Francaisdefrance's Blog

23/07/2011

La biographie « fouillée » de Fadéla Amara…

J’ai ressorti cet article des fonds de tiroirs… On apprend encore de belles choses. Sarkö a toujours su bien s’entourer…

FDF

.

La face cachée de Fadela

Qui est la si médiatique secrétaire d’Etat à la Ville ? La journaliste Cécile Amar lui consacre une biographie fouillée.

Fadela Amara, encartée au PS jusqu’en juin 2007, est devenue l’une des meilleures avocates de Nicolas Sarkozy. Mais, secrétaire d’Etat à la Politique de la ville depuis deux ans, elle n’a pas convaincu. Journaliste au Journal du dimanche, Cécile Amar a enquêté sur les origines, le parcours, les convictions, les ressorts d’une fille d’immigrés algériens qui vient de loin. Fadela Amara, le destin d’une femmesortira le 20 mai (Hachette Littératures) ; c’est un livre sans concession, très éclairant. Extraits exclusifs.  

« A nous Paris : l’envol

Octobre 2001. Malek Boutih sort, content de sa soirée, du cinéma où il a vu Chaos, de Coline Serreau. […] L’itinéraire tragique de l’héroïne vient de permettre au président de SOS-Racisme de formaliser le concept qu’il cherche depuis si longtemps. « La morale du film, c’est : soit tu te soumets, soit tu es une pute », résume le militant antiraciste, qui poursuit : « Je tiens alors la clef qui me manquait. Les filles ne peuvent pas s’en sortir parce qu’à l’extérieur on leur dit : « Si tu ne te plies pas aux exigences des hommes, voilà quel sera ton destin : dehors, tu seras acceptée, mais par ton corps. » Il faut prendre à revers ce nouvel enfermement. » […] Pour résumer, elles ne doivent être ni des putes ni des filles soumises. « Ni putes ni soumises », Malek vient de trouver le nom de la campagne contre les violences faites aux filles des cités. Il vient aussi de trouver celle qui va l’incarner. Il a repéré Fadela Amara depuis longtemps chez les Potes. Plus radicale que les autres, plus brute, elle détonne. Et surtout, c’est une fille des quartiers qui n’a pas fait d’études et a souffert, et ça se voit. […] 

Fadela n’a pas peur, même si elle sent bien qu’en s’emparant de la question des femmes des quartiers elle va soulever certaines questions personnelles, notamment l’oppression familiale et le système patriarcal, qui veut que les filles ne soient pas les égales de leurs frères. En somme, elle va devoir rendre publique sa révolte intime. Et elle se sent prête à le faire. C’est ce qui bluffe Malek Boutih. « Tout le monde était d’accord avec mon constat, mais personne ne voulait y aller. Toutes les femmes avec qui je discutais de mettre tout ça sur la place publique étaient terrorisées. Elles voulaient bien tout organiser, mais ça ne devait pas s’exprimer publiquement. Fadela est la seule femme qui ait accepté. Elle avait peur, une peur intime, familiale, sociale, mais elle l’a fait. C’est un courage que personne n’a jamais eu. » 

Ni putes ni soumises, naissance d’une usurpation…

Suite et source: http://tinyurl.com/29qq3g4

18/07/2011

Halal: enfin les médias commencent à réagir.

Ca ne dure qu’ une minute et 30 secondes. Christophe Barbier, de l’Express. nous fait passer un bon moment.

Merci Christophe.

FDF

.

http://www.dailymotion.com/swf/xc9z7l

03/06/2011

Mariani fier de SA mosquée « Marie Vierge »…

Mariani invente la mosquée « exemplaire »; dans sa ville… On applaudi?

FDF

.

