Francaisdefrance's Blog

20/11/2011

La meilleure. Affaire Zahia : non-lieu requis pour Benzema et Ribéry !

Mineure ? Ah bon? Le « beau gosse » l’ignorait…

.

Ca aurait pu être également un vice de procédure… Ca a terni l’image des « Bleus ». Alors, forcément… Vous n’en n’avez pas marre, vous, qu’on nous prenne pour des demeurés?

Allez, « Bilal », tu es sauvé (pour l’instant). Continue tes prières à la gloire d’Allah, sur les stades. Tu iras certainement au paradis du dernier nommé; et tu auras droit aux 72 putes, en toute impunité, cette fois.

Vive le sport !

.

Vivement 2012.

Pauvre justice française. Et pauvre de nous. Je vous laisse un moment, j’ai des nausées…

FDF

.

Le parquet estime que les deux footballeurs internationaux ignoraient que la prostituée était mineure.

Le parquet de Paris a décidé de requérir un non-lieu à l’encontre de Franck Ribéry et Karim Benzema dans l’affaire de proxénétisme qui secoue l’équipe de France de football depuis l’année dernière. Poursuivis pour «sollicitation d’une prostituée mineure» en 2009, les joueurs ont apparemment réussi à démontrer qu’ils ignoraient l’âge réel de Zahia. Cette dernière avait d’ailleurs affirmé dans la presse avoir menti aux joueurs à ce propos.

Si Franck Ribéry a reconnu avoir eu des « relations tarifées avec la jeune escort-girl », Karim Benzema a, quant à lui, toujours nié. Même si le parquet considère la version du joueur du Real Madrid «peu probable», il ne doute pas qu’il ait été, à l’instar de Ribéry, incapable de connaître l’âge de Zahia. Le parquet a également requis le non-lieu pour le beau-frère de Franck Ribéry, lui aussi impliqué dans l’affaire.

Une information judiciaire débutée en septembre 2009

Le parquet a toutefois requis le renvoi devant le tribunal correctionnel pour «proxénétisme aggravé» de six prévenus, dont les gérants du Zaman Café, un bar parisien du VIIIème arrondissement. C’est dans cet établissement que, selon les aveux de son gérant, s’organisait le réseau de prostitution. Le juge d’instruction, André Dando, n’est, en revanche, pas tenu de suivre ces réquisitions.

L’affaire de proxénétisme qui a largement contribué au ternissement de l’image des Bleus dans l’opinion publique a démarré, lors de l’ouverture d’une information judiciaire par le parquet de Paris en septembre 2009. Elle est devenue publique en 2010 à quelques mois de la Coupe du monde. Le 12 avril dernier, dix personnes soupçonnées d’avoir une responsabilité à un degré divers dans ce réseau d’escort-girls ont été interpellées et placées en garde à vue. L’avocat du gérant du Zaman Café, Me Sébastien Bono, a déclaré qu’il se réservait la possibilité de faire citer comme témoin Franck Ribéry et Karim Benzema si ceux-ci n’étaient pas renvoyés devant le juge.

Source: http://www.lefigaro.fr/

26/03/2011

Comment pratiquer « légalement » le racisme anti-blanc…

Encore une sangsue à qui l’on octroie des subventions substantielles afin de « pourchasser du Blanc »: la LICRA (http://www.licra.org/). Quelle honte de puiser dans la poche des contribuables Français de quoi les traîner en justice pour les motifs les plus futiles qui soient…

Le racisme anti-Blancs est devenu un sport national en France. Cette fois, c’est pour lutter contre le « racisme dans le football »… Nous avons de nombreux exemples de certaines rencontres autour du ballon rond qui se terminent (quand elles se terminent…) par des insultes, bagarres et autres violences et dont l’origine vient toujours de « jeunes issus de l’immigration » ayant choisi la réinsertion par le sport.

Ca devrait bientôt se réguler, tout ça. Dès les jours qui viennent, par exemple…

FDF

.

Subvention à la Licra


La Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) va bénéficier d’une subvention de 50 000 euros de la région Rhône-Alpes.

La région Rhône-Alpes a accordé une subvention de 50 000 euros à la Licra pour la lutte contre le racisme. La LFP (Ligue de football professionnel) et l’UCPF (Union des clubs professionnels de football), en partenariat avec la Licra, ont lancé une campagne de lutte contre le racisme dans le football.

Pour lutter contre le racisme dans le football, la Licra va donc recevoir une subvention de la région Rhônes-Alpes d’un montant de 50 000 euros. Une ligne téléphonique a été ouverte pour dénoncer les actes de racisme.

Source: lyon.novopress.info

Pour info: la Région Rhône Alpes est sous présidence et majorité socialiste. Ca étonne quelqu’un?

FDF