Francaisdefrance's Blog

13/02/2012

Islamisation: « Un jour, ils aboliront le Parlement des infidèles… »

Ca se passe en Suisse, pour l’instant… A l’UDC de réagir promptement.

Mais il est fort probable que cette autre forme d’invasion va tomber comme un fléau sur d’autres pays Européens… En France, « ils » ont déjà LEUR parti politique…

Restons plus que jamais vigilants pour que vive la France. Si ils créent un parlement, bientôt notre constitution se nommera « CHARIA« .

FDF

.

NOUS,  FRANCAIS,  NOUS DEVONS PRENDRE CELA COMME UNE TRES SERIEUSE MISE EN GARDE !!!

.


Suisse : les musulmans organisent leur « Parlement » !

Signalé par Jj

________________________

Les deux principales organisations musulmanes de Suisse préparent l’élection d’une sorte de parlement représentatif de tous les musulmans vivant en Suisse. « Umma Suisse » pourrait voir le jour dès 2013.

Cette annonce intervient alors que l’OSCE a encouragé mardi la création d’une organisation faîtière musulmane. Pour l’heure une commission composée de spécialistes en droit public et de juristes islamiques planche sur les statuts en veillant à respecter le droit fédéral et les législations cantonales. Les travaux devraient être prêts d’ici l’été, a dit mardi à l’ats Farhad Afshar, président de la Coordination des organisations islamiques de Suisse (KIOS).

Une élection-test est envisagée à l’automne à Bâle-Ville. Si tout se passe bien, des élections au niveau suisse pourraient se dérouler à l’hiver prochain. Tout musulman domicilié en Suisse, quelle que soit sa nationalité, pourra être candidat.

Représentatif des quelque 400’000 musulmans de Suisse, Umma permettrait à ces derniers de parler d’une seule voix et de transmettre leurs demandes aux instances politiques suisses, voire aussi de donner des recommandations lors de votations.

Chef du Service de lutte contre le racisme au Département fédéral de l’intérieur (DFI), Michele Galizia ne partage pas l’analyse de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Dans son rapport, l’OSCE affirme que le fait que les musulmans reconnaissent leur incapacité à créer une organisation faîtière ne devrait pas être une excuse à l’inaction du gouvernement.

Le dialogue avec les communautés religieuses est l’affaire des cantons. La Confédération ne fait pas du tout pression sur les musulmans pour qu’ils se fédèrent. Quand les experts de l’OSCE évoquent l’incapacité des organisations musulmanes de Suisse à se fédérer, ils se réfèrent au Conseil central islamiste suisse (CCIS) de Nicolas Abdullah Blancho. Le CCIS a du reste été parmi les premiers interlocuteurs qu’ont rencontrés les experts de l’OSCE, a précisé M. Blancho à l’ats.

Source : http://www.romandie.com/

Merci à JC JC…

19/11/2010

Suisse: la revanche du peuple…

 

 

 

L’exemple vient d’un « petit » pays; par sa surface. Mais grand, par son énergie à ne pas se laisser faire…

FDF

Une initiative contraire au droit international, inapplicable, qui exposerait notre pays aux pires représailles? On a déjà essayé de le faire croire aux Suisses. Ceux-ci ont toutefois compris que par là, on essayait de les empêcher de parler vrai d’un vrai problème, en l’occurrence l’Islam. A une majorité mémorable, ils ont donc plébiscité l’interdiction des minarets et montré au monde entier leur volonté de rester libres face aux pressions réelles ou imaginaires.

 

 

Mais manifestement, le message n’a pas passé. Ca recommence. Ainsi, notre ministre des affaires étrangères, Mme Calmy-Rey, à l’étranger (c’est un comble), fait a part récemment de ses “doutes” sur une éventuelle application de l’initiative UDC sur le renvoi des étrangers criminels. Elle regrette l’absence d’une censure préalable des initiatives (car c’est bien de censure qu’il s’agirait), soutenant qu’on se “fiche” des Suisses en les laissant voter sur un tel texte. 

Mais ceux qui se fichent des Suisses, ne sont-ce pas justement tous ces censeurs qui veulent les empêcher de dire ce qu’ils pensent sur les vrais problèmes, sur certaines réalités de l’immigration et sur la montée de la criminalité étrangère? Ne sont-ce pas ceux qui veulent nous faire croire que nous, Suisses, ne sommes plus libres de décider seuls de notre destin et en particulier du sort que méritent les criminels étrangers?

Le 28 novembre, le peuple dont on se moque ainsi a une nouvelle occasion de prendre sa revanche sur ceux qui veulent l’empêcher de parler, en disant OUI à l’initiative sur le renvoi des étrangers criminels et NON au contre-projet qui cherche à empêcher toute politique efficace de renvoi de criminels qui n’ont rien à faire chez nous.Jean-Luc Addor
Chef du groupe UDC

 

06/11/2010

Suisse: les Jeunes UDC du Valais romand demandent un moratoire sur l’immigration des musulmans.