La mosquée de Mariani…

Le ministre des Transports est fier d’avoir dans sa ville une mosquée exemplaire, qui a remplacé une salle de prières inadaptée en centre-ville. Le site a été trouvé sur le « tour de ville », la mairie n’a fourni qu’une grue pendant quelques jours et le goudronnage du parking public en face. Et a négocié la sobriété du décor contre des souplesses d’aménagement, puisque les maires ont un droit de regard sur tous les lieux accueillant du public.
Les fidèles ont acheté en commun les matériaux et, nombre d’entre eux étant maçons, ont assuré eux-mêmes l’essentiel des travaux. L’imam, venu d’Afrique du Nord, est rémunéré par une cotisation des fidèles les plus aisés (25 euros par mois). La mosquée ressemble à une grosse villa: « Je vous défie de la distinguer, assure-t-il. Et en plus, elle a été baptisée, vu le lieu-dit, Mosquée Marie-Vierge!

Source: Christophe Barbier dans: http://blogs.lexpress.fr/barbier/2011/06/01/la-mosquee-de-mariani/

19/04/2011

Pauvres chouchous… Les détenus musulmans n’ont pas les moyens de pratiquer leur religion.

La prison est avant tout un lieu de privations de liberté et de droit. C’est un lieu où l’on paye ses fautes. Qu’est qu’ils veulent encore, les musulmans (qui représentent, il faut le savoir, la majeure partie de la population carcérale…) ? Des mosquées dans les prisons? Ou bien des prisons en forme de mosquées? La stigmatisation, chez ces gens-là, n’a pas de limites… En France, du moins, car les prisons dans les pays musulmans sont loin d’être des centres de vacances… Et la-bas, mieux vaut faire profil bas. Les prisons françaises, pour  les muzz, sont des annexes du Club Med.

FDF

.

Islam en prison: le rapport qui pointe les « discriminations »…

Son avis va faire l’effet d’une bombe. Jean-Marie Delarue, contrôleur général des lieux de privation de liberté, accuse l’administration pénitentiaire de manquer de neutralité, de prendre des décisions discriminatoires vis-à-vis des religions en général et de certaines d’entre elles en particulier. 

Ce texte choc de sept pages, que L’Express a pu se procurer, devrait être publié au Journal officiel du 17 avril. Que dit-il, plus précisément? Que les musulmans n’ont pas les moyens de pratiquer leur religion en prison et, corollaire explosif, que ce sont eux les plus nombreux! Paradoxalement, Delarue le dit, mais ne l’écrit pas! Le document ne comporte aucun nom de religion. Sachant qu’il serait publié moins de deux semaines après le très controversé débat sur la laïcité lancé par l’UMP, le haut fonctionnaire a choisi une position extrêmement prudente. Au risque de paraître céder aux sirènes du politiquement correct. Il répond à L’Express qu’il a voulu se placer sur le terrain du respect de la laïcité en général. Toutefois, dans l’entretien qu’il nous a accordé, il accepte d’appeler un chat un chat…

Suite et source: http://tinyurl.com/3sd3gvk

11/03/2011

Kadhafi menace de balancer « un grave secret » sur la campagne de Sarkozy en 2007 !

Eh bien elle est là, l’explication tant attendue des frappes aériennes « ciblées » sur la Libye que Sarkö Ier devrait demander à l’UE… C’est ni plus ni moins qu’une déclaration de guerre .

Vas y, « Le Guide »,  dis nous tout.

FDF

.

« Ah la vache. Si il ouvre sa gueule… »

.

Ces déclarations interviennent au moment où le président de la République reconnaît officiellement l’opposition libyenne.

La tension diplomatique entre la France et la Libye monte d’un cran. 

Le timing semble bien calculé. Au moment où Nicolas Sarkozy reconnaît officiellement l’opposition libyenne, le régime de Kadhafi affirme, via son agence officielle Jana, que la révélation d’un « grave secret » pourrait entraîner la chute du président français.

Ces révélations du régime Kadhafi seraient liées au financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007, selon Jana. Cette annonce du régime libyen a été reprise par la télévision officielle.

La menace de Kadhafi intervient quelques heures après la rencontre prévue jeudi matin entre Nicolas Sarkozy et le Conseil national de transition (CNT) libyen, qui regroupe l’opposition au régime du colonel Kadhafi. Une rencontre au cours de laquelle la France a reconnu la résistance libyenne comme « seul représentant légitime du peuple. »

Alors que Nicolas Sarkozy proposerait à l’UE des frappes aériennes ciblées en Libye, le dirigeant libyen envisage de rompre ses relations diplomatiques avec la France.


