasse. Celle-ci se rendait à la mosquée dans une tenue noire ne laissant apparaître que ses yeux.

L’amende s’élèverait à 150 euros. Depuis la loi du 11 octobre 2010, il est en effet interdit de dissimuler son visage dans un espace public. Toujours selon nos confrères de la Tribune, il s’agirait de la 3ème verbalisation de ce type dans l’agglomération d’Annemasse

Source: http://alpes.france3.fr/

21/11/2011

Amendes pour deux femmes voilées de l’homme au torchon !

Jugement de complaisance à Nantes pour les deux femmes voilées de Liès Hebbadj (l’homme au torchon) qui ont écopé chacune d’une amende de 140 euros pour port du voile sur la voile publique. Même leur provocation (elles s’étaient rendues au tribunal voilées, et n’ont donc pas pu rentrer…) n’a pas ému plus que ça les magistrats qui, ma foi, n’ont fait qu’appliquer la loi.

Avec ses escroqueries de plusieurs dizaines de milliers d’euros, le beau Liés n’aura aucun mal à payer ces amendes. Mais il est capable de faire appel, cet individu, rien que pour le plaisir de provoquer un peu plus…

Hebbadj: il faut te sauver, mon pote, avant que tu ne tombes sur un « os ». Tu te crois intouchable. Regarde derrière toi, désormais, c’est plus sûr… Tes provocations ne t’on pas fait que des amis. Et si la justice ne te peux rien, d’autres sont prêts à te calmer et à t’aider à rejoindre sagement ton bled, toi et tes « ispices di connasses »… Tu es devenu un problème que l’on saura régler rapidement.
Tu es chez nous en France, et tu te défends au nom de l’islam? Mais ce n’est pas l’islam qui commande, en France. Et ça ne le sera JAMAIS !
FDF
.

L’épouse et une compagne de Liès Hebbadj ont été condamnées lundi en leur absence à 140 euros d’amende pour avoir porté un voile intégral dans la rue en octobre dernier à Rezé (Loire-Atlantique), près de Nantes.

Les deux femmes se sont présentées au Palais de justice mais, refusant d’enlever leur voile intégral pour entrer dans ce bâtiment public, les policiers leur en ont refusé l’accès.

Elles ont été condamnées en vertu de la loi du 11 octobre 2010, qui interdit la dissimulation du visage sur l’espace public, et qui avait été adoptée après que leur compagnon eut décidé de médiatiser la contravention d’une troisième compagne verbalisée en avril pour avoir conduit voilée de son niqab.

« La France est le seul pays au monde à avoir mis une amende pour burqa au volant, le seul pays démocratique qui interdit la burqa dehors », a dit (faussement) Liès Hebbadj aux journalistes, avant de se présenter seul à l’audience en vertu d’un mandat de son épouse.

« L’islam a toujours existé, il existera toujours« , a ajouté ce commerçant de 36 ans. « La laïcité, elle, existe depuis 1905. Cela fait un peu plus d’un siècle, cela ne fait pas longtemps. »

L’homme, par ailleurs mis en examen dans deux autres affaires pour « fraude aux prestations sociales » et « viol aggravé » sur une ex-compagne, était accompagné de quatre sympathisants, qui ont déployé des banderoles autour de lui et ont scandé des cris de soutien.

« Jusque-là, on n’a rien dit et on a baissé la tête », a dit Abou Hamza, l’un d’entre eux. « Maintenant, il faut se réveiller et se défendre. On n’appelle pas au terrorisme parce que les bombes dans un pays comme celui-là, ce serait rajouter un peu plus de calamité et d’infamie à notre encontre. Nous, on appelle à l’auto-défense, à la légitime défense« .

Source: http://www.lepoint.fr/

10/10/2011

Nantes: Lies Hebbadj récidive…

On croyait ce con renvoyé dans son enfer. Il n’en n’est rien. Il est toujours là, malgré les faits qui lui sont reprochés et il continue à nous narguer. La Justice va t elle agir ou attendons nous un dénouement « spectaculaire » organisé par ceux qu’il provoque? C’est à dire nous: les vrais Français… Inutile de préciser que s’il le faut, je suis partant…

FDF

.

L’indésirable sévit toujours…

.

Provocation: à Nantes, les compagnes de Lies Hebbadj portent à nouveau le niqab !!!

L’épicier nantais Lies Hebbadj fait à nouveau parler de lui. Son épouse et l’une de ses compagnes narguent depuis quelques jours les autorités en portant le voile intégral sur la voie publique et provoquant des incidents. Gilles Retière, le maire de la commune de Rezé, au sud de l’agglomération nantaise, a écrit le 5 octobre au préfet de Loire-Atlantique pour lui signaler des faits de violation de la loi du 11 octobre 2010 qui interdit la dissimulation du visage sur la voie publique.

Lies Hebbadj avait attiré les médias en défendant en avril 2010 une autre de ses concubines, Sandrine Moulheres, qui contestait une contravention de 22€ pour port du niqab au volant. Cette affaire avait provoqué la création d’une commission parlementaire dont les travaux avaient abouti à l’adoption de la loi d’interdiction du niqab sur la voie publique.  «Je ne sais pas si mes clientes seront poursuivies, mais en l’occurrence, on ne peut pas contester la matérialité des faits et il semblerait bien que ce soit une démarche volontaire», reconnaît l’avocat de l’épouse de Lies Hebbadj, Me  Jean-Michel Pollono.

L’épouse de Lies Hebbadj ainsi qu’une autre femme se seraient présentées à plusieurs reprises à la sortie de l’école de leurs enfants le visage dissimulé et les mains gantées. Fin septembre, leur présence serait à l’origine d’incidents avec d’autres parents. Le conflit aurait provoqué une «échauffourée devant les enfants», a précisé Gilles Retière qui dénonce une provocation. «Un affrontement est recherché», commente le maire socialiste de Rezé.

Source: http://www.la-croix.com/