Francaisdefrance's Blog

25/06/2011

La liberté de construire des églises façon égyptienne…

Christianophobie démocratique en Egypte… Et personne ne moufte. Franchement, les Egyptiens étaient meilleurs en pyramides.

FDF

.

(Zine El Abidine Ben Ali et sa femme ont été condamnés par contumace à 35 ans de prison par la justice tunisienne.

L’ancien président de la République de Tunisie, et sa femme qui n’avait aucune fonction officielle, ont été condamnés à la même peine, pour détournement de fonds publics.

Le procès a duré… une journée.

Même au Comité pour le respect des libertés et des droits de l’homme en Tunisie, grand acteur de la révolution de jasmin, on trouve que c’est un peu… léger : « C’est une grande déception, une mascarade de justice expéditive à laquelle la dictature nous avait habitués », constate l’un de ses dirigeants.

Mais le secrétaire général de la Ligue tunisienne des droits de l’homme est satisfait, car ce n’est qu’un début, explique-t-il. « Il faut donner du temps à la justice. Nous tenons à ne pas avoir un procès politique mais un procès normal qui respecte les procédures. » Et l’on commence par un procès d’une journée sur des « détournements de fonds » qui ont duré des décennies…).

****************************************************************************************************************************************************************************


L’Egypte démocratique en marche…

En Egypte aussi, la révolution suit son cours. L’université d’Al Azhar a enfin élaboré son document sur ce que doit être la nouvelle Egypte, donc sur ce qu’elle sera. Et c’est le grand imam, cheikh al-Tayyeb, qui l’a présenté lui-même : il faut établir « un Etat national constitutionnel moderne », fondé sur la séparation des pouvoirs et garantissant l’égalité des droits entre les citoyens. Sic. Il a ajouté que… les principes de la charia islamique devraient rester la source principale de la législation… Ce qui annule tout ce qui précède.

Le lendemain, on a appris que 18 partis politiques ont mis au point une plateforme commune en vue des prochaines législatives, pour l’établissement d’un « Etat démocratique et égalitaire ». Ils vont élaborer « un projet de loi électorale pour les législatives garantissant une plus large représentation des partis et des forces politiques », ce qui est très pratique pour le gouvernement, qui n’aura pas besoin d’élaborer un projet de loi.

Parmi les lignes de force de la plateforme, on note « la liberté de croyance et de culte, la liberté d’expression et des médias, l’indépendance de la justice, un système économique fondé sur la justice sociale et la transmission du pouvoir par le biais d’élections libres et transparentes ».

Tout cela est admirable. Ah oui. J’oubliais. Cette coalition est formée autour du « parti de la liberté et de la justice ». Autement dit autour des Frères musulmans. Ce qui annule tout ce qui précède.

Il y a quelques jours on apprenait que le gouvernement égyptien avait élaboré un projet de loi mettant les musulmans et les chrétiens à égalité en ce qui concerne le droit de construire des lieux du culte. Et l’on était ébahi.

On en sait aujourd’hui un peu plus sur le projet de loi. Il édicte qu’il ne peut pas y avoir de nouveau lieu de culte à moins d’un kilomètre d’un lieu de culte existant. Ce qui interdit purement et simplement la construction d’églises dans les villes, où il y a toujours forcément plusieurs mosquées à moins d’un kilomètre du lieu prévu.

Le projet de loi précise aussi que tout nouveau lieu de culte doit avoir une superficie d’au moins 1 000 m2. Ce qui interdit la construction d’églises dans tous les villages où la minorité copte n’a pas besoin d’une église de 1 000 m2 et n’aurait d’ailleurs pas les moyens de la construire.

Autrement dit, avec cette nouvelle loi, la situation serait pire que sous Moubarak…

Source: http://www.daoudal-hebdo.info/

08/06/2011

Christianophobie: l’Algérie bien « placée »…

Etre Algérien-musulman en France, c’est la panacée. Etre chrétien en Algérie, c’est subir la chasse aux sorcières…Où est donc passée cette fameuse tolérance???

FDF

.

Algérie : 1 chrétien + 1 CD = 5 ans de prison !

C’est encore au nom de l’inique ordonnance 06-03 prise en 2006 par le gouvernement algérien pour réglementer les cultes non musulman, qu’un chrétien algérien vient d’être condamné à la peine maximum. Le tribunal pénal du district de Djamel  (Wilaya de Béjaïa) avait à entendre d’une affaire où le prévenu, Siaghi Krimo, accusé d’avoir transmis à un de ses voisins un CD sur le christianisme, tombait sous le coup de l’article 144 du code pénal algérien qui punit quiconque « dénigre les dogmes ou les préceptes de l’islam » par tout moyens ou supports connus ou à découvrir… Le soi-disant voisin n’était même pas présent à l’audience et les preuves inexistantes. Cela n’empêcha pas le procureur de requérir une peine de deux ans d’emprisonnement et une amende de 50 000 dinars (490 €) – sachant que le salaire mensuel minimum en Algérie est de 15 000 dinars. Le président du tribunal ne suivit pas le procureur, et condamna Siaghi Krimo au maximum de la peine prévue par le code : cinq ans de prison et une amende de 200 000 dinars (1 900 €) ! Comme on le sait, la chasse aux chrétiens protestants est ouverte dans cette Wilaya qui vient de se singulariser en fermant administrativement sept temples voici quelques jours. La liberté de croyance et de culte des quelque 100 000 chrétiens que compterait l’Algérie est en très grand péril.

Source: http://www.christianophobie.fr/