Francaisdefrance's Blog

25/05/2011

Sarközy au G8 de l’Internet: « Internet ne peut s’affranchir «de valeurs minimum, de règles minimum »…

Réaction normale d’un parfait adepte de la démocratie. Normal aussi, car il est le premier visé sur les sites internet (Tapez « Sarkozy » sur Google, par exemple…). En clair, la chasse aux blogueurs, journalistes du Net et webmestres qui n’approuvent pas sa politique et celle de ses amis devraient être punis par la loi. Mais c’est un malin: il ne chasse pas lui même; il refile le bébé aux fournisseurs d’accès. Comme ça, si révolte ou censure il y a, ce ne sera pas de sa faute. Un malin, Sarkö, un malin… La liberté de penser et de s’exprimer va devenir un délit OFFICIEL, en France. On ne va tout de même pas se laisser faire ! Vous allez voir qu’il va offrir une prime à ceux qui disent du bien de lui sur la Toile… Imposable, bien sûr.

FDF

Le président de la République a inauguré mardi l’e-G8 Forum à Paris et entrepris de convaincre les géants du Web de la nécessité de protéger les ayants droit en ligne.

Nicolas Sarkozy s’est présenté mardi devant près de 1 500 décideurs du Web pour inaugurer l’e-G8 Forum, à Paris. À cette occasion, il a défendu un Internet protecteur du droit d’auteur et, à l’instar de la vie réelle, répondant à des règles.«La technologie doit rester neutre mais les usages ne le sont pas», a-t-il déclaré, plaidant pour que les acteurs du Web ne laissent pas y «véhiculer le mal, sans entrave, ni retenue» ainsi que pour le respect d’un minimum de valeurs et de règles sur la Toile. «La transparence totale, celle qui ne laisse jamais l’homme en repos, se heurte tôt ou tard au principe même de la liberté individuelle», a insisté le président français, estimant qu’Internet ne peut s’affranchir «de valeurs minimum, de règles minimum».

Devant les grands noms de l’Internet mondial dont Google, eBay, Facebook ou Groupon, Nicolas Sarkozy a rappelé dans son discours d’ouverture que «l’univers que vous ­représentez n’est pas un univers parallèle, affranchi des règles du droit, affranchi de la morale et plus généralement de tous les principes fondamentaux qui gouvernent la vie sociale dans les pays démocratiques»…

Suite et source: http://www.lefigaro.fr/medias/2011/05/24/04002-20110524ARTFIG00709-nicolas-sarkozy-appelle-a-moraliser-internet.php

19/04/2011

Robert Ménard écrase Pascale Clark : le prochain sur la liste, c’est moi…

Une vidéo pour le moins « décoiffante »… Et pourtant, qu’est-ce qu’il a raison, Robert Ménard… Mais face aux médias, quand on ose parler de l’extrême Droite, c’est la diabolisation qui prend le dessus. Quand on évoque la vérité, c’est idem... Pauvre France. Les médias sont bien « brieffés ».
FDF

.

Voir: http://www.lepost.fr/article/2011/04/19/2470846_robert-menard-ecrase-pascale-clark-le-prochain-sur-la-liste-c-est-moi.html#xtor=EPR-344-[NL_1144]-20110419

19/03/2011

La carte mondiale de la cyber-censure.

Vous pourrer remarquer qu’en France, nous sommes « très bien placés »… Les seuls en Europe à être fliqués de la sorte.
FDF
.

Le Parlement a adopté (en catimini…) le projet de loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure, Loppsi 2, le mardi 8 février 2011, à 171 voix contre 151. Sous couvert de lutte contre la pédopornographie, l’article 4 de la loi institutionnalise un filtrage administratif du Web, sans décision de justice. »

Une “liste noire”, établie par l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication, dépendant directement du ministère de l’Intérieur, sera remise aux fournisseurs d’accès à Internet en France, afin qu’ils censurent les sites concernés. »

Selon l’association de protection de l’enfance “L’Ange bleu” , qui lutte contre la pédophilie, la Loppsi est une loi “inefficace”, “contre-productive” et “dangereuse”, qui utilise la protection de l’enfance “comme un cheval de Troie du filtrage généralisé de l’Internet”. »

RSF via Agoravox

vu sur http://www.fdesouche.com/190391-carte-mondiale-de-la-cyber-censure

03/07/2009

Périclès : le nouvel outil de fichage massif…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:38
Tags:
Mon précieux

Le projet de loi Loppsi 2 devrait s’imposer comme le super-outil de filtrage et de traçage du Net. Au cœur de ce dispositif de lutte contre la criminalité : Périclès, une plateforme névralgique pour les données personnelles.

Seuls les magistrats et gendarmes ou policiers habilités judiciairement et formés à Périclès auront la possibilité de travailler sur la plate-forme regroupant 45 fichiers.

Fichiers d’antécédents judiciaires et traitement des infractions constatées (STIC, Judex), bases de permis de conduire ou cartes grises, auxquels pourront s’ajouter certains autres comme ceux des douanes, du fisc ou de la Sécurité sociale… A noter que ces fichiers seront bientôt augmentés d’une douzaine supplémentaire pour 2010.

Dernière nouveauté, l’adjonction dans les possibilités de croisement des « sources ouvertes»  que chaque internaute peut laisser, sans s’en rendre compte, sur les sites de socialisation (tels Facebook ou MySpace), mais aussi de pages personnelles ou blogs (accessibles par simples requêtes sur Google).

A l’image du fichier Herisson, utilisé par la Direction générale de l’armement, une masse non négligeable d’informations peut être collectée légalement par ce moteur de recherche « super-renifleur»  qui dresse un portrait-robot numérique de chaque individu. La convergence des données augmentant les chances de réussite d’une identification.

Il sera aussi possible – ce qui est déjà le cas dans certaines affaires – de demander aux opérateurs les numéros d’identification des portables se trouvant dans une zone précise et ayant passé une communication à un moment donné. Idem pour le GIE Cartes bancaires, pour les listes de retraits d’argent par Carte bleue dans un périmètre déterminé. Ces demandes ne sont pas nouvelles, mais la possibilité de recoupements d’identités grâce à Périclès l’est.

Le Monde