 

Et c’est une excellente initiative…
FDF
.

Le massacre qui vient d’avoir lieu dans une église de Bagdad (52 morts, 67 blessés), en pleine Toussaint, nous rappelle une triste réalité trop souvent passée sous silence : celle d’un islam sanguinaire à l’encontre des chrétiens. Cette nouvelle attaque doit nous inciter à la prudence face à l’expansion de l’islam. Les Jeunes UDC du Valais romand s’offusquent du manque de réactions de nos autorités et réclament un moratoire sur l’immigration des musulmans provenant des pays dans lesquelles de tels actes de barbaries sont perpétrés. La Suisse pourrait ainsi, comme lors du vote sur les minarets, montrer la voie à suivre au reste de l’Occident chrétien.

chretiens-dirak.jpg

L’un des principes fondamentaux de l’islam et du Coran est la Guerre Sainte, selon laquelle le monde entier doit être converti à Allah, par la force s’il le faut. Les Sourates ci-dessous, relayées par de nombreux imams jusque dans les mosquées d’Europe, sont extrêmement claires à ce sujet :

« Allah préfère ceux qui combattent avec leurs biens et leurs personnes à ceux qui s’abstiennent de combattre. Allah a promis à tous d’excellentes choses ; mais Allah préfère les combattants aux non-combattants, et il leur réserve une récompense sans limites. » (Sourate 4 du Coran, Verset 34)

« Combattez les infidèles (notamment les chrétiens) jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition, et que le culte soit rendu à Allah en sa totalité » (Sourate du Coran 8, Verset 39)

On se souvient d’ailleurs tous des propos du premier ministre turc, Tayyip Erdogan, au sujet des intentions de conquêtes de l’islam : « Les mosquées sont nos casernes, les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques et les croyants nos soldats.»

Et les chiffres sont là (voir 19:30 du 1er novembre TSR1). En Irak, la population chrétienne est passée de 20% à 3% en moins de 60 ans à la suite de massacres répétés contre cette communauté. En Turquie, près de 20% de la population était encore chrétienne il y a un siècle contre 0.1% à l’heure actuelle. En parallèle à cela, l’Allemagne compte aujourd’hui plus de 5 millions de musulmans, la France plus de 4 millions et la Suisse environ 400′000. Et cette montée de l’islam se retrouve jusque dans nos prisons. A titre d’exemple, près de 60% des détenus de la prison de Champ-Dollon sont des musulmans.

A l’heure où nous avons honte de proclamer la Vérité historique de nos racines chrétiennes, les musulmans intégristes se proposent de combler le vide identitaire de l’Occident et cela avec la complicité de la gauche et des verts. Or, si nous permettons que le Coran se substitue à la Bible en nos terres, il ne restera substantiellement rien de nous : sans âme, sans valeur et sans identité, nous disparaîtrons.

Les récents événements de Bagdad doivent nous pousser à la prudence face à cet islam barbare et conquérant. C’est dans cet esprit de précaution que les JUDCVR réclament un moratoire sur l’immigration des musulmans provenant des pays où se commettent de tels massacres à l’encontre de la communauté chrétienne.

En conclusion, nous retiendrons ces propos de François Dayer lors de son débat du 27 octobre dernier sur la télévision locale Canal 9 : « Ne rasons pas les églises pour voir les mosquées ».

La Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey semble très discrète lorsqu’il s’agit de se préoccuper du sort des populations chrétiennes du Moyen Orient…

Jeunes UDC du Valais romand

Grégory Logean, Co-président et Conseiller municipal d’Hérémence
Patrice Thomas, Co-président

Source

02/11/2010

“La Suisse vote UDC « …


 


«La Suisse vote UDC» proclame le slogan du parti de la droite nationaliste. Avec le retour à une école traditionnelle et le dialecte à la maternelle, l’UDC ajoute un nouveau sujet de campagne électorale à ses thèmes traditionnels: immigration, insécurité, UE.

« Les Suisses votent UDC ! » Ce sera le slogan de campagne des démocrates du centre pour les élections de 2011. Et leur président Toni Brunner, qui présentait lundi le programme 2011-2015 de son parti, n’y voit pas vraiment un signe d’arrogance ou d’exclusion de ceux qui pensent différemment. Car, selon lui, «il s’agit moins de choisir des têtes que de trancher sur le fond: êtes-vous pour ou contre la Suisse ?»

http://letemps.ch/Page/Uuid/ec496440-e077-11df-969a-3620003df28a/En_agitant_le_p%C3%A9ril_sur_les_valeurs_suisses_lUDC_vise_30_des_voix

Source: Suzy Desouche