Qu’est-il ressorti de la rencontre entre Nicolas Sarkozy et les trois représentants de l’opposition libyenne ?

La France, après les couacs dans sa gestion des crises tunisienne et égyptienne, se vante d’être la première à reconnaître l’opposition armée au régime du colonel Kadhafi.

L’opposition libyenne sera donc l’interlocuteur officiel de la France dans le pays. C’est dans ce cadre que la France envisage d’envoyer un ambassadeur à Benghazi, le siège de la contestation au colonel Kadhafi.

Sources : Libération.fr, L’Express, Le Monde.fr

D’après Le Post

16/02/2011

Christophe Barbier et le halal.

Casse-croûte « rillettes-pâté-saucisson » à l’Express. Ca bouge, ça bouge…

FDF

.

Christophe Barbier, l’excellent directeur de la rédaction et éditorialiste à l’Express, on le voit souvent dans « C dans l’air » avec Yves Calvi, sur la 5.

En visionnant cette vidéo, on peut se dire qu’enfin les médias commencent à réagir.

Comme dit le proverbe chinois : 

« Mille coins abattent le plus grand des chênes »

Cliquez sur le lien suivant:
http://www.dailymotion.com/swf/xc9z7l

27/09/2010

Lecture… « Mes Historiettes ».

Un bouquin qui ne doit être pas mal du tout. C’est mon avis, en tout cas.

Ohhhhhhhhhhh, je vous vois arriver: « ouhais, y touche une com, FDF, tout ça… ». Et ben pas du tout.  Je lis énormément; c’est tout. C’est mieux que foutre le feu aux voitures ou tirer sur les flics, non?

Enfin; si René voulait m’envoyer un exemplaire dédicacé, ça me ferait bien plaisir… Nan; j’déconne. Je vais en commander un.

FDF

.

Mes Historiettes

René de Laportalière

Que sont les Historiettes ?

Peut-on évoquer Mes historiettes sans rappeler la mémoire de Tallemant des Réaux qui, à partir de 1657 publiait Historiettes. Mémoires pour servir à l’histoire du XVII siècle ? Dans cette galerie de portraits de personnages en tout genre l’auteur plonge au cœur de son époque pour en révéler les secrets les plus profonds, les plus inattendus et les plus intimes.


Mes Historiettes renouent avec ce siècle si riche. René de Laportalière, à l’égal de son illustre aîné, se pose comme un intraitable voyageur « au bout de l’Etat ». Il a été militaire. Il créé le réseau bancaire de sa banque en Allemagne. Il a dirigé L’Express. Les politiciens ont fait appel à ses services. Que de souvenirs s’entrechoquent dans son esprit ! Son expérience lui a permis de recueillir une brassée considérable d’anecdotes et de témoignages sur son temps


C’est drôle et triste à la fois.


René de Laportalière porte sur la société le regard espiègle d’un enfant bouillonnant qui n’est pas dans le rang. Que l’on accepte ou non les postulats sur lesquels il se fonde, il offre néanmoins une lecture qui favorise la pensée. Les fissures de ce monde s’élargissent au fil des historiettes jusqu’à l’affaissement complet d’une période en décomposition …



Extrait de la Préface de Jeanne Bordeau



Bon de Souscription

Edition numérotée de 1 à 400, réservée à la famille et aux souscripteurs des « Lettres du Sahara »

Nom : ………………………………………………..Prénom : …………………………………………………………
Adresse de livraison : ………………………………………………………………………………………………………………………
E-mail ……………………………………………………………………………………………………………..
Nombre d’exemplaires commandés : …………………………
Prix unitaire : 20 € + 5,5 € de port
Prix pour 10 exemplaires : 150 €  franco de port
Chèque à établir à l’ordre de EURL EVD adressé à René de Laportalière Château de Bonnac, 4, rue du Moulin, 09100 Bonnac
Date limite de souscription : 30 octobre 2010