Francaisdefrance's Blog

02/09/2010

Lescure: un comité contre les gens du voyage…

Les riverains mécontents le montrent…

Les caravanes s'étaient installées sur l'aire de loisirs./ Photo DDM

Les caravanes s’étaient installées sur l’aire de loisirs./ Photo DDM

« Suite à l’implantation de gens du voyage sur l’aire de loisirs de Lescure, un collectif de riverains a été créé. Les principaux griefs concernent leurs conditions d’implantation et le comportement de certains d’entre eux. Treize des résidents du quartier Saint Michel ont accepté de nous recevoir.

La problématique porte sur le nombre de caravanes, plus élevé que les autres fois, alors que la commune compte moins de 5000 habitants : « Pourquoi le maire les a autorisés à rester une semaine de plus alors qu’ils ne paient pas de droit de place, ni l’eau, ni l’électricité ? ».

A propos des comportements, des problèmes de communication avec les citoyens ont été notés (argent réclamé dans les commerces, incivilités, etc.). Cependant : « Le campement a été peu bruyant et le « Patriarche » est revenu nettoyer le terrain après le départ des caravanes » reconnaissent les riverains.

Puis le collectif préconise: «La solution serait de clôturer ce terrain… Ils vont revenir, il faut fermer cette aire ! ». Cette décision éradiquerait également les perturbations des jeunes du village le soir.

Une pétition a été lancée pour cadrer la problématique. Le texte suivant a recueilli 40 signatures. Il sera remis au maire, au président du conseil général, au député et à la préfète du Tarn : «Les habitants du lieu-dit du quartier Saint Michel informent monsieur le maire que l’installation répétitive des gens du voyage sur le terrain communal entre les terrains de tennis et la médiathèque entraîne des nuisances pour le voisinage. De plus, en période de restriction d’eau par arrêté préfectoral du 6 août 2010 dans le Tarn, l’eau de la commune est gaspillée sur l’avenue Saint Michel durant plusieurs heures. Sans compter la difficulté pour les enfants d’accéder à l’aire de jeux ou à la médiathèque. Il devient donc urgent de prendre les mesures nécessaires, les soussignés ne comprenant pas pourquoi aucune mesure n’est prise pour éviter ces campings sauvages sur la commune. » »

Source: http://tinyurl.com/2vtwvcd