Francaisdefrance's Blog

27/07/2011

De la lecture pour les vacances…

Profitez des vacances pour en savoir plus sur l’islamisation favorisée par nos élus… J’ai lu ce livre et je vous le recommande.

FDF

.

« Ces Maires qui courtisent l’islamisme »

(émission du Libre journal de la résistance française, dirigé par Emmanuel Ratier- Radio courtoisie (20 octobre 2010)

Présentation de l’éditeur:

Alain Juppé dit avoir  « d’excellentes relations » avec les « principaux leaders » de la communauté musulmane de Bordeaux. Tareq Oubrou, futur imâm de la Grande Mosquée de Bordeaux est pourtant un laudateur des Frères musulmans, un mouvement politique qui milite pour la restauration du Califat et la réunion des musulmans d’Istanbul à Bordeaux, la frontière étant « une méprisable hérésie » selon Oubrou (naturalisé français…)

Jean-Claude Gaudin ménage lui toutes les composantes de l’islamisme marseillais, sa mairie allant jusqu’à réaliser les dossiers de presse du mouvement Tabligh.

A Paris, Bertrand Delanoë offre 20 millions d’euros pour un Institut musulman, dont le site officiel Paris.fr nous informe comporter des salles de culte, c’est-à-dire une mosquée.

A Strasbourg, la nouvelle mosquée – financée par les collectivités locales – entretient des liens étroits avec l’islam radical.

Certains députés UMP demandent une loi punissant l’« injure au fondement d’une religion », soit le délit de blasphème prévu par la charia, suite à l’affaire des caricatures de Mahomet. Etc. etc. etc.

Après avoir dressé la longue liste des courtisans de l’islamisme, l’auteur s’interroge sur la capacité de nos démocraties modernes à endiguer les totalitarismes. Auteur de l’étude remarquée  L’islamisation de la France (2006), Joachim Véliocas dirige l’Observatoire de l’islamisation devenu une référence sur le sujet.

sommaire.jpg

Source et audio sur: http://tinyurl.com/3hvgdrq

.

C’est bon, Joachim, laisse tomber; tu ne me dois rien… C’est « cadeau ».

FDF

17/12/2010

François Fillon, le mieux placé pour faire la morale au FN ?

Certainement pas…

FDF

.

Rappel:

1- Fillon promet 170 000 visas/an à l’Algérie :

ALGER (AFP) 21/6/2008 :

— Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem (islamiste notoire), a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Alger, sur « la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays« .(…)

La France, régulièrement critiquée par l’Algérie au sujet de la circulation des personnes, fait valoir la progression du nombre de visas, désormais octroyés au rythme d’environ 170.000 par an, contre 57.000 en 1997.

Paris a rouvert ses consulats d’Annaba (est) et d’Oran (ouest), fermés dans les années 1990, et fait valoir que l’instruction des visas, qui avait été transférée à Nantes (ouest de la France), retourne progressivement vers l’Algérie. » Lire l’intégralité de la dépêche AFP.

Le gouvernement UMP octroie trois fois plus de visas aux Algériens que les socialistes en 1997…tant qu’ils ne débarquent pas (encore) à Sablé-sur-Sarthe, François Fillon est tolérant.

2- Fillon, seul Premier ministre de l’histoire de France à inaugurer une Grande mosquée/université islamique, sous tutelle algérienne…

Le Premier ministre français a donc inauguré la mosquée Al-Ishan lundi 28 juin. Une information de Libération qui consacre un article à l’évènement, où 800 personnes sont invitées par Matignon, dont évidemment le président du Conseil « Français » du Culte Musulman, le marocain Mohamed Moussaoui  qui était le 5 juin dernier amiclament aux côtés d’un islamiste syrien apologiste du djihad  offensif (j’en ai été le témoin direct voir cette  vidéo) pour inaugurer la mosquée de Roissy-en-Brie.

Le ministre des Affaires religieuses algérien, Bouabdallah Ghlamallah, islamiste notoirement anti-chrétien, fut annoncé. Ses déclarations fracassantes contre l’évangélisation de l’Algérie, et son zèle quant à l’application des lois de mars 2006 réprimant l’apostolat n’ont déclenché aucune réactions en France, malgré les 2 à 5 ans de prison qu’encourent les évangélistes dans l’état FLN. Ainsi, la mosquée Al-Ishan d’Argenteuil est contôlée par l’Algérie, qui y nomme l’imâm, à l’encontre de tout le discours officiel sur un islam supposément « de France ».

Les photos du site Internet de la mosquée montrent des salles de classes de la future « Université » (terme employé par l’association) où sera enseignée la charia, ou « science religieuse », reconnue pourtant comme incompatible avec les démocraties européennes par un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme du 13 février 2003. François Fillon a préfèré parler de « centre culturel », n’ayant pas le courage d’appeller école coranique une école coranique . Mais les Français ne sont pas dupes. Lire la suite

Joachim Véliocas, décembre 2010. Auteur de L’islamisation de la France (éditions de Bouillon,2006) et de Ces maires qui courtisent l’islamisme (éditions Tatamis, 2010)

source : islamisation.fr